Les Grandes Batailles Navales - Texel (Voir le sujet original)



alx23

Posté 06 octobre 2018 - 06:32

<IMG SRC="https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9782344026472_1_75.jpg" HEIGHT=320 WIDTH=240/>

Les grandes batailles navales - Texel
Scénario : Jean-Yves Delitte
Dessin : Jean-Yves Delitte
Couleur : Jean-Yves Delitte
Genre : Historique / Guerre
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Quand un corsaire donne ses lettres de noblesse à la Royale. En ces dernières années du XVIIe siècle, la France est en guerre, une fois de plus, une fois encore. Sous le prétexte de renforcer les frontières de son royaume, Louis XIV a fait le choix d'une politique agressive qui a fini par exaspérer les grandes puissances européennes qui se sont liguées. Malheureusement, pour l'impétueux Roi Soleil, le conflit s'enlise et la situation devient embarrassante. Famines et épidémies se succèdent. Pis encore : on spécule sur les prix du blé et on met à mal l'économie du pays qui doit déjà supporter le coût de la guerre. Un véritable héros va alors éviter le naufrage : Jean Bart. Il était corsaire, le voilà maintenant officier de la Royale et l'un de ses plus mémorables faits d'armes reste à écrire. Il se déroulera en juin 1694 au large des côtes de la Hollande, à hauteur de l'île de Texel.

Jean-Yves Delitte le peintre officiel de la marine national belge gère intégralement ce nouvel épisode de la saga des grandes batailles navales. Après la bataille de Midway durant la seconde guerre mondiale, on fait un bon dans le temps pour se retrouver au XVII ème siècle avec le corsaire Jean Bart. A cette époque, le roi Louis XIV veut étendre les frontières de la France en attaquant sur plusieurs fronts en même temps. Les pays limitrophes vont s’unir contre le royaume français. Pour sauver la situation désespérée, Louis nomme le corsaire Bart comme officier de la Royale. Jean-Yves Delitte installe le conflit historique de l’époque avec beaucoup de détails en laissant une partie assez rapide sur la grande bataille de Texel. Au niveau dessin, les doubles planches en mer sont magnifiques avec des navires d’époques très détaillés.

L’histoire met du temps à se mettre en place avec beaucoup de dialogues et d’intrigues qui ralentissent la lecture de ce one shot.

Note : Image IPB

Alx23