The Ghost Fleet (Voir le sujet original)



poseidon2

Posté 08 mai 2019 - 09:46

<img src="https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9791026815389_1_75.jpg" HEIGHT=320 WIDTH=220/>

Série : the ghost fleet
Scenario : Donny Cates
Dessin : Daniel Warren Johnson
my 2 cents Mad max N -1
Edition : Urban comics
Acheter sur BDfugue

Résumé :Pour transporter des cargaisons sensibles, de grande valeur, dangereuses, voire même interdites, une seule solution : faire appel à l'Armada Fantôme. Mais quand l'un de leurs meilleurs agents a le malheur de transgresser LA règle d'or de confidentialité en regardant de plus près le contenu de sa cargaison, la mission prend un tour inattendu. Embarqué dans une conspiration qui va radicalement changer sa vie, et peut-être même la face du monde, Trace va faire pleuvoir les flammes de l'Enfer sur ses anciens commanditaires ! Contenu vo : The Ghost Fleet (#1-8).

The ghost Fleet c'est la première série (inedite en france) de Donny Cates(God Country, Red Neck ou encore Interceptor) et Daniel Warren Johnson (Extremity, Space Mullet). Une série tout en hommage aux années 80 et au films d'action de cette période. Une BD qui pourrait s'appeler Mad Max Ouverture.
En effet on retrouve ici tout ce qui plait dans un bon film d'action : des camions, des chargements mysterieux, une fin du monde programmée, une bande de méchants et un gentils badass trop fort.

De l'ancien marine au convoi fantome en passant par la société secrète, tout est la pour que l'action aille à 200 à l'heure. Et en ca nos deux auteurs réussissent leur pari à la meme vitesse. On devore ce debut de tome aussi vite que les camions foncent.
Le seul hic de cette histoire est.. que les premiers tomes n'ont pas connu le succès escompté lors de la parution en mensuel au US et les auteurs ont du passé de 8 à 6 numéros au pieds levé. Et cela se sent. En effet on sent que la fin va TROP vite. Quand bien meme l'histoire est faite pour aller vite, on sent bien à la lecture qu'ils avaient plus à nous montrer.

Rassurez vous, la fin presentée est sympa bien sur. il manque juste un petit quelque chose. Ce pourquoi je vous encourage à lire l'interview présente à la fin de l'album. En effet Donny Cates nous racontent avec precision ce qu'il avait prévu de raconter dans les deux tomes qui ont disparu.
Ca minimise la déception et explique bien le pourquoi de la fin rapide de cette histoire.

Ma Note : Image IPB