Aspirine - Tome 2 - Un Vrai Bain De Sang (Voir le sujet original)



The_PoP

Posté 08 juin 2019 - 15:07

Aspirine - Tome 2 - Un vrai bain de sang

<img src="https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9782369811206_1_75.jpg" HEIGHT=320 WIDTH=240/>



Série : Aspirine
Scénario : Joann Sfar
Dessin : Joann Sfar
Genre : Crise d'ado / Fantastique /Philosophie
Edition : Rue de Sèvres


L'acheter sur BDFugue


Résumé :Quelques mois ont passé depuis la première aventure d'Aspirine et de ses complices. Ils connaissent mieux leurs pouvoirs, ils apprennent à maîtriser leur rage. Aspirine se défoule notamment dans son journal intime. Elle et Yidgor y vivent des aventures lugubres et dangereuses, l'une d'elles consiste à racheter des morts fraichement pendus pour les réanimer et leur confier une mission des plus complexes... voler une larve de Dieu qui organise des séances de jouvence nauséabondes pour ses adorateurs. Alors que tous les candidats échouent, Dick, un gosse des rues, sorte de gavroche désespéré et couturé y parvient. Mais il ne se satisfera pas de son rôle de sous-fifre et fera tout pour récupérer son âme détenue par Yidgor. Ajoutez à ça un occultiste qui se la joue Belle au bois dormant et une momie ivre... Aspirine et ses amis ne veulent pas qu'on les traite de super-héros, ils considèrent qu'ils sont des méchants face à des personnes encore plus méchantes ! Comment tout cela ne finirait-il pas dans un bain de sang ?


Mon avis : La chronique du tome 1 d'Aspirine sur www.1001bd.com c'est ICI

A l'issue du premier tome j'avoue que je ne savais pas bien vers où Joann Sfar comptait nous emmener avec cette histoire d'ado vampire. Clairement le tome 2 en apporte la réponse : on se dirige désormais droit sur une histoire fantastique mêlant action et aventure. A mon grand regret, les questionnements existentiels, et autres clins d'oeils philosophiques que son héroïne nous assenait sereinement au gré de ses pérégrinations nocturnes... Place donc au fantastique débridé de l'imagination de M. Sfar avec une aventure qui se lit assez bien sous forme de one shot même si les amateurs prendront plaisir à regarder dérouler les fils narratifs tendus entre les épisodes.
Aspririne a donc laissé de côté ses réflexions même si régulièrement un propos acerbe ou tranchant lui vient, elle se consacre désormais à leur quête, leur combat contre cette secte loufoque autour d'une larve de dieu... On retrouve avec plaisir les compagnons loufoques du premier tome, ainsi que les références appuyées aux classiques du genre.

On sent que Joann Sfar se fait plaisir dans cette oeuvre qui roule à tambour battant sur les routes du fantastique, de l'humour et des univers déjantés. Pour ma part je regrette les intéressantes questions que pouvait soulever le premier tome, et étant malheureusement pas hyper sensible du graphisme de Sfar, j'avoue que j'y ai perdu un brin de plaisir de lecture.


Ma Note :Image IPB

The_PoP, un peu désappointé.