La Partie De Boules (Voir le sujet original)



poseidon2

Posté 08 juillet 2019 - 10:07

<img src="https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9782818967164_1_75.jpg" HEIGHT=320 WIDTH=240/>

Série : Pagnol en BD
Scenario : Serge Scotto/ Éric Stoffel
Dessin : Éric Hübsch
my 2 cents La plus dispensable de la série
Edition : Grand angle
Acheter sur BDfugue

Résumé :Grand Angle adapte l'oeuvre de Marcel Pagnol en BD Alors qu'il passe des vacances dans ses chères collines, le jeune Marcel assiste à un tournoi de pétanque dans lequel se sont engagés son père Joseph et son oncle jules. L'occasion pour le futur académicien d'observer toute la cocasserie et la fantaisie de ce sport provençal chargé de symbole, de tradition et d'honneur (voire de déshonneur pour les perdants qui apprendront ce qu'est « embrasser Fanny »). Une partie de boule qui, sous la plume de Pagnol, prendra l'aspect d'une épopée.

Depuis le début de l'adaptation des romans de Marcel Pagnol en BD, nous n'avons jamais été déçus. On a toujours retrouvé cette ambiance si typique du sud des années Pagnol.... ET bien je vais devoir faire une exception sur celui-là. Si le dessin et surement l'adaptation ne sont pas en cause, l'histoire en elle-même est... vraiment dispensable. En effet cette BD ne parle que d'une partie de pétanque.

Alors on connait toute l'importance de la pétanque dans le sud mais de là à tenir un album entier. On s’imprègne encore une fois de cette ambiance si particulière qui se dégage des romans/nouvelles de Marcel Pagnol mais on ne trouve pas, à contrario des autres, un autre sujet d'attention.

Une lecture sympathique mais dispensable au regard des autres de la série.

Ma Note: Image IPB

Phileas

Posté 08 juillet 2019 - 11:05

Au début, en voyant le titre, j'ai cru que tu chroniquais une publication des éditions Taboo.
Déception Image IPB

Bon... ok, je sais : je ne pointe pas mais je me tire.

PS : non mais, la pétanque, c'est du sérieux là-bas. Ne va pas leur dire que le sujet est dispensable, ô bonne mère Image IPB