Le Tsarévitch Aux Pieds Rapides (Voir le sujet original)



The_PoP

Posté 02 août 2019 - 09:00

Le Tsarévitch aux pieds rapides

<img src="https://static.fnac-static.com/multimedia/Images/FR/NR/e0/e1/a6/10936800/1540-1/tsp20190416114143/Le-tsarevitch-aux-pieds-rapides.jpg" HEIGHT=320 WIDTH=240/>

Age : 6 à 8 ans
Scénario : Victor Pouchet
Dessin : Violaine Leroy
Genre : Livre jeunesse
Edition : Ecole des loisirs
Le voir sur le site de l'école des loisirs

Résumé :Manger, parler, marcher, grimper, compter… Ivan le tsarévitch ne fait rien au même rythme que tout le monde. C’est pour cela qu’on surnomme cet enfant pas comme les autres « le Tsarévitch-aux-pieds-rapides ». Mais quand on va trop vite, personne n’arrive à suivre. Et un accident est très vite arrivé.

Mon avis : Un petit conte russe d’autrefois et de maintenant. Quelques belles illustrations suaves, acidulées et pleines d’énergie qui relancent avec justesse l’imagination du lecteur et où les personnages du conte, aux bonnes joues rondes et roses, nous emmènent avec eux dans cette étrange course contre et avec le temps. L’on se croirait presque parfois dans quelque tableau de Chagall.

Trop vite, trop lent, un ordre du temps qui se brouille… Le Tsarévitch change de cadence et le lecteur avec lui, se perdant tout autant dans la « texture » du temps. C’est de notre perception du temps et du monde dont il s’agit dans ce récit : les moments d’attente, « les précipitations », « les tout de suite qui sont des trop tard », « l’impression d’être en retard », « la peur d’être en avance », « la sensation que le monde avance trop vite », le temps que l’on ne voit pas passer…

Mais qu’est ce que le temps ? Quelle est la bonne mesure, l’équation parfaite de « l’Ordre et du Désordre du Temps et du Monde » ?

On aime ce Tsarévitch parce qu’il nous ressemble, et comme nous, il est un peu perdu.

Ce petit conte sans moralité, aux allures de récit d’apprentissage doucement philosophique, sagement raconté, réjouit et peut faire réfléchir à différents niveaux, les petits et les grands. Une belle découverte !

Ma Note :Image IPB