Ira Dei T3 (Voir le sujet original)



poseidon2

Posté 09 septembre 2019 - 09:37

<img src="https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9782505075608_1_75.jpg" HEIGHT=320 WIDTH=240/>

Série : Ira Dei
Scenario : Vincent Brugeas
Dessin : Ronan Toulhoat
my 2 cents De mieux en mieux :)
Edition : Dargaud
Acheter sur BDfugue

Résumé : Bataille de Vénosa. Après la Sicile, c'est le sud de l'Italie qui doit faire face au déferlement normand. Les troupes, guidées par Guillaume de Hauteville et grossies par l'arrivée de nouveaux mercenaires normands attirés par leurs exploits, écrasent sans aucune pitié l'armée byzantine, menée par le capétan Dokéianos. Face à une telle puissance, le Basileus Michel IV doit prendre des mesures radicales et fait sortir Maniakès de ses geôles pour le placer à la tête de son armée. Empli de haine, celui-ci compte bien se venger. Si la démonstration de force des Normands ne lui plait guère, les échecs byzantins sont, au contraire, vus d'un très bon oeil par l'Église. Ayant la confiance de Guillaume, Étienne est chargé de manipuler ce dernier afin que son armée ne devienne pas une nouvelle menace pour la foi chrétienne. Quant à Tancrède, il repart au combat au côté d'Harald, qui ne voit plus en son ancien ami qu'un faible. Normands et Byzantins sont sur le point de s'affronter à nouveau, car manigances et tromperies sont légion...

Premier tome du deuxième cycle d'Ira Dei et changement dans notre histoire avec un tome qui met essentiellement en avant d'tienne et laissant Tancrède dans un rôle plus discret.
On est donc beaucoup axé, dans ce tome ci, sur les manipulations des différents camps qui prennent les troupes aux sols comme des pions faciles à manipuler. Du clergé au Basileus en passant par Maniakes, Tancrède et Etienne semblent bien peu de choses.

Entre combats épiques et stratégies guerrières, ce deuxième cycle part résolument sur un rythme plus élevé que le précédent. Plus de présentations des personnages ici ni de tergiversations. Les décisions sont prises rapidement et l'histoire galope alors même que nos héros peines à suivre.

Un tome qui annonce un deuxième plein de rebondissement avec sans nul doute une reprise de pouvoir du devant de la scène par Etienne et Tancrède.
Reste la coloration que je ne trouve encore pas terrible :(

Je reste convaincu que seul le noir et blanc rend hommage aux dessins de Ronan Toulhoat

Ma Note: Image IPB