Jusqu'au Dernier (Voir le sujet original)



poseidon2

Posté 06 novembre 2019 - 15:48

<img src="https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9782818967003_1_75.jpg" HEIGHT=320 WIDTH=240/>

Série : Jursqu'au dernier
Scenario : Jerome Felix
Dessin : Paul Gastine
my 2 cents Du pure Western
Edition : Grand angle
Acheter sur BDfugue

Résumé :Un western crépusculaire et magistral à l'heure des derniers cowboys.L'époque des cow-boys tire à sa fin. Bientôt, ce sont les trains qui mèneront les vaches jusqu'aux abattoirs de Chicago. Accompagné de Benett, un jeune simplet de 20 ans, Russell a décidé de raccrocher ses éperons pour devenir fermier dans le Montana. En route, ils font halte à Sundance. Au petit matin, on retrouve Benett mort. Le maire préfère penser à un accident plutôt qu'à l'éventualité d'avoir un assassin parmi ses concitoyens et chasse Russell de son village. Mais le vieux cow-boy revient à la tête d'une bande d'Outlaws pour exiger la vérité sur la mort de Benett....

The undertaker parmi un certain nombre d'autre albums ont permis de remettre au gout du jour les western dans la BD. S'en est suivit un grand nombre de sorties avec des grands noms et des grandes épopées et ce chez tous les éditeurs. Il est donc maintenant difficile d'être original.

Et bien nos deux auteurs ont pris le contre pieds de cette originalité en nous sortant justement un western dès plus classique. Une histoire sans fioriture, sans indiens super méchants, sans grosses batailles, sans fort assiégé... juste une histoire de Cowboys. Une histoire d'homme et d'honneur.... une histoire qui passe par le sang.

Et si la réalisation est impeccable et la fin... superbe par sa logique (meme si l'épilogue n'était pas nécessaire), ne n'ai pu m'empêcher d'attendre toujours "plus". Surement une déformation de mes lectures précédentes mais j'ai attendu tout l'album que quelque chose de plus que ce que je n'imaginais au début me surprenne.

Et non. Cet album est un vrai bon western classique.... un poil trop classique pour moi.

Ma Note: Image IPB

The_PoP

Posté 06 novembre 2019 - 18:17

Ah je te trouve un poil dur Pos'.
Parce que ce genre de Western reste quand même pour moi largement sous représenté dans la production de Western, que ce soit au cinéma ou en bd.
Le genre de film de cow boy à la Open Range en fait. Et encore, ce Jusqu'au dernier me semble encore plus original dans sa forme.
Parce que clairement moi ce qui m'a surpris dans cet album c'est que justement, le rayon fusillade reste globalement vide. Tout comme le rayon exploit. Et ça c'est plutôt rare dans un western.

Niveau référence, entre l'homme des hautes plaines et Open Range on est bien servis je trouve.

Les personnages, notamment les personnages secondaires sont bien mis en scène, les dialogues sonnent juste. Et graphiquement c'est superbe.
La fin est d'une logique sans faille, et l'épilogue un peu déstabilisant j'ai trouvé.


Par contre, c'est clair qu'à la fin, on a l'impression qu'il nous a manqué un petit quelque chose. Je pense que c'est simplement que y étant habitué, l'action ou les fusillades m'ont un peu manqué pour avoir eu l'impression de voir un vrai Western.
Mais en vrai c'est tant mieux.

4.5/5 pour moi. Du très bon western.

poseidon2

Posté 07 novembre 2019 - 11:09

4/5 c'est léchant tu trouves ?

C'est pas mal quand meme.... mais ca ne sera clairement pas,un coup de coeur pour moi ;)

The_PoP

Posté 07 novembre 2019 - 15:45

Non La note me va bien :) j’ai même hésité entre 4/5 et 4,5/5 perso.

Non c’est dans la critique sur le trop classique que je te trouve sévère :)

Après en western je suis vraiment bon public donc bon...

poseidon2

Posté 07 novembre 2019 - 21:19

J'ai quand meme nuancé avec trop classique... pour moi ;)

The_PoP

Posté 08 novembre 2019 - 07:26

Par contre c’est vrai que pour une place dans le top 5 du semestre ca me semble un peu juste vu la qualité ahurissante des bd de cette rentrée.

alx23

Posté 08 novembre 2019 - 11:36

J'ai vu la preview dans zoo mag et c'est pas mal !!!! Je vais me laisser tenter en plus avec vos notes, je suis rassuré.

The_PoP

Posté 08 novembre 2019 - 16:46

Bah c’est aussi très très bien dessiné

Phileas

Posté 08 novembre 2019 - 19:42

Je mets mon petit grain de poivre sel (poivre et sel ? persil ? ciboulette ?)

Tout dépend de l'affinité personnelle que l'on peut avoir avec un genre.
Perso, je suis plus accommodant avec le fantastique et la SF parce que j'aime ces genres.
Je le suis moins avec la fantasy (Arleston en sait quelque chose Image IPB) et le polar.

En fait, maintenant que j'y pense (et Pop va me faire les gros yeux genre : Image IPB), je n'ai jamais accroché aux BD western "classiques". Ni Blueberry, ni Comanche, ni Durango, ni... euh la BD de Blanc-Dumont (je sais plus le nom), ni même des trucs plus atypiques comme Chinaman.
Il n'y aurait donc pas pour moi (et je dis bien "pour moi", c'est subjectif) de BD western qui m'ont laissé une grosse impression ? A vérifier.
Ou alors je ne les ai pas lues.
Ou alors il s'agit de westerns pas vraiment classiques (W.E.S.T., Lune d'argent sur Providence) ou de pseudo-western (Jeremiah... les 17 premiers tomes ^^)

Un détail peut-être révélateur : Lucky Luke ne m'a jamais plu autant que les autres séries de Goscinny.

Mais je trouverai peut-être un jour une BD western que je trouverai culte Image IPB


(après un ch'ti temps de réfléxion)

En fait, j'ai peut-être une explication.
Et elle viendrait de la nature de la motivation des protagonistes d'une histoire, bref de "ce après quoi les personnages courent !"
Hors, dans les polars et les westerns (classiques), c'est généralement des motivations que ma subjectivité trouve trop "triviales" ou terre-à-terre (le pognon, la vengeance) alors que dans le fantastique, la SF et "l'aventure ésotérique", c'est plutôt la quête du savoir (fantastique lovecraftien surtout), l'exploration, les considérations philosophico-socio-politiques (SF) ou recherche de "vérités/artefacts" occulté(es) (fantastique encore et aventure ésotérique).
Dans les BD d'Andreas, par exemple, les motivations des persos sont toujours... TOUT sauf "terre-à-terre".
MAIS ce n'est pas systématique non plus et je n'en ferai pas une généralité (des persos de fantastique ou de SF peuvent aussi courir après le pognon... surtout les shingouz dans Valérian Image IPB) mais plutôt une tendance générale.
Bon... Catwoman aussi coure après le pognon (ou la vengeance) mais...hum... c'est Catwoman, quoi Image IPB

Faut croire que, en général, j'aime les motivations plutôt "nobles" Image IPB
(merde... un vrai boy-scout le Phileas ^^)

The_PoP

Posté 10 novembre 2019 - 10:59

Et au cinéma Phil’ me dit pas que le western te branche pas ?

Phileas

Posté 10 novembre 2019 - 19:59

Si, c'est vrai. D'ailleurs, certains westerns figurent même parmi mes films préférés tous genres confondus : Il était une fois dans l'Ouest, Le bon, la brute et le truand, Impitoyable (of course) et Josey Wales. Ces quatre-là, c'est le carré d'as pour moi !

Et dernièrement Hostiles, qui fut une grosse claque.
J'aime aussi beaucoup Butch Cassidy et le Kid (inoubliables Newman et Redford), Juge et Hors-la-loi (génial Newman), Mon nom est personne (film sous-estimé), Jeremiah Johnson, et aussi le très atypique Dead Man de Jim Jarmush (avec Depp).
Mais je dirais que ces westerns-là ne sont pas vraiment "classiques" comme peuvent l'être les vieux westerns avec John Wayne que je n'apprécient pas (ni les films ni l'acteur).
Ceux qui me plaisent sont plutôt des westerns décalés, qui en détournent les codes et surtout les poncifs.

Il y a même certaines paroles de la chanson de Jeremiah Johnson (magnifique film) qui sont toujours restées gravées dans ma mémoire depuis que je suis ado, je ne sais pas pourquoi :

Jeremiah Jonhson
Dans la montagne s'en est allé
Pour chercher l'aventure
Et l'oubli de son passé

Toujours est-il qu'en BD, par contre, je n'ai jamais trouvé d'équivalents des films que j'ai cités qui m'auraient autant marqué.