Batman Qui Rit (Voir le sujet original)



poseidon2

Posté 27 novembre 2019 - 10:56

<img src="https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9791026818786_1_75.jpg" HEIGHT=320 WIDTH=240/>

Série : Batman
Scenario : Scott Snyder
Dessin : Jock
my 2 cents Au tréfonds du coté sombre de batman
Edition : Urban Comics
Acheter sur BDfugue

Résumé :"Un Batman qui rit est un Batman qui gagne toujours. " Après les événements de BATMAN - METAL, épuisé et blessé, Bruce Wayne doit cependant se préparer à l'irruption de nouvelles menaces au sein de l'univers DC. Le Chevalier Noir découvre avec stupéfaction que Le Batman Qui Rit a survécu à son affrontement avec le Joker et qu'il planifie une nouvelle stratégie susceptible de déséquilibrer le Multivers. Pour venir à bout de cette sombre version de lui-même, Batman devra peut-être briser sa seule règle inviolable... Contenu vo : The Batman Who Laughs #1-7 + Batman The Grim Knight #1.

Rira bien qui rira le dernier ! C’est ce que dit l'adage. Mais et si c'était toujours celui qui rit qui gagne ?
Et si la folie donnait au Batman qui rit un avantage imparable pour "notre" Batman ? Que serait-il prêt à faire ?

En grand fan de Batman métal, j'attendais depuis un moment le retour au premier plan du Batman qui rit, l'incarnation du coté obscure de DC. Et je n'ai pas été déçu pour le coté obscure. Ce one shot plonge dans les tréfonds du côté sombre de Batman. Aucun Joker n'a été aussi sombre et cruel que ce Batman qui rit.

Et c'est un peu la limite pour moi. Si l'album est bien écrit et super intéressant en terme de remise en question du personnage de Batman (avec une super comparaison avec les autres Bruce Wayne), je le trouve "trop" sombre. Trop psychologiquement violent. Je suis super content de l'avoir lu. Mais je pense avoir du mal à le relire.

La couverture ne ment pas. L’intérieur est aussi violent qu'elle le laisse présager. Et rien qu'à la voir je n'ai pas envie de le rouvrir.
Un tome étrange car il serait vraiment dommage de ne pas le lire... mais vous aurez peut-être du mal à le re-lire.

Ma Note: Image IPB