La Maison Aux Souvenirs (Voir le sujet original)



poseidon2

Posté 06 février 2020 - 13:23

<img src="https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9782818966983_1_75.jpg" HEIGHT=320 WIDTH=240/>

Série : La maison aux souvenirs
Scenario : Nicolas Delestret
Dessin : Nicolas Delestret
my 2 cents Plus simple c'était aussi bien
Edition : Grand angle
Acheter sur BDfugue

Résumé : Quand les murs saignent des secrets de famille enfouis... Éléonore retourne avec son fils, Théo, dans son ancienne maison familiale. Elle y retrouve son frère qui lui apprend que leur père qu'ils croyaient mort est toujours vivant. Les souvenirs rejaillissent dans cette maison aux lourds secrets de famille. Que s'est-il réellement passé ici pour pousser le père à tout quitter du jour au lendemain ? Quels rôles ont joués les voisins si affables dans cette fuite ? Le seul qui semble pouvoir trouver un début d'explication est Théo. Sa mère le pense autiste, mais son mal est en réalité bien plus étrange.

Bizarre bande dessinées que celle-ci. Bizarre car on ne peut s'empêcher de penser, durant tout le début de l'album que l'auteur voulut trop en faire.

En effet cette histoire de famille et de souvenirs à tout ce qu'il faut pour être traité de façon standard sans avoir à ajouter un côté "mystique".

Durant une grosse moitié d'album on se demande vraiment l'intérêt de tout ceci. Et puis au fur et à mesure que Nicolas Delestret nous dévoile son histoire, on comprend ce qu'il veut dire et cela rehausse vraiment le début de l'album.

Et plus cela va plus on se rend compte que Nicolas Delestret a construit son album de bien belle manière avec des pages qui se répondent (la première et la dernière par exemple), mais aussi avec des révélations bien réparties et une différence de traitement entre la mère et son fils qui représente bien les tentions familiales.

En bref une bien belle histoire ou il faut persévérer pour bien comprendre l'ensemble.
Elle mériterait une relecture.

Ma Note : Image IPB