Tous Les Héros S'appellent Phénix (Voir le sujet original)



The_PoP

Posté 23 mars 2020 - 14:09

Tous les héros s'appellent Phénix

[url="https://www.bdfugue.com/tous-les-heros-s-appellent-phenix?ref=44""]<img src="https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9782369811084_1_75.jpg" HEIGHT=320 WIDTH=240/>[/url]

Série : One shot
D'après le Roman de : Nastasia Rugani
Scénario : Jérémie ROYER
Dessin : Jérémie ROYER
Couleurs : Jérémie ROYER
Genre : Roman graphique adaptation d'un roman
Edition : Rue de Sèvres
[url="https://www.bdfugue.com/tous-les-heros-s-appellent-phenix?ref=44""]L'acheter sur BDFugue[/url]

Résumé :Peut-on monter dans la voiture de quelqu'un que l'on connaît à peine ? Difficile de résister à la tentation si l'automobiliste n'est autre que monsieur Smith, le professeur d'anglais le plus fascinant et le plus séduisant du lycée. Ce soir-là, il a proposé à Phénix et à sa petite soeur, Sacha, de les raccompagner chez elles, de l'autre côté du lac. Elles sont montées dans sa Chevrolet immaculée, et il les a conquises le temps d'un trajet. Quelques jours plus tard, c'est leur mère, Erika, qui se laissait séduire. Monsieur Smith est venu de plus en plus souvent à la maison, accumulant les bons points, avec son don pour la pâtisserie et ses faux airs de Gregory Peck. Phénix et Sacha ont bien remarqué qu'il était un peu trop strict et autoritaire, parfois dur et cassant sans raison. Oh, trois fois rien, pas de quoi s'inquiéter. Comment auraient-elles pu se douter qu'elles venaient de faire entrer le loup dans la bergerie ?

Mon avis : Je n'ai pas lu le roman éponyme de Nastasia Rugani avant de découvrir cette BD, alors mon avis en est du coup fortement impacté.
J'ai été pris par cette histoire poignante, d'une tristesse, d'une banalité sans nom. Effectivement à travers la pudeur de l'adaptation réalisée par Jérémie ROYER, on ressent très bien les sentiments et les pensées des personnages, sans voyeurisme malsain. Il y a de la justesse qui se dégage de ce propos, et une absence relative de jugements très intéressante. L'auteur nous guide sur le fil de sa narration sans pour autant nous tenir la main à chaque pas. Rien n'est banalisé pour autant.
Graphiquement, je vous avoue que ce n'est pas le point fort qui m'a marqué dans ce roman graphique, mais il faut bien reconnaitre que le trait parfois minimaliste de l'auteur sert bien son propos et la pudeur avec laquelle il nous le livre.

Une BD forcément instructive sur un sujet lourd, traité pourtant avec justesse et sans sensiblerie à outrance.

Ma Note :Image IPB

The_PoP, un peu triste après cette lecture poignante.