1001 BD.com: Accueil 1001 BD.com

Aller au contenu

La Sélection Du Premier Semestre 2016

L'utilisateur est en ligne  
poseidon2 
- 12-07-16 21:01 - 3 commentaires


Salut à tous !!

Oui je sais je sais je suis super à la bourre. Mais c'est pas uniquement de ma faute ! Entre le soleil qui a enfin fait son apparition et une équipe de France qui nous aura fait rêver jusqu'à la limite d'un championnat d'europe de foot malheureusement assez pauvre en jeu, j'avais un peu la tête ailleurs. Mais la c'est bon ca sent les vacances. le tour de france est partis malgré une première semaine "masqué" par l'euphorie coupe d'europe. Le soleil a enfin decidé de se pointer et les routes du travail commencent à se libérer... une bonne atmosphère de détente propice à de bonne lectures. Et quoi de mieux que de choisir des titres surs ? Des titres choisit par vos honorables serviteurs pour vous permettre de rendre l'attente des vacances passionnante !
Comment vous le voyez, il y en a pour tout les gouts !
Sur ces bonnes paroles je vous souhaitent donc de très très bonnes vacances d'été. !


Poseidon2, pour toute l'équipe de www.1001bd.com


La sélection du premier semestre 2016 des chroniqueurs


Selection premier semestre 2016


Selection premier semestre 2016


Selection premier semestre 2016


Selection premier semestre 2016


Selection premier semestre 2016

Pour ceux qui s'inquiéteraient, le site ne dors jamais et les critiques continuerons à paraitre tout l'été !
Lu 545 fois - dernier commentaire par alx23     

Conrad Et Paul Tome 6 : Une Station Nommée Désir

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 27-09-16 05:48 - 0 commentaires



Conrad et Paul
Tome 6 : Une station nommée désir
Scénario : Ralf Konig
Dessin : Ralf Konig
Couleur : Ralf Konig
Genre : Humour
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Pour son prochain livre, Dans l'espace, personne ne t'entend grogner, Paul s'est mis à la science-fiction. Il imagine un monde en 2201 où l'humanité, privée de testostérone, doit récolter cette précieuse ressource sur les terres écarlates de Mars. Mais pour Conrad, ce livre est clairement un nouveau prétexte à coucher ses fantasmes sur papier. Il aimerait bien que, pour une fois, Paul écrive un livre qui parle à tout le monde : glabres, velus, virils, efféminés, homo, hétéros, hommes et femmes ! Mais ce n'est pas gagné...

Il aura fallu attendre une quinzaine d'années pour pouvoir lire la suite de la série Conrad et Paul le couple culte. Ralf König est un auteur à succès pour ces nombreuses bandes dessinées humoristique autour de l'homosexualité. Après plusieurs titres, l'auteur a conquis tous les publics avec ces histoires courtes et pleines d'humour. Pour son retour sur sa série emblématique, König propose pas moins de 160 pages de son humour spécial mais qui fait la joie des amateurs. Les éditions Glénat éditent depuis quelques mois tous les tiers d l'auteur pour les lecteurs qui souhaiteraient complété leur collection ou découvrir cet auteur.

Vous l’aurez compris cette bande dessinée est pour un public averti.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 66 fois - poster un commentaire     

Une Aventure "Classic" De Tanguy Et Laverdure - Tome 1 - Menace Sur Mirage F1

L'utilisateur est hors-ligne  
Cox 
- 27-09-16 03:13 - 0 commentaires



Série : Une aventure "Classic" de Tanguy et Laverdure
Titre : Menace sur Mirage F1
Genre : Aventure, aviation
Scenario : Patrice Buendia d'après une nouvelle de Jean-Michel Charlier
Dessin : Matthieu Durand
Couleur : Ketty Formaggio
Pages : 48
Editeur : Dargaud - Zéphyr
Parution 15/04/2016
Acheter sur BDfugue

Quatre pilotes étrangers (l'américain Lewis Stinton, l'italien Cristobaldo Ruggieri, l'allemand Ernst Lübbe et le sud-africain Piet Jorgens) sont accueillis par Tanguy et Laverdure à Istres pour tester le Mirage F1 afin de le recommander aux armées de l'air de leurs pays respectifs. Dès le premier vol, celui de Lübbe, le F1 se révèle peu sûr puisque le pilote allemand perd le contrôle de l'avion et ne doit son salut qu'à l'aide de Tanguy. Quelques jours plus tard, c'est au tour de Stinton de piloter le F1 et de se retrouver près de la catastrophe alors qu'un des trains ne veut pas sortir au moment de l'atterrissage. Pour Tanguy, autant d'incidents ne peuvent être le fait du hasard. Il sait aussi que cela ne peut être un problème de conception de l'avion. Il décide donc, aidé d'un chef mécanicien et d'un ingénieur, de mener son enquête sur les raisons de ces pannes en série... Malgré ces inquiétudes, Laverdure est sur un petit nuage. Il est amoureux (une fois de plus !) d'une riche héritière, Cloryse. Tanguy ne partage pas son euphorie parce que la belle (qui se révélera être plutôt replète) veut mettre fin à la carrière de pilote de Laverdure...

Les éditions Zéphyr remettent cela après Buck Dany, c'est au tour de Tanguy et Laverdure de retrouver vie. Les éditions Zéphyr s'associent aux éditions Dargaud pour lancer une nouvelle série les aventures classics de Tanguy et Laverdure. Par classics, il faut comprendre que ces aventures ne concurrencent pas les aventures actuelles scénarisé par Laidin, mais rapportent des Aventures plus anciennes. Jean-Michel Chalier avait écrit de petites nouvelles autours de ses personnages fétiches. C'est ces nouvelles qui servent de point de départ pour ces nouvelles aventures.

Ici on nous racontent les débuts du Mirage F1 dans les années 70. Le scénario possède de grosses erreurs techniques, mais elles sont partie intégrante de l'histoire.

Un bonne histoire, peut-être un poil trop bavarde ce qui malheureusement caviarde un peu trop le dessin.


note :Image IPB

Cox
Lu 66 fois - poster un commentaire     

Jeu D'Ombres Tome 1 : Gazi !

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 26-09-16 05:47 - 0 commentaires



Jeu d'ombres
Tome 1 : Gazi !
Scénario : Loulou Dedola
Dessin : Merwan
Couleur : Merwan
Genre : Thriller
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Fils d’immigré turc, étudiant brillant, Cengiz est un charismatique leader de la banlieue lyonnaise. Militant laïc inspiré par l’humanisme de Mustapha Kemal, dit "Atatürk", il se bat pour les jeunes de son quartier aux côtés de Viviane dont il est amoureux. Les autorités voient en lui l’homme providentiel qui pourrait atténuer les tensions apparues depuis les récentes émeutes. Mais l’ombre de son frère Sayar, un ex caïd de la cité ultra-violent aujourd’hui emprisonné en Turquie, plane sur les futures ambitions politiques de Cengiz...

Jeu d'ombres démarre un triller très prenant sur notre société actuelle et plus particulièrement les quartiers dans les cités. Loulou Dedola nous propose une chronique sociale sur la population des quartiers les plus démunis en France. On retrouve évidement la violence qu'engendre les inégalités sociales mais également des jeunes désirant un avenir plaisant en faisant des études. On suit Cengiz un jeune de la banlieue lyonnaise qui vient d'obtenir sa licence. Son avenir est prometteur et il espère finir ces jours avec Viviane. Mais le problème provient de son frère aîné enfermé en prison en Turquie pour trafic de drogue. Pour mettre en image ce récit actuel, Merwan fait des merveilles. On se rappelle bien évidement de sa partition sur L'or et le sang en compagnie de Fabien Bedouel. La coloration donne un aspect différent de celui que l'on connait mais le résultat est parfait. La couverture est très représentative des dessins intérieurs.

Jeu d'ombres débute avec beaucoup d'intérêt un thriller prévu en deux tomes.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 94 fois - poster un commentaire     

Fog - Livre 1/2

L'utilisateur est hors-ligne  
Cox 
- 26-09-16 03:11 - 1 commentaires



Série : Fog
Titre : Livre 1/2
Genre : Thriller, mystique
Scenario : Roger Seiter
Dessin : Cyril Bonin
Couleur : Cyril Bonin
Pages :272
Editeur : Les Editions du Long Bec
Parution :26/08/2016
Acheter sur BDfugue

Cette Intégrale grand format reprend les quatre premiers épisodes de la série Fog parus entre 1999 et 2002. FOG a connu un important succès public et critique, et a reçu plusieurs prix (notamment le Prix Découverte au festival de Sierre et le Prix du meilleur scénario au festival de Chambéry). La première aventure de FOG débute en 1874. Cette période de l'histoire du Royaume-Uni est extrêmement riche en évènements et innovations de tous genres. Cette série d'abord policière puis tirant vers le fantastique met en scène dans l'Angleterre victorienne des personnages forts, comme Ruppert Graves, Mary Launceston ou l'inspecteur Andrew Molton, appartenant aux classes aisées de la société. Mais tout au long des albums, c'est un saisissant portrait de toutes les autres classes sociales que nous livrent les auteurs : on y croise des ouvriers, des malfrats, des prostituées, des marchands, des bourgeois, des matelots ou encore des soldats.... Les thèmes évoqués sont également en rapport avec les préoccupations de la société britannique de l'époque, notamment l'archéologie ou l'égyptologie. Si le premier cycle parle plutôt de la condition féminine et de la violence sociale contre les femmes, le second aborde le thème du spiritisme, si cher à Conan Doyle. L'album contient un cahier historique et graphique inédit de 15 pages, ainsi que la novellisation par Roger Seiter d'une partie de l'histoire passée jusqu'alors sous silence, mais demandée par plusieurs lecteurs attentifs...

L'éditeur alsacien "Les Editions du long bec" viennent de publier une intégrale de Fog comprenant les quatre premier tome de la série mystico-policière. Cette série avait été très apprécié à l'époque par les fans. Dans le préambule où Roger Seiter nous raconte son intérêt pour l'Angleterre et victorienne et la condition des femmes pas toujours facile à cette époque. Elles étaient pieds et poings liés à leur mari. D'où sa volonté de ne pas marier l'héroïne Mary Launceston pour en faire une femme indépendante.

Les quatre premiers tomes sont les deux premiers diptyques de la série. La série se veut un savant mélange entre fantastique et policier. Si le fantastique est bien présent dans le second diptyque, il ne sert que de leurre dans le premier. les scénarii sont à la fois classiques et très solides, même si dans le quatrième tome, Roger Seiter s'est senti obligé d'y faire un ajout sous forme de nouvelle afin de relier deux parties de l'histoire.

Côté dessin, il est tout bonnement horrible :P ;) , mais paradoxalement, il cadre tellement bien ) l'univers de la série que je ne peux pas en imaginer un autre. On notera deux techniques très différentes, les feutres usés dans le premier diptyque délaissé au profit du pinceau.

Un bon album permettant de découvrir où de redécouvrir la série.

note :Image IPB

Cox
Lu 109 fois - dernier commentaire par poseidon2     

Les Pompiers - Tome 16 - Feux Départ

L'utilisateur est hors-ligne  
Cox 
- 25-09-16 08:31 - 0 commentaires



Série : Les pompiers
Titre :Feux départ
Genre : Humour
Dessin : Cazenove
Scenario : Stédo
Couleur : Christian Favrelle
Pages:48
Editeur : Bamboo
Parution : 28.09.2016
Acheter sur bdfugue

Mais que peut bien faire un pompier lorsqu'il n'est pas en train de combattre un incendie ou de ranimer la victime d'un malaise ? Est-ce qu'il nettoie les véhicules ? Est-ce qu'il vérifie le matériel ? Est-ce qu'il fait du sport ? Est-ce qu'il se marre avec ses potes pompiers ? Comme vous le verrez en lisant cet album il fait tout ça, et bien plus encore ! Partagez avec nos héros 24 heures de la vie en caserne !

Nouvelles rasades de gags autours de la vie des pompiers, selon le rituel classique d'un gag par page, exceptionnellement deux. Comme d'habitude dans ces séries, les gags sont plus ou moins drôle et peuvent même être recyclé dans d'autres séries.

Les dessins très classiques sont bons.

Un albums pour tous les pompiers.

Ma note:Image IPB

Cox
Lu 107 fois - poster un commentaire     

Neige Origines Tome 2 : Eden

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 25-09-16 07:11 - 0 commentaires



Neige origines
Tome 2 : Eden
Scénario : Eric Adam & Didier Convard
Dessin : Fred Vignaux
Couleur : Fred Vignaux
Genre : Fantastique
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Seul rescapé d'une attaque de crève-panse, Chantefable se réveille dans un petit chalet donnant sur une vallée verdoyante et fleurie. Un endroit idyllique, épargné de la glaciation qui a ravagée l'Europe, qui porte le doux nom d'Eden. Accueilli par le maître des lieux, un certain Yahvé, Chantefable ne tarde pas déceler quelques mystérieux et inquiétants détails du quotidien. Tant de bonheur semble suspect... Convaincu que l'Eden cache une vérité terrifiante, Père Tabac, l'un des Douze, le pousse à s'évader et à rejoindre le fort de Northman, pour l'informer de ses soupçons...

Le deuxième cycle de la série culte Neige Fondation se poursuit dans ce monde post-apocalyptique dévasté pour les derniers survivants, avec de la neige qui recouvre toute la surface de la planète. Eric Adam et Didier Convard scénarisent à l'origine des personnages ainsi que de l'histoire principale. L'introduction nous plonge dans un univers à la Mad Max avec des survivants prient de toutes parts par une bande de cannibales qui se déplacent sur des véhiculent motorisé pour la neige. L'ambiance change ensuite pour basculer dans une atmosphère science-fiction, avec l'Eden dirigé par le groupe des Héloïms et son chef Yavhé. Les auteurs proposent un épisode chargé en action avec une intrigue très captivante. Fred Vignaux le dessinateur de la deuxième saison assure des planches magnifiques. Les planches sous la neige ou avec une végétation luxuriante sont parfaites dans leur réalisation.

Neige fondation redonne une nouvelle énergie à la série principale avec un dessinateur qui a su s'approprier l'univers de la série.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 81 fois - poster un commentaire     

L'Art Du Crime Tome 4 : Electra

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 24-09-16 08:21 - 1 commentaires



L'art du crime
Tome 4 : Electra
Scénario : Marc Omeyer & Olivier Berlion
Dessin : Eric Liberge
Couleur : Christian Favrelle
Genre : Policier / Thriller
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Électra, sculpteuse corinthienne réputée se prend d'affection pour le jeune Zacharias dont le talent naissant l'enchante. Nous sommes en – 146 avant JC et bientôt les légions romaines vont mettre la ville à feu et à sang. Alors que le peuple fuit devant l'envahisseur, Zacharias va prendre tous les risques pour sauver sa sculpture. Folle d'angoisse, Électra finit par le retrouver dans son propre atelier. Elle ne peut qu'assister au meurtre sanglant du jeune enfant. Révoltée, ivre de chagrin et de colère, Électra sera prête à tout pour identifier le coupable et le traquer jusqu'au cœur de Rome. Elle pourra compter sur l'aide de Marcus, homme juste et légionnaire respecté, bientôt nommé chef de la garnison. Mais sous le coup des complots au sénat, Marcus est remplacé par Néréus, l'intouchable fils du plus puissant des sénateurs romains. Et quand Néréus, disposant désormais de tous les pouvoirs, entraine Rome dans un bain de sang et de terreur, plus personne n'ose se dresser contre lui. Personne, sauf Électra...

Le quatrième tome de la série l'art du crime sur penche sur l'art de la sculpture comme annoncé lors de la présentation de la série. Marc Omeyer et Olivier Berlion nous proposent un thriller sur déroulant 146 ans avant JC. Électra est le témoin d'un meurtre violent et mettra tout en place pour faire arrêter le coupable. Les retournements de situation sont importants et elle sera bientôt sans aucune aide pour s'attaquer au pouvoir des sénateurs romains. Pour cet épisode, Eric Liberge s'occupe de la partie graphique dans un style irréprochable comme souvent avec cet auteur.

Après les pirates, on se retrouve dans la Rome antique avec une artiste contre le pouvoir et la folie meurtrière.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 161 fois - dernier commentaire par Phileas     

La Loterie

L'utilisateur est hors-ligne  
Cox 
- 24-09-16 06:21 - 1 commentaires



Titre : La loterie
Genre : Roman graphique
Scenario : Miles Hyman d'après la nouvelle de Shirley Jackson.
Dessin : Miles Hyman
Couleur :Miles Hyman
Pages : 168
Editeur : Casterman
Parution :14/09/2016
Acheter sur bdfugue

Dans un village de la Nouvelle-Angleterre, chaque année, au mois de juin, on organise la Loterie, un rituel immuable, où il est moins question de ce que l'on gagne que de ce que l'on risque de perdre à jamais.

Après Le Dahlia noir, Miles Hyman adapte un nouveau grand classique de la littérature américaine, écrit par sa grand-mère, Shirley Jackson.


Tout d'abord, Shirley Jackson est la grand-mère de Miles Hyman. Une grand-mère qu'il a à peine connue, elle est morte alors qu'il avait 2 ans. Le gros truc de Miles Hyman est le dessin. Ils sont tout bonnement magnifique, on en arrive à être scotché devant le simple dessin d'une maison et de sa grange.

Le scénario est malheureusement un peu léger. Il s'agit de l'organisation, du tirage, et du "lot" réservé au gagnant. Le vainqueur est lapidé sur la place publique. Il est le bouc émissaire chargé de purifier le village. La nouvelle à provoqué un véritable tollé à sa sortie, publié dans le "New Yorker", de nombreux lecteurs de désabonnèrent suite à sa lecture. Dans cette période d'après guerre, de nombreuses personnes crurent que les faits relatés sont réels confondants ainsi la fiction et la réalité. Des psychologues s'interrogèrent sur les croyances populaires même si on en a oublié les origines.

Un très bel album.

Ma note :Image IPB

Cox
Lu 165 fois - dernier commentaire par Phileas     

Mia & Co T1 : Nos Années Collèges

L'utilisateur est en ligne  
poseidon2 
- 23-09-16 14:55 - 0 commentaires



Série : Mia & Co
Scénario : Vanyda
Dessin : Nicolas Hitori De
Genre : Teenager
Edition : Dargaud
Acheter sur BDfugue

Résumé :Mia, Gauthier, Louka et Zouzou forment une bande de copains inséparables. Élèves en classe de 4e, ils préfèrent se réunir à la « maison des copains » pour jouer à des jeux vidéo ou faire de la musique plutôt que se concentrer sur leurs devoirs. Mia ne sent pas vraiment d'affinités avec les groupes de filles de sa classe. Très soudée, la petite bande va grandir ensemble, au rythme des années scolaires, et découvrir que les relations filles-garçons, en grandissant, ça n'est plus vraiment simple...

Mia and co c'est la meilleur d'or au JO dans la catégorie "bd pour collégienne". ET haut la main !
Non sans rigoler cette BD est une vraie réussite car elle est répond parfaitement à la couverture et aux attentes qui en découlent : Mia & Co c'est la vie d'un groupe de jeune collégiens. Ni plus ni moins. Et c'est ce "ni plus ni moins" qui est vraiment bien dans cette BD. Ici pas de pouvoirs ni de zombie. Pas non plus d'amour passionné et de discours larmoyant comme dans le shojo.

Dans Mia & co on a juste la vraie vie avec les découvertes qu'on fait à cet âge-là. Avec les premiers émois, les premiers garçon/filles qui vous trouble à défaut d'autre choses. C'est aussi le moment ou les amis c'est plus important que la famille et ou l'adolescent se transforme petit à petit en adulte.

Mia & Co c'est tout ça raconté avec justesse et dessiné avec dynamisme. Mia & Co rappellera des bons souvenirs aux parents et montrera aux enfants que ce qu'ils vivent... beaucoup le vive aussi.

Ma Note:Image IPB
Lu 149 fois - poster un commentaire     

Alice Matheson Tome 5 : Les Obsessions De Sam Gibbs

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 23-09-16 05:49 - 0 commentaires



Alice Matheson
Tome 5 : Les obsessions de Sam Gibbs
Scénario : Stéphane Betbeder
Dessin : Federico Pietrobon
Couleur : Digikore Studios
Genre : Fantastique / Horreur
Edition : Soleil
Date de parution : Soleil
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Sam Gibbs n'est personne. Il n'est qu'un pauvre geek, sans diplôme, apparemment sans intérêt qui travaille de nuit au 3e sous-sol du Saint Mary's Hospital. Sam aime en secret l'infirmière Rays, dont il épie les moindres faits et gestes, au point qu'il sait qu'elle porte l'enfant de ce salopard de Dr Cooper, ce foutu dragueur qui ne pense qu'à séduire tout ce qui porte une culotte. Sam Gibbs n'est personne et pourtant il désire plus que tout être quelqu'un aux yeux de Shirpa Rays. Et pour cela, il est prêt à tout, à mentir, à tuer s'il le faut, ou encore à pactiser avec le diable...

Dans ce cinquième tome d'Alice Matheson, Stéphane Betbeder introduit en personnage principale, Sam Gibbs qui travaille à l'hôpital dans les sous-sols pour le nettoyage du linge. Sa prestation est remarquable avec ses accès de folie. Il n'hésite pas à sacrifier ses collègues aux zombies pour s'échapper des situations extrêmes. Ce personnage amoureux est pathétique, avec une psychologie fragile qui penche vers la folie, il possède sa place dans ce récit. Le scénario n'avance que peu puisqu'Alice joue un rôle minime dans cet épisode. On apprend le rôle d'un docteur dans la contamination même si ce dernier reste dans l'ombre. Depuis le tome précédent, Federico Pietrobon assure la partie graphique dans un style très réaliste et de grande qualité. Les scènes d'action avec des survivants entourés de zombies sont dynamiques et bien réalisées.

Ce tome 5 propose encore beaucoup de massacres de zombies et d'infirmiers dans cet hôpital hors du commun. Les relations des personnages sont souvent risibles ou étranges dans cette série d'horreur.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 184 fois - poster un commentaire     

Mort Aux Vaches

L'utilisateur est hors-ligne  
Cox 
- 23-09-16 05:43 - 0 commentaires



Titre : Mort aux vaches
Genre : Roman graphique
Scenario : Aurélien Ducoudray
Dessin : Français Ravard
Couleur : François Ravard
Pages : 112
Editeur : Futuropolis
Parution :15/09/2016
Acheter sur bdfugue

1996, en France. Ferrant et ses trois complices : Romu, Cassidy et José viennent de cambrioler le Crédit Agricole de Clermont l'Abbaye. Ils s'enfuient au nez et à la barbe des forces de police. Ils ont prévu d'aller se planquer à la campagne, dans la vieille ferme de l'oncle de Ferrant, en attendant que les choses se tassent. Là, Jacky, le fils du vieil oncle, éleveur bovin spécialiste en génétique bovine, tente de cacher ses bêtes atteintes de la maladie de la vache folle, de la réquisition et de l'abattage par la gendarmerie. Pour échapper à la police, nos quatre braqueurs vont donc se planquer à la campagne, au moment du pic de la contamination de l'épizootie, l'endroit où on trouvait le plus de gendarmes au mètre carré. Coincés à la campagne, ils vont devoir se supporter les uns les autres. Pour le meilleur et pour le pire.

Je ne sais pas ce qui m'arrive si c'est moi ou si les éditions Futuropolis nous offrent l'une de leur meilleures rentrées depuis longtemps. Encore un gros coups de cœur. Après la forêt des renards pendus, voici Mort aux vaches, un autre album sublime.

Une idée de départ de plus loufoque quatre bandits qui tiennent plus des pieds nickelés que de Bonnie and Clyde viennent se cacher dans la ferme de l'oncle de l'un deux. Le fils de se dernier en est au quinzième clonage d'Attila le taureau de compétition qui à gagner la médaille d'or au salon de l'agriculture de Paris. Malheureusement, pour lui son troupeau est atteint de la maladie de la vache folle. Entre lui et son cousin, un homosexuel notoire, un lourd différent les oppose, puisque ce dernier à coucher avec l'épouse du premier le soir de la nuit de noces. On pourrait s'attendre à une atmosphère lourde, mais s'est tout le contraire, Aurélien Decoudray nous a concocté un scénario avec énormément d'humour. Aucun temps mort dans la lecture, à peine l'on croit que la situation s'est calmée, qu'il se passe quelque chose qui relance l'action. Que dire de l'assaut de la ferme par les gendarmes, une scène que ne renierait pas les Monty Pithon.

Le dessin de François Ravard, à qui l'on doit "Les mystères de la cinquième République" accompagne à merveille le scénario.

Coup de cœur.

Ma note :Image IPB

Cox
Lu 305 fois - poster un commentaire     

Booksterz T1

L'utilisateur est en ligne  
poseidon2 
- 22-09-16 15:38 - 3 commentaires



Série : Booksterz
Scénario : Sylvain Dos Santos / Remi Guerin / Guillaume Lapeyre
Dessin : Sylvain Dos Santos / Remi Guerin / Guillaume Lapeyre
Genre : Aventures litteraire
Edition : Kana
Acheter sur BDfugue

Résumé :Grâce à de puissants livres magiques appelés codex, les Bookmasterz du monde entier s'affrontent dans des duels magiques lors d'un grand tournoi. Le vainqueur de ce tournoi gagne le pouvoir de créer un nouveau codex à partir du livre de son choix. Soul, 13 ans, et nouveau maître du codex des contes de Perrault, n'a qu'une seule idée en tête : remporter le tournoi pour créer le codex du roman de sa grande sœur... et ainsi redonner vie à ses parents.

Un manga 100% français ! Un de plus mais cette fois complétement différents de ce qui a pu être fait ailleurs. Ici les héros se servent de livre de comte pour mener des combats. Ils invoquent les héros des différents livres pour combattre à leurs places. En fait en y repensant c'est un peu un Yu-gi-ho à la française ou les livres auraient remplacé les cartes.

Mais cet échange permet d'ouvrir ce manga à un public plus adulte qui s'amusera à reconnaitre les héros des différentes histoires, du capitaine némo à Dorothée en passant par barbe bleue et le petit chaperon rouge. Niveau graphisme c'est très correct. Alors on n’est pas au niveau de détails de Shonen mais ce manga s'adressant à un public plus jeune, ce n'est pas bien grave.

Nos auteur français nous livre donc un manga sympathique et dynamique qui plaira sans nul doute aux enfants et se laissera lire avec plaisir par les parents.

Ma Note:Image IPB
Lu 168 fois - dernier commentaire par Phileas     

Karma City T1

L'utilisateur est en ligne  
poseidon2 
- 22-09-16 12:03 - 0 commentaires



Série : Karma city
Scénario : Gabrion
Dessin : Gabrion
Genre : Policier
Edition : Dupuis
Acheter sur BDfugue

Résumé :Karma City : une ville vertueuse régie par les lois universelles du karma, où l'intérêt général primerait toujours sur l'intérêt particulier. Dans une société dirigée par le concept de karma, Emma List se présente aux portes de la "zone blanche" de la capitale. Autorisée à entrer malgré un karma un peu négatif, elle fait un AVC quelques minutes plus tard et s'écrase avec son véhicule. Ce qui ne semblait être qu'un rapport de routine pour les agents Cooper, Napoli et Asuki va pourtant se transformer en enquête de vaste envergure. Car Emma, chercheuse en paléontologie, s'était installée en zone grise à la recherche d'un mandala gravé, témoignage de l'existence de sociétés pré-karmiques. Or fouiller ces dangereux sables mouvants exploités par les industriels n'est pas sans danger... La brigade finit par retrouver un corps dans la zone, le shérif local a pris la fuite, et même leur supérieur semble impliqué... Cette société qui érige le bien et l'intérêt général comme règle de vie a peut-être atteint ses limites... Une nouvelle série tout à la fois policière et futuriste, au scénario plein de suspense !

Voilà ma bonne surprise BD de cette rentrée. Bonne surprise car la couverture et le dessin ne sont pas forcément les plus à la mode et donc pas forcément ceux dont on s’attend à porter une bonne BD. Car quoi qu'on en dise, nos gouts évoluent en suivant les tendances.

Et avec un trait très classique et une colorisation assez pale, je pensais tomber sur une BD old school passablement ennuyante. Et bien pas du tout. Sur le graphisme déjà, l'auteur utilise suffisamment bien les ombrages pour nous rappeler une des grosse surprise de l'année dernière : Tyler Cross. Le papier n'est pas le même ni la colorisation mais le coté ombre et certains dessin font penser un peu au trait de Bruno.

Mais c'est surtout coté scenario que cette BD est marquante. Notre enquête policière tranche vraiment avec les séries BD du moment qui sont sur le modèle : grosse action/calme explicatif/grosse action/calme etc... Ici rien de tout cela. L'histoire se déroule dans le calme mais la pression monte quand même. Elle monte petit à petit, sans qu'on en ait vraiment l'impression. Les briques s'ajoutent les unes aux autres pour former un tout qui parait évident à la fin mais qui aurait paru incongru au début si on l'avait imaginé.

Une BD captivante qui n'a pas besoin de recourir à des artifices piqués au cinéma, c'est suffisamment rare pour être noté, et bien noté ;)

Ma Note:Image IPB
Lu 139 fois - poster un commentaire     

L'Art Du Crime Tome 3 : Libertalia, La Cité Oubliée

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 22-09-16 05:50 - 3 commentaires



L'art du crime
Tome 3 : Libertalia, la cité oubliée
Scénario : Marc Omeyer et Olivier Berlion
Dessin : Pedro Mauro
Couleur : Christian Favrelle
Genre : Aventure / Action / Thriller
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
1640. Sur les rivages de la Jamaïque, Aldaïr Mac Allister, jeune architecte anglais aux ambitions trop novatrices pour son époque, croise la route de Bart Kingsley, charismatique pirate adoré de ses équipages. Aldaïr et lui vont poser ensemble en pleine jungle de Bornéo l'esprit et l'organisation d'une cité utopique : Libertalia, une cité d'hommes et de femmes libres et égaux. Au service de ce projet, le jeune architecte anglais se trouve un destin, alors qu'il ne rêvait que de carrière. Mais ils sont pris en chasse par la plus puissante marine de l'époque, la terrible flotte de la Compagnie Néerlandaise des Indes Occidentales. Les Hollandais sont prêts à tout pour avoir la tête de Bart et détruire l'esprit dangereusement subversif de Libertalia. Les espoirs de fraternité de Bart et ses hommes semblent sur le point d'être anéantis. D'autant qu'à la tête de l'armada hollandaise se trouve Jan De Vries, qui a un compte personnel à régler avec Bart. Le rêve de Libertalia, annonçant les prémices des démocraties modernes, risque bien d'être brisé par un homme animé d'une haine meurtrière...

Les auteurs poursuivent leur série de l'art du crime avec deux nouveaux tomes que l'on retrouve le même jour en librairie. Marc Omeyer et Olivier Berlion sont toujours au scénario avec un triller cette fois historique. L'intrigue de cet épisode trouve son inspiration dans l'art de l'architecture. L'introduction nous présente Bart Kingsley un pirate de renommé qui s'attaque à tous les navires français ou espagnols. Ce pirate croise un jeune architecte pour mener un projet de grande envergure. En Europe, le gouvernement ordonne à un ancien capitaine de reprendre la tête de la flotte pour anéantir tous les pirate dont son ennemi juré, Bart Kingsley. La folie de ce capitaine hollandais provoque une folie meurtrière dévastatrice. Pedro Mauro réalise une partie graphique de grande qualité.

Ce troisième tome confirme l'excellence de cette série avec deux scénaristes dont Olivier Berlion un spécialiste des bandes dessinées policières. La chronique du quatrième tome est prévue prochainement sur 1001bd.com.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 202 fois - dernier commentaire par poseidon2     


IcônePartagez nous !

Icône Ephémérides

IcôneNos interview dessinées



Plus d'interviews

Septembre 2016

  L M M J V S D
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30

Derniers sujets


Icône MiniChat


Utilisateurs connectés

1 membre(s), 341 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)

poseidon2



Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com