1001 BD.com: Accueil 1001 BD.com

Aller au contenu

La Sélection Du Deuxième Semestre 2016 Des Chroniqueurs De 1001Bd

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 28-12-16 11:07 - 3 commentaires


Salut à tous !!

J'ai retrouvé le message de l'an dernier annonçant notre sélection du deuxième trimestre et j'y ai vu... et bien exactement comme cette année. Il semble qu'il va falloir se faire aux hiver sans neige et avec de la pollution. Mais qui dit pollution dit malheureusement impossibilité de profiter du soleil en devant rester enfermé quand on habite en ville. Et pour occuper des journées enfermées et sans neige, rien de mieux que de bonnes lectures ! Et cette année il y en a encore pour tout les goûts avec quand même une prise de position importante de la part du comics dans une année ou les nouveautés en BD européennes ont été décevantes dans l'ensemble. Je vous souhaite donc de bonne fin de fêtes de fin d'année accompagnées de bonnes lectures et vous dit à l'année prochaine pour une année de lecture avec 1001bd !

Poseidon2, pour toute l'équipe de www.1001bd.com


La sélection du deuxième semestre 2016 des membres et chroniqueurs


Selection deuxième semestre 2016


Selection deuxième semestre 2016


Selection deuxième semestre 2016


Selection deuxième semestre 2016

On vous donne tous rendez vous l'année prochaine pour toujours autant de critiques et un depart sur les chapeaux de roues avec la grande messe de la bd : Angoulème.
Lu 1 411 fois - dernier commentaire par poseidon2     

Michigan : Sur La Route D'Une War Bride

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 28-04-17 14:18 - 0 commentaires



Srie : Michigan : sur la route d'une war bride
Scenario : JULIEN FREY
Dessin : LUCAS VARELA
Genre : Histoire
Edition : Dargaud
Acheter sur BDfugue

Rsum :Lorsque Julien débarque dans le Michigan pour y rencontrer la famille américaine de sa femme, il découvre l'Amérique du Midwest marquée par la crise des subprimes et des cousins pas ordinaires. Mais surtout, il rencontre Odette, la grand-tante française au caractère bien trempé. Cette parisienne qui, à la fin de la seconde guerre mondiale, s'est mariée avec un soldat américain. Comme elle, 200 000 européennes ont quitté leur famille et leur pays par amour pour un GI. 200 000 femmes qu'on appelle des "War Brides"

Michigan c'est une histoire tres sympathique sur des personnes dont l'on ne parle peu de ce coté de l'atlantique : les war bride. Les war bride étaient ces femmes qui étaient tombés amoureuses de soldats américains et qui se mariaient avec eux pour ensuite partir vivre aux états unis.
Julien Frey et Lucas Varela nous raconte l'histoire d'une de ces femmes qui a tout laissé pour partir à l'aventure dans le michigan pour suivre son tout nouveau mari américain.

Mais pour épicer un peu ce recit historique, ils entremêlent le recit avec le recit de la decouverte de cette war bride par Julien Frey durant des vacances d'été dans la partie americaine de sa belle famille. Cela ajoute un choc des cultures cocasse à une belle histoire d'amour historique.
Le tout porté par des traits tout en rondeur de Lucas Varela, on obtient une fort sympathique histoire de famille qui nous offre exactement ce que l'on cherchait en regardant la couverture : un bon moment de détente.

Ma Note:Image IPB
Lu 93 fois - poster un commentaire     

Les Archives Secrètes De Sherlock Holmes Tome 4

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 28-04-17 05:50 - 0 commentaires



Les archives secrètes de Sherlock Holmes
Tome 4 : L'ombre d'Arsène Lupin
Scénario : Philippe Chanoinat & Frédéric Marniquet
Dessin : Frédéric Marniquet
Couleur : Frédéric Marniquet
Genre : Policier
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Janvier 1903. Alors que le Professeur Ruppert Matheson ramène en Angleterre la fabuleuse découverte qu’il a faite quelques mois auparavant en Égypte – le tombeau du prêtre maudit Imenothep –, les membres de son équipe sont tous frappés par un mal inconnu. Il font alors halte dans la petite ville de Dieppe où ils placent le tombeau en sécurité dans le fort de la ville. Mais malgré les assurances du militaire en charge de la sécurité du fort, ce trésor inestimable est finalement dérobé. Pendant ce temps, de l’autre côté de la Manche, Sherlock Holmes reçoit une lettre d’une lointaine cousine, Louise Boyer, dont la fille aurait été enlevée dans cette même ville de Dieppe. Ces deux affaires sont-elles liées ? Le célèbre détective du 221B Baker Street et son fidèle compagnon Watson vont enquêter et découvrir l’implication dans l’histoire d’un certain... Arsène Lupin !

Les éditions Glénat proposent le dernier épisode de la série Les archives secrètes de Sherlock dont les trois premiers tomes étaient parus initialement aux éditions 12Bis. Pour l’occasion, une nouvelle édition des trois premiers tomes est disponible ainsi que le quatrième et dernier tome de la série, simultanément en librairie. Les auteurs nous proposent des affaires inédites du célèbre détective et de son acolyte le bon docteur. Sherlock reçoit une demande de la part de sa famille éloignée pour retrouver une jeune fille disparue depuis plusieurs jours. Le duo se dirige vers Dieppe la ville où à disparue la jeune femme mais également le trésor du tombeau du prêtre maudit Imenothep. Sherlock Holmes sera confronté à un célèbre cambrioleur très connu et qui donne le titre à cet album. On retrouve la même ambiance que pour les précédents tomes, les textes sont soignés mais très nombreux et parfois dur à lire tellement la taille de la police est petite pour placer le plus de texte. Au niveau graphique, Frédéric Marniquet conserve son style classique mais surtout très statique. Le rendu final est cependant de qualité.

Les amateurs de Sherlock Holmes se prendront rapidement dans l’histoire pour mener l’enquête et trouver des indices avant les déductions du détective.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 105 fois - poster un commentaire     

La Petite Fille Aux Allumettes T1

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 27-04-17 17:43 - 0 commentaires



Série : La petite fille aux allumettes
Scenario : Sanami Suzuki
Dessin : Sanami Suzuki
Genre : Etrange
Edition : Komikku
Acheter sur BDfugue

Résumé :Rin est une jeune fille mystérieuse qui tient un magasin d'allumettes peu ordinaire. En effet, elle propose à ses clients des allumettes chimériques. Ces allumettes font apparaître les réveries des clients quand on les allume. À ne pas confondre avec les voeux. Le coût d'une boîte est elevé : un an de vie en moins. Ainsi, un jeune homme peu chanceux avec les filles souhaitera devenir aimé de toutes, un autre voudra la justice, une artiste désirera savoir ce que pensent vraiment les gens de son art, d'autres clients voudront rajeunir ou encore devenir célèbre. Mais ces allumettes montrent souvent une autre réalité que celle souhaitée...

Rhooo la sublime couverture. Je dis rarement cela pour un manga mais j'avoue que celle-ci est tout bonnement sublime !
Un poil trop peut-être car j'imaginais quelque chose d'un poil plus ambitieux. En effet si le dessin est très joli et l'idée pas bête, cette petite fille aux allumettes reste durant les 3/4 de l'ouvrage uniquement cantonné à donner du pouvoir aux gens. Pouvoirs qui à forcément un coup que l'apprennent nos utilisateurs d'allumettes que trop tard souvent.

Et si les premiers sont forts sympathiques, cela devient assez rapidement routinier. Routine seulement cassé lors de la dernière histoire par l'apparition d'un nouveau personnage. On se retrouve donc avec des histoires sympathiques mais un poil répétitives. A voir le prochain tome.

Ma Note:Image IPB
Lu 130 fois - poster un commentaire     

Arbos Anima T3

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 27-04-17 13:01 - 0 commentaires



Srie : Arbos Anima
Scenario : Kachou Hashimoto
Dessin : Kachou Hashimoto
Genre : Aventure
Edition : Glenat manga
Acheter sur BDfugue

Rsum :Cheveux d’un roux flamboyant et vêtements maculés du sang de ses adversaires, Rudyard était dans sa jeunesse connu sous le nom de “Grenade, le pirate”. Ce féroce flibustier, qui aurait fini pendu sans l’intervention du père de Noah, souffre aujourd’hui de n’avoir pas su empêcher l’assassinat de son bienfaiteur. Quand, au hasard d’une rue, il entend le nom “Ascham”, les remords l’assaillent. Il se rend seul, sans prévenir personne, dans une allée sombre où l’attend l’ennemi…

Suites de nos aventures horticoles avec cette fois ci une grande partie de notre récit consacré au personnages de Rudyard, le garde du corps de Noah. Entre retour dans le passé pour découvrir d’où lui vient son surnom et combat contre le clan Asham, on ne parle quasiment que de ce personnage assez singulier....

Et c'est interessant cela reste quand même assez marginale dans notre aventure. Surtout qu'en parallèle on reste sur la même enquête que dans le précédent tome sans avancer de beaucoup. Et cela nous montre que la série prend une direction d'une série sans réel but mais enchainant les petites histoires.

Pas sur que cela me fasse poursuivre très longtemps.

Ma Note:Image IPB
Lu 131 fois - poster un commentaire     

L'Art Du Crime Tome 5 : Le Réveil De Curtis Lowell

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 27-04-17 05:54 - 0 commentaires



L'art du crime
Tome 5 : Le réveil de Curtis Lowell
Scénario : Olivier Berlion & Marc Omeyer
Dessin : Karl T.
Couleur : Karl T.
Genre : Policier
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Hollywood, 1939. Art et Franck Blumenfeld tournent les derniers plans de leur prochain film. Lors d'une pause, ils tombent dans le journal sur un nom qui les glace d'effroi : celui de Curtis Lowell, auteur d’une bande dessinée publiée en strip. Un an auparavant, les frères Blumenfeld ont en effet engagé Lowell comme dessinateur de plateau pour un film inédit qui aurait dû faire leur fortune. Il s'agissait du premier western entièrement tourné en décors naturels, au cœur de la Monument Valley, avec des cascades jamais vues et de véritables indiens comme figurants... Malheureusement le tournage a été stoppé brutalement suite à un drame sanglant : sur un accès de folie, Curtis Lowell a assassiné l’un des indiens du plateau puis agressé Franck avant de prendre la fuite. Du moins, selon la version officielle...

Le cinquième tome de la série l’art du crime nous plonge dans une ambiance western avec cowboy et indien dans le milieu du cinéma, à la fin des années 30. Comme pour les tomes précédents, Olivier Berlion nous propose une histoire policière tordue, pour le cinquième crime commis. Un jeune dessinateur proche du peuple indien et de leur culture est embauché par une équipe d’un film pour réaliser des scènes et découpage pour gagner du temps. Ce jeune homme reste fidèle à ses convictions et devra en payer le prix fort face au monde capitaliste du cinéma. Après une courte introduction, on remonte le temps pour comprendre le cheminement du crime et les auteurs de cet acte. Le dessinateur Karl T. gère les planches de l’album dans un style semi-réaliste, très classique. Ce genre convient parfaitement à cette série policière.

Il va falloir encore attendre quatre albums pour comprendre l’histoire dans son intégralité. La fin de l’album se termine avec des personnages connus de l’histoire générale.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 122 fois - poster un commentaire     

Les Miroirs Du Crime Tome 1 : Les Tueurs De Pigalle

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 26-04-17 08:33 - 0 commentaires



Les miroirs du crime
Tome 1 : Les tueurs de Pigalle
Scénario : Noël Simsolo
Dessin : Dominique Hé
Couleur : Dominique Hé
Genre : Policier
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Pigalle, novembre 1954. Le quartier entier est un repère de malfrats et maquereaux de la pire espèce. Guy, patron ambitieux et relativement intègre du club La Perle noire, s'apprête à acheter un nouveau cabaret. Sauf que la vente ne se conclut pas vraiment comme prévue... Lors d'une fusillade, Guy perd son frère, ne devant la vie sauve qu'à un clochard qui s'interpose entre lui et les balles. En homme d'honneur, il a maintenant une dette à payer. Mais d'abord, il doit trouver celui qui a essayé de l'assassiner...

L'équipe artiste de Pornhollywood, nous revient avec une nouvelle série policière prévue en diptyque, dans une ambiance des films de Melville. Ce dernier fait même une apparition dans un club des gangsters. On découvre des organisations de criminelles dans les années 50, avec les règlements de compte et les clubs à faire tourner. Un des héros de la série perd son frère dans un assassinat et il est sauvé in extremis par un clochard. Il n'en faut pas moins au héros pour vouloir venger son frère pendant que la police agit avec les flingues. La partie graphique est classique pour mettre en image ce polar.

Ce premier tome donne les bases du diptyque avec quelques questionnements encore en suspense pour donner envie de poursuivre l'histoire.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 141 fois - poster un commentaire     

Ma Vie En Doll T3

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 25-04-17 16:16 - 0 commentaires



Série : Ma vie en doll
Scenario : : Jun'ya Inoue
Dessin : : Jun'ya Inoue
Genre : Aventure
Edition : Glenat manga
Acheter sur BDfugue

Résumé :L’organisation mystérieuse qui en veut à la vie de Kasumi a pour nom “Chandelier”. Dissimulée dans l’ombre, elle use des pouvoirs magiques des vierges afin d’exercer sa puissance et sa domination sur le monde entier. Lorsque Michael l’invite à se joindre à lui pour lutter contre l’organisation, Kasumi décide de prendre part au combat. C’est alors qu’elle reçoit un coup de téléphone de sa mère hospitalisée qui lui annonce que son père porté disparu est entré en contact avec elle ! Face aux deux nouvelles vierges sommées de les éliminer, Kasumi va devoir faire un choix décisif…

Ma vie en dolls c'est une des séries surprenantes des nouveautés manga de l'année dernière. Surprenante car extérieurement très classique avec son histoire de lyceene a pouvoir mais au final beaucoup plus complexe car avec des répercussions d’envergures mondiales.

Et bien ce tome 3 ne nous trompe pas et continu dans la même direction avec la découverte progressive de l'influence réel de l'organisation "chevalier" sur le monde mais aussi avec la création d'un petit groupe de rébellion cherchant à bouleverser cet état de fait.

Avec en plus la réapparition surprise d'un personnage oublié depuis le premier tome, ce tome 3 se lit très agréablement et nous promet des prochains tomes riches en histoire.

Ma Note:Image IPB
Lu 142 fois - poster un commentaire     

Hawkwood T8 : Fin

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 25-04-17 09:53 - 0 commentaires



Série : Hawkwood
Scenario : : Tommy Ohtsuka
Dessin : : Tommy Ohtsuka
Genre : Chevalerie
Edition : Doki-Doki
Acheter sur BDfugue

Résumé :26 août 1346. Sur le champ de bataille de Crécy gît une montagne de cadavres. Les flèches décochées par les arcs longs anglais ont stoppé net l'assaut de la cavalerie française.
La vue de ce spectacle macabre, fruit d'une stratégie imaginée par le roi Édouard III en total désaccord avec les règles de la chevalerie, inspire à chacun des réflexions différentes : le prince noir et Hawkwood ont eux aussi leur opinion…


Voilà c'est finiiiiiii.... et soyons fou ; je lâche le mot : dommage.
Dommage car Hawkwood a réussi le difficile exercice de lier un manga historique fidèle avec un traitement accessible au plus grand nombre alternant des scènes de batailles bien dessinés et des moments de détente typique du manga et ceux-ci aux bon endroits.

Comparé aux autres séries historique que peuvent être innocent, Cesare ou encore Ad Astra, Hawkwood aura réussi à se démarquer par cette légèreté qui fait qu'on arrive beaucoup à se détendre tout en révisant notre histoire de France la ou les autres, de par leur traitement très proches de la réalité, se sont avérés plus dure à lire et comprendre.

Au vu du début de la guerre de 100 ans qui commence à la fin de ce tome 8 il y aurait de quoi faire encore quelque tome.... mais autant partir en pleine réussite !

Un manga historique pour tout ados intéressé par l'histoire !

Ma Note:Image IPB
Lu 156 fois - poster un commentaire     

Mutafukaz' - Puta Madre - Fascicule Tome 4

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 25-04-17 05:49 - 0 commentaires



Mutafukaz' - Puta madre - fascicule tome 4
Scénario : Run
Dessin : Neyef
Couleur : Neyef
Genre : Fantastique
Edition : Ankama
Date de parution :
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Dans le N°1 : Niland, Californie. Entre les mobil-homes pourrissant au soleil et la poussière du désert qui s'infiltre partout, le petit Jesus, 12 ans, essaie de grandir tant bien que mal sans modèle paternel. Un soir d'Halloween, il observe dans le terrain vague en face de chez lui un être étrange, à tête de citrouille. Personne d'autre ne voit « Spooky », comme il le baptisera plus tard. Mais Spooky a une drôle d'influence sur Jesus, et l'incite régulièrement à commettre des actes de délinquance. Et lorsque la mère découvre le corps sans vie de son demi-frère de 2 ans, Jesus doit faire face aux enquêteurs alors que toutes les preuves l'accablent.
Jesus, qu'on appelle désormais Lobo, est pris dans une spirale infernale après avoir rejoint un gang de bikers. Quand sa loyauté est mise en doute, le moindre faux-pas peut lui être fatal…


La publication des fascicules Puta madre garde son rythme mensuel pour permettre aux lecteurs de découvrir la suite des aventures de ce jeune héros. Nous ne connaissons pas encore le lien avec la série mère Mutafukaz, pour l’instant. Jesus le héros va devoir prouver sa fidélité envers le gang de motard dont il est prospect en attendant de devenir membre intégral. Un désaccord avec un ancien membre va lui attirer des ennuis. Après le milieu carcéral, le héros retrouve cette même ambiance de confrérie dans les gangs de motards. Au niveau graphisme, Neyef assure des planches de qualité comme pour les épisodes précédents.

Vivement la suite de Puta Madre, le mois prochain avec l’avant dernier épisode.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 128 fois - poster un commentaire     

Nam Bok

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 24-04-17 10:38 - 0 commentaires



Série : Nam Bok
Scenario : Jack London par Thierry Martin
Dessin : thierry Martin
Genre : Adaptation
Edition : Futuropolis
Acheter sur BDfugue

Résumé :Nam-bok vit dans le Grand Nord, dans une tribu totalement isolée. Un jour, partant à la chasse au phoque dans sa bidarka - son canoë -, il se perd dans l'immensité de l'océan. Des mois, des années plus tard, il réapparaît, au grand étonnement des siens qui le croyaient mort. Il se met à raconter ce qu'il a vécu et découvert au cours de son voyage : les "grands canoës énormes" qu'on appelle "goélettes", et qui peuvent aller "contre le vent", ou les vapeurs qui sont en fer mais ne coulent pas. Il raconte comment, emporté par une lame jusqu'à un rivage, il fut recueilli par une famille qui le nourrit et lui donna ce qu'on appelle de l'argent. Il raconte encore comment il a été conduit, à travers tout le pays, par un monstre de fer, nourri avec des pierres et de l'eau et crachant du feu. Il raconte enfin comment il est arrivé à un village, "le plus grand de tous", où "les toits des maisons montaient jusqu'aux étoiles"... Le retour de Nam-bok pourrait-il bien annoncer l'arrivée du progrès, un progrès aux effets pervers ? Quoi qu'il en soit, les membres de sa tribu ne croient en rien ce que raconte Nam-bok, et finiront par le rejeter.

Nam bok c'est l'adaptation d'une nouvelle de Jack London en bande dessinée par Thierry Martin. Si London est plus connu pour croc blanc ou encore l'appel de la forêt, Nam bok n'ai cependant pas en reste avec une histoire nous racontant rien de moins que le choc des cultures qu'il peut se produire entre deux peuples totalement différents.

Par l'intermédiaire du retour de Nam bok que les inuit croyaient mort, ils sont mis devant son récit de la vie au-delà de leur île et des merveilles de la technologie moderne. Mais est ce que tous ses changements sont bénéfiques pour tous?

Porté par le superbe graphisme de Thierry Martin qui retranscrit avec merveilles les réactions d’inuit au récit qu’ils reçoivent, cet album nous montre à quel point la question du choc des cultures est une question universelle.

Un bel ouvrage qui met en avant une belle nouvelle méconnue de Jack London.

Ma Note:Image IPB
Lu 285 fois - poster un commentaire     

Le Dernier Envol Du Papillon

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 24-04-17 10:31 - 0 commentaires



Série : Le dernier envol du papillon
Scenario : Kan Takahama
Dessin : Kan Takahama
Genre : One shot
Edition : Glenat manga
Acheter sur BDfugue

Résumé :Kicho, la plus belle courtisane de Nagasaki, séduit tous les hommes sans exception. Cependant, du vieux marchand ivrogne au médecin étranger, elle continue à accepter tous les clients, même les plus méprisables. Quel secret cache-t-elle derrière sa douce mélancolie ? Le jeune garçon qui nourrit une haine farouche envers elle détient peut-être les clefs du mystère… Kan Takahama est déjà bien connue en France par les amateurs de romans graphiques pour ses œuvres à mi-chemin entre le manga et la bande dessinée franco-belge : L'Eau amère, Sad Girl, Two Expressos ou encore sa collaboration avec Frédéric Boilet sur Mariko Parade. Avec Le Dernier Envol du papillon, l'auteur parvient à repousser les limites de son style en nous livrant un beau récit dont la trame scénaristique n'a rien à envier à La Dame aux camélias, tout en gardant la finesse dont elle avait fait preuve dans ses récits intimistes.

En voilà un manga qui dépasse les standards actuels. Déjà ce ma gauche est un one shot ce qui s'avère quand même assez rare dans les parutions mangas. Mais plus que cela ce manga est particulièrement axé sur les émotions et la nostalgie ce qui est d'habitude l'apanage des mangas type Taniguchi et non pas un manga au format classique.

Et pour en rien gâcher la description des émotions de notre geisha est particulièrement bien faite. On se laisse attendrir et émouvoir par cette femme aussi belle que courageuse et par son histoire aussi triste de normale pour l’époque.

Un manga hors norme pour une histoire qui le mérite.

Ma Note: Image IPB
Lu 172 fois - poster un commentaire     

Black Science T5

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 21-04-17 07:27 - 1 commentaires



Série : Le dernier envol du papillon
Scenario : Rick Remender
Dessin : Matteo Scalera
Genre : Sci-fi
Edition : Urban comics
Acheter sur BDfugue

Résumé :Le scientifique Grand McKay vient tout juste de retrouver la piste de sa fille, Pia, qu'il recherchait depuis si longtemps. Mais il semble intervenir à un moment bien peu propice, semant le trouble au milieu de trois peuples quasi divins en passe de signer un traité de paix. Comprenant que sa fille ne court pas le danger qu'il lui prêtait, McKay va devoir rétablir la paix entre ces peuples dont il est devenu l'un des pires ennemis...Contenu : Black Science #22-26

Une fois n'est pas coutume, ce tome de milieu/fin de série est peut-être le meilleure de toute la série.
Le meilleur pourquoi ? Et bien tout bêtement parce que possiblement le plus "logique" et le plus ancré dans la réalité des 4 derniers tomes. En effet depuis le départ de la terre on enchaine les tomes aussi intéressants qu'ésotérique avec la découverte de monde étranges et des aventures extravagante nous menant jusqu'au tome précédent ou l'on partait carrément dans les brumes du tréfonds de l’Âme de Grant McKay....

Mais dans le but de tous de même conclure son récit, Rick remender revient dans ce tome ci au centre de l'histoire : le but premier du voyage dans "l'oignon" et la famille. Entre retrouvailles houleuse avec sa fille et retour sur terre, ce tome est beaucoup plus concret et nous montre une avancée majeure dans l'histoire.

Bon malheureusement il faut bien profiter de ce tome ci car nous avons rejoint les parutions américaine donc le prochain numéro est au mieux... pour dans 6 mois !
A moins d'aller le chercher dans une autre couche de l'oignon.

Ma Note:Image IPB
Lu 204 fois - dernier commentaire par alx23     

A L'Assaut Du Roi T4

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 19-04-17 16:36 - 0 commentaires



Série : A l'assaut du roi
Scenario : MINORI KIGUCHI
Dessin : TAKAHIRO WAKAMATSU
Genre : échec
Edition : Kana
Acheter sur BDfugue

Résumé :Dès leur rencontre, Ippei et Aoi, un étrange garçon pour qui les échecs sonnent comme une mélodie, s'engagent dans un match. Avec son style de jeu particulier et ses airs de chef d'orchestre, ce nouvel adversaire s'avère encore plus redoutable que Ren et écrase Ippei en deux temps trois mouvements ! Comment le jeune héros des échecs se relèvera-t-il de cette cuisante défaite...?

Les tomes de "à l'assaut du roi" se suivent et ne se ressemblent pas. Si celui d'avant était concentré sur une partie courte de l'histoire avec la réouverture du club d'échec, celui ci va beaucoup plus vite.
Mais qui dit beaucoup plus vite ne dit pas trop vite. En effet l'auteur saute intelligemment les phases de creux pour se concentrer sur l'action. Et cela dans un manga on ne pourra le reprocher à personne...

On avance donc tres vite et on deplace meme l'histoire aux états unis pour une rencontre qu'on imaginait comme celle de la fin de l'histoire. Il plane pour moi comme une bonne odeur de Major sur ce manga d'echec !!
Major la référence du manga de sport....

Ma Note:Image IPB
Lu 205 fois - poster un commentaire     

Starve

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 19-04-17 16:23 - 1 commentaires



Série : Starve
Scenario : Brian Wood
Dessin : Danijel Zezelj
Genre : Critique societale
Edition : Urban comics
Acheter sur BDfugue

Résumé :Dans un monde où les inégalités ont achevé de fracturer la société en deux, puissants comme laissés pour compte se réunissent autour d'un programme de télé-réalité culinaire : Starve. Créé par le célèbre chef Gavin Cruikshank, Starve met en scène une série de défis tous plus obscènes les uns que les autres, de la préparation du dernier espadon pêché en mer à l'accommodation de la viande de chien pour la table des plus riches. En exil choisi depuis plusieurs années, le chef Gavin décide de revenir mettre de l'ordre dans son émission en enseigner à l'élite une leçon qu'elle n'est pas prête d'oublier. Contient : Starve #1-10

Bryan Wood c'est une des références du moment lorsqu'on parle de comic indépendant. Pas forcement une reference d'innovation comme peut l'être Rick Remender mais une réference d'histoire bien ficelée que se soit sur DMZ, Northlander ou encore les New york four.
Mais cette fois ci l'oeuvre qu'il nous fournit avec son compère de tous les bons coups Danijel Zezelj à de quoi tenir la dragée haute à notre autre référence. Car ce Strave est tout simplement excellent. Une critique acerbe de notre société de consommation et du manque de dicernement que peut amener le couple richesse/ communication extreme.

Par Starve il nous livre sa vision bien sombre mais pas fataliste de l'avenir de l'humanité en terme de developpement economique et sociale. Porté par des dessins de Zezelj plus agressifs que jamais, on devore (c'est le cas de le dire) ce pastiche de "top chef" à une vitesse surprenante au vu du graphisme pourtant pas évident. Car comme souvent pour imposer leurs visions, nos auteurs ont illustrés leur histoire de facon très brutale. Les dessins sont durs, la colloration sombre et le tout pas tres facile d'acces.

Mais comment aurait-il pu en etre autrement quand on veut parler d'un futur ou l'humanité ne s'assume plus comme elle devrait et ou certains se delectent de gacher tout quand d'autres n'ont rien.
Un chef d'oeuvre qui perd une demi étoile à l'équivalent michelin des critiques (rien que ca :) ) pour son coté difficile d'acces.

Mais amis amateurs de BD vous auriez grand tord de vous arreter à ce détail...

Ma Note:Image IPB
Lu 233 fois - dernier commentaire par alx23     


IcônePartagez nous !

Icône Ephémérides

IcôneNos interview dessinées



Plus d'interviews

Avril 2017

  L M M J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Derniers sujets


Icône MiniChat

  • Renardrouge - j'aime bien ethan hawke
  • poseidon2 - Arf connait po
  • The_PoP - Un joli comics western sur la jeunesse de geronimo... avec Ethan Hawke au scénario notamment... conseillé par mon libraire et vraiment sympa
  • poseidon2 - j'ai honte mais je ne vois meme pas ce que c'est
  • poseidon2 - Indeh ?
  • The_PoP - dites quelqu'un a fait ou prévu la chronique de Indeh ?
  • poseidon2 - amélioré de 1min 15
  • poseidon2 - cool !!! 1.38.29 au semi marathon !

Utilisateurs connectés

0 membre(s), 1100 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com