1001 BD.com: Accueil 1001 BD.com

Aller au contenu

Selection Du Premier Semestre 2019

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 29-06-19 13:15 - 4 commentaires


Salut à tous !!

Cette année je suis pile à l'heure !. Bien aidé par une chaleur à ne pas sortir un chameau dehors, j'ai pu prendre le temps de recouper les infos de tout le monde pour vous concocter la désormais mondialement attendue sélection du premier semestre. Du comic, de la BD euro et des titres incontournables. Entre suites excellentes et sublime réédition, la place pour les nouvelles séries est assez pauvre ce début d'année... sauf chez Rue de Sevres qui s'impose de plus en plus dans le panel de la BD avec, et on est tous d'accord, peut de titres mais qui font souvent mouche. On notera aussi une forte présence des comics dans cette sélection mais c'est devenu assez habituel depuis la déferlante Urban Comics et la libération du comic indépendant US et UK. Malheureusement aucun manga cette sélection ci (même si regardez en petit en bas) Mais autant vous dire que le choix fut très dur au point de s'autoriser un listing plus exhaustif après le classement officiel.
De toute la part de l'équipe, je vous souhaite à tous un excellente été, des très belles lectures et du repos pour tous !


Poseidon2, pour toute l'équipe de www.1001bd.com


La sélection du premier semestre 2019 des chroniqueurs


Selection premier semestre 2019


Selection premier semestre 2019


Selection premier semestre 2019


Selection premier semestre 2019

Et dans cette sélection aura pu figurer Mike Carey Presente Hellblazer T3, Face Cachée,Doctor Starr, Grass king tome 2, Kingdom t22, Zaroff, Jacob Kayne T1, Omega Men, Mister Miracle, nos vies prisonnières, l'excellente adaptation de montagnes hallucinées, le très bon Champignac ou encore le t2 de la complexe série Black Monday Murders et j'en oublie surement.
Autant de bon titre qui font de ces 6 mois un excellent cru.

Je vous souhaite une nouvelle fois un bel été au non de toute l'équipe et pour ceux qui s'inquiéteraient, le site ne dort jamais et les critiques continueront à paraître tout l'été ! (un peu moins nombreuse par contre :P )
Lu 2 459 fois - dernier commentaire par blacksad     

Optic Squad - Tome 1 - Mission Seattle

L'utilisateur est hors-ligne  
The_PoP 
- 18-10-19 15:41 - 0 commentaires

Optic Squad - Tome 1 - Mission Seattle



Série : Optic Squad
Scénario : Sylvain RUNBERG
Dessin : Stéphane BERVAS
Couleurs : Florence FANTINI
Genre : Polar science fiction
Edition : Rue de Sèvres
L'acheter sur BDFugue

Résumé :Katryn Horst. 22 ans intègre les Optic Squad, cette Unité d'intervention spécialisée dans l'infiltration des réseaux criminels créée en 2096, sous l'égide de l'ONU. Sa mission : la lutte contre la criminalité organisée, sous toutes ses formes, sur le territoire Nord-Américain : terroristes, religieuses, économiques.... Pour sa première mission, Katryn sera accompagnée par l'agent Valdo Reyes. Tous deux équipés de nano-caméras installées dans l'iris, ils seront suivis en temps réel par une équipe de pisteurs, qui leur assureront un soutien technologique depuis le QG. Katryn et son nouvel équipier devront se faire passer pour des experts en armements haut de gamme auprès d'un réseau de proxénétisme dirigé par un dénommé Randy Stug. Lui et ses hommes utilisent le port de la ville pour assurer un odieux trafic d'êtres humains. L'infiltration pourra être la dernière, Katryn devra prouver qu'elle a sa place dans les Optic Squad alors qu'elle se retrouvera confrontée à ses propres traumatismes passés.

Mon avis : Nouvelle série de polar musclé de SF lancée par les éditions Rue de Sèvres, Optic Squad lorgne clairement du côté de Carmen Mc Callum. Bon évidemment, sur ce premier tome, on est encore loin de son illustre aînée.
Les bases posées par ce tome 1 me semblent pourtant bien prometteuse. D'abord parce que graphiquement, Stéphane BERVAS me semble avoir encore une belle marge de progression au vu de la qualité de ses planches. Ensuite parce que le travail de la coloriste sur ce tome est excellent et colle parfaitement au style du dessinateur. Ne changez rien s'il vous plait pour le prochain tome. Enfin parce que je suis en train de devenir un grand fan du travail de M. Runberg en tant que scénariste, que ce soit sur sa relecture de Zaroff parue récemment, ou sur son tome 1 de Jacob Kayne ô combien prometteur.
Bref, quand le talent rencontre le talent, on tombe sur une bonne nouvelle série. Seul bémol pour ma part, il ne s'agit que d'un premier tome. Il faudra évidemment que le second gagne en ampleur au niveau du scénario et que les personnages s'épaississent un peu, notamment les secondaires, ma foi un peu délaissés je trouve.

Ma Note :Image IPB

The_PoP, qui a hâte de lire la suite avec une intrigue qui se développe.
Lu 48 fois - poster un commentaire     

Albert Et Georges

L'utilisateur est hors-ligne  
The_PoP 
- 18-10-19 15:36 - 0 commentaires

Albert et Georges



Scénario : Rascal
Dessin : Edith
Genre : Livre illustré pour enfants : de 3 à 6 ans
Edition : Pastel, L’école des loisirs
L'acheter sur le site de l'éditeur

Résumé :Albert a toujours rêvé de la vie avec un grand singe, jusqu’au jour où il en rencontre un, au détour d’une rue… Et c’est ainsi que Georges entre dans la vie d’Albert et inversement. Mais que se passe t-il, au juste, lorsqu’un homme et un singe se mettent à vivre ensemble, puisque la propre du singe est de singer et que l’homme descend du singe?

Mon avis : Si le texte, relativement court, est plutôt destiné à des enfants de 6 ans, les illustrations d’Edith Grattery, sensibles, claires, drôles et joliment réalistes accompagneront parfaitement la compréhension des lecteurs plus petits. L’histoire racontée est ainsi accessible aux uns et aux autres.
Le jeune Albert devient grand et réalise son rêve, celui de vivre avec un grand singe. Dès lors, il ne vit plus seul et son quotidien est conquis par la présence de celui qui vit comme un singe. Et inversement. Puis Albert deviendra le singe et Georges deviendra l’homme…
Plus simplement que dans le travestissement théâtral, le récit propose ici aux personnages d’échanger petit à petit leur rôle dans nos scènes quotidiennes que l’enfant reconnaitra parfaitement. Certaines situations le feront aussi parfois s’identifier…à Georges !
Mais alors, qu’est ce que vivre comme un singe? Faire des grimaces, manger des bananes? Et comment vit-on quand on est homme? On s’essuie la bouche avec une serviette de table?
Serait-il si facile que cela de devenir/redevenir un singe? Est-il si aisé de devenir un homme?
Georges changera-t-il réellement de condition quand il aura revêtu l’habit de Georges, celui de clerc de notaire. Et Albert, devient-il réellement un singe parce qu’il se met à vivre dans un arbre?
Ces questions sont évidemment en germe dans ce récit qui présente néanmoins les choses très simplement et propose un récit attrayant et une lecture amusante.
Albert perd ainsi ses attributs d’homme pour prendre ceux du grand singe et trouver ainsi son bonheur, au jardin des plantes, siestant sur la branche d’un arbre. Cet échange des rôles figure ainsi peut être une vie rêvée de l’Homme et le récit pourrait alors mener les lecteurs, les petits conduits par les plus grands, un peu plus loin dans la réflexion sociale. Une piste intéressante donc pour réfléchir, plaisanter et faire le singe!


Ma Note :Image IPB

The_PoP
Lu 48 fois - poster un commentaire     

The Regiment - L'histoire Vraie Du Sas - Livre 3

L'utilisateur est hors-ligne  
The_PoP 
- 17-10-19 08:19 - 0 commentaires

The Regiment - L'histoire vraie du SAS - Livre 3



Série : The Regiment - L'histoire vraie du SAS
Scénario : Vincent Brugeas
Dessin : Thomas LEGRAIN
Couleurs : Elvire DE COCK
Genre : Historique 2nd Guerre mondiale
Edition : Le Lombard
L'acheter sur BDFugue

Résumé :L'histoire vraie du SAS, les forces spéciales de l'armée britannique. Pour faire face à l'écrasante supériorité de l'Afrikakorps de Rommel, des officiers ont l'idée de créer un petit régiment d'hommes surentraînés, voué à combattre exclusivement derrière les lignes ennemies. Après une période d'entraînement et de missions de reconnaissance, le SAS lance ses premiers raids sur les aérodromes allemands.

Mon avis : Belle plongée dans la création des commandos britanniques SAS avec en toile de fond la seconde guerre mondiale. Car si le contexte général nous est bien connu, on se situe là à la périphérie de l'histoire, aux "petites" actions trop souvent méconnues qui entraînent parfois de grosses conséquences. Résultat, tout au long de ce dernier tome de ce premier cycle, nous côtoyons d'illustres personnages restés dans l'histoire, mais surtout de parfaits inconnus, livrant des batailles terribles, oubliés des livres.
La réussite de ce livre est de nous proposer une narration assez proche du documentaire tout en ayant gardé quelques côtés romanesques, nous permettant une lecture agréable, rythmée, mais finalement très riche en éléments d'histoires et en informations. Evidemment le traitement des personnages reste globalement sommaire, mais ce n'est pas là l'objet de cette BD.

Rendons également hommage à Thomas LEGRAIN qui visiblement ne cesse de peaufiner son style depuis Sisco. Et là il fait merveille sur ce récit de guerre, n'oubliant ni les détails pour les férus d'Histoire, ni les visages et les expressions de nos protagonistes. Bravo, les scènes d'actions sont aussi bien réussies.

Ma Note :Image IPB

The_PoP, qui aime découvrir l'histoire en lisant une bonne aventure...
Lu 108 fois - poster un commentaire     

L'esprit De Lewis - Acte Ii

L'utilisateur est hors-ligne  
The_PoP 
- 16-10-19 07:55 - 1 commentaires

L'esprit de Lewis - Acte II



Série : L'esprit de Lewis
Scénario : Bertrand SANTINI
Dessin : Lionel RICHERAND
Couleurs : HUBERT
Genre : Théatre victorien fantastique
Edition : Collection Métamorphose chez Soleil
L'acheter sur BDFugue

Résumé :Londres, neuf mois plus tard. Lewis Pharamond a quitté le manoir de Childwickbury ainsi que Sarah, le fantôme d'une Française qui, en échange de la promesse d'un amour éternel, lui avait offert le don de l'écriture. Depuis la parution de son premier roman, Jonas et le fantôme de la noyée, Lewis, devenu la coqueluche de tout Londres, mène une vie d'insouciance et de débauche. Mais, une nuit, Sarah réapparaît, jalouse des maîtresses de Lewis et bien décidée à lui faire payer le prix de sa trahison... Ainsi débute une descente aux enfers qui mènera Lewis bien au-delà de tout ce que le lecteur peut imaginer.

Mon avis : Je commence a diablement apprécier cette collection Métamorphose chez Soleil, on y a trouve de vrais prises de risques éditoriales avec un travail des auteurs que l'on sent beaucoup moins dirigé. Pour être franc j'avais raté le premier tome de ce conte gothique dans l'angleterre victorienne un brin macabre. Alors si comme moi vous découvrez l'esprit de Lewis avec ce tome 2, pas de soucis, vous ne serez absolument pas perdus. Le dénouement n'en sera d'ailleurs je pense que plus magistral.
A la manière d'une pièce de théatre que Tim Burton aurait pu réaliser, on suit l'ascension totalement imméritée d'un jeune parvenu, dont le mépris grandissant pour sa muse va finir par provoquer sa perte. Sondant les abîmes du fantastique, de la folie, sous un vernis social merveilleusement glauque, et servi par le trait fin, très stylisé, qui m'a même parfois semblé très proche de celui de Yoann Sfar dans Aspirine, on nage dans le gothique du début à la fin pour une histoire qui se boucle merveilleusement bien sur son dénouement final tellement logique que je ne l'ai pas vu venir... Une bien belle maîtrise pour une franche réussite et un bon moment de lecture.

A noter également que le scénariste Bertrand SANTINI est aussi connu pour ses livres, et que cela se ressent fortement sur sa qualité d'écriture.

Ma Note :Image IPB

The_PoP, ravi de voir les éditions Soleil retrouver des ambitions.
Lu 163 fois - dernier commentaire par alx23     

Sky High Survival 15

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 15-10-19 21:52 - 0 commentaires



Série : sky high survival
Scenario : Tsuina Miura
Dessin : Takahiro Ôba
my 2 cents Il y a du changement
Edition : Kana
Acheter sur BDfugue

Résumé :Yuri se retrouve mystérieusement sur le toit d'un gratte-ciel. Ne sachant pas ce qui lui arrive ni où elle se trouve, elle voit foncer sur elle un personnage masqué et armé. Elle l'évite grâce à son instinct de survie, mais elle découvre un monde étrange, urbain. La seule façon de se déplacer et d'éviter les assaillants est d'emprunter les ponts qui relient les toits des immeubles d'une ville qui ne ressemble pourtant pas à Tokyo. Qui sont ces hommes masqués qui semblent en vouloir à sa vie ? Où se trouve son frère ? Comment sortir de ce monde affreux...!?

Ca avance ! oui oui ca avance vraiment ! Enfin un petit peu quoi. On apprend dans ce tome beaucoup de chose sur le frère de Yuri mais on découvre aussi de nouveaux anges ++ censés empêcher l’avènement d'un nouveau dieu. Bref, effectivement, rien que l'on ne nous ait promis déjà plusieurs fois sur cette série. Mais cette fois des personnages disparaissent et les alliances bougent pour former un tome 15 que l'on lit avec plaisir en espérant benoîtement que l'on se dirige réellement vers la fin de la série.

Une série détente qui continue son petit rythme pépère.

Ma Note: Image IPB
Lu 104 fois - poster un commentaire     

Hubert Reeves Nous Explique Les Océans

L'utilisateur est hors-ligne  
The_PoP 
- 15-10-19 17:45 - 0 commentaires

Hubert Reeves nous explique Les Océans



Série : Hubert REEVES nous explique
Scénario : Hubert REEVES - David VANDERMEULEN
Dessin : Daniel CASANAVE
Couleurs : Claire CHAMPION
Genre : Vulgarisation scientifique écolo.
Edition : Le Lombard
L'acheter sur BDFugue

Résumé :Notre planète est couverte par l'immensité des océans, leurs ressources et leur biodiversité sont indispensables à l'avenir de la Terre, car ce sont des mers que la vie est arrivée. Hubert Reeves nous explique dans un merveilleux voyage qui nous emmènera jusqu'aux grands fonds qui regorgent de nombreux volcans immergés, pourquoi les océans sont salés, comment fonctionnent les vents et les courants marins qui agissent sur notre climat, …

Mon avis : En voilà une BD indispensable pour les plus jeunes, et leurs parents. On apprend des choses hyper intéressantes, et de manière logiques et bien pensées. Les jeunes ados seront happés, surtout pour ceux qui commencent à se sensibiliser au message écologique.
Graphiquement c'est très propre, sympa et bien amené.
Il n'y pas énormément d'humour, mais le sujet ne s'y pête pas. Ceci dit les schémas, explications et vulgarisations scientifiques sont très bien faites, facilement compréhensibles et intéressantes. Et c'est là l'essentiel.

Bref, tout Ingénieur que je suis, bien passionné d'écologie, j'ai adoré et appris pas mal de choses.

Ma Note :Image IPB

The_PoP, qui a passé un super moment.
Lu 120 fois - poster un commentaire     

Invincible Tome 25 : La Fin De Tout (Seconde Partie)

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 15-10-19 16:39 - 0 commentaires



Invincible
Tome 25 : La fin de tout (seconde partie)
Scénario : Robert Kirkman
Dessin : Ryan Ottley et Cory Walker
Couleur : Nathan Fairbairn
Genre : Super-héros
Edition : Delcourt
Date de parution :
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Cet album marque la fin de la série. Aucun recoin de l'univers de Invincible ne sera épargné... Et ensuite, tout sera TERMINÉ. Mark Grayson alias Invincible est opposé à Thragg dans un ultime combat aux proportions épiques. L'ensemble de la série, depuis son tout premier numéro, préparait Mark à cet instant. Mais le lecteur, lui, n'est sans doute pas prêt à ce qui l'attend à l'issue de ce récit.

Robert kirkman avait prévu deux tomes pour apporter la conclusion à sa série de super-héros. D'ailleurs la pagination de ce tome est plus importante avec un chapitre supplémentaire, pour des combats épiques avec des super-pouvoirs. Ce deuxième tome nous ramène sur le champ de bataille dans l'espace, avec le père de Mark Grayson qui vient de mourir en combattant. La scène du combat opposant Mark Grayson à Thragg se fera sur un chapitre entier d'un vingtaine de pages. Robert Kirkman nous réserve quelques surprises et une vision de l'avenir pour l'univers d'Invincible avec le héros à moitié Viltrumite et à moitié humain et tous les problèmes que cela occasionne. Les gardiens du globe dont Immortel ou Brit feront également leur apparition pour venir en aide au héros. Les dessins de Ryan Ottley et Cory Walker sont de qualité depuis autant d'album, les auteurs maîtrisent le sujet des super-héros.

Une série animée pour adulte est déjà en préparation pour être diffusée par Amazon et un film sera réalisé par Seth Rogen et Evan Goldberg qui ont réalisé des épisodes l'adaptation de The boys en série Tv. Kirkman termine plusieurs de ses séries phares entre l'annonce de la fin de Walking dead et Invincible mais les lecteurs peuvent se rassurer comme les séries Outcast et Oblivion Song se poursuivent. Le dessinateur sera de retour dans une nouvelle série de la maison d'édition Skybound.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 129 fois - poster un commentaire     

La Mécanique Céleste

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 14-10-19 21:26 - 6 commentaires



Série : marbelgen
Scenario : Merwan
Dessin : Merwan
my 2 cents Merwan j'adore
Edition : Dargaud
Acheter sur BDfugue

Résumé :Dans un monde post-apocalyptique - non loin de la ville de Fontainebleau (!) - Aster survit en marge de la cité agricole de Pan, avec l'aide de son ami Wallis. L'équilibre fragile de la communauté bascule à l'arrivée d'un émissaire de la puissante république militaire de Fortuna, qui exige le rattachement de Pan à Fortuna ainsi qu'un tribut de nourriture sous peine d'envahir leur cité par la force. Dos au mur, les habitants de Pan s'en remettent à la mystérieuse Mécanique Céleste pour arbitrer leur destin... Leur surprise sera de taille lorsqu'ils découvriront que l'avenir de leur cité va se jouer à... la balle au prisonnier !

Ah décidément il n'y a pas à tortiller, les dessins de Merwan sont parmi mes préfères du moment. Même si ses héroïnes se ressemblent un peu toutes, le niveau graphique et la faculté à réussir les scènes de mouvements en font l'un des tous meilleurs dessinateurs de BD franco belge.

Pour ce qui est du scénario, c'est la première fois qu'on le voit s'attaquer à de la SF... enfin on en a l'impression. Car cet album n'est pas un album de SF. C'est un put*** d'album de balle au prisonnier ! Et oui il fallait le faire et l'essayer : un album dans un monde post apo ou les batailles se résolvent à coup de balle au prisonnier.

Et là ou Merwan est excellent, c'est qu'il joue le coup à fond. A 200% même et nous on plonge fond dans son délire et en plus d'en prendre plein les mirettes on "kiffe" à mort ces battle et on se délecte d'un album savoureux au possible.

Ma Note: Image IPB
Lu 246 fois - dernier commentaire par poseidon2     

Harden - Intégrale

L'utilisateur est hors-ligne  
The_PoP 
- 14-10-19 18:03 - 3 commentaires

Harden - Intégrale



Série : Harden
Scénario : Joachim DIAZ et Claire GODARD aux dialogues
Dessin : Joachim DIAZ
Couleurs : Joachim DIAZ
Genre : Polar ultra violent
Edition : Le Lombard
L'acheter sur BDFugue

Résumé :Ancien membre d'un gang sans envergure de Los Angeles, Izmaël décide dans un sursaut de lucidité de s'engager dans les Marines afin d'échapper à un destin tout tracé. Pour subvenir aux besoins de sa soeur, il se porte volontaire pour intégrer un programme de recherche et de développement initié par des hauts gradés en cheville avec des membres éminents du complexe militaro-industriel.

Une fois les formalités administratives expédiées et la prime envoyée à sa soeur, Izmaël entre dans la « grande lessiveuse », lieu tenu secret où se dérouleront toutes les expériences auquel il prendra part en compagnie d'autres compagnons d'infortune. Il ne gardera de ce séjour de plusieurs mois que quelques brumeux souvenirs…

Deux ans plus tard… Izmaël, démobilisé, vit chez sa soeur dans leur quartier d'origine à Los Angeles. Un gang plus furieux que les autres semble étendre son emprise sur plusieurs quartiers pauvres de Los Angeles : Los Diablos. La vie se déroule néanmoins paisiblement … Jusqu'au jour où sa soeur et son fils tombent un soir sous les feux croisés des Diablos et d'un autre gang encore plus déjanté.

Sombrant dans une torpeur proche de la folie et ivre de rage, Izmaël commence alors à écumer les rues de Los Angeles, qui pour lui s'apparentent désormais à celles de Bagdad…

Son quartier l'avait prévenu : « Il faut que tu choisisses, Ismaël. Ta famille ou le gang ». Mais c'est bel et bien le gang qui a choisi pour lui, en abattant sa soeur Maria et son neveu Gabriel. Alors Ismaël a laissé hurler toute la colère qu'il tente de contenir depuis son retour du front irakien. Et cette colère porte un nom : Papak. À présent, Papak va plonger la cité des anges dans un chaos sans précédent.


Mon avis : Voici le lien de la chronique faite par Pos' du premier tome sur www.1001bd.com

Bizarre cette stratégie d'édition pour ce Harden. Le premier tome est paru aux éditions Le Lombard en septembre 2013, sans que la suite ne paraisse. Et 6 ans plus tard voici les éditions Le Lombard qui sortent l'intégrale. J'imagine que les acheteurs du premier tome vont se sentir un peu roulés. A juste titre il me semble.

Ceci dit, moi je ne l'avais ni lu, ni acheté à l'époque. Et sincèrement le format one shot est bien plus adapté à ce récit façon coup de poing, sauvage, sanguinaire, et très direct. Plus d'interruption donc, ca va vite, et ça ne s'encombre pas vraiment de fioritures. Quelques flashbacks un peu désordonnés pour maintenir des questions en suspens, quelques ellipses, mais globalement ce n'est pas vraiment complexe.
Le propos n'est d'ailleurs pas là.

Clairement pour moi cet ouvrage c'est du comics survitaminé. Le graphisme renforce évidemment cette impression, confirmée par le style de narration, l'univers présenté, les thématiques mais aussi les dialogues.
Evidemment, ce n'est pas destiné à un public fragile, retour de guerre, prostitution, drogues, guerre de gang, corruption, tout s'y trouve.

Moi j'ai été happé par cette histoire que j'ai lu de bout en bout d'une traite. Je pense toutefois qu'il y manque encore un petit quelque chose pour atteindre les sommets. Ceci dit M. DIAZ nous y démontre tout son potentiel. Hâte de le revoir sur d'autres projets, car il en a fait du chemin depuis Lanfeust Mag

Ma Note :Image IPB

The_PoP, estomaqué
Lu 200 fois - dernier commentaire par alx23     

La Cavale

L'utilisateur est hors-ligne  
The_PoP 
- 14-10-19 17:12 - 0 commentaires

La cavale



Scénario : Uhl Stark
Dessin : Kitty Crowther (auteure/illustratrice de La visite de la petite mort et Scritch scratch dit clapote)
Traducteur: Alain Gnaedig
Genre : Livre illustré pour enfants : de 6 à 12 ans et puis pour les plus de 25 ans :)
Edition : Pastel, L’école des loisirs
L'acheter sur le site de l'éditeur

Résumé :Gottfrid a toujours aimé ça, quand Grand-père se met en colère. Ça rend la vie plus passionnante. Mais, ce jour-là, en lui rendant visite à l’hôpital, il se dit : « On devrait sortir Grand-père de là! » C’est comme ça qu’aidé de Ronny, le boulanger-mécanicien, il organise un voyage rocambolesque jusqu’à la Maison de la Falaise. Ensemble, ils prennent le large pour cette dernière aventure.

Mon avis : Vieillir, mentir, douter, dire des gros mots, être en colère, vivre, aimer, se souvenir et mourir… La cavale évoque tout cela avec tendresse et sans grande leçon que d’aimer.
Quelques éléments de réflexion aussi, déposés ça et là, qui interrogent la langue et la façon dont elle nous permet d’interagir avec l’autre.

Le lecteur suit les pensées et emboite le pas du jeune narrateur, Gottfrid, un petit garçon qui aime son grand père et qui l’accompagnera avec une tendre justesse dans les derniers moments de sa vie. Complices dans une dernière cavale, les deux personnages trouveront l’un dans l’autre, l’un par l’autre, la lumière, l’émotion dont chacun a besoin pour avancer, l’un vers la mort, l’autre dans la vie…

Des personnages attachants donc, dont certains feront sourire nos jeunes lecteurs : ce grand père rustre mais cocasse et attachant, se laissant aller sans souplesse vers les affres de la vieillesse parce que guettant sa mort d’abord avec inquiétude avant de trouver la paix, le papa de Gottfrid, l’homme raisonnable et raisonnant mais redoutant les visites à l’hôpital parce que ne comprenant plus l’homme à qui il rend visite, son propre père. L’un disant des gros mots, l’autre ne sachant plus les trouver… Un boulanger-mécanicien, l’ami discret dont la présence rassurante et mesurée sera précieuse pour les deux échappés… Chacun apprenant de l’autre, du plus vieux, du plus grand, du plus petit, ce dont il a besoin.

L’histoire est finement illustrée par Kitty Crowther dont le grain des dessins crayonnés nous plongent dans un univers singulier, à la fois fantaisiste et grave. De belles illustrations qui accompagnent le récit tranquille et émouvant de Stark. Les mots sont justes parce que chaque personnage tient fermement son rôle jusqu’à la fin du récit. Sans trahison, suivant chacun le chemin qui est le sien, non sans doute et sans peur, guidé par l’intuition, l’amour et le courage.

Et l’auteur nous laisse le temps, il laisse le temps au lecteur adulte de comprendre ce qui chiffonne ce grand père qui ronchonne, le temps de comprendre sa solitude, son inquiétude, le temps de comprendre les réserves du père de Gottfrid se réfugiant dans ses mots croisés lorsqu’il doit rendre visite à son père, parce qu’il ne sait pas encore que vieillir, dans un lit d’hôpital, c’est aussi y mourir…, le temps et la liberté de saisir tout ce qui se joue pour chacun des personnages, page après page, il laisse aussi le temps au jeune lecteur de se confronter aux choix de Gottfrid, de le laisser interroger les doutes du jeune narrateur, de ressentir sincèrement les émotions qui l’animent, parce que ces émotions sont aussi celles des lecteurs, les nôtres.
Le lecture est facile, le récit joli et bien mené. Une vraie et belle découverte!


Ma Note :Image IPB

The_PoP, qui a passé un vrai bon moment pop corn
Lu 133 fois - poster un commentaire     

Batman Ninja T1

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 11-10-19 15:47 - 0 commentaires



Série : Batman
Scenario : Masato Hisa
Dessin : Masato Hisa
my 2 cents Rigolo
Edition : Kana
Acheter sur BDfugue

Résumé :En voulant arrêter Grodd le Gorille, Batman se retrouve projeté dans le Japon féodal ! Là-bas, les pires méchants de Gotham se sont partagés le pays en devenant des seigneurs féodaux et se livrent une guerre sans merci. Le Joker compte bien en profiter pour devenir le nouveau Shogun et contrôler le Japon. Batman doit absolument trouver le moyen de ramener tout le monde dans le présent ! Tout le monde ? Autre temps, autres moeurs. Ne serait-ce pas l'occasion pour Batman de se débarrasser définitivement du Joker ?

Encore un what the fuck manga dans l'univers de Batman. Mais ce coup-ci plutôt que d'essayer de copier les copains, nos auteurs ont décidé de jouer le truc à fond avec une Anachronie de malade. Batman, les méchants et tout transportés au japon féodaux !

Ca par dans le grand n'importe quoi et c'est ce qui rend le truc super drôle. Pas besoin de cerveau pour celui. On se marre juste des transpositions japonaises des héros comme des méchants.
C'est débile, ça défoule.... je prends :)

Ma Note: Image IPB
Lu 211 fois - poster un commentaire     

Heart Gear Édition Collector

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 09-10-19 21:30 - 0 commentaires



Série : HEART GEAR
Scénario : Tsuyoshi Takaki
Dessin : Tsuyoshi Takaki
Genre : Shonen
Edition : Ki-oon
Acheter sur BDfugue

Résumé :Cette édition collector, propose une jaquette réversible ainsi qu’un one-shot inédit de l’auteur publié en 2016 dans le Jump SQ Crown, Freaks ! Il y a 200 ans, une guerre planétaire a quasiment anéanti l’espèce humaine. La terre n’est plus peuplée que de machines livrées à elles-mêmes… La jeune Roue est élevée par Zett, un robot pacifique, véritable père de substitution, qui la couvre d’attentions. Leur quotidien est bouleversé par l’arrivée d’un nouveau venu, Chrome. Tout juste activé, il prend le rôle du petit frère naïf et maladroit dans leur étrange famille. Zett tente tant bien que mal de lui faire intégrer la notion d’autonomie… Pas évident pour un robot ! Tout s’accélère quand un “insane”, un androïde fou, détruit Zett avant d’attaquer Roue. Pour Chrome, l’heure du choix est venue : il devient le protecteur de la fillette ! Il se révèle être un combattant surpuissant et écrase son adversaire. Heureusement, l’unité centrale de leur père adoptif est intacte : il ne reste plus qu’à lui trouver un corps compatible… Mais vers qui se tourner dans ce monde vaste et plein de dangers ?

Critique par Edo :
Un premier volume bien complet ! Même si l’histoire s’enchaîne assez rapidement après l’attaque de l’androïde devenu fou.. On se retrouve dans un univers post troisième guerre mondiale ou la technologie robotique a pris le dessus et que l’espèce humaine n’est aujourd’hui plus qu’une partie de l’Histoire. Sauf Roue, probablement dernière survivante de son espèce et encore bien jeune pour affronter le monde qui s’ouvre aujourd’hui à elle. Heureusement elle ne se lance pas seule et son nouveau compagnon Chrome se décide à devenir son protecteur personnel et combat toutes menaces lui faisant face. (C’est-à-dire : Tout robot programmé à tuer à vue tout signe de vie biologique. Donc y a du boulot.. !)

J’aime beaucoup le principe d’après-guerre, que les intelligences artificielles se développent en fonction de leurs environnements et pour certain, animé d’une volonté propre. Dommage que physiquement ils ressemblent autant à des humains. (pas tous, mais pour beaucoup !) Ça perd un peu de son charme parfois et on oublie que nous avons affaire à des entités robotiques. Mais c’est également un message que peut nous faire passer l’auteur ; dans le futur nous ne serons peut-être pas capables de différencier Robot et Humain due aux prouesses technologiques … ?

Niveau graphisme j’ai beaucoup aimé ce côté crayonné ! Les combats sont très bien représentés mais on vient à manquer au niveau des fonds ou des décors. On trouve des passages bien vides qui contrastent avec des combats dynamiques.

Même si l’histoire peut paraître un peu cliché, Tsuyoshi Takaki sait nous charmer. Les personnages sont attachants et on a envie de les voir progresser tout au long de leur aventure. Surtout que Chrome, inconscient de sa propre nature, semble avoir bien plus qu’une simple force inouïe…

C’est une promesse d’une belle histoire, reste à attendre le prochain volume !


La Note d'Edo: Image IPB
Lu 249 fois - poster un commentaire     

March Comes In Like A Lion T14

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 09-10-19 08:05 - 0 commentaires



Série : March comes in like a lion
Scenario : Umino Chica
Dessin : Umino Chica
my 2 cents Il va falloir que ca se termine
Edition : Kana
Acheter sur BDfugue

Résumé : Rei, 17 ans, est un joueur professionnel de Shogi (jeu d'échec version japonaise). Mais Rei est aussi un adolescent meurtri par la mort de ses parents et de sa petite soeur. Alors qu'il vit une vie de solitaire, il fait la rencontre de trois soeurs qui vont lui redonner le goût à la vie. A leur contact il va petit à petit ouvrir les yeux sur lui-même et sur les personnes qu'il rencontre sur son chemin. Il s'ouvre au monde mais découvre aussi la difficulté du chemin qu'il a choisi de suivre.

La vie continue pour Rei avec comme sujet central son intention de trouver un mari à Akari... bon alors il faut être honnête, ça devient un poil chiant. J'ai adoré les parties sur le Shogi, sur l'insertion de Rei dans la vie de filles avec et versé une larme lors de l'histoire du père... mais la bon ça devient longuet.

Les parties de shogi sont passées en arrière-plan et on ne se concentre plus que sur Akari et un peu Rei. SI c'est toujours plaisant on a l'impression que cela va durer encore 22 tomes alors même qu'il faudrait que cela s’arrête bientôt pour rester sur une excellente série.

Mais pas sûr qu'ils ne l'entendent comme ça au japon....

Ma Note: Image IPB
Lu 270 fois - poster un commentaire     

Flesh Empire

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 08-10-19 13:41 - 0 commentaires



Série : Flesh Empire
Scenario : Yann Legendre
Dessin : Yann Legendre
my 2 cents Psychédélique
Edition : Casterman
Acheter sur BDfugue

Résumé :Entre Blade Runner et Sin City, un récit de science-fiction époustouflant de maîtrise technique Ce monde a pour nom Singularity. Il est contrôlé par un Sénat tout puissant, qui ordonne les existences en stockant la mémoire de chaque résident au sein de DataCenter, une gigantesque base de données. À tout moment, la mémoire des résidents peut être déconnectée, et leur existence effacée à jamais… Décidé à lutter contre cette dictature, le chercheur Ray Zimov développe en secret une matière permettant à chaque résident d’éprouver une sensation jusqu’alors inconnue : le plaisir de la chair… Inventeur de formes kaléidoscopiques, Yann Legendre repousse les limites du noir et blanc et renvoie le lecteur à des questionnements contemporains : le contrôle social, le Big Data ou encore l’intelligence artificielle…

En SF si l'on veut se démarquer des autres il faut oser. Et le moins que l'on puisse dire c'est que Yann Legendre ose ! Autant graphiquement que scenaristiquement, cet album est une vraie surprise. Si le scénario n'est pas nouveau nouveau, le traitement de l'introduction de la chair et la fin sont vraiment bien pensé.

Le parti pris graphique sera ce qui fera le lus parlé sur cet album. L'aspect psychédélique et la gestion du noir et blanc risque de, malheureusement, rebuter plus d'un lecteur.
Mais cela serait dommage car le fait de n'introduire la couleur qu'avec l'arrivée de la chaire et petit à petit est superbement bien pensé et augmente encore le sentiment d'avoir un récit ou le scénario est en osmose avec le dessin.

Franchissez le pas chers amis lecteurs !

Ma Note: Image IPB
Lu 253 fois - poster un commentaire     


IcônePartagez nous !

Icône Ephémérides

IcôneNos interview dessinées



Plus d'interviews

Octobre 2019

  L M M J V S D
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31

Derniers sujets


Icône MiniChat

  • The_PoP - @Pos', pareil. Ceci étant dit, il faut reconnaitre que dans les mêmes conditions, certains font du super taf'. Et d'autres beaucoup moins...
  • jorgear - Adam le Martien est un architecte qui consttuit, avec autres martiens, beaucoup de monuments sur Mars. Chaque jour, un comic sur le site. Profitez de ses aventures sur http://adamthemartian.smackjeeves.com
  • poseidon2 - Dernier jour en allemagne !!
  • poseidon2 - :D :D Bienvenue chez dans le petits monde de l'édition. Mine de rien je n'aimerais pas etre stagiaire la bas...
  • The_PoP - y a pas à tortiller, chez les éditeurs il y a parfois un monde entre un stagiaire et son remplaçant...
  • The_PoP - t'inquiètes y en a une elle n'est pas vraiment de moi :)
  • Phileas - Gaffe au burn-out quand même ;)
  • Phileas - C'est vrai que... tu mets les bouchées doubles, dis donc. 3 chroniques en une fois !
  • The_PoP - je suis plutôt riz au lait perso. pour le côté prolixe, à venir 10 chroniques du Pop à la bourre
  • Phileas - OK. Mais pour être ma doublure, n'oublie pas d'être prolixe et "soupe au lait" aussi :)
  • The_PoP - @Phil : soit tu déteins sur moi, soit je me suis senti obligé de te représenter en ton absence... Je vais vérifier de suite en rouvrant un Andreas...
  • Phileas - J'y crois pas : "ils" ont osé faire une suite de Shining ("Doctor Sleep") ^^
  • Phileas - Pop, d'habitude c'est moi qui fait ce genre de commentaire :)
  • The_PoP - débordé avec une fuite c'est bizarre :)
  • redfoxone - Ça va passer :)
  • poseidon2 - avec des gros soucis a la maison (fuite et autre saloperie) c'est la course... sans compter le deplacement à Stuttgart...
  • poseidon2 - moi je suis débordé !!
  • The_PoP - J'ai une sacrée liste de chroniques à pondre moi cette semaine.... Ils ne nous épargnent pas avec la rentrée...
  • poseidon2 - Ouaip c'ets triste :(
  • The_PoP - A priori Philppe TOME nous a quitté (scénariste de Spirou et SODA entre autres). RIP

Utilisateurs connectés

0 membre(s), 96 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com