1001 BD.com: Accueil 1001 BD.com

Aller au contenu

La Sélection Du Deuxième Semestre 2016 Des Chroniqueurs De 1001Bd

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 28-12-16 11:07 - 3 commentaires


Salut à tous !!

J'ai retrouvé le message de l'an dernier annonçant notre sélection du deuxième trimestre et j'y ai vu... et bien exactement comme cette année. Il semble qu'il va falloir se faire aux hiver sans neige et avec de la pollution. Mais qui dit pollution dit malheureusement impossibilité de profiter du soleil en devant rester enfermé quand on habite en ville. Et pour occuper des journées enfermées et sans neige, rien de mieux que de bonnes lectures ! Et cette année il y en a encore pour tout les goûts avec quand même une prise de position importante de la part du comics dans une année ou les nouveautés en BD européennes ont été décevantes dans l'ensemble. Je vous souhaite donc de bonne fin de fêtes de fin d'année accompagnées de bonnes lectures et vous dit à l'année prochaine pour une année de lecture avec 1001bd !

Poseidon2, pour toute l'équipe de www.1001bd.com


La sélection du deuxième semestre 2016 des membres et chroniqueurs


Selection deuxième semestre 2016


Selection deuxième semestre 2016


Selection deuxième semestre 2016


Selection deuxième semestre 2016

On vous donne tous rendez vous l'année prochaine pour toujours autant de critiques et un depart sur les chapeaux de roues avec la grande messe de la bd : Angoulème.
Lu 761 fois - dernier commentaire par poseidon2     

Au Bout Du Fleuve

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 16-01-17 10:11 - 0 commentaires



Série : Au bout du fleuve
Scenario : Jean-Denis Pendanx
Dessin : Jean-Denis Pendanx
Genre : HIstoire
Edition : Futuropolis
Acheter sur BDfugue

Résumé :Au Bénin, de nos jours. Kémi, un adolescent, est hanté par la mort de son père, tué dans l'explosion de sa moto, alors qu'il transportait du kpayo, l'essence frelatée de contrebande. Comme le hante son frère jumeau, Yao, disparu à cause de lui, qui n'a pas su lui venir en aide, alors qu'il était poursuivi par la police. Depuis, la culpabilité ronge Kémi. Culpabilité d'autant plus forte que, selon le rite vodun, perdre son jumeau, c'est perdre la moitié de son âme. Apprenant que Yao se trouve vraisemblablement dans le delta du Niger, au Nigéria, Kémi décide d'aller à sa recherche. Il entreprend alors un long périple, magique et périlleux, qui le conduira de Cotonou au delta du Niger, pollué et ruiné par les grandes compagnies pétrolières, en passant par la cité lacustre de Ganvié, la forêt sacrée d'Osun-Oshogbo, la grande métropole de Lagos et son immense bidonville de Makoko. Mêlé d'onirisme, de croyances et de fétichisme, sur fond de réalité sociale et politique, le voyage de Kémi est une quête personnelle, magnifique et tourmentée. Récit envoûtant se déroulant au Bénin et au Nigéria, personnages plus vrais que nature, paysages somptueux et noirs, pour son premier livre en tant qu'auteur complet, Jean-Denis Pendanx réussit un coup de maître ! A travers le destin du jeune Kémi, à la recherche de son jumeau disparu, c'est à une quête personnelle, magnifique et tourmentée, qu'il nous convie.

Jean-denis Pendanx est un excellent dessinateur. Ca personne n'en doute plus. Les albums récents que sont Tsunami ou encore le maitre des crocodiles nous l'ont montré.
Mais Jean-Denis Pendanx en tant que scénariste c'est tout nouveau. Et l'on sait à quel point les deux métiers sont aussi liés que différents. Et donc à quel point il est risqué de passer d'un coté à l'autre. Et bien pour tout vous dire ce premier opus en tant que scénariste de Mr Pendanx est plutôt réussit.

Toujours graphiquement au top, il nous livre ici une histoire dans la veine de ce qu'il a pu dessiner sous la plume de Stéphane Piatzszek. Cet album en un tome nous conte de belle façon la quête initiatique d'un jeune homme qui a tout perdu et qui essaye tant bien que mal de se raccrocher à ce qu'il lui reste.

Si la quête en elle-même est bien menée avec les écueils et les rencontres qui vont avec, on pourra juste reprocher à Pendanx une fin un peu rapide qui ne laisse pas assez de place à une appropriation suffisante de notre "nouveau" personnage.

Mais ne soyons pas plus exigeant que de raison. Pour un premier album, c'est un vraiment bon premier jet et une des belles lectures de ce mois de janvier.

Ma Note:Image IPB
Lu 91 fois - poster un commentaire     

Star Wars Rebels Tome 5

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 15-01-17 18:14 - 0 commentaires



Star wars Rebels Tome 5
Scénario : Martin Fisher
Dessin : Bob Molesworth & Eva Widermann
Couleur : Collectif
Genre : Science-Fiction / Jeunesse / Aventure
Edition : Delcourt
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Nous retrouvons nos héros membres de la Rébellion le temps de trois récits complets. Hera Syndulla, Kanan Jarrus, Sabine Wren, Garazeb "Zed" Orrelios et le droïde Chopper, flanqués du jeune Ezra Bridger, voyagent à bord du Ghost, leur vaisseau spatial. Les forces de l'Empire, Dark Vador en tête, risquent pourtant bien cette fois-ci de venir à bout de leur courage.

Ce nouvel épisode de Star wars Rebels vient compléter cette collection pour les jeunes lecteurs. Ce cinquième tome est composé de trois récits scénarisés par Martin Fisher. Cet auteur est habitué aux adaptations en bande dessinée de la série Tv de Star wars, comme il est présent depuis le premier tome. Pour les dessins, Bob Molesworth et Eva Widermann se partage les histoires dans un style relativement proche, pour rester fidèle aux graphismes de la série Tv.

Les plus jeunes lecteurs apprécieront ce nouvel épisode pour étendre l’univers Star wars avec des histoires accessibles pour eux.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 89 fois - poster un commentaire     

Irena Tome 1 : Le Ghetto

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 15-01-17 11:39 - 0 commentaires



Irena
Tome 1 : Le ghetto
Scénario : Séverine Tréfouël & Jean-David Morvan
Dessin : David Evrard
Couleur : Walter
Genre : Historique / Jeunesse
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
1940, l’armée nazie a envahi la Pologne. À Varsovie, les Juifs de la ville ont été parqués dans le ghetto : un quartier entier entouré de murs. Quiconque tente de s’en échapper est abattu sans sommation ; les seuls qui peuvent y entrer sont les membres du département d’aide sociale. Parmi eux, Irena vient tous les jours apporter vivres et soutien à ceux qui sont enfermés dans cet enfer et qui souffrent de maladies et de malnutrition. Ici, tout le monde la connait, les enfants l’adorent. Car Irena est un modèle de courage : elle n’hésite pas à tenir tête aux gardiens, à faire toujours plus que ce qu’autorise l’occupant nazi. Le jour où, sur son lit de mort, une jeune mère lui confie la vie de son fils, Irena se met en tête de sortir clandestinement les orphelins du ghetto. Pour que l’innocence soit épargnée de la barbarie, elle doit être prête à risquer sa vie.

Irena Sendlerowa était une grande figure de la résistance polonaise, durant la seconde guerre mondiale. Elle sauva près de 2500 enfants juifs parqués dans le ghetto de Varsovie. Séverine Tréfouël et Jean-David Morvan rendent hommage à Irena dans une trilogie qui retracera les grandes lignes de son parcours héroïque. Irena faisait partie des seules personnes triées que les soldats laissaient entrer dans le ghetto, pour apporter une aide sociale. L’album s’ouvre sur l’année 1940, avec les conditions de vie atroce pour tous les juifs enfermés dans le ghetto. Irena apporte toute son aide en distribuant de la soupe et des vêtements usagés, alors que les enfants l’attendent avec impatience. Cette trilogie rejoint la collection des Tchö ! L’aventure… pour les plus jeunes lecteurs. Ce titre familial convient également pour les adultes et même quelques passages sont intenses pour les plus jeunes. Au niveau graphique, David Evrard illustre l’histoire avec un trait simpliste mais avec un rendu émouvant.

Irena commence très bien un biopic très intéressant et parfaitement bien traité pour un tome d’introduction. Vivement la suite de ce récit dur mais réaliste et historique.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 81 fois - poster un commentaire     

La Guerre Des Mondes Tome 1

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 15-01-17 11:37 - 0 commentaires



La guerre des mondes Tome 1
Scénario : Dobbs
Dessin : Vicente Cifuentes
Couleur : Vicente Cifuentes
Genre : Science-fiction
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Voilà plusieurs jours que des projectiles précis et réguliers frappent la Terre depuis la Planète Rouge. Dans la petite bourgade d'Ottershaw en Angleterre, le Professeur Ogivly a du mal à croire à la théorie d'une attaque extraterrestre émise par son jeune élève. Pourtant, lorsqu'un météore tombe non loin de chez lui, il découvre, niché en son cratère, un cylindre géant qui ne peut qu'être l'oeuvre d'une civilisation supérieure. Et il apprend à ses dépens que cette dernière n'a pas véritablement d'intentions pacifiques. De la capsule extra-terrestre émerge un « tripode », une immense machine de mort qui sera rejointe par bien d'autres, semant le chaos et la destruction. L'extermination ne fait que commencer...

La guerre des mondes est le deuxième titre de la collection HG Wells collection en format diptyque pour adapter ce roman de Wells. Comme pour la machine à explorer le temps, les lecteurs connaissent bien cette œuvre classique déjà adaptée de nombreuses fois, au cinéma ou en bande dessinée. Dobbs signe encore le scénario en restant très fidèle au roman. Des météorites s’écrasent sur la terre en provenance de Mars. Le professeur Ogivly se rend sur place pour constater les dégâts et récupérer des informations. Il trouve une structure extraterrestre dans le cratère et un tripode qui en sort devant tous les habitants du village. Le tripode massacre tous les habitants aux alentours. Pour la partie graphique, Vicente Cifuentes réalise des planches de qualité pour représenter l’invasion.

Cette introduction est moins prenante que l’album la machine à explorer le temps mais le format en diptyque permet de développer d’avantage l’histoire. Il faudra attendre la suite pour vraiment juger le potentiel de la guerre des mondes.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 129 fois - poster un commentaire     

La Machine À Explorer Le Temps

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 14-01-17 08:11 - 1 commentaires



La machine à explorer le temps
Scénario : Dobbs
Dessin : Mathieu Moreau
Couleur : Mathieu Moreau
Genre : Science-fiction
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Londres, fin du XIXe siècle. Un groupe d'amis écoute les aventures de celui qui prétend être le premier voyageur du temps. Son récit débute en l'an 802 701. La Terre est alors habitée par les Éloïs, descendants des hommes vivant en harmonie, passant leur temps à jouer et à manger des fruits dans un immense jardin d'Eden. Mais derrière ce paradis se cache un terrible secret... Car une autre espèce vit dans les profondeurs de la Terre : les Morlocks, sortes de singes blancs aux yeux rouges ne supportant plus la lumière du jour à force de vivre dans l'obscurité. La nuit, ils remontent à la surface pour kidnapper et se nourrir des Eloïs...

HG Wells collection est une nouvelle collection des éditions Glénat et propose toutes les adaptations des romans d’Herbert George Wells en bande dessinée. Les titres de cet auteur ont souvent été adaptés au cinéma, en bande dessinée ou comics et autres médias. Le scénariste Dobbs scénarise pour l'instant les quatre premiers volumes en restant aussi proche que possible des œuvres originales de Wells. La Machine à explorer le temps nous permet d'explorer des époques dans le futur afin de connaitre l'avenir de l'espèce humaine ou de la planète. On rencontre évidement les Élois mais aussi les Morlocks, ces deux peuplades devenues des références classiques de la littérature de science-fiction contemporaine. Les lecteurs sont amenés à suivre l'expérience en compagnie du héros pour prouver que la machine fonctionne. Mathieu Moreau présente le Londres durant la période victorienne avant de nous emmener dans le futur, avec un monde abandonné où la nature est devenue luxuriante dans les grandes villes.

Cet album sur La Machine à explorer le temps ne surprend comme cette histoire est bien connue de tous, mais les auteurs gèrent parfaitement le récit pour nous passionner jusqu'à la fin. Les lecteurs ne connaissant pas encore les œuvres de Wells, je vous recommande fortement cette lecture et collection qui commence bien.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 145 fois - dernier commentaire par poseidon2     

Laowai Tome 1 : La Guerre De L'Opium

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 13-01-17 06:45 - 0 commentaires



Laowai
Tome 1 : La guerre de l'opium
Scénario : Alcante & Laurent-Frédéric Bollée
Dessin : Xavier Besse
Couleur : Xavier Besse
Genre : AVenture / Guerre / Historique
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
1859. L'Empereur Napoléon III et le royaume d'Angleterre préparent une nouvelle campagne contre la Chine. François Montagne et Jacques Jardin, soldats et amis de longue date, veulent à tout prix en faire partie. Mais les places sont chères. Seuls les meilleurs seront choisis... Deux mois plus tard, après une sélection et un entrainement draconiens, ils embarquent finalement pour l'Empire du milieu. Sur le navire, Montagne se lie d'amitié avec un étrange couple, un vieux diplomate marié à une jeune Chinoise. Mais arrivé à la concession française de Shanghai, le jeune soldat français découvre que derrière les motivations politiques et diplomatiques de cette guerre se cache un enjeu bien moins noble : la commercialisation de l'opium en Chine.

Alcante et Laurent-Frédéric Bollée collaborent sur Lawai pour scénariser une aventure historique, très peu connue du public et très prenante. Les premières planches nous livrent le contexte historique avec la mise à mort d'un homme dans la Chine du XIXe siècle. En France, l'empereur décide d'envoyer des soldats français lourdement armés en Chine en prévision d'une future campagne. Les auteurs nous présentent les différents protagonistes de l'histoire durant leur entrainement intensif pour être sélectionné pour la campagne. François Montagne fait partie de cette sélection. Le voyage depuis la France en bateau est long, il apprend à connaitre un couple dont le mari est un vieux diplomate. Les deux auteurs livrent une aventure très documentée pour retracer les événements de la guerre de l'opium. Pour la partie graphique, Xavier Besse fait des merveilles, pour dépeindre cette époque et deux civilisations différentes.

On apprend les véritables enjeux politiques et économiques derrière la campagne que mène l'empereur de France. Progressivement, le conflit semble inévitable, même les soldats anglais sont présents avec des intentions similaires face à l'empire de Chine. Vivement la suite.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 142 fois - poster un commentaire     

Après La Chute

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 12-01-17 06:44 - 0 commentaires



Après la chute
Scénario : Laurent Queyssi
Dessin : Juzhen
Couleur : Juzhen
Genre : Science-fiction
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
La Terre. 116 ans après la chute. L'existence de Giala et de sa tribu dans les ruines d'une métropole bascule lorsqu'une bande de trafiquants d'esclaves les attaque. Les hommes sont exécutés et les femmes enchaînées. Profitant de l'assaut d'une des monstrueuses créatures qui peuplent ce monde dévasté, Giala s'échappe, avec une seule idée en tête : retrouver les enfants de la tribu, enfermés et menacés par des animaux sauvages. En chemin, elle pourra compter sur l'aide d'une bande de mutants aux étranges pouvoirs et obtiendra une chance de découvrir l'ultime secret sur les origines du cataclysme...

Après la chute nous plonge dans un récit post-apocalyptique, une petite centaine d’année après un événement catastrophique. Les villes en ruine sont désormais peuplées par quelques tribus organisées qui ont subi des mutations. La population a lourdement régressé après la catastrophe et les prédateurs sont nombreux. Laurent Queyssi débute son récit avec ces éléments assez classiques, avant de nous révéler les origines de la situation actuelle vers la fin de ce one shot à la pagination importante. Pour réaliser la partie graphique, on retrouve Juzhen le dessinateur de la trilogie Konungar. On reconnait le style de l’auteur rapidement avec des personnages bodybuilder et des animaux sauvages qui ont muté, comme pour exemple un énorme lézard. La partie graphique donne tout son intérêt à ce titre avec des combats de bandes organisées proche des personnages de Mad Max et de monstres.

L’histoire n’est pas assez développée lors de la lecture pour passionner mais laisse le temps de profiter des talents du dessinateur.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 137 fois - poster un commentaire     

Idéal Standard

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 11-01-17 15:26 - 0 commentaires



Série : Idéal standard
Scenario : Aude Picault
Dessin : Aude Picault
Genre : Tranche de vie
Edition : Dargaud
Acheter sur BDfugue

Résumé :Claire, trentenaire, infirmière en néonatalogie, voit défiler ses relations amoureuses et désespère de construire un couple - le vrai, le bon, l'idéal. En choisissant de vivre avec Franck, elle croit enfin y être arrivée. Mais la réalité standardisée de ce qui l'attend n'est pas à la hauteur... Aude Picault aborde avec grâce et humour des thèmes essentiels aux femmes d'aujourd'hui : le couple, le désir, la recherche de soi, la jouissance, etc. Remarquable !

Apres ma déception à la fin de la lecture d'une vie de papa, j'ai hésité avant de me lancer dans Idéal standard, le thème étant "proche". Et bien j'ai bien fait de franchir le pas car Ideal standard rebelle tout ce que je n'ai pas trouvé dans une vie de papa.

En effet l'histoire de Claire est tout sauf déjà vu (ou alors pas par moi). Si le traitement bloguesque choisi est lui standard (dans le thème quoi), l'histoire elle est vraiment bien pensée. Plutôt que de nous montrer une fille qui cherche et trouve l'amour... on nous en montre une qui cherche.... à faire comme tout le monde et donc cherche l'amour. Et c'est bien different car Claire nous montre ce qui arrive à beaucoup de jeune qui, en vieillissant, se disent que pour avoir une vie accomplie, il faut forcement faire comme tout le monde.

Or ici Aude Picault nous montre précisément qu'à trop chercher à faire comme tout le monde on finit par se perdre soit même. Sans essayer de nous faire pleurer ou sans vouloir finir l'histoire en vie parfaite, Aude Picault nous livre une histoire émouvante et sincère qui est mon coup de coeur de la rentrée. Et n'allez pas dire que j'ai des gouts de chiottes ! (références, références :) )

Ma Note:Image IPB
Lu 157 fois - poster un commentaire     

Les Chiens De Pripyat - Tome 1 - Saint Christophe

L'utilisateur est hors-ligne  
Cox 
- 11-01-17 07:49 - 1 commentaires



Série : Les chiens de Pripyat
Titre : Saint Christophe
Genre : Aventure
Scenario : Aurélien Ducoudray
Dessin : Christophe Alliel
Couleur : Magali Paillet
Editeur : Grand Angle - Bamboo
Parution : 18.01.2017
Acheter sur bdfugue

26 avril 1986 : une série d’explosions ravage la centrale nucléaire de Tchernobyl, contaminant tout dans un rayon de plus de 200 km. Après l’évacuation des plus proches villages, des groupes de chasseurs sont formés avec pour mission d’abattre les animaux touchés par les radiations et qui vivent en liberté dans des villages fantômes. Pour trente roubles par animal tué, une brigade accepte de pénétrer dans la zone. Là, ils croiseront le destin de personnages extraordinaires. Des âmes perdues, abandonnées dans la lande irradiée.

Les chiens de Pripyat nous racontent un fait méconnu de l'après catastrophe nucléaire de Tchernobyl, qui reste à ce jour la pire de l'histoire bien devant Fukushima.

Des hommes, la plupart des anciens militaires, furent mandaté pour abattre les animaux domestiques vivant dans la zone irradié afin d'éviter une possible contamination. a partir de ce fait, Aurélien Ducoudray nous raconte l'histoire d'une bande de mercenaires qui rencontrent des survivants bien décidés à ne pas quitter quoiqu'il arrive leur domicile ou leur terre. Le récit repose dans un premier temps sur les relations humaines. Dans un deuxième temps, on y trouve une dimension religieuse avec l'évocation de Saint Christophe qui dans la religion orthodoxe est représenté avec une tête de chien, tout un symbole pour ces hommes qui les tuent en priorité. Malheureusement, on a beaucoup de mal a s'identifier aux personnages et à leur trouver une once de sympathie. Cependant, le cliffhanger à la fin de l'album laisse entrevoir un tome 2 bien différent, beaucoup plus fantastique.

Le dessin semi-réaliste de Christophe Alliel convient parfaitement à ce genre de récit, c'est l'une des très bonne surprise de cet album, car très agréable à regarder.

Ma note:Image IPB

Cox
Lu 159 fois - dernier commentaire par Renardrouge     

Wonderball Tome 4 : Le Photographe

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 11-01-17 06:49 - 0 commentaires



Wonderball
Tome 4 : Le photographe
Scénario : Fred Blanchard & Jean-Pierre Pécau
Dessin : Colin Wilson
Couleur : Jean-Paul Fernandez
Genre : Thriller
Edition : Delcourt
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Poursuivant toujours plus intensément son voyage initiatique au coeur de son enfance, Wonderball se lance à la poursuite d'Alan Smithee. Le lien entre le célèbre photographe et les Alphas est maintenant évident. Grâce aux indications du Fantôme, il parvient à le capturer pour l'interroger. Alors que certains voiles sur le passé de Wonder se lèvent, le Collège invisible se décide enfin à entrer en contact avec lui...

Le thriller de Fred Blanchard et Jean-Pierre Pécau se poursuit sous la supervise de Fred Duval. Cet avant-dernier tome nous révèle encore des informations sur les super-soldats depuis leur entrainement durant leur jeunesse à l’orphelinat. Dans cet épisode, Wonderball poursuit le photographe Allan Smithee qui faisait également parti du programme des Alphas. Ce dernier met son talent de photographe pour la réalisation d’œuvres assez particulières et très violentes. En contrepartie, Wonderball revoit son ex-femme et son fils pour les mettre à l’brai de divers dangers. Les révélations pour Wonderball seront importantes avant la prochaine conclusion. Colin Wilson continue avec un travail impeccable sur cette série intense.

La série Wonderball nous passionne depuis le premier album avec pour l’instant quatre albums de grande qualité par son scénario intense et ses dessins immersifs.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 181 fois - poster un commentaire     

Corps Sonores

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 10-01-17 06:48 - 0 commentaires



Corps sonores
Scénario : Julien March
Dessin : Julien March
Couleur : Julien March
Genre : Romans graphiques
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
À Montréal, comme partout ailleurs, les couples se font et se défont. Les individus s'attirent, se repoussent, dans une perpétuelle valse des corps. Dans cette même ville s'entrecroisent des destins à la fois différents et semblables, liés par ce sentiment indescriptible : l'amour. Cette inconnue à laquelle même la science ne peut donner d'explication, ce concept qui nourrit l'imaginaire des artistes depuis toujours, est au coeur du nouveau roman graphique de Julie Maroh.

Julien March propose avec Corps sonores, un roman graphique imposant avec plus de 300 pages. Ce recueil est composé de vingt et une histoires courtes et indépendantes, avec pour thème général, l'amour. L'auteur scénarise des tranches de vies, autour de rendez-vous, d'infidélité, de première rencontre… Ainsi, Julien March met en évidence toutes les étapes possibles d'une relation amoureuse. L'auteur prend des couples hétéro ou gay pour démontrer l'amour et toutes ses possibilités. Pour la partie graphique, Julien March utilise le noir et blanc et un dégradé de teintes assez sombres en guise de couleur.

Ce roman graphique de Julie March se lit rapidement malgré son nombre de planches. On est vite pris dans la lecture pour connaitre les autres passages sur l'amour qui seront traités.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 188 fois - poster un commentaire     

Champs D'Honneur Tome 4 : Camerone - Avril 1863

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 08-01-17 09:54 - 0 commentaires



Champs d'honneur
Tome 4 : Camerone - Avril 1863
Scénario : Thierry Gloris
Dessin : Joël Mouclier
Couleur : Joël Mouclier
Genre : Historique / Guerre
Edition : Dispo
Date de parution : Delcourt
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Quatrième volet de la série historique en cinq tomes indépendants scénarisés par Thierry Gloris. Leur lien, une bataille marquante. Chacune illustrera à sa manière la question suivante : que signifie « être français » ? La bataille dite de Camerone (30 avril 1863) correspond au massacre d'une poignée de légionnaires retranchés face à une armée mexicaine déchaînée. Relativement obscur et secondaire à l'époque, cet engagement de quelques dizaines de personnes deviendra un mythe pour la légion étrangère. Il est perçu comme la quintessence de l'esprit guerrier et du sacrifice ultime face à la parole donnée.

Avant dernier tome de la série champs d’honneur qui rend hommage aux batailles oubliées de l’histoire. Thierry Gloris prend le temps d’introduire les personnages principaux de l’histoire avec un gradé d’origine française qui rêve de voyager et servir la France au sein des légionnaires. Mais aussi, un soldat allemand engagé dans la légion étrangère. L’entrainement des légionnaires est intense pour former des soldats, les remodeler pour servir au mieux la France dans divers conflits. On suit les soldats dans les conflits en Afrique du Nord, en Autriche et bien sûr au Mexique avec la bataille de Camerone qui donne le titre de ce tome. Au niveau dessin, Joël Mouclier livre une soixantaine de planches de qualité pour représenter tous les faits de guerre des légionnaires. L’album se termine comme les tomes précédents avec un cahier qui présente tous les albums de la série avec quelques explications.

Champs d’honneur Camerone est certainement le meilleur tome de la série pour l’instant. Chaque album peut se lire indépendamment des autres comme ce sont des one shot.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 211 fois - poster un commentaire     

Bizarreries

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 08-01-17 09:53 - 0 commentaires



Bizarreries
Scénario : Roberto Baldazzini
Dessin : Roberto Baldazzini
Couleur : Roberto Baldazzini
Genre : Pornographique
Edition : Delcourt
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Cet ouvrage contient toutes les histoires courtes que Baldazzini a produites pour différentes revues et magazines depuis les années 80. Certaines sont inédites en français et la plupart sont des pièces rares. L'ensemble des bizzareries du dessinateur italien y sont abordées : fétichisme, transexualité, sado-masochisme. Avec toujours cette once d'élégance et de ligne claire qui n'appartient qu'à lui.

Ce recueil intitulé bizarreries regroupe l’ensemble des histoires réalisées par Roberto Baldazzini depuis les années 80. Cet ouvrage est composé de plus de deux cents pages avec des histoires courtes de quelques pages. On retrouve également la forteresse de la douleur sur plus de quarante pages. Cette histoire présente des illustrations de pleine page avec très peu de texte et plus proche d'un artbook. L’album se termine avec l’éducation d’Angela, la seule histoire en couleur de l’album. Comme le titre de l’album l’annonce, bizarreries propose des thèmes particuliers comme le fétichisme, la transexualité, le sado-masochisme.

Cet album est réservé à un public adulte par ses thèmes pornographiques abordés et représentés par l’auteur italien.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 195 fois - poster un commentaire     

Une Vie De Papa

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 07-01-17 15:56 - 0 commentaires



Série : Une vie de papa
Scenario : Nicobi
Dessin : Nicobi
Genre : Tranche de vie
Edition : Dargaud
Acheter sur BDfugue

Résumé :Avoir des enfants est la plus belle chose qui soit, mais aussi la certitude que plus rien ne sera comme avant ! Père de deux enfants, Nicoby raconte avec énormément d'humour et de joyeuse insouciance ce qui fait le quotidien des parents. Ce qu'il appelle « le temps des layettes » est divisé en trois parties : pendant la grossesse, après la naissance et, dix ans plus tard, lorsque le deuxième bébé arrive, ô joie. Si Nicoby met en avant le point de vue du père, cet album s'adresse évidemment à toute la famille. Et comme le disait le grand Pierre Desproges : « Quéquette en juin, layette en mars ! »

Ah avoir un enfant ça vous change la vie. Je suis bien placé pour vous en parler j'en ai 3 tous globalement petits. Et c'est donc souvent un plaisir de lire des BDs sur les angoisses des parents parce que cela rappel des souvenirs et nous ramène aux moments étranges du tout premier enfant.

Et encore plus le point de vue du père car je fais partit des gens qui pensent sincèrement qu'à l'inverse d'une femme un homme n'ai jamais vraiment "pret" à devenir père. Non pas qu'il n'aime pas ca ( moi j'adore) mais qu'il n'y a rien de biologique chez l'homme dans le fait d'avoir des enfants et donc aucune idée de ce qu'il va gagner à en avoir un à contrario de ce qu'il va perdre.

Alors voir le point de vue d'un père j'ai dit chouette. Mais à mon grand regret on est assez loi ici d'un "Dad" au niveau humour ou d'un "Père ou impaire" niveau relation avec les enfants. Ici Nicobi ne fait que nous présenter les clichés habituels qui, si ils sont bien réels, sont déjà vu 100 fois. Malheureusement nicobi n'arrive pas à se détacher du déjà vu et nous livre donc un album sympa mais qu'on a l'impression d'avoir déjà lu.....

Ma Note:Image IPB
Lu 216 fois - poster un commentaire     


IcônePartagez nous !

Icône Ephémérides

IcôneNos interview dessinées



Plus d'interviews

Janvier 2017

  L M M J V S D
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31

Derniers sujets


Icône MiniChat

  • poseidon2 - Arf nous on tape le -6 ce matin avec -10 prevué mercredi !
  • Renardrouge - plus assez d'internet par contre, en panne depuis la tempête
  • Renardrouge - trop de vent !
  • poseidon2 - trop de boulot !!
  • Renardrouge - des séries fleuves (noir) :D
  • Renardrouge - pourtant j'en ai lu des pack quand j'étais jeune
  • Renardrouge - je suis pas fantasy en fait
  • Phylacteres - Ah tiens, la Compagnie noire j'en avais entendu parler mais j'ai pas encore essayé. À ajouter dans ma liste "à lire" !
  • poseidon2 - De la fantaisie pour adulte quoi :)
  • poseidon2 - C'est l'oeuvre de Gleen Cook. Surement la meilleure série de "Dark fantaisy" jamais écrite
  • Renardrouge - c'est quoi ta compagnie noire ? livre ? J'ai lu le harry potter 8 samedi (la pièce de théatre)
  • poseidon2 - par contre j'avance à mort dans ma Compagnie noire :)
  • poseidon2 - fiouuuu moi trop de films de retard....
  • Renardrouge - et assasin's creed aussi
  • Renardrouge - rogue one vu
  • Renardrouge - demain c'est rogue one !
  • Renardrouge - Vu comment mon année 2016 a été merdique, je doute que 2017 ne l'égale perso :o
  • poseidon2 - Bon allez Phil avoue que c'est une blague...
  • Phileas - (Pour l'explication, c'est sur le topic Last Film Watched que ça se passe...)
  • Phileas - Je vous souhaite une année 2017 bien merdique !

Utilisateurs connectés

0 membre(s), 970 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com