1001 BD.com: Accueil 1001 BD.com

Aller au contenu

La Sélection Des Membres Du Deuxième Semestre 2017

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 15-12-17 08:18 - 4 commentaires


Salut à tous !!

Alors cette année en tant que bon grenoblois je ne vais pas me plaindre : il y a plein de neige ! oui oui ceci n'est pas de la publicité pour les stations de ski. Il est vraiment tombé plein de neige ! Quoi de mieux que de prévoir des vacances aux ski, avec de belles soirées lecture devant un feu de cheminée ? Ou tout simplement regarder l'hiver s'installer par la fenetre de chez soit avec la selection de 1001bd sous le coude.

Et cette année le choix fut difficile. En effet si le premier semestre fut assez pauvre en titre vraiment remarquable, cette deuxième partie d'année fut, elle, prolifique. A un tel point que cette année nous avons invité tous les membres actifs à donner leur avis pour décrire vraiment l'étendue de la qualité des parutions de cette fin d'année.

Les observateurs noteront l'absence de manga dans cette sélection. Très honnetement ce n'est pas faute d'en lire mais je dois avouer qu'ils ne tiennent pas la compariason avec le feu d'artifice BD Européene et US.
Je vous souhaite donc de bonnees fêtes de fin d'année accompagnées de bonnes lectures et vous dit à l'année prochaine pour une année de lecture avec 1001bd !

Poseidon2, pour toute l'équipe de www.1001bd.com


La sélection du deuxième semestre 2017 des membres et chroniqueurs


Selection deuxième semestre 2017


Selection deuxième semestre 2017


Selection deuxième semestre 2017


Selection deuxième semestre 2017


Selection deuxième semestre 2017


Selection deuxième semestre 2017

Et il y a tellement de bonnes parutions durant ces 6 mois passés que l'on peu aussi vous conseiller de prendre les yeux fermés : Punk Rock Jesus, ls gens honnêtes, Corto maltese T14, Private Eye, Levius est t3 (et oui une manga quand meme), le tome 4 des vieux fourneaux, Black hammer, Arthus trivium t3 et j'en passe.....

On vous donne tous rendez vous l'année prochaine pour toujours autant de critiques et un depart sur les chapeaux de roues avec la grande messe de la bd : Angoulème.
Lu 944 fois - dernier commentaire par ArnLeRouge     

The Promised Neverland - T#1

L'utilisateur est hors-ligne  
edo 
- 23-05-18 21:40 - 0 commentaires

THE PROMISED NEVERLANDImage IPB



Série : The promised neverland
Scénario : Kaiu Shirai
Dessin : Posuka Demizu
Genre : Shonen
Edition : Kaze
Acheter sur BDFudges


Résumé : Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux à l'orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et soeurs, ils s'épanouissent sous l'attention pleine de tendresse de « Maman », qu'ils considérent comme leur véritable mère. Mais tout bascule le soir où ils découvrent l'abominable réalité qui se cache derrière la façade de leur vie paisible ! Ils doivent s'échapper, c'est une question de vie ou de mort !


Si vous ne l'avez pas encore lu, foncez vous le procurer ! Il faut franchement le coup d'oeil. Kaze nous offre un manga saisissant! Le scénario est original, prenant et très bien pensé.
On se retrouve au coeur d'un orphelinat ou chaque enfant attend le jour promis de l'adoption. Il y règne une parfaite harmonie ou chacun a sa tâche à faire, orchestré par un planning respecté à la lettre. Rien ne laisse à soupçonner qu'un terrible secret se cache derrière cette jolie enfance paisible ou finalement ce petit coin de paradis devient le lieu à fuir au plus vite.

C'est haletant et la tension se laisse sentir d'une page à l'autre. Rare sont les shonens aussi intéressant dès leurs premiers volumes mais The Promised Neverland envoie du lourd! Une histoire riche, des personnages attachants... tout un univers stratégique se met en place auprès de nos trois protagonistes. C'est LE manga à lire en ce moment.

Coup de coeur pour le style de dessin! :D


Ma note : Image IPB
Date de sortie : 25 avril 2018
Lu 30 fois - poster un commentaire     

Mermaid Project Cycle 2 : Mutations T1

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 23-05-18 17:15 - 0 commentaires



Série : Mermaid project
Scenario : CORINE JAMAR LEO
Dessin : FRED SIMON
Genre : UNe bonne suite
Edition : Dargaud
Acheter sur BDfugue

Résumé :Nous retrouvons Romane et El Malik qui, après avoir été mis à l'écart suite aux conséquences du projet Mermaid Project, décident de se mettre à leur propre compte. Mais à la suite d'une série d'attaques de bateaux menés par des cétacés (orques, baleines, etc), l'ONU fait de nouveau appel à eux afin de comprendre les raisons de ces attaques, et, surtout, afin de découvrir qui (et pourquoi) semble manipuler ces mammifères en pleine mutation. Une nouvelle histoire en trois volumes avec un nouveau titre, sur le modèle des Mondes d'Aldébaran !.

Suite de la série pour ados à succès nommé Mermaid Project. Et suite partant sur une vraie bonne base : pas besoin d'avoir lu la série mère pour pouvoir se plonger dedans. Pour tout vous dire, c'est mon cas. Et cela ne m'a pas empêché de rentrer dans cet univers post réchauffement climatique et de bien comprendre le pourquoi des changements du monde.

bon pour être tout à fait honnête, je pense qu'un jeune/enfant aura du mal à comprendre pourquoi les blancs sont en minorité et pourquoi l’Afrique du sud est un glaçon sans lire le premier tome mais pour un adulte ça passe bien.
Cela permet de bien se lancer dans cette nouvelle intrigue et de faire de ce premier tome une bonne introduction dont on attend la suite :)

Ma Note: Image IPB
Lu 78 fois - poster un commentaire     

Crimes Gourmands - Un Cadavre En Toque

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 23-05-18 11:46 - 0 commentaires



Crimes gourmands - Un cadavre en toque
Scénario : L. J. Raven
Dessin : Chetville
Couleur : Antoine Quaresma
Genre : Policier
Edition : Delcourt
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Julien Villedieu, chef étoilé, est assassiné dans les cuisines de son établissement. Laure Grenadier, rédactrice en chef du mensuel Plaisirs de table, compte parmi ses plus proches amis. Alors qu'elle boucle le dernier numéro consacré à la cuisine du marché, elle apprend la terrible nouvelle. Pour la mémoire de son ami, elle décide de mener l'enquête. Mais toutes les vérités ne sont pas bonnes à entendre...

Crimes gourmands est une adaptation en bande dessinée d’un roman policier autour de la gastronomie. Un grand chef gastronome étoilé vient d’être assassiné alors qu’il devait gagner une nouvelle étoile. On suit de l’enquête de Laure Grenadier, une journaliste d’un magazine sur la cuisine qui connaissait très bien la victime. A l’aide du photographe du journal, ils vont remonter la piste en parallèle de l’enquête policière. Cette enquêtrice est proche des grands restaurateurs et obtiendra facilement des aveux. Au niveau dessin, Chetville réalise des planches de qualité dans un style réaliste.

Un premier one shot est déjà sorti auparavant intitulé petits meurtres à l’étouffée dans le même domaine professionnel, encore avec Laure Grenadier. D’autres titres de cette série devrait se voir adapter si le succès est au rendez-vous.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 75 fois - poster un commentaire     

Hellboy Le Jeu De Plateau, Sculpture Disponible Sans Le Jeu

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 22-05-18 13:19 - 0 commentaires

Salut les fan d'hellboy

Je vous relance juste un petit coup sur le jeu de plateau Hellboy car ils viennent d'ajouter la possibilité de ne commander que les figurines en resine.

On retrouve donc disponible toutes les figurines des plus grands héros et méchants de l'univers de Mignola. En exemple le Hellboy cornu et Ualac pour recreer le combat mythique :
Image IPB

qui donnerait bien chez vous avec le pack ci dessous :

Image IPB

Amis peintre en herbes, ses figurines sont toutes certifiées Mignola Approuved pour bien recréer l'univers du comics !

Pour ce faire pas besoin de commander le jeu. Il suffit juste de mettre le montant des figurines choisies dans "s'engager sans récompense" et durant le "pledge manager" vous choisirez les figurines souhaitées et il vous sera demander d'ajouter les frais de port (ou d'ajouter d'autre figurines si l'envie vous en dit)

Une belle occasion de se faire une petite collection de figurines en résine (à monter soit même mais c'st simple) pour les amateurs de peintures ou tout simplement ls fan de Mignola ne voulant pas specialement jouer au jeu de plateau.

Toutes les infos ici : https://www.kickstar...ame/description
Et je pense pouvoir repondre à toute question concernant le fonctionnement de Kickstarter donc n'hesitez pas.

Poseidon2, en direct des jeux de plateaux.
Lu 106 fois - poster un commentaire     

Mon Boss Quelle Plaie !

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 22-05-18 12:03 - 1 commentaires



Série : Mon boss quelle plaie !
Scenario : Hervé Richez
Dessin : Efix
Genre : Humour
Edition : Bamboo
Acheter sur BDfugue

Résumé :Qui n'a jamais maudit son chef de bureau ? Qui n'a pas souffert d'abus de pouvoir de sa hiérarchie ? Qui n'a pas rêvé une seule fois de pouvoir dire les choses en face à celui qui se prend pour un cador sous prétexte qu'il a un échelon hiérarchique de plus que vous ? Qui ? Ben personne. Et surtout pas chez Telecom National où Gérard Chiffre met une pression de tous les instants aux salariés ! Et ils n'ont aucun répit, car comme il le fait remarquer sans cesse, l'anagramme de Gérard, c'est regard. C'est pour ça qu'il les a tous à l'oeil !.

Nouvelle série de BD d'humour de chez Bamboo avec cette fois ci les patrons qui y passent. Alors autant sur les papy boomers j'avais trouvé ca sympa, autant sur les patrons... ben bof. Je sais bien qu'il faut que se soit une caricature pour que cela marche mais c'est un peu trop poussé. Le patron feignant qui passe du temps à exploiter ses pauvres salariés c'est vraiment trop. Certaines situations sont cocasses et on voit que d'autres sont surement du vécu (par exemple la suppression des sièges à la machine a café... un classique) mais sur l'album entier c'est globalement pas très drole et ca oubli de dire que sans créateur d'entreprise, pas de travail...

Dans le meme genre je vous conseillerais plus "dans mon open space" de James.

Ma Note: Image IPB
Lu 100 fois - dernier commentaire par Phileas     

Eternel Hiver

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 22-05-18 11:46 - 0 commentaires



Eternel hiver
Scénario : David Munoz
Dessin : Rafael Vargas
Genre : Fantastique
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Ils ont le pouvoir de tuer. Mais aussi de donner la vie éternelle. Europe. Moyen-Âge. Au coeur de l'hiver. Blessé par un ours lors d'une partie de chasse, le comte Albert trouve refuge dans une grotte, avec l'aide de Marcus, son conseiller et ami. Ce dernier, parti chercher du bois pour le feu dans la nuit enneigée, est alors attaqué, dévoré vivant par un jeune garçon. Albert a tout vu. Mais il n'a rien pu faire... C'est de retour dans son château qu'il entend alors parler des Nosferatu, ces monstres qui se nourrissent du sang des hommes. Des créatures qui ont le pouvoir de tuer, mais aussi de donner la vie éternelle...

David Munoz est un habitué des récits de vampires après sa trilogie la terre des vampires, il revient sur ce thème avec Eternel hiver. C’est le deuxième titre de la collection Flesh & Bone qui propose des titres fantastiques, en noir et blanc et à petit prix. L’histoire se déroule au moyen âge, où des créatures maléfiques vivent à l’écart des hommes pour ne pas éveiller de soupçons. Le scénario est assez classique une fois de plus, avec une histoire qui gagne en originalité par l’époque où elle se déroule. Les dessins de Rafael Vargas sont dans un style semi-réaliste de qualité.

Les amateurs de récits fantastiques et d’horreur pourront trouver de l’intérêt à ce titre.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 79 fois - poster un commentaire     

Placerville

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 21-05-18 16:36 - 1 commentaires



Placerville
Scénario : Christophe Bec
Dessin : Cyrille Ternon
Genre : Fantastique
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Ne la regardez surtout pas dans les yeux ! Quelque part sur une route de campagne, aux États-Unis. Une mère et sa fille croisent sur le bas-côté une énigmatique petite fille dont le visage est caché par ses longs cheveux noirs. Que peut bien faire une enfant toute seule dans un endroit si isolé de tout ? Elles décident de s'arrêter pour en avoir le coeur net. Elles n'auraient jamais dû...

Christophe Bec nous livre avec Placerville un nouveau titre dans la collection Flesh & Bone. Les premières pages nous donnent le genre du récit avec une fille qui hante le virage d’une route de montagne, durant la nuit. Les automobilistes qui passent par cet endroit témoignent avoir vu cette fille fantomatique. L’introduction nous présente une mère et sa fille qui décident de s’arrêter pour venir en aide à cette enfant, avant d'être effrayées. L’histoire se positionne sur deux époques, de nos jours et dans le passé pour apporter une explication à ce phénomène fantastique. La couverture de cet album rappelle fortement les films Ring avec une adolescente dont le visage est caché sous les cheveux. Le trait de Cyrille Ternon est en noir et blanc dans un style réaliste comme souvent sur ce genre de récit.

L’histoire de Placerville n’est pas très originale mais convient parfaitement pour cette collection, avec une histoire fantastique. Le petit prix des albums de cette collection aidera à tenter les lecteurs.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 92 fois - dernier commentaire par Phileas     

Narcisse - Tome 3 - Vents Contraires

L'utilisateur est hors-ligne  
Cox 
- 21-05-18 14:03 - 0 commentaires



Série : Narcisse
Titre : Vents contraires
Genre : Aventure
Scenario : Chanouga
Dessin : Chanouga
Couleur : Chanouga
Editeur : Paquet
Page : 72
Parution :21/03/2018
Acheter sur BDfugue

Le 20 décembre 1875, un homme de 31 ans passe la porte monumentale de l'Arsenal de Toulon, il vient de débarquer du Jura, navire transport de la Marine Nationale qui le ramène d'Australie via Nouméa. Un groupe de badauds l'attend et l'observe curieux de voir à quoi ressemble ce Narcisse Pelletier que les journaux surnomment le « Sauvage Blanc ». Vents contraires, le dernier volet de la trilogie « Narcisse », inspirée de l'histoire vraie de Narcisse Pelletier, raconte la « troisième vie » du naufragé vendéen, celle d'un homme blanc arraché à sa famille d'adoption aborigène, avec laquelle il a vécu dix-sept années. C'est le récit de son retour à la « civilisation », dans l'ambiance du colonialisme triomphant d'une France où il sera à jamais le blanc qui a commis l'impardonnable : abandonner sa culture, sa religion, pour devenir « sauvage ».

Suite et fin de l'extraordinaire aventure de Narcisse Pelletier, le jeune mousse qui pour survivre a dû vivre au milieu d'une tribu aborigène. Ce troisième tome relate le retour de Narcisse dans la "civilisation" et sa difficulté d'adaptation. Le retour a été des plus chaotiques pour Narcisse qui se voit traiter comme un animal de foire dans toutes les villes qu'il traverse. Les savants le considèrent même comme un handicapé mental lourd et après avoir été traité en héros chez lui, les gens ne voit plus en lui qu'un sauvage. Belle réussite scénaristique.

Plus belle réussite graphique avec des dessins magnifique et avec une forte coloration bleue - verte magnifique.

Belle conclusion pour cette biographie.


note :Image IPB

Cox
Lu 92 fois - poster un commentaire     

Colonisation T1 : Les Naufragés De L'espace

L'utilisateur est hors-ligne  
redfoxone 
- 21-05-18 12:41 - 3 commentaires

Image IPB

Série : Colonisation
Scenario : Denis-Pierre Filippi
Dessin : Vincenzo Cucca
Genre : SF Space Opéra:
Editeur : Glénat
Acheter sur BDfugue

Résumé : XXIIIè siècle. L'humanité à réussi à coloniser de nombreux mondes grâce à une civilisation extraterrestre pacifiste et bienveillante, les Atils, et à leurs technologies avancées. Mais bien des nefs spatiales parties en exploration juste avant ce premier contact extraterrestre restent introuvables. Perdus dans l'immensité du cosmos, ces vaisseaux sont devenus des proies autant qu'un enjeu pour nombre de contrebandiers en tous genres. C'est pour retrouver ces nefs des premiers colons que l'Agence forme ses unités d'élite parmi lesquelles Milla Aygon et son équipe se sont engagés...

Et c'est avec un peu de retard que je me réveille avec cette très bonne découverte que ce tome 1 de Colonisation. Du Space Opéra d'envergure. Une mise en place solide. Des belles planches pour les amateurs de SF. De l'action. Ce n'est pas Starwars, ni Star Trek, pourtant.... Ça pourrait et les amateurs du genre ne seront pas perdus.

En effet tout se met en place pour des tomes très très variés. Comme le dit le pitch, la terre a lancé de nombreuses nefs spatiales des siècles avant d'être contacté par des extraterrestres et d'acquérir des technologies plus avancées. De nombreuses nefs sont perdues, mais plusieurs factions sont en présences et les recherche. Chacune avec leur objectif déclaré. On devine que des intérêts divergents vont s'affronter, se croiser, et qui sait... s'aider peut-être ?

Il y a tout d'abord l'Agence (sorte de confédération à la star trek), les écumeurs (des contrebandiers, même si les apparences pourraient bien s'avérées trompeuses) et une histoire plus globale pour certains personnages, qui forme plusieurs fils rouges qui vont très certainement se retrouver parmi les tomes à venir.
On suivra donc les aventures, très rythmées, d'un groupe de cadets en attente de validation de leur titularisation à l'Agence. Ce 1er tome, déjà assez dense, laisse aussi des trous, non pas noir, mais à combler par la suite. Qui sont ces extraterrestre ? Y a t-il plusieurs sortes d'ET ? Quels sont leur but ? Que s'est-il passé sur Terre ? Quels sont les liens entre certains personnages ou leur histoire ? La liste pourrait être très longue et classique à la fois mais Denis-Pierre Filippi laisse des petits cailloux bien intrigants pour la suite. Seul petit reproche, sans doute dû à la présentation de ce monde et au format BD, il y a peu de place pour se familiariser avec les personnages.

Basées sur une histoire qui permet des épisodes répétables à l'infini ou presque, seules les idées originales des auteurs feront la différence à moyen/long terme. Glénat aurait-il enfin trouvé son Sillage ? :)

Ma Note :Image IPB
Lu 154 fois - dernier commentaire par redfoxone     

Midnight Tales Tome 1

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 19-05-18 06:13 - 0 commentaires



Midnight tales tome 1
Scénario : Mathieu Bablet, Elsa Bordier, Gax
Dessin : Mathieu Bablet, Guillaume Singelin, Sourya, Gax
Couleur : Mathieu Bablet, Guillaume Singelin, Sourya, Gax
Genre : Fantastique
Edition : Ankama
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
The last dance : En pleine nuit, quatre Midnight girls débarquent lors d'une assemblée d'esprits maléfiques où un jeune homme devait être sacrifié. A l'aide de la magie, les Midnight girl utilisent des armes puissantes, pour combattre le mal.

Samsara : Au bord du Gange en Inde, deux Midnight girls attendent la fin de la journée pour accomplir leur tache hebdomadaire. Le troisième membre de leur groupe est en retard alors que les esprits des morts sortent du Gange.

Nightmare from the shore : une jeune adolescente reproche à sa mère d'avoir abandonnée les Midnight girl et de pratiquer la magie que pour venir en aide à des personnes ensorcelées.

Mathieu Bablet le créateur de Shangri-La ou Adrastée est le concepteur de cette nouvelle série Midnight Tales. Cette série propose des recueils d'histoires courtes, de plus d'une trentaine de pages avec des dessinateurs différents et habitué du label 619. Ce concept reprend quelques éléments qui ont participé au succès de la série Doggybags, notamment avec les articles entre chaque histoire. Avec les quatre histoires, une nouvelle de quelques pages d'Elsa Bordier est présentée avec des illustrations de Bablet. Mathieu Bablet scénarise les quatre histoires courtes de ce premier volume dont une en collaboration avec Gax et en dessine une. Les histoires mettent en avant les midnight girls, des combattantes sorcières qui affrontent des forces du mal, dans le plus grand secret. Mathieu Bablet imagine dans ce contexte de futurs Midnight girls ou des anciennes combattantes qui ont désormais une vie normale. On voyage aux quatre coins du monde pour rencontrer les différentes équipes. Au niveau dessin, on retrouve Sourya dont les lecteurs de du spin-off de Freaks' squeele intitulé Rouge se souviennent. On retrouve le trait fantastique de Bablet avec des cases fourmillant de détails. Guillaume Singelin assure les dessins de la première histoire avec un design proche de son trait sur Freaks Squeele.

Midnight Tales démarre doucement cette nouvelle série qui devrait être rejoint par d'autres dessinateurs connus du label et des nouveaux auteurs pour la partie graphique. Avec ce premier tome on peut avoir un aperçu sur le côté fantastique avec les pouvoirs magiques des Midnight girls et les créateurs maléfiques.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 105 fois - poster un commentaire     

The Wicked + The Divine T4

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 18-05-18 17:51 - 0 commentaires



Série : The wicked + the divine
Scenario : Matt Wilson
Dessin : Jamie McKelvie
Genre : Il n'y a pas que Asgard dans la vie...
Edition : Glenat Comics
Acheter sur BDfugue

Résumé :C'est l'heure du come-back ! Perséphone est en vie. Mais la question qui se pose désormais est : le sera-t-elle pour plus d'une nuit ? Les dieux superstars et leur guerre médiatico-spirituelle sont de retour pour l'arc le plus explosif de la série. Après un " hors série " uniquement dessiné par des guests, ce nouveau tome de The Wicked + The Divine, le comics le plus en vue du moment, célèbre aussi le grand come-back de Jamie McKelvie et Matt Wilson !.

Cool un niveau tome de l'étrange the Wicked and the divine. Etrange car je n'arriverais pas à vous idre si ce tome est une fin ou pas. Il en a tout l'air au vu du scenario final mais avec ses dieux on ne peut pas en etre sur.
Mais cela sent la fin aussi parce que ce tome est une apothéose : tous les personnages sont la (et certains de retours) et nos deux 'factions' se livrent un combat titanesque avec bien sur Anake en pieuvre cherchant à tout controler.

Entre explication sur les quelques phases d'ombre qu'il restait, combats titanesques et fin surprenante, ce tome 4 est vraiment excellent.
De quoi nous faire espérer que cette fin ne soit que la première partie d'une histoire plus importante !

Ma Note: Image IPB
Lu 103 fois - poster un commentaire     

Lost Children - T#1

L'utilisateur est hors-ligne  
edo 
- 16-05-18 23:14 - 2 commentaires

LOST CHILDREN - T#1Image IPB


Série : Lost Children
Scénario : Tomomi Sumiyama
Dessin : Tomomi Sumiyama
Genre : Seinen
Edition : Ki-oon
Acheter sur BDFudges


Résumé : Ran, spécialiste de l'arme blanche, est un soldat embarqué dans un groupe de rebelles. Dans une société régie par un système de castes, les Gathiya sont voués à une vie de misère. Ils placent leurs espoirs de changement dans l'armée révolutionnaire à laquelle appartient le jeune garçon. Mais lui rêve d'autre chose : retrouver Yuri, son frère de cœur, sa seule famille… Loin des combats qui rythment le quotidien de Ran, Yuri mène une vie de recueillement dans un village sacré caché au cœur de la jungle. Mais il est lui aussi confronté à la violence des hommes qui s'entre-déchirent dans des luttes de pouvoir. Dans toute cette folie, il ne peut oublier l'existence de son ami. Ils sont nés dans des milieux opposés, et rien n'aurait dû les rapprocher. Pourtant, le destin a créé entre eux un lien plus fort que tout… avant de les séparer dans de cruelles circonstances. Sans le savoir, ils sont au cœur d'une révolution qui bouleversera tout un royaume !

Un scénario assez classique mais le manga est prometteur, on est rapidement pris dans l'univers et on file les pages une à une. J'ai beaucoup apprécié le dynamisme existant entre les personnages et leurs caractères. Le manga prend place en pleine révolution, ou beaucoup d'hommes, de femmes et d'enfants sont soumis à l'esclavage. Une question de hiérarchie dans la société, de pouvoir et de droit... On découvre les planches de la guerre civile ou les révolutionnaires place tant d'espoir pour la liberté.

Ce premier tome est coupé en trois parties. Deux d'en elles sont centré sur Ran puis Yuri dans leurs vies actuelles et enfin le début de leurs histoires. Comment se sont-ils rencontrés et se sont liés d'amitié. C'est une histoire touchante et naïve de deux garçons de deux mondes différents, avec des caractères opposés.

Même si on aimerait un développement des deux personnages principaux un peu plus poussé on s'accordera à dire qu'on a hâte de suivre l'évolution de Lost Child !


De très belles pages couleurs débute le manga et Ki-oon nous offre encore une excellente qualité! Un manga que je vais suivre avec plaisir. ;)


Ma note : Image IPB
Date de sortie : 03 mai 2018
Lu 96 fois - dernier commentaire par edo     

Dept H

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 16-05-18 16:22 - 3 commentaires



Série : Dept H
Scenario : Matt Kindt
Dessin : Matt Kindt
Genre : Trouble en eau profonde
Edition : Futuropolis
Acheter sur BDfugue

Résumé :Un meurtre a été commis dans une station scientifique basée à 9 000 mètres de profondeur. L'homme le plus populaire au monde, le professeur Hari Hardy, sorte de commandant Cousteau des temps modernes, a été tué. Et c'est Mia, la propre fille du professeur, qui doit découvrir le meurtrier parmi sept assassins potentiels. Or, le temps est compté : quelqu'un (le tueur ?) a saboté la base et d'ici 24 heures elle sera inondée et les preuves détruites alors que les nouvelles en provenance de la terre, 9 000 mètres plus haut, ne sont pas plus rassurantes. Ce récit d'espionnage commence par un meurtre mystérieux pour se resserrer rapidement dans une course tendue contre le temps. Peu à peu les caractères des protagonistes se révèlent, le passé remonte à la surface, les liens secrets, les amours, les haines.

En voila une excellente surprise. Tout d'abord accroché par un trait proche de celui de Jeff Lemire, je me suis fait complètement aspirer par ce Abyss remis au gout du jour.
On se retrouve, immédiatement apres l'ouverture du bouquin, complètement absorbé par la lecture. On est directement transporté en profondeur dans l'ambiance étouffante d'une station à 9000m sous le niveau de la mer. Et une station ou tout va de mal en pis.

Pour ne pas en rester à une copie d'Abyss, nos auteurs ont ajouté un virus de la fin du monde, une histoire de famille et une atmosphère de tout le monde connait tout le monde des plus angoissante.
Un super premier tome d'un thriller sous marin de haut volée.

La suite !!!!

Ma Note : Image IPB
Lu 127 fois - dernier commentaire par alx23     

Espace Vital Tome 3

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 16-05-18 11:35 - 0 commentaires



Espace vital Tome 3
Scénario : Laurent-Frédéric Bollée
Dessin : Fabrice Meddour
Couleur : Stéphane Paitreau
Genre : Thriller
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Comme tout le monde, Nathan Asselberg a eu à faire un certain nombre de choix dans sa vie. Des choix qui, s’ils avaient été différents, auraient pu faire de lui une tout autre personne. Alors qui est véritablement Nathan Asselberg ? Plus que l’histoire d’un homme, ce livre raconte ce qu’il aurait pu devenir...

Ce troisième tome termine la trilogie mais de façon spéciale puisqu’il propose une biographie de l’unique survivant de l’histoire racontée dans le tome un et deux. Nous assistons donc à sa naissance, son enfance avec son frère plus ainé que lui qui partira à la guerre. Le héros de ce tome fait des choix durant toute sa vie qui auront un impact et définiront sa personnalité. On assiste à sa rencontre avec l’homme de sa vie et les problèmes de drogues ou comment il est devenu photographe. Laurent-Frédéric Bollée a choisi cette méthode originale pour revenir sur ce personnage, comme lors d’un tome zéro dans certaine série. Les dessins de Fabrice Meddour sont de grande qualité et mise en avant avec les aquarelles de Stéphane Paitreau.

Ce troisième est originale pour revenir et terminer en même temps cette trilogie.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 116 fois - poster un commentaire     


IcônePartagez nous !

Icône Ephémérides

IcôneNos interview dessinées



Plus d'interviews

Mai 2018

  L M M J V S D
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31

Derniers sujets


Icône MiniChat

  • redfoxone - Bosse moins, facile
  • poseidon2 - ahhhhhh trop de boulot !!!
  • redfoxone - Fini civil war
  • redfoxone - j'aime pas l'humour pas drole
  • Phileas - Le problème, c'est quand un film du MCU est censé être +- sérieux mais que Marvel ne peut s'empêcher de le traiter par-dessus la jambe.
  • Phileas - Et on peut aimer les deux, comme en témoigne Alx
  • Phileas - Dr Strange, ce n'est pas la même catégorie que Les Gardiens ou Thor Ragnarork : c'est un film sérieux avec des moments d'humour. Les deux autres, c'est de la pure déconne.
  • redfoxone - "strange"
  • redfoxone - Mais qu’est ce que vous appréciez ? Stagne c’est serious en plus
  • alx23 - C'est un de mes films préféré chez Marvel avec Dr Strange
  • poseidon2 - c'est vrai ? moi l'humour du finlm en fait mon preferé de l'univers marvel :)
  • redfoxone - je m'étais barré au 1er, le 2 j'en suis a 1h et je fais autre chose en même temps
  • redfoxone - comment j'ai du mal avec les gardiens de la galaxie 2...
  • alx23 - je ferais peut être la deuxième chronique mais quand je les aurais lu :) pour l'instant je commence Descender
  • The_PoP - Ok je m'en occupe si vous voulez. par contre je n'en ai pris et lu qu'un des deux.
  • alx23 - Pas prévu, j'ai même pas eu le temps de les lire - J'ai commandé aussi la version noir et blanc
  • The_PoP - quelqu'un a prévu de faire la chronique du Conan par les auteurs du Roy des ribauds ?
  • Phileas - Joliment dit :)
  • redfoxone - heu... griffe la housse
  • redfoxone - et chat qui tourne...

Utilisateurs connectés

0 membre(s), 35 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com