1001 BD.com: Accueil 1001 BD.com

Aller au contenu

La Selection Du Premier Semester 2018

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 07-07-18 13:02 - 4 commentaires


Salut à tous !!

Oui je sais je sais je suis encore à la bourre. Mais c'est pas uniquement de ma faute ! Entre le soleil qui a enfin fait son apparition et une équipe de France qui tient ses promesses en nous offrant des buts et au moins une demi finale de coupe du monde, j'avais un peu la tête ailleurs. Mais la c'est bon ca sent les vacances. Le soleil a enfin decidé de se pointer et les routes du travail commencent à se libérer... une bonne atmosphère de détente propice à de bonne lectures. Et quoi de mieux que de choisir des titres surs ? Des titres choisit par vos honorables serviteurs pour vous permettre de rendre l'attente des vacances passionnante !
Comment vous le voyez, il y en a pour tout les gouts !
Sur ces bonnes paroles je vous souhaitent donc de très très bonnes vacances d'été. !


Poseidon2, pour toute l'équipe de www.1001bd.com


La sélection du premier semestre 2018 des chroniqueurs


Selection premier semestre 2018


Selection premier semestre 2018


Selection premier semestre 2018

Pour ceux qui s'inquiéteraient, le site ne dors jamais et le critiques continuerons à paraitre tout l'été !
Lu 4 100 fois - dernier commentaire par alx23     

Monkey Bizness Intégrale

L'utilisateur est en ligne  
alx23 
- 21-11-18 07:33 - 0 commentaires



Monkey bizness intégrale
Scénario : El Diablo
Dessin : Pozla
Couleur : Pozla
Genre : Humour / Fantastique
Edition : Ankama
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Los Animales, en 2254. La civilisation n'est plus, le monde appartient désormais aux animaux. Vous voyez là la possibilité d'une paix éternelle ? Détrompez-vous ! La culture de meute règne et engendre une violence inhumaine. Au milieu de tout cela, Jack Mandrill le babouin et Hammerfist le gorille, deux vermines, tentent de défendre leur place au sommet de la chaîne alimentaire. Vous êtes prévenus : Los Animales n'est pas une ville pour les estomacs fragiles... La faim justifie tous les moyens !

Le scénariste El Diablo connu pour sa série animée "Les Lascars", s'attaque cette fois-ci avec autant d'humour au monde animal. En effet, le monde tel qu’on le connait a bien évolué, maintenant les animaux sont dotés de la parole alors que les derniers humains sont redevenus primitifs. Ainsi les personnages principaux de l'histoire sont deux singes au langage assez jeune surtout pour Jack Mandrill, le babouin et plus beaucoup plus soutenu pour Hammerfist, le gorille. Ce duo de choc ou de losers nous emmène à travers Los Animales en 2254, un monde peuplé d'animaux en tous genres. Ils essaieront par tous les moyens possibles de rester au sommet de la chaine alimentaire. Les dessins de Pozla sont dynamiques, parfois un peu fouillis mais originaux et donnent une ambiance particulièrement réussie à cette série humoristique.

Cette intégrale regroupe les trois albums de la série à petit prix avec des illustrations en fin d’album en bonus. Chaque mini histoire de quelques pages constitue la trame centrale, avec les différentes embrouilles que rencontrent nos héros avec la pègre locale, comme le lézard parrain, les cochons-flics corrompus, le voyage dans le temps et bien d’autres encore... C’est l’occasion de découvrir cette excellente série.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 1 fois - poster un commentaire     

Klaus T1

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 20-11-18 14:41 - 2 commentaires



Série : Klaus
Scenario : Morrison
Dessin : Mora
Genre : Fallait oser
Edition : Glenat Comics
Acheter sur BDfugue

Résumé :Les origines « bad-ass » du Père Noël !Dans un monde médiéval fantastique, un trappeur itinérant du nom de Klaus entre dans l'enceinte de Grimsvig. Mais la ville a bien changé depuis sa dernière visite... Celle qui respirait la joie de vivre est désormais dirigée d'une main de fer par le tyran Magnus, qui a enrôlé de force tous les hommes valides pour travailler aux mines de charbons de la région. Et ce n'est pas tout, ses soldats sèment la terreur, interdisant la cérémonie du solstice d'hiver et sa traditionnelle remise de cadeaux. Sous ses airs taciturnes, Klaus sera-t-il l'homme capable de faire revenir le soleil dans le coeur des habitants ?Derrière chaque légende se cache un homme. Et si le Père Noël n'avait pas toujours été ce personnage jovial que nous connaissons tous ? Le grand Grant Morrisson s'associe au prodigieux dessin de Dan Mora pour nous plonger aux origines de cette figure populaire dans un univers de fantasy somptueux.Une édition grand-format noir et blanc paraitra simultanément. Augmentée de matériel graphique inédit, elle permettra de profiter pleinement du travail de Dan Mora, lauréat du Eisner Award du meilleur dessin sur cette série.

Mais quel drôle d'idée se dit-on de prime abord. Quel drôle d'idée que de nous mettre un père Noel médiéval fantastique...
Et puis on lit l'introduction de Morrison et on se dit : mais quelle bonne idée. Quelle bonne idée que de faire du père Noel un vrai héros qui, comme tous les autres héros, à une genèse. Et mettre cette genèse en place dans un univers très loin du notre pour sortir du cliché bedonnant du père Noel de tous les jours qui fait face à l'absence de croyance des adultes.

Ici on a de l'action, de l'amour, un tyran et... un Klaus. On a une vraie histoire prenante avec du suspens, des rebondissements, un gros méchant et des dessins sublimes. Tout ce qu'il faut pour avoir quatre étoiles haut la main. Pourquoi cinq alors ? Et bien la cinquième est là pour l'audace. L'audace d'un scénariste qui n'a rien à prouver à personne qui pourtant prend le risque d'essayer de dépoussiérer un personnage sacré et qui y arrive.

Merci monsieur Morrison de ce courage et pour la peine, je vous offre la cinquième étoile.

Ma Note: Image IPB
Lu 89 fois - dernier commentaire par poseidon2     

La Geste Des Chevaliers Dragons T27 : Le Draconomicon

L'utilisateur est hors-ligne  
The_PoP 
- 20-11-18 09:35 - 0 commentaires

La geste des chevaliers dragons T27 : Le draconomicon



Série : La geste des chevaliers Dragons
Scénario : Ange
Dessin : Patrick Boutin Gagné
Couleurs : Stéphane Paitreau
Genre : Fantasy
Edition : Soleil
L'acheter sur BDFugue

Résumé :"« Line, de l'Ordre des Chevaliers Dragons, ne sait pas se battre. Le danger la pétrifie et elle est agoraphobe. Mais Line est aussi une érudite, une alchimiste et grâce à l'aide de ses pairs elle va élaborer une théorie sur les apparitions draconiques, qu'elle va révéler dans un précieux manuscrit. La tête de Line est mise à prix et toutes les forces politiques des deux Empires vont se déchirer pour s'emparer du manuscrit."

Mon avis : Pour le 20ème anniversaire de la geste des chevaliers Dragons, Soleil nous gratifie à la fin de cet ouvrage d'un cahier graphique assez sympa retraçant l'évolution de la série depuis 20 ans. 20 ans donc, et 27 albums qui place la Geste des Chevaliers Dragons dans les séries de Fantasy majeures.
Du coup j'ai été un peu étonné du choix de cette histoire là, pour marquer ce 20ème anniversaire tant on n'y retrouve que peu les ingrédients du succès des premières Gestes : pas vraiment de Dragon, peu de combats, peu de scènes de tension sexuelle finalement, peu de rappels aux héroïnes marquantes de certains épisodes, un choix d'époque très "moderne" dans le calendrier de la geste et surtout un graphisme détonnant par rapport aux premiers tomes. Nul doute que la série avait déjà un peu pris ce tournant depuis quelques tomes, mais le choix éditorial pour ces 20 ans là me semble léger. Le cahier graphique de la fin atténue un peu cette impression d'acte manqué en nous replongeant dans nos souvenirs.

Reste que pour moi qui fustige régulièrement Soleil pour certains manques de courage éditoriaux et des contraintes un peu trop sévères sur certaines séries, là j'avoue que je n'ai rien à dire. On est donc sur l'histoire d'un Chevalier Dragon, qui ne sait pas se battre, et qui va se retrouver au centre d'une intrigue liée à ses recherches draconiques. L'intrigue sous forme de poursuite infernale entre l'ombre et la lumière est donc finalement plus politique et théologique que fureur des combats sanglants et vierges en armure. Elle n'en reste pas moins très intéressante, avec une fin en apogée. Côté graphisme, je n'ai guère été emballé par le style choisi par l'auteur, mais il faut reconnaitre que c'est bien fait, très propre, et qu'il y a une vraie marque de fabrique.

J'ai lu cet opus avec plaisir, même si j'aurais aimé déguster un plaisir coupable plus proche de mes lectures des premières geste pour ce 20ème anniversaire.

Pour ceux qui veulent en savoir plus : La chronique du tome 24 sur www.1001bd.com


Ma Note :Image IPB

The_PoP, détendu.
Lu 94 fois - poster un commentaire     

Les Maîtres Inquisiteurs T11 : Zakariel

L'utilisateur est hors-ligne  
The_PoP 
- 20-11-18 09:15 - 0 commentaires

Les maîtres inquisiteurs T11 : Zakariel



Série : Les maîtres inquisiteurs
Scénario : Nicolas JARRY
Dessin : Augustin Popescu
Genre : Fantasy
Edition : Soleil
L'acheter sur BDFugue

Résumé :"« Assinya s'est réincarnée et Adrael ne peut se résoudre à l'abandonner à son sort. L'enfant, qui n'est pas encore consciente de son immense pouvoir, est en grand danger... Un puissant clan orc veut l'utiliser pour contrôler le fleuve-monde et rétablir sa domination en Oscitan. Mais tous les maîtres inquisiteurs qui ont survécu sont déjà en mission. Adrael demande alors à l'elfe Alwënn de convaincre son ancien compagnon, Zakariel, de reprendre du service afin de porter secours à sa fille."

Mon avis : Dans l'univers de Fantasy développé par Soleil autour de ses séries fleuves : Elfes, Nains, Orcs & Gobelins, j'avais gardé un œil attentif à celle dédiée aux maîtres inquisiteurs car je pensais que celle-ci pouvait donner lieu à une série d'enquêtes dans un univers de Fantasy. Après quelques tomes, force est de constater que ce n'est pas vraiment le cas. Cette série ne se différencie guère des opus consacrés aux autres races. En bien comme en moins bien.
Exit donc l'originalité pour ceux qui sont familiers de cet univers, l'univers crée par Jarry et mis en image cette fois-ci par Augustin Popescu reste cohérent. Ce tome le fait d'ailleurs avancer un peu plus.
Exit aussi malheureusement les complications, les nuances et place à un certain manichéisme.
Place aussi à une relation forte entre les principaux personnages de cet opus et ça j'ai beaucoup aimé.
Place également à un traitement graphique à la hauteur de cet univers même si malheureusement je ne le trouve pas assez marqué de l'empreinte du dessinateur.
Place également à un personnage principal un peu torturé, et ça fait quand même du bien.
Exit malheureusement le twist final savoureux qui laisse sa place à un air de déjà vu...

Ce tome 11 des maîtres inquisiteurs est une lecture agréable et sympathique, qui ne marquera probablement pas durablement les esprits, mais qui se lit très bien et qui comblera les fans de cet univers tout en venant le compléter. Pour ma part, j'aimerais voir d'autres scénaristes à l'oeuvre dans cet univers avec peut être des dessinateurs à qui la bride serait un peu plus lâchée. Voir des histoires sur plusieurs tomes alterner avec des one shots serait chouette je trouve. Le cycle Mjollnir était par exemple très bon à mon sens.

Pour ceux qui voudraient en savoir plus : La chronique du Tome 9 des maitres inquisiteurs sur www.1001bd.com

Ma Note :Image IPB

The_PoP, détendu.
Lu 102 fois - poster un commentaire     

Le Temps Des Amours

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 19-11-18 13:40 - 0 commentaires



Série : Le temps des amours
Scenario : Serge Scotto adapte marcel pagnol
Dessin : Stoiffel et Tanco
Genre : On dirait le sud
Edition : Grand angle
Acheter sur BDfugue

Résumé :Le dernier tome des « Souvenirs d'enfance » de Marcel Pagnol adapté en BD. Marcel a déjà découvert les belles amitiés. Celle avec Lilli des Bellons dans ses chères collines et celles avec ses camarades du lycée Thiers de Marseille. Il lui reste à faire l'apprentissage de l'amour. D'abord avec Isabelle, la fille d'un poète fantasque et raté, une gamine à qui il cède tout et pour qui il est prêt à se ridiculiser. Puis avec la belle Clémentine, une jeune danseuse. Mais c'est aussi le moment pour Pagnol de faire la découverte de ce qui sera l'amour de sa vie : l'écriture

Dernier tomes des "souvenir d'enfance" de Marcel Pagnol avec de "Le temps des amours". La même équipe qui avait écrit les premiers tomes continue sur sa lancée pour nous offrir une découverte des premiers émois et de la poésie par Marcel.

Et tout comme les premiers ont retrouve bien dans cet album l'ambiance du Sud et le son des grillons qui ont portés l'enfance de Marcel Pagnol. Nos auteurs réussissent particulièrement bien à nous montrer la différence traitement du sentiment amoureux entre une fille de douze ans et un garçon de onze.

Ce tome marque aussi la fin de l'enfance de Marcel de par l'importance encore plus grande que prend l'école, le brevet et même le baccalauréat.

Encore un bon qui peut se trouver ans un coffret avec le temps des secrets pour faire un superbe cadeau aux amateurs de Pagnol.

Ma Note: Image IPB
Lu 106 fois - poster un commentaire     

Final Crisis T3

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 18-11-18 14:30 - 0 commentaires



Série : Final Crisis
Scenario : Grant Morrison
Dessin : Collectif
Genre : Deux en 1
Edition : Urban Comics
Acheter sur BDfugue

Résumé :Les hordes de Darkseid ont infiltré pendant des mois la Terre et se préparent désormais à une attaque décisive qui va la faire tomber sous le joug du despote d'Apokolips. Dépassés, les super-héros vont devoir s'organiser en poches de résistance afin de repousser l'invasion imminente, et les pertes vont s'avérer des plus lourdes dans les deux camps !

Bon alors deja je le répète après lecture de ce tome 3 : je ne vois pas en quoi ce tome est la suite des deux précédents... Ok un peu pour mister Miracle. Mais sinon c'est plus la suite de 52 que de Final Crisis. Ou sont passé nos 7 cavaliers hein ???? Une fois cette frustration passée, je dois dire que ce cross over de Morrison est presque sa plus belle reussite. Plus belle car une des moins tordues. 52 par exemple était trop trop tordu et compliqué, sincèrement. La c'est plutot simple à comprendre malgré un scénario super ambitieux !

Et c'est donc du tout bonus.... enfin presque. Du tout bonus parce qu'on suit de facon assez linéaire et bien expliqué l'histoire de Dark Seid et son invasion de la terre. On suit l'eternelle chute de nos héros et leur eternelle renaissance et ce d'une facon aussi comprehensible que poignante tellement ils semblent démunis comme jamais. Et le Presque parce que.... je ne comprend pas pourquoi Morrison a voulu mettre deux histoires en une. Car en plus de l'invasion de Dark Seid, on a le droit au combat des Superman contre Mandraak. Et la pour le coup ca n'a rien a voir. Morrison reussit à rendre ces deux histoires interconnectées mais on se demande bien pourquoi. Car chacune des deux histoires aurait très bien fait un bon cross over à elle toute seule.

La ca ajoute une lourdeur de comprehension inutile et cela fait invariablement perdre sa cinquieme étoile à ce crossover.
et c'est bien dommage.

Ma Note: Image IPB
Lu 119 fois - poster un commentaire     

Bird Castle T4/4

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 18-11-18 14:11 - 0 commentaires



Série : Bird Castle
Scenario :Minami Toutarou
Dessin : Minami Toutarou
Genre : bon survival (oui oui c'est possible)
Edition : Doki-doki
Acheter sur BDfugue

Résumé :Grâce à la perspicacité de Gin, les lycéens survivants sont sur le point de découvrir l’identité du hibou bleu qui les séquestre dans ce funeste château. Déjà profondément meurtris par la mort de trois des leurs, seront-ils prêts à faire face à la douloureuse vérité que leur crachera le maître des lieux ? Auront-ils les ressources nécessaires pour échapper à ses griffes meurtrières ?

4ieme tome de Bird Castle et dernier tome qui cloture une série qui m'aura fait mentir du début à la fin. Mentir car le premier tome m'avait fait dire : encore un Survival comme les autres alors que la série se retrouve etre beaucoup plus sympa qu'un simple survival. Et les tomes suivants m'avaient fait penser que la fin risquait d'être trop tirée par les cheveux. Et ce jusqu'à ce bon tome 4 qui réussi à conclure de facon étonnante cette histoire. En effet on s'attendait à beaucoup de choses mais pas à ça. On s'attendait plus à une histoire entre nos protagonistes mais pas vraiment à ce retournement la.

Si les motivations sont un peu alambiquées, la surprise est la et les personnages restent bien dans leurs rôles pour nous amener à une dernière scène d'une dramaturgie étonnate qui me fait dire que ce Bird Castle n'est pas un survival mais un vrai huit clos.
Un tome quatre qui termine donc une bonne série que, et je n'aurais vraiment pas cru cela à la lecture du premier, je vous encourage chaudement à lire.

Ma Note: Image IPB
Lu 108 fois - poster un commentaire     

Koro Quest T2

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 17-11-18 18:20 - 0 commentaires



Série : Koro quest
Scenario : Kizuku Watanabe
Dessin : Jo Aoto
Genre : etrangement sympathique
Edition : Kana
Acheter sur BDfugue

Résumé :Subtil mélange de combats, d'initiation, de leçons morale sans en avoir

Decidement je ne comprend pas ce manga. Franchement sur le premier tome j'avais eu la même impression : lors des 10 premières pages je me suis demandé pourquoi je lisais ça. C'est hyperdense, il y a trop de texte, c'est mal dessiné et c'est de l'humour de très bas niveau..... mais, invariablement, passé ses 10-20 premières pages, je ne peu m'empecher de sourir à chaque page et de me marrer intérieurement lors des stupidités de notre roi démon favoris.

Et c'est fou. J'ai beau me dire et savoir que globalement c'est nul et pas très bien fait, je ne peux m'empecher de passez un super long moment à chaque lecture.
Comme quoi l'esprit humain dès fois....

Ma Note: Image IPB
Lu 69 fois - poster un commentaire     

Animabilis

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 17-11-18 17:38 - 0 commentaires



Série : Animabilis
Scenario : Thierry Murat
Dessin : Thierry Murat
Genre : Plus poetique que jamais
Edition : Futuropolis
Acheter sur BDfugue

Résumé :Hiver 1872. Le journaliste Victor de Nelville débarque de Paris dans le nord du Yorkshire pour relater les faits extraordinaires qui se déroulent dans la lande de Fylingdales dont l'écho est venu jusqu'en France. Padfoot, le loup-garou, le chien noir aux yeux rouges, annonciateur de mort, serait revenu dans la région. Depuis, une maladie décime les troupeaux. L'engouement du lectorat mondain de la capitale, friand de ces péripéties ésotériques à la mode, saupoudrées de celtitude et d'exotisme anglo-saxon, a poussé son journal à l'envoyer là-bas relater ces « balivernes »... Au village où il s'installe, l'accueil est glacial. L'aubergiste le prévient : il ne trouvera aucune explication à ces phénomènes. Puis, le vieil Hodgkin, un berger qui avait la réputation d'être un magicien magnétiseur disparaît... avant d'être retrouvé pendu. Serait-ce la fin du padfoot ? Lors d'une promenade nocturne dans la lande, Victor croise Mëy, une femme aussi belle que mystérieuse, qui va le pousser délaisser son article pour écrire de la poésie...

Apres le sublime Etunwan, Thiuerry Murat nous revient avec un nouveau roman graphique qui n'a, graphiquement, rien à envier au précédent. Les dessins retransmettent à merveille l'ambiance froide et difficile du nord du Yorkshire des années 1900 (qui a dit que c'était toujours vrai ??? qui ?)

Si graphiquement c'est toujours au top, scenaristiquement Thierry Murat a franchi un nouveau cap avec une oeuvre entièrement poétique.ET ce cap.... est suffisamment difficile pour qu'il laisse certaines personnes sur le carreau. Moi par exemple.
On ne peut nier que la poésie à l'air belle et recherchée et on ne peut nier le travaille de l'auteur. Mais les métaphosphores me sont, pour la plupart, restées incomprises et la poésise, qui n'est pas mon fort, m'a semblée brouiller un recit deja très onirique.

Je me suis retrouvé à admirer les images sans vraiment reussir à bien saisir ce qu'il se passait. Et je n'ai donc pu m'empecher de refermer cet album avec un sentoiment de rater quelque chose de grand.

Un album qui ravira les amateurs de poésies mais qui risque par contre de laisser de coté les amateurs de BD.

Ma Note: Image IPB
Lu 105 fois - poster un commentaire     

Le Prince De La Nuit Tome 8 : Anna

L'utilisateur est en ligne  
alx23 
- 17-11-18 08:04 - 0 commentaires



Le prince de la nuit
Tome 8 : Anna
Scénario : Yves Swolfs
Dessin : Thimothée Montaigne
Couleur : Thimothée Montaigne
Genre : Fantastique
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Kergan parcourt depuis huit cents ans les steppes et forêts d’Europe centrale. Des siècles de chasses nocturnes, en compagnie de son initiatrice Arkanéa, qui lui ont apporté la force et l’expérience d’un vampire ancien... En cette année 1013, les deux compagnons font halte à Kiev où le seigneur Vladimir règne en maître absolu. C’est ici que Kergan, désormais prêt à obéir à ses propres instincts, va décider de s’émanciper d’Arkanéa. Et de marquer de ses crocs le cours de l’Histoire...

Il aura fallu attendre trois années avant de pouvoir lire la suite du prince de la nuit, cette série sur les vampires. Yves Swolfs avait annoncé avec le tome précédent qu’il reviendrait sur l'origine du personnage de Kergan avant qu’il ne soit vampire. L’auteur avait entamé un premier cycle en réalisant intégralement le tome sept mais aujourd’hui Thimothée Montaigne lui succède pour les dessins. Cet auteur a déjà fait ses preuves sur la série le troisième testament, Julius. Montaigne réalise des planches très proche du style de Swolfs, les lecteurs ne verront pas trop de différences. Le défi était de taille en connaissant les planches de Swolfs mais Montaigne s’en sort très bien. Au niveau de l’histoire, les règles vampiriques obligent Kergan à obéir aux ordres de celle qui l’a rendu vampire. Les vampires sont chassés partout en Europe et doivent se faire oublier, surtout lors de leur partie de chasse dans les villages. Des Conflits politiques sont toujours en cours avec les différents protagonistes.

Les amateurs du prince de la nuit doivent être heureux par ce nouveau dessinateur qui reprend la succession mais aussi de retrouver les origines du vampire.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 154 fois - poster un commentaire     

Le Roy Des Ribauds Intégrale Noir Et Blanc Sur Kiss Kiss Bank Bank

L'utilisateur est en ligne  
alx23 
- 16-11-18 07:34 - 4 commentaires

Image IPB

Tout est dans le titre de ce post :)

Le lien pour accéder à la page de Kiss kiss bank bank : https://www.kisskiss...e-noir-et-blanc
Lu 173 fois - dernier commentaire par alx23     

Les Reines De Sang - Cléopâtre, La Reine Fatale Tome 2

L'utilisateur est en ligne  
alx23 
- 16-11-18 07:30 - 0 commentaires



Les reines de sang - Cléopâtre, la reine fatale tome 2
Scénario : Thierry Gloris & Marie Gloris
Dessin : Joël Mouclier
Couleur : Joël Mouclier
Genre : Historique / fantastique
Edition : Delcourt
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
La belle Cléopâtre pousse Jules César à faire respecter le testament de son aïeul Ptolémée XII qui souhaitait qu'elle règne avec son frère sur le trône d'Égypte. Évidemment son pharaon de frère ne voit pas cela d'un bon oeil et tente de s'en prendre à elle. Le torchon brûle et la guerre s'engage entre les deux hommes, entraînant dans son sillage, mort et destruction.

Thierry Gloris et Marie Gloris poursuivent leur récit sur la vie de Cléopâtre qui sera complet en quatre volumes. On retrouve Cléopâtre qui va reprendre le rôle principal de la série en se débarrassant de son jeune mari. Son nouvel amant un certain Jules César va jouer un rôle important dans ce retournement de situation. Comme pour toutes les autres séries des princesses de sang, les femmes prennent le pouvoir en manipulant tous les hommes qui l’entourent. Cléopâtre possède déjà le pouvoir en Egypte mais elle désire aussi celui de Rome. Au dessin, Joël Mouclier livre de planches absolument fantastique. L’auteur réussit à nous dépeindre cette époque avec beaucoup de talent.

Il faut reconnaître que la partie graphique joue un rôle important dans cette série et donne envie de poursuivre. Les pages fantastiques avec les dieux égyptiens qui sont personnifiés pour donner leurs conseils ou désaccords sont magnifiques

Note : Image IPB

Alx23
Lu 124 fois - poster un commentaire     

Avez-Vous Lu Les Classiques De La Littérature ?

L'utilisateur est hors-ligne  
The_PoP 
- 15-11-18 17:05 - 0 commentaires

AVEZ VOUS LU les classiques de la littérature ?






Scenario : Pascale FREY & Soledad Bravi
Dessin : Soledad Bravi
Genre : La littérature pour les nuls
Edition : Rue de Sèvres


L'acheter sur BDFugue


Résumé :Vous n’avez pas encore lu Gatsby le Magnifique ? Vous avez oublié comment se termine Au Bonheur des Dames et ne savez plus de combien de volumes se compose À la recherche du temps perdu ?…Pas de panique, ce recueil est fait pour vous ! Pascale Frey et Soledad Bravi résument en quelques pages de bulles malicieuses vingt grands classiques de la littérature.


Mon avis : Sur le principe des ouvrages permettant de vulgariser quelque chose dont l'accès n'est pas évident pour tous, voici un ouvrage qui explique en quelques strips l'histoire de romans dont on entend bien souvent parler. Un bon moyen donc de découvrir un peu de culture rapidement. Rapidement ? oui et c'est d'ailleurs l'un des reproches que je peux faire à cet ouvrage : je trouve qu'il manque un peu de contenu.
Je m'explique : il s'agit pour la plupart de résumés en images de grands romans français, cependant quelques romans étrangers trouvent leur place, mais globalement je l'ai lu trop vite et le potentiel de relecture étant quasi nul et bien... je me suis dit pourquoi ne pas avoir étoffé un peu le contenu ?
De plus, en tout sincérité, les résumés sont très bien faits, mais la mise en image est à mon sens trop pauvre pour apporter un vrai intérêt à cette double écriture. Certes le style voulu semble minimaliste, mais je trouve qu'il apporte finalement trop peu.

En bref, j'ai passé un bon moment, car j'ai pu combler quelques grosses lacunes (au moins au niveau des histoires racontées) et ce livre m'a donné envie d'en découvrir d'autres, mais il m'a aussi conforté dans mon idée de ne pas aller plus loin parfois (désolé Marcel, je passe mon tour).

Je le conseillerai plutôt aux adultes qui ont envie de se faire une idée plus précises de ces grands classiques.

Le point fort de cet ouvrage reste pour moi la présentation synthétique mais souvent pleine d'anecdotes du livre et de son auteur.


Ma Note: Image IPB

The_PoP, qui aime bien la confiture :)
Lu 122 fois - poster un commentaire     

Mortal Kombat X

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 15-11-18 16:38 - 0 commentaires



Série : Mortal Kombat
Scenario :Shawn Kittelsen
Dessin : Dexter Soy
Genre : Super univers
Edition : Urban Comics
Acheter sur BDfugue

Résumé :Suite à la récente destruction de son clan, Scorpion et ses adeptes se lancent à la poursuite de Raiden, l'avatar du dieu de la foudre. Parallèlement, Cassie Cage s'inscrit dans un tournoi clandestins de combats à mort. Sans le savoir, elle vient d'entrer dans l'arène du tournoi de Mortal Kombat !!!

Apres Street Fighter I et II, c'est au tour de mortal Kombat d'avoir son comic. Au vu de la semi déception de Street Fighter II, je n'attendais pas grand-chose de ce mortal Kombat X. Et bien je dois dire que j'ai été plus que surpris. Déjà stupeur cher amis... j'ai trouvé que ce Mortal Kombat n'était pas assez long !

Oui oui on parle bien d'un comic tiré du pitch d'un jeu vidéo.... Mais voilà justement. La BD est tiré de l'univers de Mortal Kombat. Et justement j'ai redécouvert (mon dernier mortal kombat date de PS1....) un univers super riche et super dense. Ici on ne parle pas de gros bourrins et des gangsters qui se la comparent.

Non ici on a une superbe histoire digne d'un Grant Morisson. On a la terre, la dimension sombre, des dieux, des maladies de sang qui donnent des pouvoirs et corrompent l'esprit, des histoires de filiations compliqués, des monstres à 4 bras, des mecs bleus et d'une fille composée d’insecte.

Un truc de fou. Un truc de fou porté par une qualité graphique vraiment top avec une coloration agressive et sombre qui colle bien au thème.
Un truc tellement dense..... Qu’un seul tome est malheureusement trop court pour tout bien raconter. On a donc malheureusement une impression de trop rapide et un gout de trop peu une fois le tome terminé.

C'est aussi étrange que bien dommage !

Ma Note: Image IPB
Lu 133 fois - poster un commentaire     


IcônePartagez nous !

Icône Ephémérides

IcôneNos interview dessinées



Plus d'interviews

Novembre 2018

  L M M J V S D
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30

Derniers sujets


Icône MiniChat

  • poseidon2 - Rhooo le T9 de Saga est.... merde alors !
  • poseidon2 - alpes du sud pareil pour l'instant..... les pyrennées je ne sais pas
  • The_PoP - de partout où simplement autour de Grenoble ? Alpes du Sud même combat ?
  • poseidon2 - ca a a peine blanchit les montagnes. Sauf vrai grosse tempete vous pouvez oublier le ski a noel :)
  • redfoxone - ca neige ?
  • The_PoP - ça meule...
  • poseidon2 - ca y est the winter is coming !
  • poseidon2 - Ouaip moche !
  • Phileas - Il aura au moins eu le temps de voir le jeu Spidey sur PS4. Et d'y faire une dernière apparition... en image de synthèse ^^
  • The_PoP - J'ai vu ça ce matin. Sale temps pour la BD cette année
  • Phileas - Stan Lee est décédé hier, à l'âge de 95 ans.
  • The_PoP - pareil pour le chat, qui fonctionne bien si j'utilise le entrée du pave numérique et plante si je clique sur ajouter ou que je fais entrée
  • The_PoP - j'ai pas trouvé de lien logique
  • redfoxone - ah bah non "pour" il retourne des résultats aussi
  • redfoxone - je me demande si c'est pas parce que le mot est trop court
  • The_PoP - ben il y a des trucs il trouve, et d'autres walou.
  • redfoxone - pourtant quand je tape travis il me sort bien les travis
  • redfoxone - https://www.google.c...lient=firefox-b
  • redfoxone - effectivement je l'ai connu en meilleure forme parce que j'arrivais à retrouver des trucs
  • The_PoP - je tape last : 0 résultat (même pas la dernière)

Utilisateurs connectés

1 membre(s), 63 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)

alx23



Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com