1001 BD.com: Accueil 1001 BD.com

Aller au contenu

La Selection Du Premier Semester 2018

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 07-07-18 13:02 - 4 commentaires


Salut à tous !!

Oui je sais je sais je suis encore à la bourre. Mais c'est pas uniquement de ma faute ! Entre le soleil qui a enfin fait son apparition et une équipe de France qui tient ses promesses en nous offrant des buts et au moins une demi finale de coupe du monde, j'avais un peu la tête ailleurs. Mais la c'est bon ca sent les vacances. Le soleil a enfin decidé de se pointer et les routes du travail commencent à se libérer... une bonne atmosphère de détente propice à de bonne lectures. Et quoi de mieux que de choisir des titres surs ? Des titres choisit par vos honorables serviteurs pour vous permettre de rendre l'attente des vacances passionnante !
Comment vous le voyez, il y en a pour tout les gouts !
Sur ces bonnes paroles je vous souhaitent donc de très très bonnes vacances d'été. !


Poseidon2, pour toute l'équipe de www.1001bd.com


La sélection du premier semestre 2018 des chroniqueurs


Selection premier semestre 2018


Selection premier semestre 2018


Selection premier semestre 2018

Pour ceux qui s'inquiéteraient, le site ne dors jamais et le critiques continuerons à paraitre tout l'été !
Lu 2 488 fois - dernier commentaire par alx23     

Elma, Une Vie D'ours T1 : Le Grand Voyage

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 23-09-18 10:20 - 0 commentaires



Série : Elma, une vie d'ours
Scenario : Ingrid Chabbert
Dessin : Léa Mazé
Genre : Et si Mowgli était une fille
Edition : Dargaud
Acheter sur BDfugue

Résumé : Elma est une gamine joyeuse et insouciante élevée par un ours qu'elle considère comme son papa. Mais l'ours cache un secret :ile doit se separer de l'enfant au bout de 7 ans. Comment l'annoncer à Elma qui aura bientôt 7 ans ? Comment se résigner à quitter cette gamine espiègle que l'ours considère comme sa fille ? Une magnifique histoire principalement destinée à des lecteurs et lectrices de 7 à 10 ans.

Le livre de la jungle vous connaissez ? ET bien prenez Mowgli, transformez le en fille. Prenez bagarra, transformez le en loup et hop c'est tout bon.
Bon c'est un peu trop simpliste comme résumé mais vous avez le contexte. C'est simpliste car tout laisse présager que la suite sera differente. C'est simpliste car c'est ne pas tenir compte de la beauté graphique qui fait ressortir l'amour qui existe entre notre ours et Elma.

Simpliste aussi car il ne faut pas oublier que ce conte est dédié avant tout aux 7-10 ans.

Essayant de ne pas ceder à la simplicité, je ne peux que vous conseiller ce sublime album jeunesse pour vos petites têtes, bondes ou non.

Ma Note: Image IPB

PS: ATTENTION : la descriotion de l'éditeur revele le deuxième tome et c'est vraiment pas cool. Je l'ai donc tronqué dans le résumé ci dessus.
Lu 30 fois - poster un commentaire     

Moriarty T2

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 22-09-18 10:01 - 0 commentaires



Série : Moriarty
Scenario : Ryôsuke Takeuchi
Dessin : Hikaru Miyoshi
Genre : Super criminel
Edition : Kana
Acheter sur BDfugue

Résumé : Deux frères orphelins sont accueillis dans la famille Moriarty, grâce aux ambitions cachées du fils aîné Moriarty, Albert. Ce dernier abhorre l'aristocratie à laquelle il appartient et le système social qui régit la société britannique. Albert a vu en l'aîné l'intelligence et le charisme dont il avait besoin pour accomplir son rêve de nettoyer la société de ces "êtres inutiles et sales". Albert propose de leur offrir sa richesse et son influence à condition que les garçons mettent leur intelligence au service de son rêve. 13 ans plus tard, à côté de leurs activités officielles, les frères Moriarty sont devenus des "conseillers privés". Avec William à leur tête, ils aident les gens du peuple, victimes d'injustices, à se venger des riches qui les ont fait souffrir.

Deuxième tome de Moriarty, la nouvelle série phare de Kana, et deuxième tome qui fait vraiment démarrer ce que tout le monde attends : le Moriarty en tant que criminel d'ampleur nationale et ennemi d'un certain Sherlock Holmes.
En effet ce tome ci nous introduit le jeune SHerlock, futur ennemie de Morarty, mais il nous montre surtout la montée en puissance de notre "heros" et l'augmentation de son ambition.

Il ne s'agit plus maintenant juste de venger deux trois personnes en exécutant les nobles qui sont responsables de leurs malheurs. Ici on parle de quelque chose de plus grand....
Il faut avouer que l'arrivée de Sherlock Holmes fait du bien à ce deuxième tome. En effet l'aspect trop "parfait" des premiers crimes rendait la lecture des crimes legerement répétitive et ennuyeuse, Moariarty n'ayant pas d'adversaire à sa mesure.

La ça change et c'est tant mieux.

Vivement le tome trois pour un veritable affrontemen, en esperant que l'auteur reste du point de vu de Moriatry et ne cède pas à la facilité de se mettre du coté de Sherlock.

Ma Note: Image IPB
Lu 90 fois - poster un commentaire     

Black Hammer Presente : Sherlock Frankenstein Et La Ligue Du Mal

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 22-09-18 08:46 - 1 commentaires



Série : Black Hammer
Scenario : Jeff Lemire
Dessin : Davíd Rubín
Genre : Super side story
Edition : Urban Comics
Acheter sur BDfugue

Résumé : Lucy Weber, la fille du célèbre justicier Black Hammer a bien grandi. Elle est désormais journaliste d'investigation et tente par tous les moyens de comprendre ce qui a pu arriver aux super-héros de Spiral City après leur affrontement contre l'Anti-Dieu. Tous les indices qu'elle a jusqu'ici pu recueillir semblent converger vers l'asile de la ville et ses dangereux locataires, parmi lesquels se trouvent certains des plus grands ennemis de son père... Lui permettront-ils de faire enfin la lumière sur son inexplicable disparition ?

Tiens cool un nouvel épisode de BPRD..... à non attendez.... BPRD chez Urban c'est bizarre.... ah ben en fait non c'est un spin off de Black Hammer sur Lucy Weber quand elle enquêtait sur la disparition de son père....

Bon une fois le clin d'oeil fait et la mésentente levée (car ca ressemble vachement à une couverture de BPRD), autant vous dire tout de suite que cette histoire est géniale. Je ne suis pas specialement fan des spin off mais celui ci est super bien trouvé. Dans l'univers inventé par Monsieur Jeff Lemire, on ne savait que peu ce qu'il s'était passé de l'autre coté. On avait le point de vue de nos héros mais quasiment pas celui de la terre.

Ce spin off nous montre tout cela mais le fait bien. En effet ce n'est pas uniquement un "pendant ce temps la à Syracuse..." Sous pretexte de spin off, Jeff Lemire nous présente une vrai enquête et un vrai bestiaire, le tout parsemé d'histoire des héros via la vie de Sherlock Frankenstein pour faire de ce spin off une lecture intense et additive. Une vraie réussite qui donne fuireusement envie d'avoir la suite de la série mère.

Ma Note: Image IPB
Lu 105 fois - dernier commentaire par alx23     

The Dying And The Dead T1

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 21-09-18 13:17 - 0 commentaires



Série : The Dying and the dead
Scenario : Hickman
Dessin : Bondenheim
Genre : Confiance confiance
Edition : Glenat Comics
Acheter sur BDfugue

Résumé : La mort n'est que le début du voyageUn mariage qui tourne au massacre, révélant un secret vieux de cinquante ans. Un homme prêt à tout pour sauver sa femme atteinte d'un cancer en phase terminale. Le retour d'un peuple ancien issu d'un autre monde et d'un autre temps... Tous ces événements d'apparence disparates vont forcer les survivants de la Grande Génération à se rassembler pour une dernière mission : retrouver la seule relique capable de sauver l'humanité... ou de la détruire.Lauréat de nombreux prix à l'international, Jonathan Hickman réécrit la légende du monde dans une aventure épique et mystique aux frontières de la mort. Une série haletante et empreinte de mystère, témoignant d'une rare maîtrise narrative, illustrée par la ligne cinématographique de Ryan Bodenheim.Pour marquer ce lancement, une édition collector et grand format de l'ouvrage sortira parallèlement afin d'apprécier le dessin minutieux de Ryan Bodenheim dans toute sa plénitude.

C'est bien la notoriété ! C'est bien car si ce n'était pas Hickman, je pense que j'aurai passé mon tour en ayant peur que le scénario ne parte dans tous les sens.
Car j'ai beau aimer les scénarios ambitieux, de le début de celui-là on sent que ça va être au mieux bizarre et que cela va demander une vraie cohérence scénaristique pour nous sortir une bonne histoire..... Un peu comme le premier tome d'East of West.

Oui oui quasiment aussi étrange. Ça y fait d'ailleurs un peu penser avec ses personnages blancs qui rappel un peu certains personnages de l'autre série de Hickman.
On pourrait donc avoir peur de ce scenario à mi-chemin entre le film RED (Retired Extremely Dangerous) et East of West... mais je ne peux m’empêcher de me dire que Si Hickman réussit à se sortir de East of West cela signifie qu'il se sortira facilement de celui-là pour en faire une super série.

Et si les dessins n'atteignent pas le niveau de l'auguste série, le déroulé du scénario nous montre bien que notre confiance est justifié et que Hickman va encore nous livrer un scénario dont seul lui a le secret.

Ma Note: Image IPB
Lu 110 fois - poster un commentaire     

Les Fées Valentines T2 : Chaussures À Son Pieds

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 21-09-18 08:49 - 0 commentaires



Série : Les fées valentines
Scenario : Béka
Dessin : Crip
Genre : Tient le tome 1... ah non...
Edition : Dargaud
Acheter sur BDfugue

Résumé : Dès l'école, les fées peuvent choisir leur spécialité. Les plus douées deviennent des « fées Valentine », expertes en amour... Leur mission : aider les filles des princesses des contes de fées en âge de se marier à trouver un prince charmant. Dans cette nouvelle aventure, Brume et Perle repartent sur Terre pour trouver un prince charmant à Suifine, la fille de Cendrillon. Et cette fois-ci, cela va les mener sur une île tropicale, apparemment paradisiaque, où deux jeunes hommes, Florian et Hugo, se disputent les faveurs de la jeune princesse.

Bon allez on ne va pas se cacher : j'ai vraiment passé l’âge. Si d'autres séries pour jeunes filles comme "Emma et Capucine" se laissent lire agréablement par des adultes, les fées Valentines c'est une autre histoire. On retrouve ici ce qui fait d'habitude la particularité des série Bamboo : un tome qui ressemble comme deux gouttes d'eau au précédent mais avec juste ce qu'il faut de changement pour que nos petites filles apprécient.

Et je dis bien petite fille car ma grande de 10 ans commence déjà à se lasser au profit des série comme celle sus cité. En gros une BD moyenne pour les petites filles comme il faut mais comme ce n'est pas ma came.

Ma Note pour jeune fille: Image IPB
Lu 110 fois - poster un commentaire     

L'iliade Tome 3 : La Chute De Troie

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 21-09-18 06:23 - 2 commentaires



L'iliade
Tome 3 : La chute de Troie
Scénario : Clotilde Bruneau
Dessin : Pierre Taranzano
Couleur : Pierre Taranzano
Genre : Mythe
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Un cheval pour leur royaume ! La Guerre de Troie s'éternise... Achille, aidé des armes forgées par le dieu Héphaïstos, obtient finalement sa vengeance en tuant Hector, le guerrier troyen qui lui avait pris son cousin Patrocle. Mais à peine a-t-il le temps de savourer sa victoire qu'il est à son tour abattu par la flèche de Pâris, guidée par Apollon. Accablés par la mort de leur champion, les Grecs voient leur moral chuter au plus bas face à une cité qu'ils jugent désormais imprenable. Jusqu'au jour où l'ingénieux Ulysse élabore un stratagème : construire un immense cheval de bois qui sera offert aux troyens... et y cacher une garnison de soldats.

Ce tome clôture la trilogie sur l’Iliade qui est certainement la meilleure série de la collection la sagesse des mythes jusqu’à aujourd’hui. Les auteurs ont choisi de développer cette histoire en trois albums comme l’intrigue est très dense, par rapport aux autres one shot de la collection. Ce troisième tome va se consacrer à la chute de Troie avec le célèbre cheval dans lequel une armée se cache pour pouvoir entrer dans la citée imprenable. Clotilde Bruneau scénarise la plupart des histoires de cette collection et parvient à adapter ce mythe en format bande dessinée. Pour la partie graphique, on retrouve le trait de Pierre Taranzano comme pour les tomes précédents. Il reste difficile de représenter le cheval sans basculer dans le ridicule.

Cette trilogie conviendra d’avantage à un jeune public qui désire se faire une vision des mythes grecques sans rentrer dans les détails.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 144 fois - dernier commentaire par alx23     

Les Spectaculaires Prennent L'eau - Tome 3

L'utilisateur est hors-ligne  
The_PoP 
- 20-09-18 13:07 - 0 commentaires

Les spectaculaires prennent l'eau - Tome 3




Série : Une aventure des Spectaculaires
Scénario : Régis Hautière
Dessin : Arnaud Poitevin
Genre : Aventure - Tout Public - Jeunesse
Edition : Rue de sèvres
L'acheter sur BDFugue


Résumé :Paris, janvier 1910, la Seine connaît une crue exceptionnelle plongeant tous les quartiers sous plusieurs mètres d'eau et désorganisant totalement les services publics. Les boutiques sont saccagées et dans les rues qui ne sont plus éclairées, faute de gaz et d'électricité, les habitants sont agressés. Les malfrats en profitent, notamment l'un d'eux qui se fait appeler le Marsoin. Cambrioleur de haut vol, il pille les Musées, libère des prisonniers… en signant ses délits d'un M, soldant chacune de ses actions par une lettre adressée à la presse soulignant l'incapacité de Louis Lépine, Préfet de police et créateur du concours du même nom. C'en est trop, Pipolet est convoqué au Ministère de l'Intérieur, les Spectaculaires sont sollicités pour arrêter le Marsoin. Quelles nouvelles inventions aquatiques, Pipolet a-t-il prévu pour la fine équipe ? Se sortiront-ils de cette mission en eaux troubles ?


Mon avis : Voilà une BD de belle qualité. Qui illustre parfaitement qu'on peut s'adresser en priorité aux plus jeunes, sans pour autant que le propos perde tout son intérêt pour les adultes. C'est ici un vrai plaisir puisque cette BD nous développe de beaux sujets de société à travers une enquête sympathique et rythmée par des gags presque classiques de la bande dessinée franco belge. Le militantisme féministe, voir l'autoritarisme de la jeune Pétronille face à la lourdeur sociétal est mise en scène de manière très intelligente je trouve. Et peut donner matière à réflexion aux plus jeunes sans verser non plus dans le "trop".
Ceci dit, ces aventures extravagantes servies par l'imagination des auteurs sont un régal pour les yeux, et on se laisse vite entraîner même comme adulte par monde gentillet mais pas dépourvu d'intérêt. Les personnages, même secondaires sont bien travaillés, et les méchants assez jouissifs. Reste finalement un certain manichéisme qui gagnerait probablement à trouver quelques nuances.

Je vous recommande donc la lecture de ces Spectaculaires, qui s'ils ne resteront probablement pas dans la légende de la BD vous feront passer un très agréable moment et sont fort bien réalisés. C'est frais, c'est beau, c'est pas bête, alors pourquoi se priver ?

Ma Note pour les adultes :Image IPB
Ma Note pour les plus jeunes :Image IPB

The_PoP, charmé.
Lu 102 fois - poster un commentaire     

Le Château Des Étoiles - Tome 4 Un Français Sur Mars

L'utilisateur est hors-ligne  
The_PoP 
- 20-09-18 13:06 - 0 commentaires

Le château des étoiles - Tome 4 Un français sur mars




Série : Le Château des Etoiles
Scénario : Alex ALICE
Dessin : Alex ALICE
Genre : Jules Vernes
Edition : Rue de sèvres
L'acheter sur BDFugue


Résumé :"Séraphin et ses amis arrivent sur Mars à la recherche du Professeur Dulac et de l’expédition prussienne qui l’a enlevé. Quand ils retrouvent les restes abandonnés de l’expédition précédente, le traître Gudden dévoile son jeu : le père de Séraphin n’est pas sur Mars, il ne l’a jamais été ! Avide de pouvoir, Gudden les a manipulés pour rapporter le maximum d’etherite sur Terre. Une rixe éclate entre Gudden et Séraphin. Assommé, celui-ci se réveille seul sur Mars... abandonné de ses compagnons ?! Il ne reste pas seul longtemps et découvre que Mars est habitée : c’est en l’occurrence une mystérieuse créature aux allures de princesse, blessée, qu’il rencontre. Séraphin décide de la ramener auprès des siens et retrouve ainsi la trace de ses compagnons, enlevés par un groupe de rebelles Martiaux. Trompés, isolés, prisonniers, nos héros sont en mauvaise posture... Mais le temps presse car un nouveau danger s’annonce: de belliqueux vaisseaux Prussiens obscurcissent le ciel martien…


Mon avis : Bon pour ceux qui n'ont pas suivi : le château dans le ciel est une superbe série à l'ambiance Jules Vernes, scénarisée et dessinée par Alex Alice et qui parait dans un format assez inhabituel sous forme de Gazette. Tous les 3 tomes de gazette, un album parait pour ceux qui préfèrent suivre les aventure de Seraphin et ses amis en format de bd plus classique. Evidemment on perd le grand format des superbes illustrations d'Alex Alice au passage, mais pour les fans dont je fais partie, on ne se pose pas la question, cette BD est magnifique et de celles que l'on garde et je pense qu'en terme de conservation il n'y a malheureusement pas photo.
Bref, pour les fans, foncez, pour les autres, c'est une bonne occasion d'apprendre à connaître cette série et son univers si poétique et plein d'aventures.

Evidemment je ne peux que vous conseiller cette lecture pour peu que vous ayez également de jeunes adolescents, car cela s'adresse aussi à eux et non pas qu'aux adultes.

Voilà, et évidemment je ne suis pas vraiment objectif tant j'aime cette série et cette nostalgie teintée de romanesque qu'elle me procure à chaque fois.

La chronique du Tome 10 de la gazette du château des étoiles sur 1001bd
La chronique du Tome 11 de la gazette du château des étoiles sur 1001bd
La chronique du Tome 12 de la gazette du château des étoiles sur 1001bd

Ma Note :Image IPB

The_PoP, conquis et la tête dans les étoiles.
Lu 113 fois - poster un commentaire     

Bird Cage Castle T3

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 20-09-18 12:21 - 0 commentaires



Série : Bird cage castle
Scenario : Toutarou Minami
Dessin : Toutarou Minami
Genre : pas vraiment des rossignols
Edition : Doki Doki
Acheter sur BDfugue

Résumé : Quand un parc d'attractions désaffecté abrite le plus cruel des jeux de survie... Un récit tout en suspense made in Square Enix !Toujours prisonniers du "Château de la cage aux oiseaux", six lycéens sont désormais divisés en deux groupes : tandis qu'un couple se retrouve au sommet de l'édifice, les deux autres explorent ses fondations et se retrouvent nez à nez avec un binôme sorti de nulle part. Sauront-ils unir leur force pour trouver le chemin de la sortie ? Ou l'apparition de ces nouveaux venus sèmera-t-elle la confusion au sein du groupe ?

Surprise surprise.... Alors que ce troisième tome se déroulait tranquillement vers une suite basique d’enchaînements de salles et de petites révélations sur les passés de nos protagonistes, notre scénariste a réussi à vraiment me surprendre avec un twist vraiment bien trouvé.
Si ce twist ne relance pas complètement l'histoire il reste très sympa. Très sympa car une seule action soulève plein de doute et de questions sur les protagonistes en cours.

Bref un troisième tome mieux que prévu ce qui est assez rare pour être relevé !

Ma Note: Image IPB
Lu 102 fois - poster un commentaire     

Obscurcia Chapitre 1

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 20-09-18 06:16 - 0 commentaires



Obscurcia
Tome 1 : Chapitre 1
Scénario : David Boriau
Dessin : Steven Dhondt
Couleur : Guillo
Genre : Fantastique
Edition : Delcourt
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Alex a 12 ans. Il fait beaucoup de cauchemars. Peut-être parce que sa mère est partie. Peut-être parce que son père est souvent absent. Il doit aussi s'occuper et prendre soin de sa petite soeur, Nina. Tout se passait bien jusqu'à cette nuit où l'esprit de Nina se retrouve alors piégé au pays d'Obscurcia, la terre des cauchemars. Pour tenter de la sauver, Alex va devoir passer de l'autre côté du miroir.

Obscurcia débute une nouvelle trilogie qui démarre une quête qui se déroulera dans un autre univers peuplé de souvenirs et de monstres. David Boriau commence ainsi son histoire pour un jeune public avec un enfant absorbé dans un miroir pour vivre dans un monde fantastique à la recherche de sa petite sœur. L’album se présente dans un format proche des comics de la collection contrebande avec une pagination moins importante. Les dessins de Steven Dhont sont de qualité pour dépeindre le monde fantastique et les monstres enfantins mais gigantesques qui deviennent effrayants.

Les deux prochains tomes suivront avec des dates de sorties très rapprochées, janvier et avril 2019.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 115 fois - poster un commentaire     

Shirtless Bear Fighter

L'utilisateur est hors-ligne  
The_PoP 
- 19-09-18 18:13 - 5 commentaires

Shirtless Bear Fighter




Scénario : Jody Leheup et Sébastien Girner
Dessin : Nil Vendrel
Genre : Humour - Série B action
Edition : Hi Comics
L'acheter sur BDFugue


Résumé :"Le Cogneur d’ours torse nu est aussi viril et puissant que les ours qui l’ont élevé, et contre lesquels il a juré, l’âme foudroyée par un terrible traumatisme, de lutter de toutes ses forces. Voire plus encore. Solitaire, auréolé de sa légende, il est le protecteur de la forêt qui l’a vu grandir. Aucun homme, aucun ours, n’a pu le vaincre, surtout quand il a eu sa dose de pancakes au sirop d’érable.

Mais quand des Ours surpuissants attaquent la Grande Ville, Cogneur est contraint de revenir dans le monde des humains pour faire ce qu’il fait le mieux : distribuer des droites. Pourtant, rien n’est aussi simple qu’il y paraît, et Cogneur aura à affronter les fantômes de son passé.

Une plongée délirante et à mourir de rire dans les codes des films d’action des années 80.



Mon avis : Gros délire que ce Shirtless Bear Fighter, on est dans un mélange de n'importe quoi, d'hommage aux films d'action de série B des années 80 à la sauce Hot Shot. Autant vous dire que les auteurs ont de l'imagination, même si côté scénario on reste quand même sur une ligne classique, hommage aux films d'action de série B oblige. La bonne réussite de cet ouvrage est qu'il y a quand même quelques scènes qui m'ont faites rire (notamment celles tournant autour de la nudité du héros) et beaucoup, beaucoup, beaucoup de clins d'oeils et autres idées bien réutilisées.
Après je trouve que malheureusement j'aurais aimé un peu plus d'humour grivois au vu du speech et des situations. Je trouve que cet part de l'esprit des films des années 80 est un peu oubliée.
Le graphisme est correct et sert bien l'action, même si franchement on a connu bien mieux. Cela reste facilement lisible et compréhensible et les éléments sont biens rendus, je pense que pour le genre on n'en demande pas beaucoup plus finalement.

Le tout se lit donc avec plaisir et divertissement même si vous l'aurez probablement aussi vite oublié qu'un tonnerre sous les tropiques. Gros plus si comme moi vous êtes fans de ce genre d'univers et références car on retrouve quand même un côté un peu potache et volontairement exagéré tout en gardant un minimum de sérieux car mine de rien le scénario arrive presque à tenir la route... et c'était pas une mince affaire à mon avis.

Ma Note :Image IPB

The_PoP, qui comprend mieux pourquoi il n'a pas vu d'ours au Canada
Lu 197 fois - dernier commentaire par alx23     

Kivu

L'utilisateur est hors-ligne  
The_PoP 
- 19-09-18 18:11 - 0 commentaires

KIVU




Série : Collection SIGNE
Scénario : Jean VAN HAMME
Dessin : Christophe SIMON
Genre : Thriller - Reportage de guerre
Edition : LE LOMBARD
L'acheter sur BDFugue


Résumé :Ingénieur fraîchement diplômé, Stéphane travaille pour un puissant consortium industriel. Il se voit confier la négociation d'un important contrat au Congo. Sur place il découvre le règne du cynisme et de la corruption, dans des proportions qu'il n'aurait jamais pu imaginer. Son destin bascule définitivement quand sa route croise celle de Violette, une enfant congolaise traquée par un puissant chef rebelle.


Mon avis : C'est une BD qui fait mal. Une horreur à lire, non à cause de la qualité du travail effectué, mais plutôt car l'histoire racontée est trop vraie, trop effroyable, trop insoutenable pour ne pas sembler réelle. Le dessinateur a eu le mérite de partir dans cette région du KIVU avant de réaliser cette BD et Jean VAN HAMME était plutôt proche de plusieurs des intervenants. Autant vous dire que le travail de fond est solide.
Et c'est bien ce qui ressort de cet étau terrifiant qui vous saisit dès les premières pages. Un réalisme froid. Un cynisme insoutenable et une humanité impossible pour nous à reconnaître. Et c'est bien là que le bat blesse pour nous lecteur, car oui, la culpabilité que cet ouvrage va vous coller aux tripes risque bien de rester accrochée.

J'imagine que c'est aussi l'un des buts des auteurs, pas simplement informer mais aussi faire réagir, et j'imagine que de ce point de vue c'est une franche réussite.


C'est très difficile de chroniquer une bd comme celle là tellement la réalisation passe au second plan du propos malgré une maitrise évidente. Je vais donc rester bref et succint pour essayer malgré cela de vous en donner une idée. c'est une bd avec beaucoup de lectures, de dialogues, où les atrocités sont aussi souvent dites que dessinées. C'est compact, complet et intense. Les personnages sont bien travaillés et même si un certain manichéisme en ressort, cela ne me choque pas au regard des atrocités évoquées. Le graphisme reste à mon sens en retrait, et c'est assez facile de comprendre toute la difficulté qu'à du représenter pour l'auteur de devoir dessiner cette histoire. On reste donc sur un trait assez typé BD franco-belge, très classique mais également bien travaillé.

Je regrette toutefois que la couverture ne lui rende pas hommage, il me semble que le trait du dessinateur y est gommé par une colorisation bien trop informatisée à mon goût.


Je n'ai pas pu noter cette BD dont je vous recommande toutefois la lecture pour les curieux du fonctionnement du monde, les amoureux de l'Afrique, et les coeurs bien accrochés.


The_PoP, choqué. "Et vous êtes restés en Afrique ? - Je la hais et je l'adore. C'est difficile à expliquer, mais je l'ai dans la peau"
Lu 123 fois - poster un commentaire     

Le Signe Des Rêves T1

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 19-09-18 16:00 - 2 commentaires



Série : Le signe des rêves
Scenario : Naoki Urasawa
Dessin : Naoki Urasawa
Genre : Une longue introduction
Edition : Futuropolis / Louvre editions
Acheter sur BDfugue

Résumé : Gérant naïf et falot d'une petite manufacture d'objets en caoutchouc, M. Kamoda se voit placer sous séquestre pour fraude fiscale ; excédée, sa femme le quitte, et il est victime d'une escroquerie qui le laisse criblé de dettes... Alors qu'il erre sans but dans la ville avec sa fille Kasumi, à deux doigts de céder à des pulsions de désespoir, il va trouver sur sa route un étrange "signe des rêves", qui l'amènera jusqu'à Paris pour l'aventure de sa vie, dans une série de manigances concentriques autour de la Dentellière, le chef-d'oeuvre de Vermeer... Sur fond d'élection à la présidence des États-Unis d'une improbable candidate démago-affairiste, Le Signe des rêves est un récit d'aventures satirico-parodique, narrant l'improbable quête d'un pauvre hère et de sa fille au musée du Louvre, sous l'impulsion d'Iyami, un mystérieux manipulateur francophile, fameuse figure d'aigrefin farfelu créé par le dessinateur d'humour AKATSUKA Fujio dans les années 1960.

La collection du Louvre, en partenariat avec les éditions Futuropolis, continue de nous sortir des albums réalisés par rien de moins que les plus grands auteurs du monde. Il ne manque plus que deux trois têtes d'affiche du comic pour avoir un bingo de ce qui se fait de mieux dans le microcosme de la BD.

La preuve en est rien de moins qu’Urasawa aux manettes de celui-ci. Oui-oui ! Monsieur Monster, 20th century boy et autres Pluto. OK vous me direz, mais à part ça il est bon cet album/ Et bien la réponse est..... joker. Joker car ce tome 1 est juste une introduction.

Une introduction correcte car bien aidé par les dessins du maître mais une introduction quand même. En effet on a l'impression que l'histoire commence uniquement dans les 3 dernières pages.
Alors certes cela donne foutrement envie de lire la suite mais cela laisse en suspens la qualité de cette introduction qui sera superbe si la suite est bien et inutile si elle est nulle.

A voir donc....

Ma Note: Image IPB
Lu 191 fois - dernier commentaire par poseidon2     

Dédale Et Icare

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 19-09-18 06:31 - 0 commentaires



Dédale et Icare
Scénario : Clotilde Bruneau
Dessin : Guilia Pellegrini
Couleur : Chiara Zeppengno & Arancia Studio
Genre : Mythe
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Voler, à s'en brûler les ailes. Quelque temps après avoir été couronné roi de Crète, Minos ordonne à Dédale de construire le Labyrinthe pour y enfermer le monstre à qui sa femme a donné le jour. Mais lorsqu'il apprend que l'architecte l'a trahi en permettant la fuite de sa fille Arianne, il décide de l'enfermer dans sa propre création en compagnie de son fils, Icare, condamnés à errer jusqu'à la mort dans la prison la plus élaborée jamais conçue. L'ingénieux Dédale a pourtant une idée géniale : s'envoler à l'aide de plumes collées sur leur dos. Mais avant cela, il met en garde Icare : ne pas voler trop près du soleil, sous peine de se brûler les ailes...

La collection la sagesse des mythes se poursuit ce mois-ci avec deux nouveaux titres, Dédale et Icare et le dernier tome de la trilogie l’Iliade. Clotilde Bruneau met en avant le parcours de Dédale avec son fils Icare. Dédale est encore un personnage connu de la mythologie grecque, pour la construction de son labyrinthe et pour y avoir enfermé le Minotaure ou pour avoir réussi à voler. Mais cet inventeur réputé était également l’assassin de son neveu. Il est intéressant de connaitre les bonnes et mauvaises actions de ce personnage mais l’histoire manque de dynamisme. Comme pour tous les autres titres en one shot de cette collection, l’intrigue ne passionne pas et l’on se lasse très vite durant la lecture de ces albums. Au niveau dessin, Giulla Pellegrini offre des planches moyennes dans l’ensemble surtout pour les expressions beaucoup trop exagérées.

Dédale et Icare se termine sur un cahier qui revient sur le mythe avec des textes et peintures qui donnent un véritable intérêt.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 147 fois - poster un commentaire     


IcônePartagez nous !

Icône Ephémérides

IcôneNos interview dessinées



Plus d'interviews

Septembre 2018

  L M M J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Derniers sujets


Icône MiniChat

  • The_PoP - Faut dire que c'est bien aidé par la nouvelle qui est adaptée ici puisqu'elle me semble juste bien meilleure que les autres...
  • poseidon2 - oui j'ai lu du grand hbien de ce tome 3. Le meilleur run de conan pour certain
  • The_PoP - bah franchement j'avais pas pris le tome 1, j'avais pris le tome 2 pour ses auteurs, et ce tome 3 est encore meilleur je trouve. Renforcé par le travail de contextualisation derrière...
  • poseidon2 - not me mais il a l'air bien....
  • The_PoP - quelqu'un a prévu de faire la chronique du Conan numéro 3 ?
  • The_PoP - Link ne meurt jamais voyons :)
  • redfoxone - depuis j'arrète pas de crever xD
  • redfoxone - te moques pas, je viens juste de sortir de la 1ère zone... 1 semaine pour faire ça :D
  • poseidon2 - pas encore ? Mais ca sous entend que tu as une vie :D :D
  • redfoxone - J'ai pas fini Zelda
  • redfoxone - mé non....
  • redfoxone - oué....
  • Phileas - Spider-Man PS4 : jour J -1
  • poseidon2 - Attention très bon cherif de babylone de Tom king a venir chez urban !
  • poseidon2 - Rhaaa le T3 de l'integrale de Fables est exc ellent !
  • poseidon2 - C'est la cerise sur le gateau :)
  • The_PoP - De retour de vacances aussi pour ma part, bien régalé et plein de bd qui m'attendaient à mon retour :)

Utilisateurs connectés

0 membre(s), 41 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com