1001 BD.com: Accueil 1001 BD.com

Aller au contenu

La Sélection Des Membres Du Deuxième Semestre 2017

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 15-12-17 08:18 - 4 commentaires


Salut à tous !!

Alors cette année en tant que bon grenoblois je ne vais pas me plaindre : il y a plein de neige ! oui oui ceci n'est pas de la publicité pour les stations de ski. Il est vraiment tombé plein de neige ! Quoi de mieux que de prévoir des vacances aux ski, avec de belles soirées lecture devant un feu de cheminée ? Ou tout simplement regarder l'hiver s'installer par la fenetre de chez soit avec la selection de 1001bd sous le coude.

Et cette année le choix fut difficile. En effet si le premier semestre fut assez pauvre en titre vraiment remarquable, cette deuxième partie d'année fut, elle, prolifique. A un tel point que cette année nous avons invité tous les membres actifs à donner leur avis pour décrire vraiment l'étendue de la qualité des parutions de cette fin d'année.

Les observateurs noteront l'absence de manga dans cette sélection. Très honnetement ce n'est pas faute d'en lire mais je dois avouer qu'ils ne tiennent pas la compariason avec le feu d'artifice BD Européene et US.
Je vous souhaite donc de bonnees fêtes de fin d'année accompagnées de bonnes lectures et vous dit à l'année prochaine pour une année de lecture avec 1001bd !

Poseidon2, pour toute l'équipe de www.1001bd.com


La sélection du deuxième semestre 2017 des membres et chroniqueurs


Selection deuxième semestre 2017


Selection deuxième semestre 2017


Selection deuxième semestre 2017


Selection deuxième semestre 2017


Selection deuxième semestre 2017


Selection deuxième semestre 2017

Et il y a tellement de bonnes parutions durant ces 6 mois passés que l'on peu aussi vous conseiller de prendre les yeux fermés : Punk Rock Jesus, ls gens honnêtes, Corto maltese T14, Private Eye, Levius est t3 (et oui une manga quand meme), le tome 4 des vieux fourneaux, Black hammer, Arthus trivium t3 et j'en passe.....

On vous donne tous rendez vous l'année prochaine pour toujours autant de critiques et un depart sur les chapeaux de roues avec la grande messe de la bd : Angoulème.
Lu 880 fois - dernier commentaire par ArnLeRouge     

Tales Of Wedding Ring's T5

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 25-04-18 17:23 - 0 commentaires



Série : Tales of wedding ring's
Scenario : Maybe
Dessin : Maybe
Genre : Prince très charmant
Edition : Kana
Acheter sur BDfugue

Résumé :La suite des aventures de Satou qui, projeté dans un monde médiéval, a épousé son amie d'enfance Hime et est devenu le roi des Anneaux.

Cinquième tome de notre histoire de rois chanceux.... enfin pas si chanceux que ca. Et c'est ce qui est toujours bon dans cette série: l'auteur arrive bien à nous faire comprendre que notre jeune homme n'a pas tout gagné à etre entouré de 5 créatures de rèves. Il a aussi des obligations qui ne sont pas simple.
Surtout dans ce tome ci qui boost un bon coup la série et nous prend vraiment au dépourvu : Le seigneur noir se reveille trop tôt et nos amis ont de fait... perdu ??? Perdu mais pas mort car ils sont envoyés de justesse dans le monde des humains mais cela sans avoir trouvé le dernier anneau....

Et ca.... ben ca change tout car on découvre nos princesses dans un univers qui n'est pas le leur et surtout des personages devant choisir comment ils vont vivre cette défaite....

Un vrai rebondissement suivit d'une relance de l'aventure et ce toujours parcemé de tendresse et pulsions d'adolsecents qui aide à detendre l'atmosphere.
Une manga toujours aussi sympathique dont la direction vient d'etre totalement relancée !

Ma Note : Image IPB
Lu 57 fois - poster un commentaire     

Fédération Tome 1 : Le Test

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 25-04-18 11:50 - 1 commentaires



Fédération
Tome 1 : Le test
Scénario : Ange
Dessin : Alain Janolle
Couleur : Elvire De Cock
Genre : Science-fiction
Edition : Soleil
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
En 2029, une Fédération Spatiale extraterrestre pacifique propose à la Terre de l'intégrer. Il suffit alors que les humains réussissent un simple test mais ils échouent. Depuis, rien n'est plus vraiment comme avant. New York, 2040. Un extraterrestre est mort, poussé du trentième étage du Hilton. Alex Green, jeune inspecteur, est mis sur l'enquête que la toute puissante Fédération Intergalactique tente de ralentir. Dans ce monde où les humains sont des citoyens de troisième zone. L'enquête d'Alex va-t-elle lui faire comprendre la nature de ce fameux Test et son influence sur l'avenir de l'humanité...

Fédération lance une nouvelle série de science-fiction avec le duo de scénaristes surnommé Ange, depuis de nombreuses collaborations. Le contexte historique nous ait donné par le biais de la voix-off du héros qui raconte comment les aliens sont arrivés sur Terre, avec un test à faire passer aux habitants de la planète pour pouvoir rejoindre la fédération intergalactique. Le héros est un jeune inspecteur qui débarque à New York alors qu’un crime vient d’être commis sur un extraterrestre. Le scénario est intéressant avec un problème plus important en fond que l’on devine. Au niveau dessin, Alain Janolle gère bien son travail pour donner une vision futuriste de cette méga cité. Son trait se veut semi-réaliste et convient au genre.

Ce premier tome possède tous les ingrédients pour une introduction prenante avec de l’action et une intrigue bien pensée.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 77 fois - dernier commentaire par poseidon2     

No Body Saison 1 Tome 4 : La Spirale De Dante

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 24-04-18 11:52 - 0 commentaires



No body
Saison 1 Tome 4 : La spirale de dante
Scénario : Christian De Metter
Dessin : Christian De Metter
Couleur : Christian De Metter
Genre : Polar
Edition : Soleil
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
2007, États-Unis. Dans le Montana, un homme - 57 ans, solide, barbu et cheveux longs, tatouages sur tout le corps - est arrêté sur le lieu d'un crime qu'il s'accuse d'avoir commis. Un an plus tard, une jeune psychologue - Béatrice Brennan - est diligentée par le juge pour réaliser une expertise psychologique de cet homme. Il livre son récit mais certains éléments ne collent pas... Dans cet ultime épisode, après avoir confondu Mme Perkins, l'homme se confronte à une nouvelle vie... et notamment, au handicap de sa femme et à l'inattendue réapparition d'une personne de son passé...

En l’espace de dix-huit mois, Christian De Metter a réalisé les quatre albums qui constituent la première saison de la série No Body. Dès le départ, l’auteur a souhaité créer une série proche de certaines séries Tv, dont les lecteurs ont pu reconnaitre les références entre True detective et Sons of anarchy durant les trois premiers épisodes. Les trois premiers tomes revenaient sur le parcours de ce prisonnier qui reconnait ses crimes et accepte contre tout attente de voir une jeune psychologue. Chaque album reprenait un passage de sa vie au service de l’ordre, en tant que jeune infiltré dans un groupe de communiste, puis biker infiltré avant de poursuivre une carrière d’inspecteur. Ce quatrième album surprendra tous les lecteurs par son intrigue et son déroulement. Christian De Metter confirme sa maîtrise de l’écriture de scénarios, orientés pour des polars avec cette première saison. L’histoire est prenante du début à la fin, sans moment de répit. Au niveau dessin, De Metter se surpasse pour nous offrir une conclusion, sans aucune faute.

J’ai relu les trois tomes de cette excellente série avant de m’attaquer au dernier pour ne pas avoir oublié un détail dans l’histoire. Je recommande fortement cette série, vivement la deuxième saison qui nous emmène en Italie avec un autre No body.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 99 fois - poster un commentaire     

Albert 1Er De Monaco - Le Prince Explorateur

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 24-04-18 11:49 - 0 commentaires



Albert 1er de Monaco - Le prince explorateur
Scénario : Philippe Thirault, Christian Clot
Dessin : Sandro
Couleur : Sandro
Genre : Historique / Aventure
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Fin du XIXe siècle... Jeune aristocrate intrépide, Albert Ier prince héritier de Monaco ne rêve que d’une chose : prendre le large. Il ne lui faut que quelques années pour apprendre le métier de marin et posséder sa propre goélette : l’Hirondelle. Soucieux de se rendre utile au monde, il décide très vite de dédier son temps et son navire aux travaux océanographiques. En perçant le secret des abysses, c’est une part de nous-mêmes qu’il cherche à mieux comprendre. Mais cette soif de connaissance, cet élan humaniste de progrès et de paix, seront malheureusement confrontés à un monde où, à l’aube de la Grande Guerre, on privilégie la science pour détruire...

Le nouvel album de la collection Explora se consacre au prince Albert Ier, pour nous dévoiler les faits historiques de cet explorateur. Philippe Thirault et Christian Clot scénarisent un récit complet pour retracer les grands moments de la vie du prince en tant que marin. Ce dernier consacre sa vie à l’étude de l’océanographie et comment explorer les fonds marins, les courants marins et bien d’autre encore. Les plus grands faits historiques du prince sont mise en image dans une intrigue qui enchaîne comme souvent sur ce genre de titre. La bande dessinée ne peut donner qu'une vision globale de la vie de l’explorateur. Un carnet biographique revient plus en détails pour connaitre d’avantage sur toutes les explorations et découvertes. Les dessins de Sandro sont de qualité et conviennent parfaitement pour ce titre.

Les amateurs d’aventures et de cette collection seront comblés avec ce nouveau titre, les autres pourront lire un récit complet sur cet explorateur océanographique de renommé.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 86 fois - poster un commentaire     

Fire Force T6

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 24-04-18 10:54 - 0 commentaires



Série : Fire Force
Scenario : Atsushi Ohkubo
Dessin : Atsushi Ohkubo
Genre : Ca chauffe!
Edition : Kana
Acheter sur BDfugue

Résumé :Les sbires du Grand Prédicateur ont semé la zizanie, si bien que la 8e et la 7e brigade vont devoir s'affronter ! Quelle sera l'issue de ce violent combat ? Tout Asakusa se retrouve plongé dans le chaos ! Alors que le quartier est en proie aux flammes et que les hommes en blanc passent à l'attaque, comment vont réagir la 8e et la 7e brigade ? Comment Shinra et ses camarades vont-ils se sortir de ce mauvais pas ?! De plus, de nouvelles Torches humaines vont apparaître ! Shinra va encore une fois devoir mettre les bouchées doubles !!

Décidément Fire Force est mon shonen du moment (Bon avec Black Clover je dois l'avouer). Chaque tome Bouge à mort, et surtout chaque tome amène son lot de révélations qui entretiennent l’intérêt pour la série.

Ici encore on a le droit à la levée du mystère sur l'histoire des clones mais surtout au commencement d'explication sur les fameuses jambes de Shinra ! Entre combat dantesque du commandant de la huitième brigade, avancé de l'histoire et découverte de plus en plus en profondeur du Grand Prédicateur et de ces sbires, ce tome nous maintient dans l'histoire comme les autres avant lui sans sentir de lassitude.

Et sur 6 tomes c'est quasiment un exploit !

Encore !

Ma Note : Image IPB
Lu 98 fois - poster un commentaire     

Freezing T31

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 23-04-18 13:21 - 0 commentaires



Série : Freezing
Scenario : Dall-Young Lim
Dessin : Kwang Hyun Kim
Genre : L'histoire sans fin
Edition : Doki doki
Acheter sur BDfugue

Résumé :Le professeur Aoï veut découvrir la véritable nature des Nova. Il envoie l'esprit de Kazuya dans la dimension d'origine des Nova.

Fiouuuu pour une fois ce tome de Freezing s'est fait attendre... D’habitude il en pleut régulièrement tout aussi "sympathique" mais aussi peu intéressant les uns que les autres...
Et celui-là et bien on l'a attendu mais il est vraiment bien niveau histoire. Une avancée dans la lignée du tome précèdent mais surtout une avancée qui sent bon ... la fin !

Bon ok ils nous l'ont déjà fait mais la quand même : Toutes les forces s'activent en même temps pour une super bataille qui dépendra surement de ce qui se passe pour Kazuya dans l'univers parallèle. Un très bon tome qui je l'espère nous approche drastiquement de la fin !!

Ma Note : Image IPB
Lu 105 fois - poster un commentaire     

Notre Amérique T2: Un Printemps Mexicain

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 23-04-18 12:53 - 0 commentaires



Série : Notre Amérique
Scenario : Kris
Dessin : Mael
Genre : historique
Edition : Futuropolis
Acheter sur BDfugue

Résumé :Aux premiers jours de 1919, ils sont arrivés dans le Nouveau Monde, Julien et Max. À bord du Libertad, un rafiot plein jusqu'à la gueule de fusils et de munitions, piloté par le capitaine Silius Jensen, un drôle d'oiseau aussi, celui-là. Et avec Tina, surtout, Tina la rebelle, Tina la farouche, Tina la compagne du fameux colonel Craven, chef des guérilleros mexicains. Quand le Libertad aborde la rive atlantique mexicaine, les regulares, les soldats du gouvernement, attendent de pied ferme, le fusil à l'épaule et la mitrailleuse frémissante. Un déluge de feu s'abat sur le trio et les quelques rebelles venus les accueillir. Jensen s'apprête à reprendre la mer, Max, Julien et Tina à vendre chèrement leur liberté. C'est alors que le gros de la troupe rebelle, aux cris de « Craven, Craven ! », entre en jeu, bousculant comme des quilles les soldats réguliers. Enfin, le colonel Craven, seul, un drapeau à la main, les yeux fous, s'élance au milieu de la bataille, déclamant un poème de fange, de rage et de sang. Stupeur chez les regulares, vivats hurlés sous les sombreros des révolutionnaires, l'hésitation des uns profite aux autres, et c'est la victoire. Craven. Julien, Max et Tina. Les personnages sont en place, le rideau, ensanglanté, s'est levé. L'hiver des tranchées se dissipe enfin, le printemps mexicain est en pleine éclosion. Pour combien de temps encore ?

Deuxième tome de notre aventure mexicaine racontée par Kris et dessiné par Maël.
Et si l'histoire est toujours aussi prenante avec la liaison qui se lie entre la Reine des mexicains et notre poète français. Mais pour vraiment relacer l'histoire, Kris nous plonge en parallèle dans la suite de l'histoire avec... la nouvelle génération. Je ne vous en dirais pas trop pour ne pas vous gâcher le spectacle mais cela ajoute un aspect enquête à notre histoire et ce n'est pas désagréable.

Pourquoi seulement 3 alors ? Et bien parce que je trouve que le dessin de Maël est bien moins précis sur ce tome ci. L'aspect "gueule cassée" caractéristique chez lui est trop exacerbé ici et ne fait pas vraiment crédible dans un contexte mexicain différent de celui des tranchées.

J'ai même trouvé cela parfois dérangeant. Et c'est bizarre car en regardant le premier tome j'avais trouvé les dessins plus maîtrisés.
Espéreront que cela soit rectifié dans le tome 3.

Ma Note : Image IPB
Lu 102 fois - poster un commentaire     

Chroniques Burlesques D'une Journaliste

L'utilisateur est hors-ligne  
The_PoP 
- 23-04-18 09:37 - 5 commentaires

Chronique burlesque d'une journaliste

Image IPB


Auteur : Stéphanie Janicot
Illustrations : Catel

Genre : Roman Graphique
Edition : Michel LAFON
L'acheter sur BD Fugue

Résumé : Jazz est journaliste pour les pages culture d'un hebdo. Son chef de service, Aaron, a une fâcheuse tendance à lui refiler les sujets dont personne ne veut. Mais qu'à cela ne tienne, Jazz ne manque pas d'audace et d'humour. Elle arrive toujours à relever le défi pour écrire ses papiers. Des incontournables Victoires de la musique, au train du cholestérol de Brive La Gaillarde, Jazz va de rencontres en surprises, côtoyant tour à tour Francis Ford Coppola, Benjamin Biolay, Amélie Nothomb et bien d'autres stars.

Mon avis : Bon d'abord soyons clair, on est très loin ici de la bd, voir même du roman graphique. Il n'y a que très peu d'illustrations et elles sont insérées au milieu du récit. J'ai eu du mal à en voir l'intérêt, même si les graphisme typés blog internet bd sont assez réussies.
Ensuite bon, j'avais lu journaliste alors je pensais rentrer dans le secret de grandes rédactions journalistiques. Bon je me suis planté, mea culpa. Ici cela parle plutôt du fonctionnement des pages culture d'un hebdo, avec un peu de microcosme de rédaction, quelques rencontres culturelles, et pas mal finalement de réflexions type Bridget Jones.

Le style de ce roman est plutôt fluide, assez bien écrit même si cela m'a semblé parfois un peu trop simple et télégraphique. Qu'importe, je ne crois pas que l'objectif de ce roman soit de visé les prix littéraires, mais plutôt de faire découvrir un monde et la vie d'une jeune pigiste maman séparée dans les pages cultures d'un quotidien. C'est plutôt réussi j'imagine, mais cela ne m'a pas beaucoup parlé ni intéressé. La romance inclue dans l'histoire ne m'a pas du tout accrochée, et les quelques names dropping posés ça et là n'avaient rien de folichon.

Si le fond ne m'a pas plus intéressé que ça, la forme est sans faute de goût ni extravagance douteuse et donc relativement efficace.

A réserver je pense à un lectorat plus sensible que moi à ces sujets là : mono parentalitée, Bridget Jones, Potains mondains, et fonctionnement d'une rédaction presse culture.

Ma Note :Image IPB
Lu 123 fois - dernier commentaire par The_PoP     

Ajin T11

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 22-04-18 15:21 - 0 commentaires



Série : Ajin
Scenario : Tsuina Miura (-
Dessin : Gamon Sakurai
Genre : Mise en bouche
Edition : Glenat manga
Acheter sur BDfugue

Résumé :Le camp de Kei Nagai a subi de lourdes pertes suite à l'échec de l'opération menée contre Sato dans les locaux de Forge Sécurité. Le jeune immortel promet pourtant à Nakano, Tosaki et Shimomura de vaincre le leader terroriste. Sato interrompt sa série d'assassinats, «deuxième vague» de ses actes de terreur, et lance les préparatifs de la troisième, qui vise le contrôle de la nation. Kei, l'ayant deviné, s'apprête à intervenir sans plan précis, sans armes et sans renforts...

Ah enfin la suite de LA série du moment chez Glenat Manga : Ajin ! Je ne sais pas ce qu'il se passe au japon mais j'ai l'impression que la série traine a sortir. Et c'est bien dommage car ce tome a encore une fois été avalé à une vitesse foudroyante.
Décidément cet univers est excellent ! Alors certes ce tome ci est un tome de transition avec tous les preparatifs pour une tome 12 explosif mais quand meme. Le fait de retrouver les personnages , toujours aussi complexes et bien travaillés, de reprendre le combat contre Sato... et bien rien que cela rend ce tome bon. On n'a bizarremlent pas l'impression d'avoir attendu 6 mois et on replonge directement dans l'action axé autour des forces humaines anti-ajin.

On regrettera juste ... les 6 prochains mois à attendre. En effet ce tome monte crescendo vers une nouvelle attaque de Sato et une confrontation avec kei qui s'annonce explosive !
Le manga n'est pas près de s'arreter et, pour une fois, c'est tant mieux !

Ma Note : Image IPB
Lu 100 fois - poster un commentaire     

Orcs Et Gobelins Tome 3 : Gri'im

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 22-04-18 07:29 - 0 commentaires



Orcs et gobelins
Tome 3 : Gri'im
Scénario : Nicolas Jarry
Dessin : Stéphane Créty
Couleur : Nanjan
Genre : Heroic fantasy
Edition : Soleil
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Il n'y a pas pire ennemi qu'un vieil orc qui a tout perdu. Après trente années d'emprisonnement et de tortures, Gri'im est enfin libre. Autrefois, seigneur de guerre, il n'est plus qu'un vieil Orc brisé, brûlant de se venger. Mais, traqué comme une bête, blessé, il cherche refuge auprès d'une caravane d'humains qui se rend à Aspen. Depuis la guerre des Goules, la cité est censée être déserte, mais un prédateur aussi ancien que redouté, éveillé par la magie de l'elfe bleue Lanawyn, rôde...

Nicolas Jarry nous propose un tome sur un orc dénommé Gri'im, cet auteur est habitué à l’héroic fantasy avec ces nombreuses participations aux séries Elfes et Nains. L’introduction nous présente un orc en guise de héros qui vient de s’échapper d’une prison. Sa bravoure et sa force sont démontrés alors qu’il massacre quelques hommes qui le poursuivaient. Le temps hivernal l’oblige à trouver refuge auprès d’une caravane qui se dirige vers une ville pour résoudre un mystère. On retrouve tous les éléments des récits d’heroic fantasy avec cette fois un orc doté de pouvoirs magiques. Son côté bestial et sanguinaire se calmera auprès d’une jeune enfant. Au niveau dessin, Stéphane Créty assure des planches de qualité avec une description de l’univers intéressante. Les monstres sont crédibles durant ce one shot.

Depuis quelques temps, les éditions Soleil se spécialisent dans les séries d’heroic fantasy de qualité avec des albums qui sortent rapidement comme les équipes artistiques sont toujours différentes.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 102 fois - poster un commentaire     

Habana 2150 Tome 1 : Vegas Paraiso

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 22-04-18 07:28 - 1 commentaires



Habana 2150
Tome 1 : Vegas Paraiso
Scénario : Thierry Cailleteau
Dessin : Héloret
Couleur : Héloret
Genre : Aventure / Science-Fiction
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Cuba, 2190. Après son sixième clonage consécutif, Fidel Castro est toujours le Lidor Maximo du havre de la révolution. Dans une maison de retraite de la Havane, deux papis se remémorent leurs prouesses de jeunesse. Quand quarante ans auparavant, ils avaient tenté de sauver une pin-up des griffes de dangereux mafieux. Entre gangsters nerveux, aliens belliqueux et politiciens corrompus, les deux play-boys s’étaient alors lancés dans une course-poursuite effrénée pour déjouer le projet de construction d’un casino volant !

Thierry Cailleteau et Héloret lance une nouvelle série qui mélange aventure et science-fiction avec Habana 2150, sans oublier une touche d’humour. Le contexte est donné dès les premières planches avec un sixième clone de Fidel Castro et deux héros vieillissants qui se remémorent leur jeunesse. Les deux amis sont inséparables depuis leur plus tendre jeunesse à l’orphelinat. En grandissant, les deux compères font les quatre cent coups toujours en marge de la légalité. Thierry Cailleteau propose beaucoup d’action dans ce premier tome avec les deux héros qui essaient de secourir une jeune femme attirante. Au niveau dessin, Héloret assure des planches de qualité pour dépeindre le Cuba futuriste et des scènes très dynamiques.

Habana 2150 possède les caractéristiques pour une série d’aventure et d’action dans un cadre futuriste. La lecture de ce premier tome est agréable en attendant la suite.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 108 fois - dernier commentaire par Phileas     

Dc Universe : Le Badge

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 21-04-18 16:33 - 0 commentaires



Série : DC Rebirth
Scenario : King
Dessin : Collectif
Genre : Mise en bouche
Edition : Urban
Acheter sur BDfugue

Résumé :Depuis le retour de Wally West, Batman et Flash enquêtent sur la mystérieuse entité qui a enlevé dix ans aux super-héros de la Terre. Le Chevalier Noir a même trouvé au sein de sa batcave un indice intrigant : un badge jaune taché de sang. Mais leur investigation se trouve compromise lorsque l'ennemi juré de Flash, le professeur Zoom, réapparait et attaque violemment Batman. Contenu vo : Batman #21-22 + Flash #21-22.l.

Difficile de faire la critique ce cet album. En effet sa valeur ne se mesurera qu'a l'échelle de la qualité de l'improbable crossover entre l'univers DC et.... les Watchmen. Alors si, cet album à pour lui de relancer nos interrogations sur le cross over à venir. En effet l'apparition du badge du comédien dans le DC Rebirth avait fait autant froid dans le dos que fait imaginer les scenarios les plus fous. Et depuis ben... pschit. Rebirth était passé par la et tout était revenu à la normale.

Donc ce tome d'introduction au crossover à venir a cet unique intérêt : rappeler à tous qu'un méga evenements se prepare ! Et c'est tout. Donc si le mega evenement est vraiment bien pensé et intelligent, cette introduction fera date sinon elle s'oubliera aussi vite qu'elle n'a été lu (car c'est assez court).
Une note en suspens pour un tome qu'il ne sert à rien de noter tout seul mais que je vous encourage à lire si vous aimer l'univers DC car vous ne pourrez échapper au cross over à venir.

Ma Note : Image IPB

PS: il est à noter que les premières page du dit crossover sont disponibles en noir et blanc à la fin de l'album.
Lu 109 fois - poster un commentaire     

Théodore Poussin T. 13 : Le Dernier Voyage De L'Amok

L'utilisateur est hors-ligne  
Phileas 
- 20-04-18 19:18 - 0 commentaires

Image IPB


Théodore Poussin

Tome 13 : Le Dernier Voyage de l'Amok
Scénario : Frank Le Gall
Dessin : Frank Le Gall
Couleurs : Robin Le Gall
Editeur : Dupuis
Date de parution : avril 2018

Synopsis : Dépossédé de son ancienne cocoteraie florissante désormais entre les pinces du capitaine Crabb, Théodore Poussin nourrit son infortune avec Novembre dans les bas quartiers de Singapour. Bien qu'ils semblent n'être plus que l'ombre des fiers marins qu'ils étaient, leur volonté reste d'acier et leur intransigeante acuité dans les négociations n'a d'égale que la sage détermination qu'ils ont à acheter un navire, à engager un nouvel équipage et à reprendre la mer. Pour ce qui sera peut-être leur dernier voyage...


"On s'ennuie tellement
On s'ennuie tellement
Alors la nuit quand je dors
Je pars avec Théodore
Dehors, dehors"

Non, je ne me prends pas pour Alain Souchon mais avouez que ces premières paroles de la chanson "La vie Théodore" sied à merveille à notre aventurier que certains ont surnommé le "Corto Maltese de la ligne claire".
Théodore Poussin, ce fut une série-culte de mon adolescence (surtout le premier cycle de 6 tomes) que je considère comme une série incontournable d'aventures, d'initation à la vie et de poésie ("amer savoir celui qu'on tire du voyage").
Ensuite, les albums étaient certes plaisants mais moins marquants, jusqu'à un tome 12, Les Jalousies, que je n'avais pas du tout apprécié : devenu planteur de palmiers (?) Poussin délaissait l'Aventure pour un mélodrame sentimental mou du genou. Le Gall avait sans doute voulu, à travers cet album, apporter une maturité (et une dimension humaine) encore supplémentaire à son personnage mais... bah... on peinait à s'y intéresser.
Bref... après les Jalousies, plus rien.

Treize ans après, Poussin revient. Et j'avoue que j'avais espéré que notre aventurier binoclard laisserait derrière lui son île et sa palmeraie pour aller de l'avant et partir pour de nouveaux horizons. Hélas, ce n'est pas le cas : non seulement ce tome 13 est la suite quasi directe du précédent mais, avec un Théodore qui a la ferme intention de récupérer l'île des mains pinces du capitaine Crabb, on a l'impression de tourner un peu en rond. Et après plus de dix ans d'absence, c'est frustrant.
La moitié de l'album (de 60 pages) voit donc le héros, flanqués de ses amis Novembre et Martin, acheter un nouveau bateau, puis recruter un équipage, puis trouver des armes, puis se rendre sur l'île, la reprendre à Crabb...
Le programme est à la fois réglé comme du papier à musique et, hélas, sans aucune surprise : le scénario est une suite logique d'événements (les préparatifs entrecoupés des agissements de deux espions à la solde de Crabb) jusqu'à un final qui, pour ne rien arranger, est très déconcertant : sans trop en révéler, disons qu'un personnage très important de la série s'arrange pour se faire tuer (une sorte de suicide, en somme) sans que l'on comprenne vraiment la raison de cet acte radical. Et Le Gall de nous laisser en plan à l'instar de son héros, sans trop savoir s'il y aura une suite ou si ce tome est une conclusion. Disons tout de suite que, dans ce dernier cas de figure, ce serait la conclusion la plus WTF de l'histoire de la BD ! Mais je n'ose y croire, ce n'est pas possible !

Ceci dit, Le dernier voyage de l'Amok possède des qualités indéniables : en premier lieu son écriture. Les dialogues, souvent caustiques, sont excellents, et comme l'album est fort verbeux, cela donne l'occasion à Frank Le Gall de démontrer un talent de la réplique proche d'un Michel Audiard.
Ensuite, de nouveaux personnages font leur apparition - engagés dans l'équipage de l'Amok - et certains sont vraiment réussis et pittoresques, comme le nain roublard Mr. Chandelle, le colosse simple d'esprit Mickymos (oui, son nom contient une référence - savoureuse ! - à la petite souris) ou encore Colombe, un bad guy toujours de blanc vêtu. Ce sont là pour moi les points forts de ce tome : l'écriture et le "casting", même s'ils ne parviennent pas à faire oublier l'aspect convenu et ronronnant de l'histoire. Et l'ennui qui pointe parfois le bout de son nez.
Je n'insisterai pas longtemps sur le dessin : Le Gall est fidèle à lui-même, avec son style "ligne claire-gros nez" qu'on lui connaît. L'album étant édité dans un format plus grand qu'auparavant, c'est d'autant plus agréable pour ceux qui apprécient, et il se dégage toujours des planches une ambiance unique qui sent bon le grand large et les îles à la végétation dense, les villes asiatiques des années 20 et leurs tavernes borgnes et enfumées.
Dommage que le scénario soit trop à l'aise dans ses pantoufles, avec ses péripéties trop prévisibles et son déroulement basique, et que la fin, comme je le disais, laisse vraiment songeur.

Note : Image IPB
Lu 105 fois - poster un commentaire     

Warship Jolly Roger T4/4 : Dernières Volontés

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 20-04-18 17:05 - 0 commentaires



Série : Warship Jolly Roger
Scenario : Runberg
Dessin : Montillo
Genre : Bataille.. politique
Edition : Dargaud
Acheter sur BDfugue

Résumé :Les rumeurs étaint fondées : le président Vexton va épouser la jeune actrice Pénélope Tora en pleine campagne électorale, tandis que la guerre civile déchire la Confédération. Candidate à l'élection elle aussi, Rebecca Veri, l'ancienne assistante de Vexton, ne manque pas de souligner l'attitude irresponsable de son adversaire. Pendant ce temps, à bord du vaisseau Jolly Roger, arme de guerre plus redoutable que jamais, le général déchu Jon T. Munro expose son objectif : détruire le croiseur présidentiel, réduire en poussière les jeunes mariés, et venger enfin son fils. À son côté, Kowalski désapprouve profondément ce projet. Va-t-il trahir ses compagnons ? Et que vont faire Roberto et Djema, à qui Munro refuse de rendre la liberté avant l'attaque, comme il l'avait pourtant promis ? De leur côté, Katya et les autres leaders rebelles ont leur idée pour faire du mariage présidentiel un événement inoubliable...

On sait à quel point il est difficile de terminer une série. Peut d'auteurs reussisent à cloturer toutes leurs séries de belles façons tellement de bons albums ammènent de grandes attentes.
Et je pensias Runberg être de ceux la... jusqu'à ce tome 4. Car meme si ce tome 4 est loin d'etre mauvais, cela va sans dire, il m'a déçu. Décu car ce n'était pas, de mon point de vue, ce à quoi menaient les 3 premiers tomes. Non pas la toute fin qui est elle bien pensée, mais plus le corps de ce quatrieme tome. En effet ce quatrieme tome est concentré pour 50% sur la bataille presidentielle entre Vexton et son ex-conseillère. Une magouille politico-financière sur fond du mariage qui nous détache de Munro et de sa douleur d'avoir perdu son fils. On se détache globalement de l'équipe de Munro (pas completement bien sur) mais ce détachement ne nous permet pas de bien finir les différentes histoires commencées sur les differents personnages : 13 a t il vraiment tué ses parents adoptifs ? Quel est le passé de Kowalski, seul personnage dont on ne sait pas grand chose ? D'ou sorte d'un coup tout ses vaisseaux rebelles ? Comment la mère vie-t-elle l'assassinat de son fils ?

Et cela rend la lecture frustrante car cela nous presente quasiment Vexton comme le personnage central et le plus important de l'histoire la ou moi je voyais forcement Munro.

Alors ma vision est peut etre faussée depuis le début mais j'ai bien peur que beaucoup d'autre lecteurs avaient eu la meme que moi.

Ma Note : Image IPB
Lu 100 fois - poster un commentaire     


IcônePartagez nous !

Icône Ephémérides

IcôneNos interview dessinées



Plus d'interviews

Avril 2018

  L M M J V S D
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30

Derniers sujets


Icône MiniChat

  • redfoxone - et c'est démeusuré par rapport à nerim
  • redfoxone - j'ai l'impression qu'il speed bien plus en effet
  • poseidon2 - putain ca reagit super vite ce nouveau fofo !!
  • poseidon2 - ca al'air d'aller plus vite non ?
  • poseidon2 - cool
  • redfoxone - yop, ici nouveau serveur, ca aura été rapide pour moi
  • poseidon2 - Pour la note il faut voir avec le patron si on peut ajouter une image dans le titre...
  • poseidon2 - Vas y phil pour Theodore, ce retour m'intrigue :)
  • The_PoP - Est-ce que vous pensez qu'il est possible d'afficher la note dans la liste des sujets ?
  • The_PoP - Par contre je pensais à quelque chose, mais peut être que cela demande trop de boulot...
  • The_PoP - Je viens de poser la critique du Sculpteur. Sincèrement une très grosse claque !
  • Phileas - Puis-je me réserver la chronique du nouveau Théodore Poussin ? Merci :)
  • poseidon2 - Dans le doute met une annonce dans la section "recherche" car sur le mini chat na ne sera que fugitif ;)
  • jungbluthelodie - bonjour scenariste, je suis à la recherche d undessinateur pour un comics comtemporain et science fiction ; 50/50; je suis sur Lille mais on peut travailler via les reseaux`;
  • poseidon2 - bonjour. Il y une section "recherche". N'hesite pas à poster la bas ;)
  • Walden - Bonjour, je suis a la recherche d'un dessinateur mangas, puis-je déposer mon annonce quelque part sur le forum ? :)
  • poseidon2 - je m'etonne de l'avoir raté dit donc... completment mon truc :D :D
  • Phileas - C'est...hum... un comic érotico-lesbien-horrifique-insectoïde publié par Snorgleux (oui, ça existe). Tout un programme, quoi. :)
  • poseidon2 - Pas de soucis :) Pour ma part je ne vois meme pas ce que 'est :)
  • Phileas - Si personne ne l'a encore chroniquée, j'aimerais me réserver celle de Insexts. Is it possible ?

Utilisateurs connectés

0 membre(s), 673 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com