1001 BD.com: Accueil 1001 BD.com

Aller au contenu

La Selection Du Premier Semester 2018

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 07-07-18 13:02 - 4 commentaires


Salut à tous !!

Oui je sais je sais je suis encore à la bourre. Mais c'est pas uniquement de ma faute ! Entre le soleil qui a enfin fait son apparition et une équipe de France qui tient ses promesses en nous offrant des buts et au moins une demi finale de coupe du monde, j'avais un peu la tête ailleurs. Mais la c'est bon ca sent les vacances. Le soleil a enfin decidé de se pointer et les routes du travail commencent à se libérer... une bonne atmosphère de détente propice à de bonne lectures. Et quoi de mieux que de choisir des titres surs ? Des titres choisit par vos honorables serviteurs pour vous permettre de rendre l'attente des vacances passionnante !
Comment vous le voyez, il y en a pour tout les gouts !
Sur ces bonnes paroles je vous souhaitent donc de très très bonnes vacances d'été. !


Poseidon2, pour toute l'équipe de www.1001bd.com


La sélection du premier semestre 2018 des chroniqueurs


Selection premier semestre 2018


Selection premier semestre 2018


Selection premier semestre 2018

Pour ceux qui s'inquiéteraient, le site ne dors jamais et le critiques continuerons à paraitre tout l'été !
Lu 3 101 fois - dernier commentaire par alx23     

Bayou Bastardise Tome 2

L'utilisateur est en ligne  
alx23 
- 16-10-18 06:15 - 0 commentaires



Bayou bastardise Tome 2
Scénario : Brad Armand
Dessin : Neyef
Couleur : Neyef
Genre : Fantastique
Edition : Ankama
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Ce n'est pas par hasard que Laaa Tigre a convaincu son amie Lady Zaaa de venir emménager dans ce coin perdu du Sud des États-Unis. Ce n'est pas non plus la providence qui maintient le Commodore Destranville au sommet de la chaîne alimentaire. Et autant se dire tout de suite que la chance ne suffira pas à Radio Earl, qui ne chante plus, pour retrouver l'enfant que les Chevaliers de Louisiane lui ont volés. Les choses ne changent pas par magie. Ça, Rosa Lee Leadbetter le sait. En soufflant la cervelle du pasteur Riley, elle a troué les nuages qui hantaient sa tête. Un coup de feu a fait l'éclaircie. Pour elle c'est clair : la seule couleur c'est le blues. La couleur de la nuit. Des ecchymoses de l'âme. Et du ciel au-dessus des nuages. Blues is the new black. Blues Panthers !

On ne pensait pas pouvoir lire un jour la suite de Bayou bastardise après plus de trois années après la sortie du premier tome. Les lecteurs se rappelleront du manque de fluidité dans l'histoire avec toute une brochette de rednecks déjantés et une intrigue peu fluide avec beaucoup de ramifications. Dans cette suite, Brad Armand donne de la lisibilité sur son scénario avec une intrigue qui s'accélère et des personnages qui mort. Pour la partie graphique, Neyef assure des planches de qualité. L'auteur a largement progressé depuis ses autres réalisations comme Mutafukaz Puta Madre.

L'univers de cette série donne des possibilités intéressantes pour la suite, en espérant ne pas devoir attendre trois année de plus avant de lire le troisième tome.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 57 fois - poster un commentaire     

Le Voyage De Marcel Grob

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 15-10-18 08:06 - 0 commentaires



Série : le voyage de Marcel Grob
Scenario : Philippe Colin
Dessin : Sébastien Goethals
Genre : Malgrés eux
Edition : Futuropolis
Acheter sur BDfugue

Résumé :Le 11 octobre 2009, Marcel Grob, un vieil homme de 83 ans, est interrogé sur un passage sombre de sa vie. Le 28 juin 1944, comme 10.000 Alsaciens, il est enrôlé de force par l'armée allemande. Des décennies plus tard, il doit convaincre le tribunal qu'il n'est pas un criminel. Avec un dossier historique.

En ce centenaire de la fin de la première guerre mondial, on s'attendrait à ce que le titre de guerre de l'année soit sur cette période-là. Eh bien, pour l'instant, j'aurais tendance à dire que non. Car ce Voyage de Marcel Grob est vraiment très bon. Très bon graphiquement déjà ce qui n'est pas toujours vrai dans les roman graphique. On y trouve souvent des scénarios ambitieux mais souvent de graphisme soit torturé soit caricaturaux. Ici rien de tout ça. C’est très très joli.

Et côté scénario c'est.... original. Oui oui un récit de guerre original car il parle d'une population connu quasi uniquement en Alsace/lorraine : les malgré nous. Pour être plus précis ce roman parle d'une frange de 2000 personnes oubliées par l'histoire qui sont des "malgré nous" enrôlés dans les Waffen SS.

Et notre scénariste ne cache rien : il nous parle autant de la guerre que de la peur de représailles sur leurs familles aussi bien que des exécutions sommaires des fuyards. Une lecture émouvante et instructive de la part d'un auteur qui, par l’intermédiaire de ce récit, rend hommage à un grand père qu'il avait mal jugé.

Ma Note: Image IPB
Lu 106 fois - poster un commentaire     

Battle In 5 Seconds T1 Et 2

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 12-10-18 12:30 - 0 commentaires




Série : 52
Scenario : Collectif
Dessin : Collectif
Genre : Ce que je n'aime pas chez DC
Edition : Urban Comics
Acheter sur BDfugue le tome 1
Acheter sur BDfugue le tome 2

Résumé :IAkira est un lycéen passionné de jeux vidéo tombé dans les griffes d'une mystérieuse organisation. Ses compagnons d'infortune et lui sont désormais les participants d'un jeu d'un genre nouveau. Radiés des registres de la population, les voilà devenus des sujets d'expérimentations et ils vont se découvrir, chacun leur tour, des pouvoirs dévastateurs. La décision d'Akira est prise : il va utiliser ces nouvelles facultés pour détruire l'organisation qui les retient captifs.Ses armes : un pouvoir que personne n'attend et un sens de la stratégie hors du commun. Mais attention, pour tous les participants, le danger peut survenir à tout moment... Préparez-vous ! Combat dans 5, 4, 3...

Nouveau shonen chez Doki-Doki avec un shonen de combat qui ne se cache pas. En effet Battle in 5 secondes est ni plus ni moins qu'un enchaînement de combat qui démarre après 5 secondes. Si le pitch est minimaliste c'est parce que le manga l'est tout autant.

Quand je disais qu'il ne trichait pas : Ce manga est une tournoi de Street Fighter à super pouvoir. C'est tout. Alors soit on aime soit on n’aime pas. Moi j'ai trouvé ça sympa mais j'avoue que si la série dépasse les 6 tomes comme ça je vais vite me lasser....

Ma Note: Image IPB
Lu 148 fois - poster un commentaire     

Mushoku Tensei T8

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 11-10-18 13:06 - 0 commentaires



Série : Mushoku tensei
Scenario : Rifujin Na Magonote
Dessin : Yuka Fujikawa
Genre : Magie magie
Edition : Urban Comics
Acheter sur BDfugue

Résumé :Sa première vie sur Terre avait été un ratage total. Réincarné dans un monde de magie et d'épées, Rudeus va tout faire pour éviter les erreurs du passé... et sera peut-être le nouveau héros d'un monde en péril ? La chaleur d'une famille... Voilà une chose que Rudeus n'a jamais connue dans sa vie d'avant. Depuis quatre ans déjà, il vit séparé de son père, un ancien escrimeur au tempérament de feu, de sa mère, une ancienne guérisseuse aussi douce que prévenante, et de ses soeurs, qu'il n'a connues que bébés. Au hasard du voyage qui doit le ramener chez lui, il croise enfin le chemin de son père... Les retrouvailles promettent d'être incroyablement émouvantes ! Quant à Roxy, elle rend visite à ses parents...

Dur dur de suivre un tome comme le 7. Le tome 7 avait été un des meilleurs de la série avec les retrouvailles compliqués entre Rudeus et son père. Mais retrouvailles quand même avec une bonne gestion de l’expérience de la vie passée de Rudeus.

Alors pour ne pas avoir à assumer cette "filiation d'album", nos auteurs ont choisi d'utiliser ce tome 8 pour nous montrer.... les autres protagonistes de notre histoire à savoir Roxy et son amie d'enfance démone. Alors le rythme en prend un gros coup quand on enchaîne les deux albums. On retourne dans du plan plan standard voir même on a un peu peur que cela serve uniquement à délayer la sauce.... Et on s'ennuie un petit peu du coup.

Bon on devait forcement descendre en intensité mais espérons que cela ne soit que temporaire.

Ma Note: Image IPB
Lu 127 fois - poster un commentaire     

52 T4/4

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 11-10-18 10:31 - 0 commentaires



Série : 52
Scenario : Collectif
Dessin : Collectif
Genre : Ce que je n'aime pas chez DC
Edition : Urban Comics
Acheter sur BDfugue

Résumé :Isolée à Nanda Pardat, Renee Montoya doit à tout prix rentrer à Gotham City afin de sauver Batwoman de la secte de la Bible du Crime ; Animal Man est perdu aux confins de l'espace, séparé de ses amis, Adam Strange et Starfire ; Steel part à la rescousse de sa nièce au courant des méfaits de son employeur, Lex Luthor ; Ralph Dibny continue sa quête en enfer ; et Black Adam tient à protéger coûte que coûte l'indépendance de son pays, le Kahndak. Mais toutes ces quêtes apparaissent bien futiles face à la possibilité d'une réécriture complète de la réalité !

Bon je serais allez au bout. On ne pourra pas me dire : mais tu vois en fait la fin c'est trop bien tu comprends tout et tu aurais dû aller jusque-là. Non là j'ai tout lu et je pourrais dire : non à la fin on ne comprend rien ! Rhaaa qu'est-ce que je n'aime pas quand DC se lance dans des trucs incompréhensibles et supers compliqués. Le dernier numéro de 52 est juste what the fuck tellement c'est compliqué !

Si la partie sur Black Adam est plutôt bien pensé et regroupe bien différentes histoires (quoi qu'au final un peu "tout ça pour ça") et la partie avec Luthor très classique, la partie sur l'intergang est ridicule et en décalage complet entre les histoires (quel rapport entre un sacrifice religieux à Gotham et des monstres mecanico-scientifique qui attaque Black Adam???). Mais ce n'est pas le pire. Le pire est à choisir entre :

  • une conclusion générale complètement débile avec un retour de multivers abracadabrantesque
  • Un retour des 3 héros très mal fait sans explication d'aucune sorte genre : en fait il étaient la derrière un caillou. Mince on ne les avait pas vus


Et le pire dans tout ça c'est que c'est tellement compliqué que ce n'en est même pas divertissant. Je ne remercierais jamais assez Tom King d'avoir repris les rennes de Batman pour revenir à des trucs plus simple et humains...

Ma Note: Image IPB
Lu 131 fois - poster un commentaire     

Psycho-Pass Saison 2 T1

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 10-10-18 08:32 - 0 commentaires



Série : Psycho-pass
Scenario : Saru Hashino
Dessin : Saru Hashino
Genre : La suite de trop ?
Edition : Kana
Acheter sur BDfugue

Résumé :Début du XXIIe siècle, il est désormais possible d'attribuer une valeur chiffrée à l'état psychologique et à la personnalité de chacun. Les gens ont pris l'habitude d'appeler cette valeur « Psycho-Pass ». Les criminels sont également jugés en fonction de leur « facteur criminel ». Inspectrice désormais à la tête de l'unité 1 de la brigade de Sécurité Publique, Akane Tsunemori doit faire face à la mort d'un exécuteur et à la disparition d'un inspecteur appartenant tous deux à l'unité 2. La série d'incidents impliquant le mystérieux « Kamui » constitue un redoutable défi lancé à Sibylle dont Akane connait à présent la véritable nature... Entre obéissance aveugle au système et rébellion, entre déterminisme et libre arbitre, Akane parviendra-t-elle à trouver le juste équilibre et à exercer son métier ?

Hmmm franchement quand j'ai appris qu'il y avait une saison 2 à l'excellent Psycho-pass, j'ai eu un doute. Un doute car franchement le manga n'appelait vraiment pas de suite. L’histoire avec Sybille était bien comme ça.
A la limite le prequel s'est retrouvé au final intéressant car nous parlant de personnages que l'on connaissait déjà.

Mais une saison deux pour quoi faire? Et bien après lecture je peux répondre à cette question : pour faire de l'argent. Car en fait ce tome 1 c'est ni plus ni moins : on en prend des différents et on recommence. L'inspectrice Akane prend la place de Ginoza qui lui prend la place Kōgami et hop une nouvelle recrue arrive et hop un niveau super vilain qui en veut à Sybille.

Donc si jamais vous n'avez pas lu la saison 1 à la limite ça peut valoir le coup.
Sinon pour l'instant autant relire la saison 1 !

Ma Note: Image IPB
Lu 145 fois - poster un commentaire     

Sons Of Anarchy Tome 6

L'utilisateur est en ligne  
alx23 
- 10-10-18 06:05 - 0 commentaires



Sons of anarchy tome 6
Scénario : Ryan Ferrier
Dessin : Matías Bergara
Couleur : Paul Little
Genre : Action
Edition : Ankama
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Suite au meurtre brutal de sa femme, Opie retourne à la scierie Oswald dans l’espoir de laisser le club - et ses activités criminelles - derrière lui. Malheureusement, rien ne reste clean bien longtemps à Charming et la corruption à la scierie risque bien de le faire craquer. Pendant ce temps, alors que Jax et Clay luttent pour le contrôle du club, un des vieux ennemis de l’IRA de Chibs vient se venger… et la loyauté des Sons va être mise à rude épreuve.

L’univers étendu de la série Tv Sons of anarchy se termine avec ce sixième tome. Le fameux club de motard va se confronter à l’organisation terroriste de l’Ira pour tenter de récupérer le trafic d’arme. En parallèle, Opie quitte le club pour essayer de se reprendre suite à la mort de sa femme. Les ennuies vont le rattraper alors qu’il trouve du travail. Le club de motard est prêt à tout pour pouvoir survivre après tous les déboires des tomes précédents. Matías Bergara gère la partie graphique avec maîtrise, l’auteur est connu pour avoir travaillé sur des comics horrifiques tel que cannibale ou Sons of the devil. Le côté sombre de son dessin convient bien à l’ambiance de la série.

Les amateurs de la série Tv pourront poursuivre l’aventure avec cet ultime épisode.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 143 fois - poster un commentaire     

Dad T5 : Amours, Gloire Et Corvées

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 09-10-18 16:24 - 0 commentaires



Série : Hexed
Scenario : Nob
Dessin : Nob
Genre : Ahhhh les enfants
Edition : Dargaud
Acheter sur BDfugue

Résumé :Dad ne sait plus où donner de la tête ! S'occuper de ses quatre filles aux caractères aussi forts que disparates, c'est un travail à plein temps : entre le désir d'indépendance de Pandora, les aventures amoureuses d'Ondine, les revendications militantes de Roxane et l'affection débordante de Bébérenice, les journées sont bien remplies. Pourtant, Dad n'en reste pas moins un homme et, en tant que père célibataire, la solitude lui pèse aussi parfois. Maintenant que ses enfants grandissent, sentirait-il de nouveau son coeur battre pour quelqu'un, quelque part entre les sacs de courses, les panières de linge sale et les casseroles ? L'amour fait tourner plus d'une tête dans ce cinquième tome des aventures de Dad et de sa petite famille !

Enfinnnnnnn ! Enfin notre gentil nounours de Dad rencontre quelqu'un ! Franchement depuis le temps qu'on le voit se débattre avec ses filles et qu'on le prend en pitié autant qu'en amitié, cela fait du bien de le voir enfin prendre du temps pour lui et avec quelqu'un. Cela permet aussi et surtout à Nob de changer le ton des gags en les inversant. La c'est le père qui doit caccher quelque chose à ses filles et se sont elles qui cherche a découvrir "ce qu'il a". Et ça donne des situations super cocasses avec, par contre, un humour un poil plus "osé" qu'il ne l'était dans les tomes précédents.

Cerise sur le gateau, cela offre à Nob la possibilité d'un cliffhanger, chose improbable dans les BD d'humour. En effet à la fin de l'album on à furieusement envi de lire la suite ce qui est bien rare dans ce genre d'album.
Bref un album tout bon tout bien à lire pour prendre un bon coup de détente !

Ma Note: Image IPB
Lu 134 fois - poster un commentaire     

Hexed Ominbus

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 08-10-18 19:59 - 3 commentaires



Série : Hexed
Scenario : Michael Alan Nelson
Dessin : Emma Ríos / Dan Mora
Genre : Zatanna Constantine
Edition : Glenat Comics
Acheter sur BDfugue

Résumé : Un thriller surnaturel et survolté !On dit que les voleurs n'ont pas d'honneur... Alors imaginez ceux qui travaillent pour le monde occulte ! Luci Jennifer Ignacio Das Neves « Lucifer » pour faire plus court est une as de la voltige et une voleuse professionnelle d'artefacts magiques. Mais le jour où elle accepte le job de trop, elle déclenche accidentellement un mal ancien susceptible de mettre l'humanité en péril. Et, cette fois-ci, ses petits tours de passe-passe risquent de ne pas suffir pour la sortir d'affaire...Michael Alan Nelson nous plonge dans une série d'action sans temps mort mâtinée de surnaturel, portée par une héroïne forte, entre Buffy et Lara Croft ! Cet omnibus inédit réunit l'intégralité des aventures de Hexed, première série des talentueux Dan Mora (Klaus) et Emma Rios (Pretty Deadly).

Vous imaginez ca : un mélange de Zatanna et de John Constantine ! oui oui vous avez bien lu ! Et surtout vous venez de vous rendre compte que c'était une integrale et que vous aviez raté ca !
C'est le choc que ca ma fait à moi en ouvrant cette intégrale : tous ce dont j'avais envie en comic en ce moment. De la magie, des démons, de la couleur et une héroine au fort caractère.

Et après lecture cette intégrale tient quasiment toutes ses promesses. En effet on y retrouve le coté un peu glamour d'une Zatanna avec une jolie fille cambrioleuse au grand coeur qui maitrise la magie. Et pour le coté Constantine, on retrouve aussi des démons, du sang, des malédictions et des secrets en pagaille. Une vrai bonne lecture juste nuancée par la rapidité de traitement de cette omnibus (432 pages quand meme). En effet cela va vite, très vite. Trop vite au début. On entre directement dans le vif du sujet la ou on aurait préféré prendre plus son temps pour decouvrir notre héroïne et son histoire.

Mais franchement c'est pas grand chose au vu du plaisir de lecture qu'offre ce comic de magie qui m'était jusqu'alors inconnu.
Un vrai bon moment de détente !

Ma Note: Image IPB
Lu 228 fois - dernier commentaire par Phileas     

Les Elfées T10

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 08-10-18 19:46 - 0 commentaires



Série : Elfées
Scenario : Weissengel / Serge Carrère
Dessin : Elisa Ferrari
Genre : Pour jeune fille
Edition : Dargaud
Acheter sur BDfugue

Résumé : La trop longue distance a raison de la relation entre Tetsuo et Izel. Celle-ci noie son spleen dans la création musicale et se met à la recherche de nouvelles musiques. En écoutant les mélodies de Frédéric Chopin Elle a une révélation et partage son enthousiasme avec Lou, Yoshi et Nina, qui ne peuvent s'empêcher de reconnaître le côté magique et enchanteur de cette musique. Qui dit magie dit fééries et nos héroïnes se demandent si les créatures fantastiques ont pu inspirer d'autres humains avant elles et partent à la recherche des premières Elfées.

Dixieme tome des elfées et tome peut etre le moins elfique des 10. Alors certes nos jeunes amies utilisent leurs "lucioles" pendant un moment et cherchent à mettre des fééries en face des musesdes grands artisties mais cela reste assez soft en terme de magie.
On parle plutot ici du coeur de métier des BDs pour jeunes filles : les problemes amoureux....

On car ici Izel se plonge dans la musique encore plus parce qu'elle a un probleme de coeur... Bon vous l'aurez compris c'est une BD vraiment pour jeune fille sans plus.
Un cru honnête pour les jeunes filles mais pas plus car même le probleme de coeur est survolé. Un peu dommage.

Ma Note pour jeune fille: Image IPB
Lu 136 fois - poster un commentaire     

L'ère Des Cristaux T8

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 08-10-18 12:22 - 0 commentaires



Série : L'ère des cristaux
Scenario : Haruko Ichikawa
Dessin : Haruko Ichikawa
Genre : la grande avancée
Edition : Glenat manga
Acheter sur BDfugue

Résumé :Ca y est ! Phos s'est enfin décidé et part à la découverte des Sélénites. Entre révélations et confirmations, ce tome est le tome de l'avancée de l'histoire

Le tome 7 c'était soldé sur un événement des plus retentissants : Phos (mélangé avec Lapis) avait décidé de partir chez les Séléniens pour enfin avoir les réponses que le maitre ne voulait pas lui donner.
Et pour ce qui est des réponses ont en a. mais genre plains ! Sur tous les sujets. Que ce soit l'histoire (enfin sa confirmation), le maître, les Séléniens, leur objectifs ou encore sur les cristaux eux-mêmes.... c'est le grand déballage qu'on attendait.

Haruko Ichikawa ne s'est pas défilé et ne nous a pas donné, comme dans beaucoup de manga, un énième chapitre diluant l'information pour faire durer le plaisir. Là ou à tout ce qu'on voulait.
Reste maintenant le plus dur : conclure de belle façon ce superbe conte. Et ça ce n’est pas gagné d'avance.

Ma Note: Image IPB
Lu 196 fois - poster un commentaire     

La Fille Qui Voulait Voir La Guerre

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 07-10-18 17:58 - 0 commentaires



Série : La fille qui voulait voir la guerre
Scenario : Jean-Yves Le Naour
Dessin : Christelle Galland
Genre : Devoir de mémoire
Edition : grand angle
Acheter sur BDfugue avec ex libris offert

Résumé :Un soldat qui meurt au front, c'est une famille dévastée à l'arrière. Clémence a 10 ans et vit à Charnay-Lès-Mâcon. Elle doit présenter un exposé à sa classe, mais n'a aucune idée de ce dont elle peut parler. En passant devant le monument aux morts, elle remarque son nom de famille. Elle a donc un ancêtre qui est mort pour la France pendant la Première Guerre mondiale. Le voilà son sujet d'exposé ! En cherchant dans le grenier de ses grands-parents, mais aussi dans les archives départementales, Clémence va faire connaissance avec son aïeul et découvrir une autre histoire de la Grande Guerre, celle que l'on ne voit jamais : celle de l'arrière, loin des tranchées.

Grand angle flirt avec la collection Bamboo pour cet album hommage au centenaire de la fin de la première guerre mondiale.
En effet on retrouve ce qui fait les collections Bamboo, c'est à dire des personnages jeunesses avec un ton détaché et une histoire de famille qui finie bien au final. Mais on retrouve aussi ce qui fait grand angle avec une partie d'album serieuse et documentée sur la guerre de 14-18.

On se retrouve avec un bon mix pour enfant. Pas trop lourd en terme d'image et de récits sordides de guerre mais intructif quand même pour nos chères têtes blondes(ou pas blondes) qui n'ont aucun repère de cette guerre si lointaine.
Un bon compromis qui par contre ne conviendra pas à des parents cherchants une vraie BD sur la guerre. Mais pour eux il y en a plein d'autres ;)

Ma Note: Image IPB
Lu 79 fois - poster un commentaire     

Fool's Paradise T1

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 06-10-18 09:51 - 0 commentaires



Série : Fool's paradise
Scenario : Nijyamu
Dessin : Misao
Genre : D'ou le besoin de sortir T1 et 2 en même temps
Edition : Kana
Acheter sur BDfugue

Résumé :La super-idole Sela Hiiragi a été gravement blessée dans un attentat à la bombe. Tout le monde pense que l'auteur des faits pourrait être Kazutaka Nichiya, un garçon ayant commis plusieurs attentats à la bombe quelques années plus tôt, alors qu'il avait 13 ans. Après cet incident, l'amour qu'éprouvent les fans pour Sela fait place à une haine collective à l'égard du criminel, ce qui bouleverse petit à petit la société japonaise..

Nouvelle série de Kana et une bonne illustration de l'intérêt de sortir les tomes 1 et 2 de séries de mangas de ce genre.
En effet ce tome 1 est....frustrant. Frustrant car il se devoile dans les 10 dernières pages uniquement. Toute la première partie est trop standard avec quelques pistes sur la fin mais rien qui donne vraiment envie de poursuivre.

Alors qu'en fait la fin du tome change tout et titille vraiment notre curiosité sur ce SRTP et sur le personage de Sela.

On attendra donc le tome 2 pour vraiment juger la qualité de ce début de série.

Ma Note: Image IPB
Lu 192 fois - poster un commentaire     

La Terreur Des Hauteurs

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 06-10-18 09:44 - 0 commentaires



Série : La terreur des hauteurs
Scenario : JC Dneis
Dessin : JC Denis
Genre : Pour les gens sujets au vertiges
Edition : Futuropolis
Acheter sur BDfugue

Résumé :Déambulant avec sa compagne sur un chemin des douaniers, au bord de la mer, l'auteur s'arrête tout soudain : "Ça a commencé par une vague sensation de tristesse, un sentiment diffus d'absence et d'abandon. Rien de très remarquable au fond. Je ne me suis pas méfié du tout." Mais de quoi l'auteur ne s'est-il pas méfié ? De la peur du vide. De la terreur des hauteurs, ce monstre issu de l'imagination qui toujours triomphe de la raison. Autrement dit, le vertige, qui "absorbe et retient toute pensée cohérente". Poursuivant, tant bien que mal, sa marche sur le sentier littoral - "Enfoirés de douaniers !" -, l'auteur se remémore ces "paniques à bord" qui ont marqué, ô combien, sa vie.

Amis paniqués par les hauteurs, cet ouvrage est pour vous. Il vous permettra peut-etre de mettre des mots sur vos maux. En effet JC Denis nous raconte comment il analyse, avec l'expérience, sa propre phobie avec son idée d'ou cela vient tout comme ses pires crises.
Bon par contre si jamais vous n'avez pas le vertige... ben la lecture vous semblera quand meme bien longue....

JC Denis enchaine les souvenirs douloureux sur le vertige.... un peu trop. On comprend son probleme mais vu qu'il ne nous touche pas, on a du mal à vraiment s'intéresser et s'attacher aux problèmes de notre auteur.
Une BD à reserver aux gens sujets au vertige.

Ma Note: Image IPB
Lu 137 fois - poster un commentaire     


IcônePartagez nous !

Icône Ephémérides

IcôneNos interview dessinées



Plus d'interviews

Octobre 2018

  L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

Derniers sujets


Icône MiniChat

  • Phileas - @Pop : j'ai lu un texte qui parlait de la première de la pièce : c'était un moment d'anthologie !
  • Phileas - @Pos : Oui, j'ai entendu parler du jeu de plateau :)
  • The_PoP - @Phil oui c'est bien ce que tu crois...
  • poseidon2 - Enparmant de cela un jeuxx de plateaux avec des figurines superbes va paraitre en financement participatif d'ici 15 jours ;)
  • poseidon2 - Avant de lire ton post sur les beaux livres je ne savais pas ce qu'était AC :)
  • Phileas - Faut juste que j'arrive à décrocher une petite heure de AC Odyssey ^^
  • Phileas - @ Pop : si ça raconte ce que je crois (Rostand, Coquelin, Sarah Bernardt, etc...), ça doit être intéressant en effet
  • Phileas - @Pos : sorry, j'étais passé à côté de ta chronique sur Hexed. Ca a l'air chouette en effet :)
  • The_PoP - Parlons littérature et bd : je ne peux que vous conseiller très fortement la BD Edmond qui va bientôt paraître chez rue de sèvres. Une merveille inspirée de la pièce inspirée de la création de Cyrano .
  • poseidon2 - @phil, jette u coup d'oeil a Hexed. Ca "pourrait" te plaire ;)
  • Phileas - :)
  • The_PoP - Effectivement dès qu'on parle d'Angeot on ne peut que tomber d'accord avec toi :)
  • Phileas - Précision : je parlais de la littérature mainstream française actuelle (Lévy, Musso, Angeot, etc...), pas des romans de SF/fantastique/fantasy français qui eux, en fait, sont bien meilleurs.
  • The_PoP - ceci dit Phil, si tu ne connais pas, en roman français fantasy, je te conseille la horde du contrevent :)
  • The_PoP - et puis quand je vois tous les jeux qui sortent....
  • The_PoP - non non grosse semaine de boulot pour moi mais je suis là
  • redfoxone - Je lisais quand je prenais les tec :)
  • Phileas - Je parle des romans français actuels, bien sûr...
  • Phileas - Cela dit, quand on voit la qualité et la densité des romans français, ça ne demande pas des masses de concentration ^^
  • Phileas - J'en ai déjà vu en train de lire un roman (de poche) dans le métro, debouts, en pleine heure de pointe. Leur capacité de concentration m'impressionne :)

Utilisateurs connectés

1 membre(s), 51 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)

alx23



Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com