1001 BD.com: Accueil 1001 BD.com

Aller au contenu

La Sélection Du Second Semestre 2018 Des Chroniqueurs

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 17-12-18 09:07 - 13 commentaires


Salut à tous !!

Fiouuuu l'été indien vient à peine de finir que le blizzard arrive et que Noel est déjà la. Et oui on était encore en t-shirt il y a 15 jours que Noël est déjà dans 10 jours. Mais ca laisse encore 10 jours pour braver les barrages et vous rendre chez votre libraire préféré pour donner un coup de main au père noël :). Et quoi de mieux pour cela que de piocher dans la sélection du deuxième semestre de 1001bd ?

Et ce deuxième trimestre nous attriste un peu car il met en avant une sélection plus orienté comics que BD européenne/manga. Alors je tiens à dire que la première partie de l'année nous avait sortie des titres de BD euro magnifiques... chacun sa période surement :) Et en relisant la note de la fin de l'année de l'an dernier, c'était l'inverse ;).

Je vous souhaite donc de bonnes fêtes de fin d'année accompagnées de bonnes lectures et vous dit à l'année prochaine pour une année de lecture avec 1001bd !

Poseidon2, pour toute l'équipe de www.1001bd.com


La sélection du deuxième semestre 2018 des membres et chroniqueurs


Selection deuxième semestre 2018


Selection deuxième semestre 2018


Selection deuxième semestre 2018

Le grand gagnant est donc le White Knight de Sean Murphy... pas vraiment étonnant :)
On vous donne tous rendez vous l'année prochaine pour toujours autant de critiques et un depart sur les chapeaux de roues avec la grande messe de la bd : Angoulème.
Lu 494 fois - dernier commentaire par alx23     

Le Spécimen

L'utilisateur est hors-ligne  
The_PoP 
- 19-01-19 16:10 - 0 commentaires

Le spécimen



Scénario : MATZ & Walter HILL
Dessin : Julien RIBAS
Genre : Thriller Paranormal
Edition : Rue de sèvres
L'acheter sur BDFugue

Résumé :Un thriller en huis clos haletant, où science et surnaturel s'entremêlent.
Sibérie. Désert de Ryn. Au centre Rynpeski, les condamnés à mort font - dans le plus grand secret - office de cobayes. Un jour d'opération a priori comme les autres. Coupure de courant soudaine. À la place du corps de l'homme venant de se faire exécuter, le corps d'un autre homme, qui ne tardera pas reprendre vie, dévoilant d'effrants yeux sans pupilles. Mais c'est bien la plus innocente de ses particularités. Le spécimen est capable de contrôler les esprits. Pourquoi ne souhaite-t-il parler qu'avec le docteur Irina Danko ? Qu'est-ce qui les unit ? D'où viennent les cauchemars qui chaque nuit assaillent la jeune femme ? Glaçant et palpitant.


Mon avis : C'est peu dire que j'aime beaucoup le travail scénaristique de Matz. Pour rappel voici la chronique sur www.1001bd.com de sa dernière coopération avec Walter Hill : http://www.1001bd.co...
Matz pour moi c'est surtout le scénariste de la série "Le tueur" que j'avais adoré.
Donc bon, là je ne vous cache pas qu'au milieu des 2 bombes qu'ont sorti les éditions rue de sèvres en ce début d'année, celui là je l'attendais.
On a ici donc affaire à un Oneshot, sorte de thriller paranormal en huis clos, à l'ambiance assez réussie. Le scénario, qui pour ma part devait être la grosse claque de cet album au vu d'un dessin qui à première vue (notamment la couverture) ne m'emballait pas plus que ça. Et bien il faut vraiment se méfier de ses à prioris, car si le scénario est globalement assez bon et parfois un peu surprenant, il ne m'a pas mis la claque que j'espérais. Et a contrario, le dessin lui s'est révélé bien plus riche et intéressant que je ne l'imaginais. Les personnages sont plutôt fins, les postures et scènes d'actions bien découpées et le tout donne vraiment une lecture facile.
Toutefois je crois que cet album aurait gagné à s'enrichir d'une atmosphère plus travaillée, plus inquiétante. On est très loin de l'ambiance d'un homme gribouillé par exemple. Dommage, j'espérais un peu mieux.

Ceci étant, il faut raison garder, et l'ouvrage se lit très très bien, l'histoire est fluide, s'enchaine bien et avec suffisamment de rebondissements pour nous intéresser jusqu'au bout. Bien sûr il manque quelques explications pour moi à la fin, mais ce n'est pas franchement anormal pour un one shot paranormal...

Ma Note :Image IPB

The_PoP, presque un peu déçu...
Lu 51 fois - poster un commentaire     

Compte À Rebours T2 - Le Piège De Verre

L'utilisateur est hors-ligne  
The_PoP 
- 19-01-19 16:09 - 0 commentaires

Compte à rebours T2 - Le piège de verre



Série : Compte à rebours
Scénario : Marc Trevidic & Matz
Dessin : Giuseppe LIOTTI
Genre : Thriller
Edition : Rue de sèvres
L'acheter sur BDFugue

Résumé :"Alors que le périphérique porte encore les stigmates du dernier attentat, la police scientifique, trouve sur place une clé USB qui, après analyse, appartient aux terroristes. Les prochaines cibles y sont mentionnées : un avion et l'un de nos symboles nationaux, le Louvre. Le temps de procéder à toutes les vérifications et d'identifier l'aéroport concerné, le drame redouté se produit. Trois terroristes abattent un avion en phase d'atterrissage à Beauvais : 91 personnes en seront victimes. Alors que cet attentat pointe les lourdeurs administratives et les guerres intestines, le juge Duquesne, la DGSI, le RAID et la Direction de la sécurité de Paris doivent profiter de leur avantage et n'ont d'autre choix que de déjouer le prochain attentat. Les effectifs ont été doublés aux alentours du monument, les fouilles sont systématiques, un système de reconnaissance faciale a été déployé, des membres du RAID jouent les faux agents de sécurité..Côté opérationnel tout semble au point...mais côté institutions ? l'attentat aura-t-il lieu ? Abou Othman, identifié comme « le cerveau » sera-t-il enfin appréhendé ?"

Mon avis : Suite du premier opus sorti il y a moins d'un an , la série du compte à rebours met en scène l'ex juge d'instruction du pole antiterrorisme du tribunal de grande instance de Paris Marc Trevidic. Evidemment pour ceux qui suivent un peu l'actualité, il s'agit d'un des grands magistrats français les plus présents dans les médias, invité malheureux à chaque nouvel attentat. Mais ici, on parle BD et point politique, je n'irais donc pas plus loin après avoir posé le contexte.
La trame est ici relativement classique avec des supers flics qui sont en chasse d'un super terroriste. Cette bd présente l'avantage de nous parler de manière assez précise et qu'on imagine forcément assez juste et crédible de la lutte anti terroriste en France. Malheureusement, pour moi, l'on reste encore trop en surface je trouve. Ceci dit, cela permet également au rythme de la BD de rester soutenu et de ne pas perdre le lecteur dans les méandres des services de renseignements et de police.
Il faut dire aussi que déjà, rien qu'esquissé comme c'est ici le cas, et avec le label réalité que pose la présence du juge Marc Trevidic au casting, et bien cela fait déjà très froid dans le dos.
La guerre entre service est ici inssuportable à lire, et les décisions prises font parfois douter des gens qui les prennent de par le détachement annoncé.
Côté graphisme, c'est plutôt travaillé, avec un véritable style, contrairement à ce que l'on trouve sur les productions du même style je trouve. Cependant, plusieurs cases semblent souffrir au niveau des personnages d'un effet flou, qui s'il n'est pas vraiment dérangeant, m'interroge quand même.

A noter également qu'on sent que les auteurs ont du mal à faire évoluer les personnages dans ce contexte ultra politisé sans justement rentrer dans la vision politique des choses. On les sent ainsi jongler parfois avec difficulté entre leurs opinions plus ou moins personnelles et la neutralité que leur impose leur contexte.

Une bd donc pour les amateurs de polar réalistes, même si l'on est loin des meilleurs du genre, le tout reste globalement bien prenant et intéressant tout en restant facile d'accès.

Ma Note :Image IPB

The_PoP, quand même pas rassuré
Lu 53 fois - poster un commentaire     

Dans La Forêt Des Lilas

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 19-01-19 12:04 - 0 commentaires



Dans la forêt des lilas
Scénario : Nathalie Ferlut
Dessin : Tamia Baudouin
Couleur : Tamia Baudouin
Genre : Conte / Drame
Edition : Delcourt
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
La jeune Faith habite un petit cottage isolé, quelque part dans la campagne londonienne. Chaque nuit, pour fuir la maladie qui l'accable, elle s'évade dans le rêve récurrent d'un monde poétique. Elle y retrouve Beau-Minon, le prince-chat ou bonne-biche, la fée. Mais sous l'oeuvre du temps, ce pays des merveilles est devenu sombre et inquiétant, dévasté par une créature avide de peur et de sang. Comtesse veut comprendre ce qui est arrivé, mais elle aussi a changé...

Avec Dans la forêt des lilas, Nathalie Ferlut a choisi le thème du conte de fée et des rêves pour répondre à des attentes d'adulte. Le récit est donc étrange dans son traitement, Faith une jeune adolescente perd tout son univers de petite fille. En effet, tous les soirs elle rejoignait les animaux parlants et habillés comme des humains. Son père vient de décéder et sa sœur part vivre avec son mari et elle ne peut pas rester seule dans cette grande maison. On apprend qu'elle est gravement malade alors qu'elle voudrait se réfugier dans son univers féerique. La partie graphique de Tamia Baudouin retranscrit bien le récit avec des personnages colorés pour les rêves et réaliste durant la journée.

Dans la forêt des lilas est un titre original qui devrait ravir les lecteurs de contes pour adulte.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 51 fois - poster un commentaire     

Jacob Kayne - Tome 1 - La Isabela

L'utilisateur est hors-ligne  
The_PoP 
- 18-01-19 16:03 - 4 commentaires

Jacob Kayne - Tome 1 - La isabela



Série : Jacob Kayne
Scénario : Sylvain RUNBERG
Dessin : Matéo GUERRERO
Couleurs : Javi MONTES
Genre : Piraterie uchronique
Edition : LE LOMBARD
L'acheter sur BDFugue

Résumé :Jakob Kayne et son frère Samuel sont les derniers survivants du peuple des Hippocrates. Jakob est un combattant, mais aussi un Mange-Mémoire, capable de s'introduire n'importe où grâce à un don qui est aussi une malédiction : nul ne peut se souvenir de son visage. Samuel est l'héritier du savoir des plus grands guérisseurs.
Ensemble, le guerrier et le médecin, ils sont devenus des mercenaires très prisés. Ils reçoivent la mission de guérir la fille malade d'un riche marchand. Mais celle-ci est coincée sur Isabela, une ville assiégée.


Mon avis : Ahhhh, le retour de la BD de cape et d'épée, ambiance Marini, dans un monde uchronique. Cette nouvelle série lancée par les éditions Le Lombard n'est pas sans me rappeler la série Scorpion que j'adore par ailleurs.
Alors quand en plus c'est scénarisé par M. Runberg qui nous montre qu'il a encore plein de belles histoires à nous raconter et servi par un dessinateur espagnol de talent, M GUERRERO, aux influences larges, je ne peux qu'être enthousiaste. Petit aparté d'ailleurs, j'espère que le choix de la couverture originale sera payant pour cette bd, car si je la trouve superbe, j'espère qu'elle ne dissuadera pas les lecteurs en camouflant un peu trop un vrai dessin aussi classique que de qualité et facile d'accès à l'intérieur.
Graphiquement, si je compare cette série avec le Scorpion c'est que les personnages de Jacob Kayne en empruntent le style, le charisme, et surtout le dessin hyper travaillé, fouillé, et magnifiquement mis en couleur. Côté scénario, un gros vent de fraîcheur, à défaut de franche nouveauté. Le monde uchronique présenté me semble juste hyper prometteur. D'ailleurs, annoncer dès le départ qu'il ne s'agira que d'une trilogie me fait déjà anticiper le manque. Ca va être court, et probablement trop à mon goût.
Alors oui, ici rien de révolutionnaire pour autant, mais c'est probablement le meilleur premier tome d'une série que j'ai lu depuis longtemps car, sans excès de zèle, tous ses éléments constitutifs sont de grande qualité.

Pour les amateurs de l'Aventure avec un grand A, ému devant une photo d'Errol Flynn, fan du Scorpion et adorant les mondes imaginaires, foncez sans réfléchir, ce Jacob Kayne est terriblement frais, charmeur et prometteur. C'est du très très bon.

Ma Note :Image IPB

The_Pop, charmé.
Lu 117 fois - dernier commentaire par ArnLeRouge     

Aristophania T1 : Le Royaume D'azur

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 18-01-19 15:53 - 4 commentaires



Série : Aristophania
Scenario : Dorison
Dessin : Parnotte
my 2 cents: Bonne introduction
Edition : Dargaud
Acheter sur BDfugue + ex libris offert

Résumé : Marseille, 1900. Clément est un ouvrier apprécié de tous. Un homme juste et droit, père de famille, mais dont la vie semble receler d’étranges secrets. Sa mort sera aussi brutale que mystérieuse. Gennevilliers, 1909. Les trois enfants de Clément ont grandi. Livrés à eux-mêmes, privés de leur mère qui croupit en prison, ils n’ont que la faim et la violence comme horizon. Un jour, une femme âgée prend contact avec eux. Elle se dit comtesse et prétend avoir connu leur père. Elle est à la fois étrange et rassurante, excentrique et attachante. Elle s’appelle Aristophania Bolt. Pour les arracher à leur vie de misère, elle les emmène loin de leur grisaille quotidienne et des morsures de l’hiver. Direction le Sud, son soleil et ses calanques, ses rivières et ses paysages sauvages. Direction l’Azur – c’est ainsi qu’elle nomme ce qui ressemble, pour les trois orphelins émerveillés, au Paradis sur terre. Mais il faut se méfier des apparences. Toute médaille a son revers, et l’Azur n’échappe pas à cette règle. Derrière la beauté et la lumière, de sourdes menaces étendent leur ombre. Elles ont pour nom Barboza, le chasseur de rats, ou encore le Roi banni et sa sinistre cour de laquais. Tous attendent leur heure, tapis dans les recoins des quartiers sombres de Marseille. Aristophania, la dernière fée d’Azur, convoquera toutes les ressources de sa magie afin de protéger les enfants et de les révéler à leur Destin… Avec Aristophania, Xavier Dorison et Joël Parnotte inaugurent une saga de French fantasy en quatre tomes, qui navigue entre fantastique flamboyant et réalisme social, entre merveilleux et romantisme noir. Bienvenue en Azur, mais attention à ses dangers…

Un nouveau Dorison, c'est toujours un événement dans le petit monde de la BD. C'est toujours un gage de qualité scénaristique.
Et encore une fois cela l'adage se vérifie... presque à 100%.

Je dis bien presque parce qu'au milieu de ce flot d'éloge ininterrompu, que reçoit l'album il faut que quelqu'un dise quand même que.... et bien cet album n'est pas très original. Voilà vous pouvez jeter les cailloux. Alors qu'on soit bien d'accord: c'est un excellent premier tome, les dessins sont très beau et la coloration aussi (bien qu'abusant un peu des nuances de tons de couleurs pour imposer l'ambiance mais là je chipote).

Mais reste que le découpage est très standard avec la scène d'intro accrocheuse, puis un décalage dans le temps avec des enfants revanchard et une découverte d'un mystère interdit avant de vraiment arriver sur : le truc bien nouveau c'est pour le tome 2 !

Je suis ABSOLUMENT sûr et certain que la série sera géniale car les idées sont là, le dessin au top et tout.

Je voulais juste nuancer un peu les éloges ;)

Ma Note: Image IPB
Lu 137 fois - dernier commentaire par The_PoP     

Grass Kings T1

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 18-01-19 15:02 - 0 commentaires



Série : Grass Kings
Scenario : Jenkins
Dessin : Matt Kindt
my 2 cents: Intense
Edition : Futuropolis
Acheter sur BDfugue

Résumé : Un bien étrange royaume dominé par trois frères, Bruce, le shérif au passé tumultueux, Ashur, le plus jeune et surtout Robert. Robert est devenu alcoolique à la suite de la disparition de sa fille des années auparavant. Depuis sa femme l'a quitté, et il est devenu asocial. Ce petit village cache de lourds secrets. Les morts violentes sont omniprésentes depuis la nuit des temps. L'arrivée de la femme en fuite du shérif du comté voisin, Humbert Jr, ravive les tensions. Robert voit en elle sa fille devenue adulte. Mais pour beaucoup, elle a été victime d'un tueur en série, peut-être un membre de la communauté. C'est ce que voudrait démontrer Humbert Jr.

Décidément Matt Kindt a le vent en poupe. Apres une excellente série (tome 4 et dernier à paraître) Dept.H chez édité chez Futuropolis déjà, le voici qui nous livre un somptueux premier tome dans une ambiance complètement différente. Si l'ambiance vient en grand partie du scénario, la réussite de l'album tient, elle, surtout du dessin.

En effet les BD fonctionnant sur des huit-clos comme celle sont obligé de se reposer sur le talent du dessinateur pour poser l'ambiance. En effet quand l'ensemble des 176 pages se déroulent dans un petit bout de terrain ou vive en comité fermé un groupe de personnes, si ces dites personnes ne sont pas bien représentée et que l'on ne ressent pas leurs émotions/sentiments, et bien on survole l'album comme on le fait d'un mauvais film.

Mais là ce n'est pas le cas. Kindt avec son dessin très dure, toujours proche du trait de Lemire, arrive a vraiment nous plonger dans cette communauté au point qu'on ne sache pas de quel côté se positionner.

On se retrouve donc happé par cette histoire, ce clan, au point de dévorer les 176 pages d'une traite.
Attention. De la même manière j'aurais tendance à le déconseiller à ceux qui n’accrochent pas au graphisme.

Ma Note: Image IPB
Lu 102 fois - poster un commentaire     

Traquemage Tome 3 : Entre L'espoir Et Le Fromage

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 18-01-19 07:26 - 2 commentaires



Traquemage
Tome 3 : Entre l'espoir et le fromage
Scénario : Wilfrid Lupano
Dessin : Relom
Couleur : Relom
Genre : Humour
Edition : Delcourt
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Bien que débarrassés de Merdin l'Enchianteur, la malchance n'en finit pas de poursuivre nos héros pour autant. Pistolin, Myrtille et Pompette sont capturés par des marchands d'esclaves et amenés à Grââvos, la capitale de la magie, pour y être vendus. La ville se prépare justement pour sa Grande Foire de la Magie et c'est une tradition pour les Mages de s'y retrouver pour leur banquet annuel...

Troisième et dernier tome des aventures de Pistolin le berger devenu traquemage pour en finir avec les mages et les effets néfastes et dangereux de la magie. On pouvait penser que la série pourrait être plus longue comme Pistolin n'est pas un guerrier très courageux, il n'avait toujours pas réussi à tuer un mage en deux albums. Le trio de héros apporte beaucoup avec le berger obligé de partir en quête, la fée alcoolique et la cornebique devenu à moitié dragon. Tous les autres personnages secondaires sont également travaillés pour servir les situations amusantes. Les dessins de Relom participent au succès de cette série.

Wilfrid lupano nous offre avec Traquemage une trilogie humoristique très drôle et originale. Le passage avec dieu m'a beaucoup amusé avec le crétin de Pistolin. Mon seul reproche est de ne pas avoir un ou deux autres tomes de plus de Traquemage.


Note : Image IPB

Alx23
Lu 122 fois - dernier commentaire par ArnLeRouge     

Le Monde De Milo T6

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 17-01-19 09:04 - 0 commentaires



Série : le monde de milo
Scenario : Richard Marazano
Dessin : Christophe Ferreira
my 2 cents: Pour Enfants
Edition : Dargaud
Acheter sur BDfugue

Résumé : Au pays de la Fille des nuages, Sirah, d'énormes espoirs sont portés sur Milo. Menacé par les hurleurs d'Orion, les habitants de ce monde étrange sont en effet persuadés que seuls les grands pouvoirs de Milo sont capables de les sauver. Mais ce dernier ne sait toujours pas comment convoquer ces pouvoirs, ni même en quoi ils consistent. C'est avec l'aide de Valia, bien sûr, qu'il s'emploie à aider ce monde en péril, et à retrouver sa maison du bord du lac.

Du Marazano pour enfant, cela m’étonne à chaque fois. En effet Marazano nous a habitué à du vraiment complexe.... que ce soit sur des chimpanzés ou autres.

Mais je dois bien avouer, encore une fois, qu'il a bien réussit à s'adapter au lectorat jeune. Car ce deuxième tome clôture de bonne façon ce diptyque mais surtout est réalisé de façon à ce que des enfants ne soient pas perdu. Des explications clair, pas de sous-entendu ni de deuxième niveau de lecture et une histoire avec des méchants toujours méchants et des gentils tous gentils (même les méchants "gentils" que sont les policiers). De même il clôture une nouvelle fois son diptyque en laissant une porte ouverte à la suite (normal) mais sans abusé de Cliffhanger comme on le fait dans les série adultes.

Toujours porté par le dessin très adapté aux enfants de Christophe Ferreira, ce tome continuera de ravir nos bambins.

Ma Note pour enfant: Image IPB
Lu 118 fois - poster un commentaire     

Hope One Tome 1

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 17-01-19 07:41 - 3 commentaires



Hope one Tome 1
Scénario : Fane
Dessin : Fane
Couleur :
Genre : Science-fiction
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Huis clos. Megan Rausch se remet mal de sa léthargie : nausées, troubles de la mémoire, paranoïa... Malgré les traitements et la bienveillance de son partenaire de bord, la jeune passagère glisse au fil des jours dans la folie... Aucun signe de vie, au sol. À part eux, tout est mort. Stérile. À quoi bon avoir survécu au cataclysme, si tout retour sur Terre semble impossible ?

Avec Hope one, 'Fane nous propose un diptyque en Huis clos de science-fiction dont il gère le scénario et les dessins. Ce thriller débute avec la présentation du contexte de l'uchronie puisque l'histoire débute à notre époque mais la situation est bien différente. On découvre les deux personnages de l'histoire avec Megan une jeune femme qui se réveille après avoir passé plusieurs dizaines années en sommeil, dans une station spatiale en orbite autour de la terre. Le deuxième passager est un homme qui connait d'avantage la situation comme il s'est réveillé trois semaines avant Megan. Les deux personnages éprouvent des difficultés à se souvenir de leur passé après leur sommeil. Après quelques jours, l'angoisse commence à gagner Megan qui devient paranoïaque. La partie graphique est de qualité pour dépeindre le décor spatial mais l'on pourra reprocher la colorisation de piètre qualité.

Les amateurs de science-fiction devraient apprécier ce diptyque qui monte en intensité scénaristique dans ce premier tome et l'on pourra vraiment juger l'histoire avec la suite. Par contre, la partie graphique pourrait empêcher des lecteurs de se lancer dans cette série.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 190 fois - dernier commentaire par alx23     

La Perle De Steinbeck Par Cornette

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 16-01-19 16:55 - 1 commentaires



Série : La perle
Scenario : Steinbeck adapté par Cornette
Dessin : Cornette
my 2 cents: trop vite lu
Edition : Futuropolis
Acheter sur BDfugue

Résumé : Kino, est un pêcheur de perle. Il vit avec sa femme Juana et leur bébé Coyotito, au bord de l’eau en Basse-Californie. Leur vie est rythmée par les gestes simples de la vie, dans un ordre immuable des choses : dormir, manger, s’occuper de leur enfant, prendre la barque, pêcher des huitres, chercher des perles.
Jusqu’au jour où Kino pêche une perle énorme « parfaite comme la lune ». Les forces du mal se déchaînent alors contre lui.
La cupidité et l’envie l’obligent à se défendre et à tuer. La perle fabuleuse n’aura été pour eux qu’une brêve rêverie et un atroce cauchemar. Car on ne dérange pas si facilement l’ordre des choses


La perle de Steinbeck c'est la parabole du gagnant du loto de notre époque. La parabole dit qu'en tout homme sommeil l'avarice et que l'avarice ne paye jamais et finie toujours par détruire.
Et oui cette parabole se résume en une ligne. Et le scenario de cet album (la nouvelle de Steinbeck quoi) ne tient pas sur beaucoup plus.

Mais heureusement il y a la mise en image de Cornette. Une mise en image et une mise en page qui décrit bien la nouvelle en se passant de commentaires. On a le minimum de dialogue et on laisse la plus grande place aux expressions des personnages et à leurs actes.
On se retrouve donc avec un album qui se lit (trop) vite. Mais qui se lit vite sans que l'on ne perde la substance de la parabole.

Cela en fait donc un bon album mais qui laisse une impression de trop vite lu, ce qui en derangera certains....

Ma Note: Image IPB
Lu 192 fois - dernier commentaire par Phileas     

Serpent Dieu Tome 1 : Les Larmes D'odin

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 16-01-19 12:20 - 0 commentaires



Serpent dieu
Tome 1 : Les larmes d'Odin
Scénario : Jérôme Le Gris
Dessin : Benoît Dellac
Couleur : Benoît Dellac
Genre : Fantastique / Action
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Islande, il y a fort longtemps... Ulf Keludar, seigneur viking du sud de l’île, recueille sur le rivage un homme inconscient, seul survivant du naufrage de son drakkar. Originaire des Orcades, l'inconnu n'est pas un simple naufragé, il a pour nom Elrik et porte la marque d’Odin, la marque des guerrier-fauves, les trois légendaires « berserks » de ce monde, choisis par le roi des dieux lui-même et dotés d’une puissance surhumaine.

Banni par le roi Hàkon de Norvège et animé d'un profond désir vengeance, Elrik va, malgré lui, prendre part au conflit qui oppose Ulf à Björn le Brûlé, un autre puissant seigneur de l’île. Par le sang, il s’apprête à changer le destin de l’Islande, et peut-être même celui de la nation viking toute entière...


Serpent dieu commence une nouvelle série sur les vikings et la mythologie nordique de ce peuple souvent considérer comme barbare. Jérôme Le Gris le scénariste de l'excellente série Horacio d’Alba nous propose cette fois une aventure fantastique sur les vikings et plus particulièrement sur les berserks. Ce sont des combattants puissants et sans peur qui deviennent pratiquement invisible sur un champ de bataille. L'auteur nous pose le décor avec une rivalité entre deux clans et ce fameux berserk. Ce dernier s'aperçoit qu'il est manipulé depuis son enfance et sous l'influence de magie ancestrale puissante. Jérôme Le Gris utilise beaucoup du folklore nordique pour construire son intrigue fantastique, de nombreux terme sont expliqués pour ne pas perdre les lecteurs en début de lecture. Benoît Dellac le dessinateur de la trilogie Missi Dominici, nous offre des planches de grande qualité. La construction des planches est originale avec un découpage dynamique. Les dessins participent grandement à l'intérêt de ce titre.

L'histoire de ce premier tome semble assez banale pour le moment avec ce guerrier fou qui massacre tout lors de batailles. Les amateurs de jeu de rôle où d'heroic fantasy seront plus à même d'être intéressés par ce titre.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 120 fois - poster un commentaire     

Champignac T1 :enigma

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 15-01-19 15:13 - 4 commentaires



Série : Champignac
Scenario : David Etien
Dessin : Beka
my 2 cents: Dense mais interessant
Edition : Dupuis
Acheter sur BDfugue

Résumé : Berlin, 1938. Des ingénieurs allemands présentent à Hitler Enigma, une machine à crypter des messages au code inviolable. Ni plus ni moins qu'une invention qui devrait permettre aux nazis de gagner la guerre... Juin 1940. L'Allemagne a attaqué la France et la Belgique, qui ont capitulé. Au château de Champignac, le comte, un jeune scientifique spécialiste des champignons, reçoit une étrange missive cryptée. Un défi excitant pour Pacôme (Hégésippe Adélard Ladislas), qui ne tarde pas à en découvrir la clé. Surprise : le message vient de son vieil ami Black qui lui demande de le rejoindre à Londres pour une mission de la plus haute importance. Alors que le château est réquisitionné par l'armée allemande, Champignac arrive à fuir et à traverser la Manche. À Londres, un nouveau message l'envoie dans le petit village de Bletchley où, aidé du professeur Black, d'Alan Turing et de Miss Mac Kenzie, il va s'attaquer au décryptage de la machine Enigma. Une aventure passionnante qui mettra ses facultés intellectuelles à rude épreuve mais qui lui permettra également de croiser Churchill, de découvrir l'amour (non, pas avec Churchill) et de changer le cours de la guerre.

Après avoir décliné Zorglub, ennemi de Spirou, voici venir une histoire sur le passé de Pacôme de Champignac.
Finit Spirou et bonjour au jeune Pacôme et à sa jeunesse durant la seconde guerre mondiale (oui oui Pacôme est immortel !).

Si l'histoire n'est pas super original avec une simple adaptation de l'histoire de Turing et de la machine Enigma, le dessin de Beka fait merveille. Tout en respectant bien les codes de Spirou, Beka nous livre un dessin super dynamique, des personnages pleins de bonhomie et une coloration qui colle parfaitement à l'époque. Et cela correspond bien à l’originalité de l'album : la rencontre entre Pacôme et Mis Mac Kenzie. Une histoire qui nous fait nos poser des questions sur le vieux Champignac de nos premiers Spirou.

On se retrouve avec une très belle bd, pas forcément originale, mais qui nous permet d'en savoir plus sur un personnage iconique de Spirou.

A voir si cette série tient la route sur d’autres tomes mais sur un tome c'est très plaisant.

Ma Note: Image IPB
Lu 260 fois - dernier commentaire par ArnLeRouge     

L'orphelin De Perdide Tome 2 : Silbad

L'utilisateur est hors-ligne  
alx23 
- 15-01-19 07:31 - 1 commentaires



L'orphelin de Perdide
Tome 2 : Silbad
Scénario : Régis Hautière
Dessin : Adrian
Couleur : Adrian
Genre : Science-ficton
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Survie. Suite à l’arrêt de l’astronef sur Gamma 10, Martin est tué et Belle est enlevée par d’anciens bagnards avec l’oeuf, seul moyen de communication avec le petit Claudi désormais seul face aux nuées de frelons, toujours plus proches de lui... Tandis que Max part à l’assaut du repère des mercenaires, Silbad, resté seul à bord du vaisseau, visualise d’anciennes images de Perdide... Et s’il était lié à Claudi bien avant sa rencontre avec Max ? Après avoir réussi à s’échapper des terribles arènes du Maître des troglodytes, Belle, Max et l’oeuf rejoignent le vaisseau, poursuivis les habitants de Gamma 10. Malheureusement, Silbad est blessé. Le Grand Max finit par décoller en direction de Perdide afin de retrouver Claudi et de sauver Silbad. Mais à force de voyager contre la vitesse de la lumière, Max aurait-il fini par altérer le temps ?

En septembre dernier j'avais pu découvrir l'excellent premier tome de l'orphelin de Perdide, un diptyque de science-fiction tiré des œuvres de Stefan Wul. Régis Hautière a écrit une aventure très prenante avec un contrebandier de l'espace, l'exploration de planètes dans un récit prenant. Avec cette suite, on reprend l'aventure pour aller sauver l'enfant devenu orphelin sur une planète hostile. Régis Hautière maitrise son sujet jusqu'à la fin même si l'on devine assez vite le retournement de situation finale. On se laisse prendre dans l'histoire plaisante avec les personnages charismatiques. Au niveau dessin, Adrian poursuit avec son style pour décrire cette aventure de science-fiction.

Je n'ai pas été déçu par la suite de ce titre qui donnait envie de poursuivre pour connaitre le sort de l'enfant seul et isolé sur Perdide et comprendre les paradoxes temporels.

Note : Image IPB

Alx23
Lu 143 fois - dernier commentaire par ArnLeRouge     

Barrage T1/2

L'utilisateur est hors-ligne  
poseidon2 
- 14-01-19 20:08 - 0 commentaires



Série : Barrage
Scenario : Kohei Horikoshi
Dessin : Kohei Horikoshi
my 2 cents: Dense mais interessant
Edition : Ki-oon
Acheter sur BDfugue

Résumé : Dans une galaxie lointaine, la guerre entre hommes et envahisseurs interstellaires fait rage depuis 50 ans. Les habitants du royaume de la petite planète sont à bout face à des ennemis trop forts pour eux. Astro fait partie de ces orphelins de guerre qui vivent au jour le jour. Avec son maigre salaire, il soutient tout un groupe d'enfants sans parents. Ils ont formé une nouvelle famille, soudée face à la misère. Ses rêves de richesse deviennent réalité quand apparaît face à lui Balji, prince du royaume. Les deux garçons se ressemblent comme deux gouttes d'eau ! Balji en profite pour fuir son rôle de prince, et forcer Astro à prendre sa place. Il a juste le temps de lui accrocher au bras un bracelet royal... avant d'être abattu par un ennemi ! Astro saura-t-il assumer sa nouvelle identité tout en protégeant sa famille dans un royaume en guerre ?.

Barrage le manga anti cliché par excellence : il est court (sur 2 tomes), super dense en histoire et avec beaucoup de texte et des combats au final très cours.
Si la jaquette montre quand meme un jeune gars sorti de nul part, on échappe on ne sait pas trop pourquoi au syndrome Naruto. Alors qu'il y avait vraiment tout pour tomber dedans....

Mais non. On se retrouve donc avec une lecture tellement dense que ca en est limite perturbant.... On a pas l'habitude de devoir réserver 30 minutes pour lire un manga. UNe BD ou un comic oui. Un manga non.
Alors cela fait bizarre. L'histoire est sympa et tout mais on ne peux s'empecher de se dire que l'auteur n'aura pas le temps de raconter tout ce dont il a envi.

Enfin on verra bien dans le deux....

Ma Note: Image IPB
Lu 128 fois - poster un commentaire     


IcônePartagez nous !

Icône Ephémérides

IcôneNos interview dessinées



Plus d'interviews

Janvier 2019

  L M M J V S D
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31

Derniers sujets


Icône MiniChat

  • redfoxone - Titans (la série dc) a l’air de bien déchirer
  • The_PoP - Un scorpion bis en trilogie... En peut être plus original :)
  • The_PoP - Yep j'ai beaucoup beaucoup aimé
  • poseidon2 - toi tu a lu Jakob Kayne ?
  • poseidon2 - un poil longuet au debut mais je finit ce soir ;)
  • poseidon2 - je suis en train
  • The_PoP - Pos' t'as lu Speak finalement ?
  • The_PoP - bien reçu Phil, au top ! je m'en occupe semaine prochaine pour la sortie le 25
  • Phileas - Je t'ai envoyé une réponse : j'espère que tu l'as bien reçue (je vérifie au cas où...)
  • The_PoP - je t'ai envoyé un message privé
  • Phileas - No problemo :)
  • The_PoP - bah franchement Phil', laisse moi une petite semaine pour ouvrir le dossier parce que je vais avoir besoin de ton aide pour cette chronique
  • Phileas - Et je suis pô un ovni
  • Phileas - C'est moi. Et Capricorne est une de mes BD cultes :)
  • poseidon2 - Alors on est tous d'accord pour dire que c'est un ovni a avoir lu Capricorne.
  • The_PoP - Je suis curieux d'ailleurs, qui parlait de l'intégrale de capricorne réédité prochainement ? son avis m'intéresse beaucoup
  • The_PoP - eh eh eh je sais bien Pos', mais c'est surtout des autres auquelles je pensais :)
  • poseidon2 - Avec le chant du cygne du arrives.... apres la guerre aussi :D :D :D
  • The_PoP - Je suis globalement assez surpris par la bonne qualité des bd lues depuis ce début d'année. De belles surprises aussi chez le lombard
  • Phileas - Yep ! La critique de PlaneteBD est très bonne en tout cas : http://www.planetebd...7948.html#image

Utilisateurs connectés

0 membre(s), 75 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com