1001 BD.com: Les Chemins De Traverses - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Les Chemins De Traverses Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 23 576
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 14 juin 2010 - 12:15

Image IPB

Serie : Les chemins de traverses
Dessinateur : Soulman, Leroy
Scénario : Leroy
Genre : reportage
Éditeur : La boite à bulles

Résumé : Selon la définition du Petit Larousse, un "chemin de traverse" est "un chemin étroit, plus direct que la route; un passage étroit reliant deux rues."
C'est sur ce sentier étroit que les deux personnages du livre, l'un palestinien, l'autre israélien, ont choisi de jeter l'ancre: le sentier du petit nombre, celui qui veut naviguer le taayoush. Le taayoush? "Vivre-ensemble", en arabe. C'est aussi le nom d'un mouvement de désobéissance civile, né en 2000, ayant vocation à créer des connexions judéo-arabes.
Dans Chemins de traverse, Maximilien Le Roy et Soulman nous proposent le témoignage de deux militants. L'un à perdu un oeil pour ouvrir ceux de ses concitoyens, l'autre est un parent pleurant la mort tragique de ses beaux-frères.
Mettant en perspective ces deux trajectoires individuelles, les auteurs posent les bases de ce qui serait un projet alternatif dans ce conflit sans fin.


Après Gaza, de Joe Sacco, voici venir une autre BD sur le sujet du conflit Israélo-palestinien. Mais abordant un angle complètement différent. Là où Joe Sacco prend parti pour un camp, les auteurs des "chemins de traverses" prennent eux le parti de l'Homme avec un grand H.

Ils choisissent en effet de nous montrer ceux qui, malgré des souffrances physiques ou morales, ont choisi de militer pour la seul voix qui semble possible pour finir ce conflit : Une paix durable entre les deux nations.

Oui oui vous avez bien lu. De notre point de vue européen, il n'y a que l'ONU qui cherche à mettre d'accord deux peuples qui se haïssent. Et bien Leroy et Soulman sont la pour nous montrer qu'on n'en parle pas mais qu'il y a des gens suffisamment courageux sur place pour opposer l'amitié à la guerre.

Porté par deux histoires distinctes dont la deuxième magnifiquement dessinée, cette BD est la pour nous ouvrir l'esprit et nous faire réfléchir sur l'ordre établit en général.

Une réussite !

Pos², qui regardera définitivement ce conflit sous un œil différent.

Ma Note : Image IPB

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com