1001 BD.com: Dark Knight Rises - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Dark Knight Rises Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 22 362
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 03 août 2012 - 09:16

Image IPB

Date de sortie : 25 juillet 2012 (2h 44min)
Réalisé par : Christopher Nolan
Avec Christian Bale, Gary Oldman, Tom Hardy
Genre : Action, Drame, Thriller

Résumé :Il y a huit ans, Batman a disparu dans la nuit : lui qui était un héros est alors devenu un fugitif. S'accusant de la mort du procureur-adjoint Harvey Dent, le Chevalier Noir a tout sacrifié au nom de ce que le commissaire Gordon et lui-même considéraient être une noble cause. Et leurs actions conjointes se sont avérées efficaces pour un temps puisque la criminalité a été éradiquée à Gotham City grâce à l'arsenal de lois répressif initié par Dent.
Mais c'est un chat – aux intentions obscures – aussi rusé que voleur qui va tout bouleverser. À moins que ce ne soit l'arrivée à Gotham de Bane, terroriste masqué, qui compte bien arracher Bruce à l'exil qu'il s'est imposé. Pourtant, même si ce dernier est prêt à endosser de nouveau la cape et le casque du Chevalier Noir, Batman n'est peut-être plus de taille à affronter Bane…(source allocine.fr)

Quand on a des gosses, et comme beaucoup le savent, un des premiers loisir qui prend du plomb dans l'aile c'est le cinéma. Finit les cartes illimités, les soirées discussion genre : j'ai vu tous les films en salles.... Alors on se reporte sur ces autres passions comme la BD qui conviennent beaucoup mieux à la présence de deux marmots qui braillent.

Alors les rares fois ou l'on va au cinema, on choisit son film longtemps à l'avance. Et pour moi cette année le choix c'est forcement porté sur la fin de la trilogie Dark knight de Nolan. Seulement quand on ne voit que peu de films par an, inconsciemment on met une pression beaucoup plus forte sur ceux qu'on choisit. Si on ajoute à cela que le précédent opus était une réussite en tout point, on se rend compte que ce Dark Knight Rises avait un vrai challenge à réaliser.

Et bien je dois vous dire que pour moi.... Ce challenge est réussit. Pour preuve, les 2h40 de films m'ont parues courtes. J'aurai aimé continuer, voir la suite. Et surtout ne pas me dire que miser Nolan allait passer à autre chose. Car plus que l'histoire, c'est encore une fois la realisation de Nolan qui rend ce film très bon. Savant mix entre les deux premiers films avec une histoire tirant des fondements de Batman et de sa relation avec Raz Al Gull mais aussi et un contexte découlant directement de la mort d'Harvey Dent. Nolan nous livre encore un film réalisé de main de maître.
Je ne le remercierais jamais assez d'avoir eu la "force" de repousser les appels de la 3D et du tout numérique pour nous livrer un film qui fait vrai. Quand voit comment a été tournée la scène du stade, on comprend mieux le rendu magnifique. Car cette scène est pour le reflet du film : bande sonore magnifiquement choisie coupant clairement avec la dramaturgie à venir suivit d'une explosion "maîtrisée". Pas besoin de montrer des personnes qui hurlent à la mort, ni des bras arrachés pour créer un atmosphère cataclysmique. Juste un choix des plans bien établis, un jeu de regards bien placés et un méchant qui en impose.

Car même si Bane en impose moins que le Joker (ça aurait été difficilement possible), il tient son rôle comme il faut. Et cela.passe même avec une voix française assez étrange. Et cela passe encore mieux quand arrive la fin qui nous rappel un point de détail de l'histoire de Batman que le talent de Nolan avait réussit à nous faire oublier. Car même si j'ai or ruer des gens qui raconte la fin des films, je dois me permettre de dire que la fin de ce Batman est pour moi la plus réussit des trois. Tout en finesse, faisant la part belles aux très bon personnages secondaires qui ont, tout au long du film, relevés les quelques périodes de creux(quel ne fut d'ailleurs pas ma surprise de voir Madame Cotillard dans le film...), cette fin est à la fois triste et pleine d'espoir et surtout vraiment respectueuse de l'œuvre original (sauf sur un point mais je vous invie à venir en discuter ici)

En gros une très fin d'une de trilogie qui marquera les adaptations de comics sur grand écran.

Pos2, qui n'attend plus que le beau coffret DVD

Ma Note :Image IPB

#2 L'utilisateur est hors-ligne   doll 

  • Artiste scénariste
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Auteurs
  • Messages : 3 948
  • Inscrit(e) : 10-janvier 03

Posté 04 août 2012 - 13:13

Je reviens un peu sur le moins bien du film pointé par pas mal de monde visiblement : le rythme, le manque de pression sur la fin, Bane moins charismatique que le Joker et cette sensation qu'il manque un truc. ( je ne reviens pas sur Cotillard, une erreur claire et net. Sachant qu'elle a elle même expliqué que ses scènes ont été tournée à la va vite en quelque jours sachant qu'elle venait juste d'accouché et que Nolan a souhaité attendre de pouvoir disposer d'elle).

Le rythme : Nous ne sommes pas dans un développement mais une conclusion. A savoir récapituler ce que le héros a vécu et lui proposant un défis qui lui permettra de finir ce qu'il a commencé : donner sa vie pour Gotham. Dès lors on ne peut pas avoir le même schéma émotionnel que sur le 1er ( le héros se découvre avec toute la fougue, la surprise et l'envie qu'il peut y mettre). On ne peut pas retrouver non plus toute la complexité du 2, étant un développement technique et spirituel sur la valeur et la quête d'un héros. A quoi sert ce que réalise le héros? qu'est il censé représenter ? etc. La conclusion doit servir de bouquet final à propulser le héros sur l'autel des dieux ou l'enfoncer à jamais dans la déchéance. Une conclusion est la synthèse des deux premier actes. Dés lors, le rythme sera lent, hachuré ( revenir sur chaque questionnement et montrer les acquis ) pour finir par le finish im !
Spoiler
.

Bane : La comparaison n'a pas lieu. Le joker est l'un des méchants les plus extrêmes du panthéon des bad guy, tous confondus. L'interprétation de Ledger restera dans la légende, un Joker parfait, trop parfait même... Un joker qui aura eut la peau de son interprète. Bane n'est pas le Joker. Bane fait partie des méchants "batmanien" avec une histoire...touchante, qui pousse à une certaine compassion, comme Freez, Poison Ivy, le pingouin etc. Un méchant ni froid, ni calculateur, un être en souffrance qui cherche à se venger. un méchant humain...pour conclure la trilogie là ou le deuxieme volume nous proposait un antagoniste " ultra bad guy" face à un héros " ultra héros".Ici le héros n'est plus blanc mais ce permet cette noirceur nécessaire pour accomplir sa tache. tout comme le méchant qui n'est pas tout noir, pour légétimer le droit à la colère, au refus à la vengeance à cause de la souffrance.

Ce qu'il manque : c'est... notre frustration de s'arrêter tout simplement. Dans le 1er, on finissait sur la note Joker qui augurait d'une confrontation grandiose, dans le deuxième nous finissions sur la tristesse du héros incompris et la mort de sa dulcinée. Comment allait il s'en sortir. Et que serait un Batman sans Catwoman ? La trilogie est finie, voilà ce qu'il laisse se gout d'inachevé. On aurait aimer plus de détail, de développement, moins de petits ratés
Spoiler
bref pouvoir continuer encore un peu à voyager avec Christian et tous ses amis. de pouvoir en savoir plus sur Cat et
Spoiler
. Les films de Nolan sont rentrés dans les foyers tout simplement.

Moi j'ai beaucoup aimé ce Batman pour ce qu'il est, une conclusion d'un cycle, tout en respect des personnages, en ayant explorer au maximum la psychologie de chacun sans trahir l'esprit. Je pense qu'avec plusieurs visionnage, la qualité du film apparaitra d'elle même. On sent que Nolan voulait en finir tout en gardant son style et sa marque des personnages hyper fouillés ou l'histoire ne prend jamais le pas sur l'entité des acteurs.

#3 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 22 362
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 05 août 2012 - 20:30

D'accord avec toi Doll. Moi j'ai vraiment passé un bon moment. Par contre pour la fin, ce qui me perturbe c'est :
Spoiler


#4 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Monstre du donjon
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 1 264
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 06 août 2012 - 08:35

Vous avez plutôt bien résumé tout le bien que je pense de ce film...

Moi il y a un truc qui m'a gêné dans la seconde moitié du film... Par contre je ne maitrise pas les balises "spoiler" et j'ai pas trop envie de gâcher la surprise pour ceux et celles qui ne l'ont pas encore vu. Vous pouvez m'expliquer comment ça marche pour que je puisse un peu discuter scénario avec vous ?

#5 L'utilisateur est hors-ligne   doll 

  • Artiste scénariste
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Auteurs
  • Messages : 3 948
  • Inscrit(e) : 10-janvier 03

Posté 06 août 2012 - 13:05

Pour le spoiler :

tu écris le paragraphe ou la phrase que tu souhaites mettre en spoil, puis tu la surlignes et tu vas dans les options en haut à gauche " autres style" " puis " Spoiler " et tu cliques. Tu as l'exemple de ce qui sera caché puis tu valides.

Pos :

Spoiler


#6 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Monstre du donjon
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 1 264
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 07 août 2012 - 08:32

Merci Doll pour la réponse :)

Du coup :


Spoiler


Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com