1001 BD.com: Doggybags Tome 3 - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Doggybags Tome 3 Noter : -----

#1 L'utilisateur est en ligne   alx23 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 13 518
  • Inscrit(e) : 10-avril 08

Posté 28 octobre 2012 - 08:09

Image IPB

DoggyBags Tome 3
Scénario : Run, Florent Maudoux, Gasparutto
Dessin : Neyef, Florent Maudoux, Giugiaro
Genre : Horreur / Humour / Action
Edition : Ankama
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Room 213 : Dans les bas fond de Ciudad Juarez, la police locale lourdement armée a intercepté et surveille quatre trafiquants de drogue qui sont agenouillés devant eux. Ils attendent la venue d’une autre bande rivale pour leur livrer leurs prisonniers.

La danza de los 13 velos : Un docteur, un flic et un banquier rentrent dans un bar à strip-tease pour passer du bon temps en discutant affaire autour d’une femme habillée de treize voiles, qu’elle perd pendant sa danse. Les trois hommes corrompus se racontent des histoires montrant leur cruauté.

Dia der murtos : Trois hommes se rejoignent la nuit tombée avec des déguisements pour agir incognito en combattant les cartels par la violence.

Ce troisième tome de Doggybags propose trois nouvelles petites histoires courtes d’une trentaine de planches réalisées par trois équipes artistiques différentes. L’action se déroule au Mexique et plus particulièrement à Ciudad Juarez comme le laisse deviner la couverture représentant La Muerte. Sur la première histoire, Run relate le récit d’un chef de cartel dangereux dont la vie tourne au cauchemar. Florent Maudoux s’occupe d’écrire la seconde histoire avec une strip-teaseuse pleine de surprises. Et pour la dernière histoire, Fansceco Giugiaro se penche sur la police de Ciudad Juarez avec une intrigue de vengeance.

Neyef accompagne Run et dessine room 213 avec un style collant parfaitement à l’ambiance de la série Doggybags. Ses planches sont excellentes avec beaucoup de détails et les scènes toutes troubles retranscrivent bien le malaise du personnage. Florent Maudoux dessine sa propre histoire avec son style facilement reconnaissable pour les lecteurs de Freak’Squeele ou du premier Doggybags. La danse des treize voiles de la strip-teaseuse est magnifique pour un final bien sanglant. Sur la dernière, les dessins de Jérémie Gasparutto collent bien à l’ambiance générale et se rapproche de ceux de Neyef avec des couleurs sombres comme le récit.

Les tomes s’enchaînent rapidement en offrant d’excellentes histoires violentes avec de nouveaux talents du neuvième art. L’histoire du Mexique et quelques faits divers sont rapportés entre chaque récit pour rappeler la situation alarmante de ce pays en guerre contre les puissants narcotrafiquants et la corruption.

Note : Image IPB

Alx23
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com