1001 BD.com: Le Maître Voleur Tome 1 : J'Arrête - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Le Maître Voleur Tome 1 : J'Arrête Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   alx23 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 13 518
  • Inscrit(e) : 10-avril 08

Posté 17 novembre 2012 - 16:48

Image IPB

Le maître voleur
Tome 1 : J'arrête
Scénario : Robert Kirkman & Nick Spencer
Dessin : Shawn Martinbrough
Genre : Polar
Edition : Delcourt
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Derrière l'identité de Conrad Paulson se cache en réalité celle du plus grand des voleurs. Rien n'est hors de sa portée, sauf la vie qu'il a dû laisser derrière lui. Aujourd'hui, il tente de renouer avec celle qu'il n'a jamais cessé d'aimer et de retrouver la trace de ce fils qu'il connaît à peine. Si possible, avant que le FBI ne mette la main sur lui. Mais son passé a vite fait de le rattraper...

Robert Kirkman s'essaie au polar accompagné de Nick Spencer pour écrire le scénario du Maître voleur. Les deux auteurs empruntent aux grands films du genre tel que la saga des Ocean's eleven avec toute une bande de voleurs qui réalise de nombreux casses sans jamais être inquiété par la police. On découvre le Maître voleur sous l'identité d'emprunt Conrad Paulson pour échapper aux poursuites judiciaires. Les deux auteurs utilisent de nombreux flashbacks sur différentes époques pour revenir sur le passé tumultueux du héros afin de mieux comprendre la situation présente. Mais maintenant, le maître de ce domaine particulier souhaite raccrocher pour prendre une retraire paisible en oubliant son passé. Mais une inspectrice tenace s'accroche à son dossier pour tenter d'arrêter le célèbre voleur en trouvant des moyens de pressions efficaces. Une fois piégé, il contacte plusieurs truands connus dans le milieu pour organiser un casse à priori facile.

Les dessins de Shawn Martinbrough sont dans un style semi-réaliste de qualité même si certaines planches sont vides de décors. On pourrait reprocher durant les scènes d'action que les personnages semblent figés dans des positions étranges et pas très réaliste. Une fois habitué à ce léger détail, on peut profiter pleinement des dessins.

Kirkman ne réinvente pas le genre avec le maître voleur, en proposant un thème mainte fois exploité dans les polars avec les diverses manipulations entre les protagonistes. J'ai passé un agréable moment de lecture avec beaucoup de rebondissements, les amateurs trouveront leur compte et les autres découvriront une histoire bien ficelée. Une adaptation en série Télé est déjà en cours de développement par la chaine AMC.

Note : Image IPB

A23
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com