1001 BD.com: Les Folies Bergères - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Les Folies Bergères Noter : -----

#1 L'utilisateur est en ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 22 371
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 29 novembre 2012 - 17:06

Image IPB

Série : Les Folies bergères
Scénario : Porcel
Dessin : Zidrou
Genre : Historique
Edition : Dargaud
Acheter sur BDfugue

Résumé :
La guerre 14-18. Les tranchées. Des soldats sont confrontés à la souffrance et à la mort. Considérés comme de la chair à canon par leurs chefs, ils tentent de survivre. La guerre 14-18. Pour défier la mort, les soldats appellent leur compagnie "Les Folies Bergère" et se donnent à chacun un surnom. Dans les tranchées, ils se serrent les coudes. Plaisantent. Dessinent. Gardent espoir. Et se battent. Meurent dans d'atroces souffrances. Se suicident ou perdent la raison. L'un d'eux est condamné au peloton d'exécution et... en réchappe. C'est un miracle. Jusqu'à ce qu'on lui amène sa fillette égarée sur les terres de personne. Le propos est désespéré et les personnages sont tragiques, attachants. Les dialogues vont à l'os et le dessin, réaliste, est très éloquent.


Je vous vois déjà venir : Rho l'autre... comme il nous sort un album qui a plus de 2 mois ! Oui certes mais cette BD est celle qui m'a le plus marqué de l'année. Je ne rigole pas. Déjà, la mise en page de Porcel est superbe : On commence par trois pages magnifiques ou la mort nous décrit, de façon magistralement poétique, l'arrivée de la guerre.
A les relire j'en frissonne comme jamais. En sachant ce qu'il va y avoir derrière j'en frissonne encore.

Mais pas uniquement ces trois premières pages. Tout l'album qui nous montre la folie des tranchées comme on pense l'avoir déjà vu. Mais on ne l'as pas vu comme cela. Ici pas de méchant, pas non plus de héros. Que des gars qui essayent de survivre en s'attachant chacun à une cause particulière. Un père déserteur qui refuse de mourir pour revoir sa fille. Un officier qui aimerait tellement être ailleurs qu'il y part vraiment. Et en point d'orgue un curé qui est obligé de remettre en cause certaines choses...

Le seul risque d'une BD qui nous prend tant aux tripes c'est la chute. La chute qui parait souvent plate ou convenue. Ici la chute est tout aussi magnifique que le reste. Un contre pieds magnifique à notre premier interlocuteur qui finit un album magnifiquement mi en image qui est tout sauf "un autre récit de guerre" !

Pos², Superbe !

Ma Note : Image IPB

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com