1001 BD.com: Westfront - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Westfront Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 22 113
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 03 décembre 2012 - 22:29

Image IPB

Série : Westfront
Scénario : Le Henaff
Dessin : Le Henaff
Genre : guerre
Edition : 12 bis
Acheter sur BDfugue

Résumé :
"Le 8 mai 1945, les armes se taisent enfin en Europe. Ce même jour, douze Français sont capturés à Berlin par les forces américaines en Bavière et livrés à la 2e Division blindés, également présente dans ce secteur de l'Allemagne. Ces douze hommes portent l'uniforme allemand.. Parmi eux se trouve François Caradec, témoin de l'apothéose militaire d'une guerre qui fit près de 50 millions de morts... Témoin de la chute d'une ville, Berlin, d'un régime, de la terrible soif de vengeance de l'armée rouge... Car oui, le 8 mai, les armes se sont tues en Europe, mais se ne fut seulement en fin de journée, à Bad Reichenhall..."


S'il n'avait fallut citer qu'une seule BD réaliste de guerre, j'aurai cité Ostfront, le premier opus de Le Henaff sur la guerre de 39-45. Superbement dessiné et superbement documenté, le siège de Stalingrad était tout bonnement une merveille.
Alors la "suite" de l'autre coté ca ne peut qu'attirer. Surtout que Le Henaff nous parle d'une partie de la guerre moins connu : la fin de l'assaut des soviétiques sur Berlin et la chute du Reichstag.
Une partie de la guerre ou, quoi qu'on en dise, les allemands sont ceux qui sont persécutés par les soviétiques.

Avec des dessins toujours aussi superbes, c'est à se demander pourquoi cet album n'a pas 5 étoiles... et bien parce qu'étrangement sur celui ci Le Henaff est particulièrement brouillon dans le déroulement du récit. Le début de l'histoire est tout bonnement difficile à comprendre. On s'y perd entre les sauts dans le temps et entre les personnages. On a du mal à s'accrocher à ce "Breton" sauvé des eaux et à pourquoi le colonel le sauve. On a aussi du mal à penser que seul lui peut comprendre qu'il n'est pas vraiment allemand.

Et c'est dommage car toute la partie parlant vraiment de l'avancée des allemands dans Berlin est vraiment aussi bien que celle racontée dans Ostfront.

Pos², Bien mais un peu moins que le premier

Ma Note : Image IPB

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com