1001 BD.com: Le Croiseur Fantôme - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Le Croiseur Fantôme Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Cox 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : 1001 Rédacteurs
  • Messages : 2 118
  • Inscrit(e) : 06-juin 04

Posté 05 décembre 2012 - 21:30

Image IPB

Titre : Croiseur fantôme
Genre : aventure fantastique
Scenario : Devig
Dessin : Devig
Couleur : Camille Paganotto
Editeur : Casterman
Parution :29/08/2012
Acheter sur bdfugue

1951, côte est des Etats-Unis. Un prêtre dans la fleur de l’âge, le père Mils, se trouve fortuitement mis en présence d’une maladie mystérieuse qui touche l’un de ses paroissiens, à l’article de la mort. Or le malade n’est pas isolé. Mû par la compassion, et bientôt transformé en enquêteur au long cours, Mils en découvre un autre à l’hôpital voisin, puis plusieurs cas similaires en différents endroits des Etats-Unis. À chaque fois qu’il tente de les approcher, les malades disparaissent in extremis. « On » veut à tout prix les escamoter. Mais qui, et pourquoi ?

Pour son premier album de bande dessinée en solo, Devig explore avec efficacité et conviction l’Amérique de l’après-guerre, dans les pas d’un héros aussi inattendu qu’attachant. Interprété dans un style ligne claire en parfaite adéquation avec son sujet, Le Croiseur fantôme s’inspire d’événements réels de l’époque, et des travaux de l’ingénieur d’origine serbe Nikola Tesla sur le « rayon de la mort ».



Devig était surtout connu pour son travail avec Geluck, il nous livre ici son premier travail en solo.

Dans une filiation toute assumée de Blake et Mortimer, il raconte l’histoire d’un prêtre qui cherche à découvrir ce qui a pu arriver à l’un de ses paroissiens. L’album raconte dès lors la longue quête de ce curé dans une Amérique des années cinquante férue de paranormal et d’expérimentation en tout genre.

On se laisse facilement emporter par cette histoire et l’absence de scènes d’action n’est pas forcément un mal. Pour les plus anciens, la lecture de cet album n’est pas sans rappeler la série télévisée mythique des années cinquante et soixante : « La quatrième dimension » du génial Rod Serling.

A découvrir


Ma note :Image IPB

Cox

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com