1001 BD.com: Xiii -Tome 21 - L'Appât - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Xiii -Tome 21 - L'Appât Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Cox 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : 1001 Rédacteurs
  • Messages : 2 089
  • Inscrit(e) : 06-juin 04

Posté 29 décembre 2012 - 18:39



Série : XIII
Titre : L'appât
Genre : Thriller - espionnage
Scenario : Yves Sente
Dessin : Igor Jigounov
Couleur : Bérengère Marquebreucq
Editeur : Dargaud
Parution :30/11/2012
Acheter sur bdfugue

Suite des aventures de XIII ! Sur les traces de Van Hamme et Vance, Yves Sente et Iouri Jigounov en poursuivent le récit de la plus belle des manières dans ce tome 21. Toujours réfugié en France chez Armand et Betty, notre amnésique est traqué par la société de mercenaires USafe. Ceux-ci iront même jusqu'à prendre Jones en otage au Banichistan pour attirer XIII. Betty, de son côté, enquête sur le Mayflower, source d'un complot et de révélations supplémentaires...


La reprise de XIII par Yves Sente et Jigounov me laisse un peu perplexe. Le dessin est superbe et mérite à lui seul qu’on s’y attarde. Le style très proche de celui de Vance nous permet d’entrer tout de suite dans le vif du sujet. Ce n’est pas lui qui pose réellement problème.

Le gros problème repose sur le scénario d’Yves Sente. On sent bien qu’il est obligé de nous sortir d’énormes tours de passe-passe pour faire avancer l’histoire. Par exemple, le frère de l’un des pêcheurs tués lors de l’album précédent est un parrain de la mafia très cruel qui ne cherche qu’à se venger du meurtrier de son frère adoré, bien évidemment, il pense qu’il s’agit de XIII. Le père de la psychiatre qui a aidé XIII à se souvenir est débiteur de l’agence qui cherche à le mouiller. Et enfin l’Agence plutôt extrémiste n’hésite pas à employer des Talibans afin de piéger XIII .

Le problème est qu’il s’agit de XIII, et même si je n’aime pas les derniers albums signé Van Hamme, je reste un inconditionnel des tous premiers albums et je pense qu’il ne méritait pas cela. Je m’explique, là on cherche tout bonnement à faire de l’argent sur un produit porteur. On aurait pu essayer de nous pondre un scenario qui tient un minimum la route. Pour moi la magie de XIII n’a pas opéré.

Ma note s’explique essentiellement à la qualité du travail de Jigounov.

Ma note :Image IPB

Cox
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com