1001 BD.com: Zodiaque 12 : L'Expérience Du Poissons - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Zodiaque 12 : L'Expérience Du Poissons Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 465
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 13 février 2013 - 23:20


Image IPB


Zodiaque
Tome 12 : L'expérience du Poissons
Scénario : Corbeyran
Dessin : Banovic
Genre : fantastique
Edition : Delcourt
Collection : Machination
Date de parution : dispo

Résumé :
Doté d'un naturel avenant, Franck Salmon passe facilement pour quelqu'un de sympathique. Mais audelà de cette première impression, l'homme se révèle insaisissable. De ce fait, rares sont ceux qui soupçonnent sa fascination pour le pouvoir ou sa conviction profonde d'être promis à un destin exceptionnel... et plus rares encore ceux qui connaissent l'existence de son don : l'invisibilité.

N'ayant pas lu les autres tomes de cette nouvelle série-concept et ne pouvant donc apprécier les interconnexions entre eux, je donnerai de ce tome 12 de Zodiaque un avis comme s'il s'agissait d'un one-shot.
Et à défaut donc de pouvoir juger le banc de poissons dans son entier, je m'en tiendrai à un album dont l'histoire a pour moi des allures de têtard scénaristique.
Soit, au final, une historiette fantastique autour de l'invisibilité et d'un machin ésotérique en bonus très capillotracté (un type possédé par les douze dieux principaux de l'Olympe, c'est vraiment de la pêche au gros ^^).

Avec un sujet aussi bateau (si j'ose dire) d'un côté et tarabiscoté de l'autre, c'est vrai qu'il est difficile de faire quelque chose d'original et de subtil et on peut quand même saluer l'effort de Corbeyran d'avoir cherché une approche un peu différente, notamment en montrant peu le personnage principal (qui est bien "invisible" au figuré comme au propre) et préférant l'évoquer à travers des proches, des voisins qui l'ont cotoyé et le duo de flics qui enquête. Mais l'enquête des deux policiers sur la disparition de Franck Salmon est bien longue, fade et très procédurale. A certains moments, j'ai même pensé à un épisode de série allemande diffusée l'après-midi type Derrick (surtout avec l'inspecteur qui demande sans cesse à son adjoint : "qu'est-ce que tu en penses ?").
Aussi procédurale que le scénario lui-même et l'on se trouve ici avec un Corbeyran qui livre le minimum syndical : une histoire montée sur rails, de la série B sans surprise, un travail de pro comme peut le faire une perceuse Black & Deker mais pas de quoi susciter un enthousiasme débordant, à moins d'être un passionné de bricolage.

En plus, cette façon trop systématique qu'à Corbeyran de jouer avec les caractéristiques du signe astrologique m'a paru peu subtile et facile : pour créer son personnage, il lui suffisait finalement de lire un bouquin sur le signe et d'en énumérer les traits de caractères émergeants à la manière d'un catalogue. Et c'est exactement ce qu'il fait. Et comme je suis moi-même Poissons (ascendant S'agite Tard), je connais la rengaine : "le Poissons est sociable mais secret et fuyant, peu ambitieux mais néanmoins séduit par une certaine forme de pouvoir", etc... etc...
Quant au dessin de Banovic, il est plutôt correcte dans le genre réaliste mais devant un scénario qui prend surtout le parti-pris de personnages qui discutent devant un verre ou à bord d'une voiture, il est difficile pour un dessinateur de livrer des scènes marquantes et qui ont de l'ampleur.

Bref, un album anodin pris comme tel (et non comme le maillon d'un ensemble), aux allures de téléfilm, qui se lit très (trop) vite, comme une nouvelle d'une dizaine de pages, et dont on retient peu de choses en somme, que ce soit pour l'histoire ou le découpage.
Corbeyran a déjà fait nettement mieux (remember Blackstone !)

Note : Image IPB

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


© 2000/2099 - 1001 BD.com