1001 BD.com: La Déconfiture T1 - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

La Déconfiture T1 Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 23 424
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 31 août 2016 - 14:24



Série : La déconfiture
Scénario : Rabaté
Dessin : Rabaté
Genre : Historique
Edition : Futuropolis
Acheter sur BDfugue

Résumé :Juin 1940. Videgrain, soldat du 11e régiment, est sur les routes. Les Allemands ont enfoncé tous les fronts, c'est la débâcle. Les Stukas viennent faire des incursions meurtrières sur les colonnes de réfugiés qui fuient l'avancée allemande. Et voilà Videgrain chargé de veiller sur ses camarades morts lors du dernier passage des avions et sur le trou fait par un obus en plein milieu de la chaussée. Une fois l'ambulance et les dernières troupes passées, Videgrain veut rejoindre son régiment. Mais le réservoir de sa bécane, percé par une balle ennemie, est vide. Commence alors pour Videgrain un voyage en terre inconnue, où tous les repères habituels ont explosé en même temps que la défaite éclair de l'armée française.

Pour son retour aux manettes d'un album complet, pascal Rabaté choisi une période encore légèrement taboue dans le patrimoine historique français : la grande claque prise par la France lors de l'assaut allemand au début de la seconde guerre mondiale. En effet, sur de sa ligne Maginot la France c'était faites prendre à revers et avait été conquise... en moins de 2 mois !
Une gifle que l'on ne raconte pas souvent mais que Rabaté choisit d'évoquer en nous montrant le soldat légèrement pommé à la recherche de son unité. Et ce qui est super dans ce premier tome, c'est que Rabaté arrive bien à nous montrer à quel point les français sont dépassés au travers de cet homme.

Car cet homme court après l'histoire qui avance trop vite pour lui. Une histoire qui avance beaucoup trop vite pour tous les français dont la majeure partie n'était même pas vraiment près à entrer en guerre.

Une leçon d'histoire toujours bien mis en image par un Pascal Rabaté toujours aussi bon quand il gère un album du début à la fin.

Ma Note:Image IPB

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com