1001 BD.com: Ni Terre Ni Mer T1/2 - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Ni Terre Ni Mer T1/2 Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 21 179
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 13 juillet 2017 - 07:57



Série : Ni terre ni mer
Scenario : Olivier Megaton / Enea Riboldi
Dessin : Nicola Genzianella
Genre : Thriller
Edition : Dupuis
Acheter sur BDfugue

Résumé :Au large des côtes normandes, une tempête projette sur les récifs une voile en perdition. À son bord, Alex, Thomas, Ève, Hélène et Julie, cinq anciens amis surpris par le brusque changement de houle, se retrouvent échoués sur un îlot où se dresse un phare aux lueurs erratiques. L'atmosphère oppressante qui pèse sur ce refuge de fortune ne tient pourtant pas qu'aux conditions météorologiques. Entre les portes closes et le gardien austère, les appareils électroniques défectueux et les étranges protocoles qui interdisent aux bateaux de secours d'accoster, tout porte à croire que quelque chose, ou quelqu'un, refuse que les jeunes gens quittent ce rocher battu par les vents. Alors, sitôt que la mort s'ajoute à la partie, plus de doute possible : le naufrage était prémédité. Mais par qui ? Et pour quelle raison ? Il semblerait que tous ici détiennent de lourds secrets... Pour son premier scénario de bande dessinée, le réalisateur international Olivier Mégaton s'est attaqué avec maestria au thriller de genre, nous offrant ainsi cet angoissant huis clos où le fracas des vagues fait écho aux cris des personnages. Manipulations, mensonges et obsessions s'y mêlent en un terrible vertige. Saurez-vous en réchapper à temps ?

Olivier Mégaton est plus connu dans le monde du cinéma que dans le monde de la BD. En effet qui n'a pas vu taken ?
Il débarque dans le monde de la bd en gardant son genre de prédilection : le thriller.

Et c'est globalement une réussite. Il arrive à distiller dans sa BD des éléments cinématographiques qui nous plonge dans ce huit cos au point de nous faire soupçonner tout le monde. Ce qui est la plus frappant c'est que les habituels séquences de cinéma marchent super bien dans la BD, comme par exemple la fille qui part tout seule dans son coin et... que l'on retrouve morte dans une pièce fermée à clefs 2 pages plus loin.

Un vrai bon thriller qui, s'il ne réinvente pas le genre, est super efficace et dont on lira la conclusion avec envie.

Ma Note:Image IPB
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com