1001 BD.com: Star Wars Ep 8 (Attention Spoiler !) - 1001 BD.com

Aller au contenu

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Star Wars Ep 8 (Attention Spoiler !) Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Monstre du donjon
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 1 067
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 20 décembre 2017 - 09:01

Bon bah je suis allé voir le dernier star wars.

Bon je suis loin d'être un fan inconditionnel hein, mais franchement c'est une saga que j'apprécie beaucoup. Le 7 ne m'avait pas paru désagréable et je l'avais même revu plus récemment. Il n'empêche que je lui reprochais un peu la même chose qu'à pas mal de films récents :
- grosses incohérences de scénario, du genre aberrantes, du genre qui auraient pu se corriger un peu avec un minimum de travail et pas gras d'efforts. Bref un gros manque de rigueur pour bosser les détails du scénario. Ou l'art de prendre le spectateur pour un pigeon, de lui raconter n'importe quoi et de lui expliquer que, de toute façon c'est une histoire hein...
- le méchant et ses raisons d'être méchant : j'étais juste pas rentré dans le personnage et donc c'était dur pour apprécier le film pleinement.


Donc sur ce je suis allé voir le 8. Et dans de supers conditions, ce qui explique probablement mon avis positif : grands sieges inclinables, boisson et affiche de film offerte, tablette pour poser ses petites affaires, espace entre chauqes rangées de sieges, accoudoirs individuels, et image et son au top, bref. y a pas à dire, quitte à payer 14 € ma place, c'est ça que je veux. Je l'ai donc vu en 3D (que j'aime pas d'habitude et que j'ai trouvé chouette et sans extravagance dans celui là) et en VO.

Là franchement je vais tout mettre sous la bannière spoiler parce que bon, ce serait balot de vous gâcher ce plaisir que reste la découverte d'un star wars.
Spoiler

0

#2 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 21 763
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 20 décembre 2017 - 10:49

Je pense que pour le spoiler... ben c'est marqué dans le titre :)

Alors moi je vais dire plus ce qui m'a plus car on sait que ce genre de film n'est pas la pour eviter les incohérence.
C'est bizarre de jouer à les chercher car il y en a toujours dans tous les films de SF et autres.

Pour ce qui est du film :
- Pour le gros mechant : je pense que le realisateur était emmerdé par la copie conforme de l'empereur du precedent et il a fallu qu'il s'en debarasse. C'est mal fait mais sinon il aurait du expliquer d'ou il venait, son historique par rapport aux précédents films, qui il était dans les precedents (4-5-6 voir 1-2-3 car vieux mle mecs) donc un terrain super glissant.... pour moi la connerie a été de le mettre dans le précédent :)
- Pour Ben solo : ben toujours charisme 0 pour moi. Dommage car le perso devient intéressant mais c'est un des pires acteurs qu'il m'ait été donné de voir. pire que celui qui fait Anakin dans les 1-2-3.
- J'adore le personnage de la fille
- la relation entre la chinoise et le Black fait un peu je montre mes minorités.
- Benicio est bien
- Les batailles spatial ne m'ont pas choqué et le fait de couper le son lors du suicide du capitaine Dinosaure etait juste EXCELLENT !
- et notre amis Luke... et bien si l'acteur est moyen, j'ai adoré la continuité du personnage avec les 4-5-6. On voit bien ressortir le fait qu'il a été entrainé à la vas vite alors qu'il était deja vieux. Cela ressort bien sur ces echecs et son esprit defaitiste. Donc vraiment coherents je trouve.

A final un vrai bon moment de detente qui aurait été mieux avec un vrai acteur en lieu et place de Ben Solo et un Luke meilleur en tant qu'acteur... mais ca c'est pas nouveau :D :D :D
0

#3 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Monstre du donjon
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 1 067
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 21 décembre 2017 - 09:32

D'accord avec toi sur à peu près tous les points.
Pour les incohérences, franchement je ne joue pas vraiment à les noter mais y a des trucs tellements cons et évitables que ça me gâche le truc. Franchement les batailles spatiales des 2 premières trilogies avaient bien plus de gueule quand même... Par contre le son coupé pendant le suicide dans une salle avec un très très bon système de son c'était ouf...

D'accord avec toi sur Snoke, à part pour nous préparer les épisodes qui vont sortir entre la trilogie 4, 5 et 6 et celle du 7, 8 et 9, sinon je ne vois pas l'intérêt...

Ben Solo en terme de charisme est pas loin du luke des épisodes 4 et 5 à mon avis :)

Le perso de la fille dont je ne me rappelle jamais le nom est vraiment le grand vent de fraicheur je trouve...
0

#4 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 21 763
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 21 décembre 2017 - 19:06

Ah tu crois qu'il vont nous faire des episode intercalés ?

Ca serait un peu con avec Carrie Fisher out et Harrisson Ford très vieux.....

Pour les batailles spatiales.... ben ce n'est pas le coeur de l'histoire donc je trouve que ca passe....
Sinon les affiche qu'il y a en ce moment tuent !!!!
0

#5 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Monstre du donjon
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 1 067
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 22 décembre 2017 - 08:30

Ben pour les batailles je crois que du coup ça nous limite quand même pas mal le côté épique du truc... On est dans Star Wars, des histoires de guerres de galaxies, et au final on a l'impression d'avoir à faire avec une bande de rebelles, dont on a du mal à comprendre pourquoi ils sont rebelles, qu'est ce que la rebellion leur apporte vraiment, et pourquoi leur cause qui semble si juste ne mobilise plus personne après tant de victoires militaires et de morts des chefs de leurs opposants... Bref. Je trouve que l'on perd le côté épique.

Perso j'ai eu du mal. Et puis bon, vu comme cela se présente, j'imagine pas la fin de la série au prochain épisode. J'veux dire la résistance est en miettes, le premier ordre semble presque plus puissant qu'avant, franchement, ça va être compliqué niveau scénaristique de boucler ça non ?
0

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 583
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 25 décembre 2017 - 02:00

Attention : après relecture, je dois avertir que ce qui suit est finalement moins une critique du film Les Dernier Jedi qu'une lettre-pamphlet ouverte au réalisateur Rian Johnson. Image IPB

Vu cet opus... très controversé et je comprends maintenant pourquoi.
Et... réaction à chaud mitigée.
Je l'ai nettement préféré au 7, c'est clair (mais je rappelle que je conchie le 7 jusqu'à la millième génération). Celui-ci est plus audacieux, prends des risques, offre un Star Wars assez différent et, ironiquement, c'est le genre de Star Wars que m'avait laissé espérer le début du VII (le débarquement des stormtroopers, le massacre du village, etc...) avant de sombrer dans le fan-service à gogos.
Je dis "ironiquement" car l'approche innacoutumée et on pourrait même dire iconoclaste de Rian Johson de la saga aurait dû, a priori, me plaire.
Sauf que... je trouve qu'il s'y prend assez mal, avec la maladresse d'un sale gosse qui s'amuse à tout casser pour le simple plaisir de casser (ou un adulte infantile comme Brice de Nice ^^) L'iconoclasme est certes une pratique qui consiste à briser les images mais il y a la manière de le faire. Deux manières.
On peut le faire subtilement ou avec un bulldozer.
Rian Johnson a choisi le bulldozer et c'est là où le film me pose problème.

La méthode subtile, intelligente et respecteuse aurait consisté à se délester de l'héritage de la trilogie originale (et donc de ses personnages canoniques vieillissants qui ont fait leur temps) avec modération et une sorte de clin d'oeil complice au public et surtout aux fans. Même saupoudré d'une dose d'ironie.
Pour le dire autrement : offrir un dernier baroud d'honneur aux personnages emblématiques de la saga (sans pour autant tomber dans l'appel du pied lourdingue du 7) pour ensuite préparer le terrain pour un nouveau cycle et d'autres persos.
Hélas, c'est loupé de ce côté-là. Rian Johnson se la joue Caterpillar plutôt que Dentelles de Bruges.
Je voudrais, pour commencer, revenir sur un commentaire de Pos sur Luke et qui est aussi une des raisons principales de la colère (pour ne pas dire de la furie) de beaucoup de fans sur cet épisode (on sait que cet opus est la cause d'un débat très houleux)

Citation

et notre amis Luke... et bien si l'acteur est moyen, j'ai adoré la continuité du personnage avec les 4-5-6. On voit bien ressortir le fait qu'il a été entrainé à la vas vite alors qu'il était deja vieux. Cela ressort bien sur ces echecs et son esprit defaitiste. Donc vraiment coherents je trouve.


Hé bien, je pense exactement le contraire et je trouve le traitement de Luke dans ce film inepte et sans lien avec le Luke de la trilo, le Luke inventé par Lucas.
Pour moi, il y a une vraie rupture entre le Luke du Retour du Jedi et celui-ci.
Luke Skywalker a toujours été, dans la trilogie originale (et même dans les romans et les comics de l'UE) un homme optimiste, solaire et dénué de toute amertume, même dans les pires moments. C'est d'ailleurs une des raisons pour laquelle il n'a jamais sombré du côté obscur.
Ici, on a un vieux bougon dans sa grotte, défaitiste, aigri, ironique concernant la Force, qui n'en a plus rien à foutre de rien et tout ça... juste parce qu'il a échoué avec Ben/Kylo ? Il n'y a justement pas de continuité logique avec le Luke de la trilogie (et même de l'Univers Etendu).
Ce que j'ai vu, c'est Mark Hamill avec de trente ans de plus, une barbe et des longs tifs mais certainement pas Luke Skywalker. Le Luke que je connais n'aurait pas vieilli de cette façon, ressassant le même échec (un seul échec et c'est marre ?) sans rebondir. Et prêt à buter son neveu lâchement et jeter nonchalement un sabre laser.
C'est la vision du réalisateur Rian Johson mais elle ne colle pas avec le personnage que l'on connaît depuis si longtemps.
D'ailleurs, sa mort me gêne moins que cette réinterpétration faussée du personnage. C'est d'autant plus navrant que tout le monde attendait son retour.

Et si j'insiste sur Luke (alors qu'on pourrait penser qu'il ne s'agit que d'un détail), c'est justement parce que le traitement que lui fait subir Rian Johnson est à l'image du film tout entier et surtout sur les personnages canoniques bien connus.
Je comprends que l'on puisse vouloir passer à autre chose et régler le sort des "vieux" persos. Je trouve même ça légitime et nécessaire, plutôt que de jouer avec cynisme et opportunisme commercial sur la nostalgie comme le faisait l'affreux Réveil de la Force.
Mais ici, Rian Johnson ne leur offre pas le dernier baroud d'honneur dont je parlais plus haut : il les enterre à la fosse commune et, pire encore, se fout de leur gueule en les tournant en dérision et la saga avec Et donc le public avec. Peut-être une conséquence de cette approche "post-moderniste" actuelle où il est de bon aloi de ne plus rien prendre au sérieux car ça donne l'air plus intelligent.
Faire table rase du passé est une chose. Mais on peut le faire avec élégance.
Rian Johnson, lui, le fait avec une ironie facile et des choix qui font presque de son film une parodie à certains moments. Luke en Falstaff pathétique, C3P0 complètement débile, R2D2 la plupart du temps déconnecté, Chewbacca en figurant (comme il l'était déjà dans le 7, ceci dit) et Leia n'est guère mieux lotie avec cette sortie spatiale et cette utilisation impromptue de la Force dans un style "it's a kind of magic, magiiiic !". On notera par ailleurs que c'est la seule scène avec elle dont tout le monde parle, probablement parce que toutes les autres où elle intervient sont des scènes politico-militaro-stratégiques dont le public se fiche un peu.
Bon, voilà pour ce qui est pour des personnages de la trilo : malmenés, ridiculisés, dénaturés et recrachés comme un vieux chewing-gum mastiqué par un Rancor.
Ou pour le dire autrement : sacrifiés par Rian Johnson sur l'autel du renouveau mais un renouveau tel que ce réalisateur le conçoit.
Encore une fois : est-il nécessaire de détruire l'ancien pour créer du neuf ? De briser les anciennes idoles pour mieux construire SON Star Wars sur ses ruines ? Apparemment, Rian Johnson pense que oui.
Le credo du réalisateur pour cet épisode VIII semble avoir été : "je vais me débarrasser de tout ce qui m'emmerde ou ne m'intéresse pas et mettre ce que je veux. Non seulement en ignorant la saga de Lucas mais en ignorant aussi J.J. Abrams. D'ailleurs, m'sieur Mickey m'a donné le feu vert pour faire joujou avec tout ça et c'est ce que je fais".
Le mec semble oublier un truc : Les Derniers Jedi n'est pas un "stand alone movie", il est censé s'inscrire dans une franchise, un ensemble et, qui plus est, un ensemble culte aimé par des millions de gens. Un peu de modestie serait ici bienvenue.


Venons-en ensuite au reste, c'est à dire les nouveaux persos et ce qui est censé faire suite à l'épisode VII. Je dis "censé" car, curieusement, Rian Johnson semble autant vouloir détruire les prémisses mis en place par J.J. Abrams qu'il le fait avec ceux de George Lucas.
S'il ne fallait ne donner qu'un exemple, c'est le cas de Snoke. Image IPB
J'ai une pensée à la fois amusée et émue pour tous ceux qui, pendant deux ans, ont échaffaudé des tonnes de théories sur ce que serait cet épisode 8 sur la base des nombreux éléments laissés dans l'ombre dans le précédent et que le spectateur croyait, à juste titre, voir éclaircis. Et parmi ceux-ci, Snoke alimentait beaucoup de fantasmes tant la nature de ce personnage était floue dans le Réveil de la Force.
Nom de Zeus ! Mais qui est-ce ? D'où vient-il ? Serait-ce Darth Plagueis ?
A cela, ce sale gosse de Rian Johnson ne donne aucune réponse, décide qu'il n'en a rien à foutre (à nouveau) de ce personnage qui l'encombre et le tue en trente secondes.
De la même manière mais en plus anecdotique (ce qui malgré tout éclaire encore une fois sa démarche), C3PO retrouve un bras doré alors qu'il en avait un rouge dans le VII. Pourquoi ? On l'ignore mais probablement parce que Johnson n'aimait pas le bras rouge alors on revient au doré et puis c'est tout.
Bon. OK, Rian. Je ne suis qu'un humble spectateur (impuissant) et vous êtes Dieu.
J'ai entendu sur le Net un commentaire récurrent à propos de la Force telle qu'elle est montrée dans cet opus 7 : "ferme ta gueule ! C'est magique et voilà tout".
Bigre ! Ca expliquerait peut-être pourquoi j'ai eu cette désagréable impression, durant quasiment tout le film, que le réalisateur me disait : "ferme ta gueule : c'est MON film et voilà tout. Si je décide de faire réapparaître Yoda qui joue les Doc Brown, envoie de la foudre comme Thor et même, pourquoi pas, pète un coup en se marrant comme Louis de Funès dans La soupe aux choux, je le fais et puis c'est tout. Car je suis un iconoclaste, un insolent petit garnement qui aime bien faire chier le monde"

Le cas de Ben/Kylo est un chouia plus compliqué. Dans le VII, l'acte de tuer son père Han Solo avait une valeur symbolique très importante dans son évolution : le choix du basculement définitif dans la Force Obscure. Il paraissait donc logique que Ben/Kylo nous revienne dans le 8 débarrassé de tous ses doutes et de son dilemme "moi j'préfère la force obscure c'est trop cool mais la lumière c'est pas mal non plus" que l'on pouvait voir dans l'ép.7.
Hors, on voit un Ben/Kylo qui se prend toujours la tête pendant une grande partie du film (ce n'est pas Vador, son idole, qui en ferait autant !). Du fait, la mort de Han Solo, en plus d'être crétine, perd de sa fonction "émancipatrice".
Que dire maintenant de Finn ? Que ce personnage, qui était pourtant la seule idée originale du Réveil de la Force, est devenu encombrant et qu'on ne sait pas trop quoi faire de lui. Bah : on va l'envoyer sur une planète avec une chinoise pour une mission inutile qui ne mène à rien. Rien d'étonnant à ce que le film dure 2h30.
Que penser de la vice-amirale Holdo ? Rien si ce n'est que son look me fait trop penser à un personnage de japanimé (cheveux mauves, visage longiligne). Allergie automatique.
Poe Dameron est sans doute, avec Rey (et toujours excellente Daisy Riley), l'une des nouvelles têtes qui s'en sort le mieux. En revanche, l'amitié qui le lie à Finn dans l'ép.7 passe aussi à la trappe ici, toujours selon le principe du réalisateur de se moquer de la continuité et de faire ce qui lui plaît. Notamment flanquer Finn d'un nouveau personnage (Rose) qui est oubliable.

Après tout ça, on pourra supposer que je n'ai pas aimé le film (noooon ? Image IPB)
En fait, si on fait abstraction du procès que je fais au réalisateur (l'essentiel de ma critique, en fait), ce n'est pas un mauvais film. Et comme je l'ai dit, il vaut nettement mieux à mes yeux que le précédent. Mais j'ai aussi mentionné à quel paradoxe mène ce "mieux".
Au niveau de la réalisation, je peux au moins accorder à Rian Johnson du savoir-faire, même si sur ce plan là, c'est souvent inégal : on passe souvent d'une scène qui envoie du pâté à une scène plutôt foireuse.


Conclusion :

Si je devais résumer en peu de mots ce qui me dérange dans ce film, c'est cette volonté que j'y ai vue de faire "bande à part" au sein d'un univers qui possède depuis longtemps ses codes et ses références, comme si les autres films n'avaient pas existé. Et en malmenant/dénaturant/ridiculisant les icônes d'hier tout en ne parvenant pas vraiment à convaincre avec les héros d'aujourd'hui.
Et ne pas vouloir saisir, apparemment, qu'entre le produit recyclé au cynisme commercial (Le Réveil de la force) et un renouvellement iconoclaste qui s'appuie hélas sur une volonté insolente de sale gosse de "tout foutre en l'air", il existait une voie médiane qui aurait, par ailleurs, éviter le raz-de-marée de consternation auprès de nombreux fans qui ont eu l'impression qu'on leur crachait au visage.
Et sans être un grand fan de SW, je les comprends un peu.
D'où mon ressenti.

PS : à propos de la méthode (que le réalisateur sort là encore d'on ne sait où et sans se soucier de ce qui a été fait avant) très subtile de détruire toute une flotte en passant simplement en hyperespace avec un "vaisseau-suicide", je trouve cette idée encore révélatrice de la démarche du réalisateur.
0

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 583
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 25 décembre 2017 - 02:16

Toujours à propos de Luke, ces propos de Mark Hamill (que je partage pleinement) :

«Ce n'est pas mon Luke Skywalker!», le coup de gueule de Mark Hamill contre le dernier «Star Wars»

On savait déjà que Mark Hamill et Rian Johnson avaient eu des différends sur le tournage du dernier Star Wars. Visiblement, l'acteur n'a toujours pas digéré la direction prise par le personnage de Luke Skywalker dans Les Derniers Jedi – comme de nombreux fans, qui crient à la trahison. Explications, sans spoiler majeur – en dehors de ce qui est dit dans la bande-annonce.

Dans une interview avec le site espagnol SensaCine, l'acteur revient sur l'évolution de Luke Skywalker. Dans Le Retour du Jedi, « il était tellement optimiste, joyeux et plein d'espoir. Ici, il est au fond du trou, tourmenté (« He is in a very dark place »). Je ne m'y attendais pas, et je l'ai dit à Rian : ''Les Jedi n'abandonnent pas''. On avait des points de vue fondamentalement différents là-dessus. Mais ce n'est plus mon histoire. J'ai compris que c'était nécessaire pour le script, et après avoir parlé avec lui, j'ai pu faire de mon mieux pour réaliser sa vision».
Mark Hamill a notamment eu du mal avec une phrase prononcée à la fin de la première bande-annonce : « Il est temps pour les Jedi de disparaître », lâche Luke à la jeune Rey, qui veut devenir son apprentie.

« C'est le cœur de mon problème. Luke ne dirait jamais ça […] dans le Star Wars de George Lucas. Là, c'est Star Wars : La Nouvelle Génération. J'ai presque dû considérer Luke comme un autre personnage, peut-être Jake Skywalker. Ce n'est pas mon Luke Skywalker. Je ne l'ai toujours pas complètement accepté. Mais c'est juste un film, j'espère que le public l'aimera et ne sera pas trop en colère. J'ai fini par accepter que Rian était la personne dont ils avaient besoin pour cette mission ».

Ultra-clivant, Les Derniers Jedi a globalement séduit les critiques car il prend des risques. Mais le film divise les fans, avec une moyenne de 53 % sur Rotten Tomatoes et 2,9/5 sur Allocine. On verra quelle direction adoptera J.J. Abrams pour le dernier épisode de la trilogie.


0

#8 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 21 763
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 25 décembre 2017 - 16:34

Bon comme toujours critiques interessante. Et comme toujours j'avoue ne pas avoir autant de reference que ça.

Et c'est marrant car pour moi l'image qu'il me reste de skywalker dans les premier, c'est le visage deformé quand il apprend qui est son père... et le fait qu'il s'est entrainé deux fois 3h dans le faucon millenium et avec yoda.

Sinon c'est sur que c'est JJ Abrahms le prochain realisateur ? Si oui c'est competement debile de changer de realisateur au milieu d'une trilogie...
0

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 583
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 25 décembre 2017 - 22:06

Voir le messageposeidon2, le 25 décembre 2017 - 16:34, dit :

Bon comme toujours critiques interessante.

Et comme toujours trop longuette, hélas Image IPB

Citation

Et c'est marrant car pour moi l'image qu'il me reste de skywalker dans les premier, c'est le visage deformé quand il apprend qui est son père... et le fait qu'il s'est entrainé deux fois 3h dans le faucon millenium et avec yoda.

Tu oublie un petit détail, certes assez insignifiant, mais pas inintéressant pour le moral des troupes : il détruit la première Death Star.
Bon, d'accord : il a un casque à ce moment-là, donc on le voit moins bien forcément.
Sinon, c'est vrai qu'on ne peut pas dire que le personnage a une présence folle à l'écran mais bon... au moins, à l'époque, il ne jetait pas son sabre laser n'importe où comme un malpropre.
Et puis bon... c'est Luke, c'est mon enfance, c'est ce temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître et toussa...
(bien sûr, je préfèrais Han Solo... comme tout le monde Image IPB)

Citation

Sinon c'est sur que c'est JJ Abrahms le prochain realisateur ? Si oui c'est competement debile de changer de realisateur au milieu d'une trilogie...

Apparement, oui, c'est confirmé : http://www.allocine....e=18668113.html
Et oui, c'est vraiment débile.
Et ça montre aussi à quel point cette nouvelle trilogie manque de cohérence et ne semble pas avoir de ligne directrice clairement définie.
Car vous ne trouvez pas que tout ça sent un chouia l'improvisation plutôt qu'un plan défini très en amont (comme le faisait tonton Georges) ?
Parce que le commentaire de J.J. Abrams qui nous assène que "Star Wars IX empruntera une direction inédite", j'ai envie de dire "encore ?" (j'insiste sur le point d'interrogation ironique Image IPB)
Ca prend surtout une direction que je subodorais déjà : celle du patchwork incohérent. Non pas que je sois contre le principe d'explorer de nouvelles potentialités mais il faut rester cohérent. Scénaristiquement et artistiquement.
C'est avec des stand alone comme Rogue One qu'on peut s'amuser à "prendre des directions inédites", pas dans une trilo qui est censé formé une histoire en 3 actes.
Parce que là, j'ai l'intuition qu'on va plutôt se retrouver dans une situation avec des éléments ajoutés/enlevés (réajoutés ?) selon les caprices des réalisateurs tout en gardant des personnages communs.
D'ailleurs, dans cette optique, pourquoi se limiter à trois films ? Qu'ils en fassent quatre, cinq.

Ensuite, il y a aussi le fait que, de la manière dont finit l'ép.8 et comme tu le disais, Pos :

Citation

Et puis bon, vu comme cela se présente, j'imagine pas la fin de la série au prochain épisode. J'veux dire la résistance est en miettes, le premier ordre semble presque plus puissant qu'avant, franchement, ça va être compliqué niveau scénaristique de boucler ça non ?

A ce stade, est-ce qu'on peut encore parler de boucler quelque chose ?
Plutôt qu'une trilogie, on aura peut-être plutôt un dyptique + un film bonus Image IPB
Sans compter que J.J. Abrams a perdu son Grand Méchant (j'imagine qu'il avait des idées pour Snoke, non ?). Alors quoi ?
On va se retrouver avec le boutonneux super charismatique comme Grand Méchant pour le grand final ? Image IPB
Ou rajouter un autre qui sort d'on ne sait où ?
Ah non, il y a mieux : un clone de Snoke !

Sinon, je viens de réaliser que j'ai oublié un truc très important : le captain Phasma !
En fait, je l'ai un peu zappée ou il s'est passé un truc important la concernant alors que mon attention était perfidement détournée par un mangeur de pop-corn ?
Ah, je lis sur le Net qu'elle avait une nouvelle arme !
Mince ! J'ai loupé ce détail important. Image IPB
Non mais sans blague, rassurez-moi : j'ai loupé quelque chose sur l'édifiant background de ce personnage mystérieux et... heu... opaque (qui ferait passer Boba Fett pour un secret de polichinelle) et mis en place par J.J. Abrams avec toute sa science du suspense ?
Et puis n'oublions pas que le phasme est un insecte très habile pour se fondre dans le décor.

Bon, cela dit, tous mes commentaires sont à prendre avec circonspection vu que Pop va se faire un plaisir de les démonter comme d'hab' Image IPB
Un peu comme Rian Johnson, en fait Image IPB
0

#10 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Monstre du donjon
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 1 067
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 26 décembre 2017 - 11:19

Eh oh Phil' c'est pas bientôt fini ce petit côté caliméro ? ça ne te ressemble guère. :rolleyes:

Bon y a une grosse partie ou je suis d'accord avec toi. Le personnage de Finn, l'ajout de Rose, le gamin avec son balai à la fin, l'amiral violette, le suicide du vaisseau, le personnage de snoke expédié de manière très très très rapide, et un certain manque de continuité avec l'épisode précédent.

Après bon je trouve rigolo la profondeur qu'il a fait prendre à Luke, voir même pire : intéressante. On parle d'un gamin, qui se découvre tardivement une famille après le massacre de la première, qui se bat contre son père, puis avec lui, pour le voir finalement mourir, qui est formé rapidement par un premier maitre qui meurt, par un second qui meurt, qui se découvre une soeur dont il n'est finalement pas si proche, et qui accomplit un cycle complet de lutte pour se rendre compte que cela ne mène à rien. Non son virage, son côté aigri, et finalement une certaine forme de lucidité de sa part m'intéresse. Parce que c'est la moindre chose que l'on peut attendre des persos qui traversent la saga, prendre un peu de recul. Et quand ils le font, faut reconnaitre que les jedi c'est surtout de la frime hein, niveau efficacité ça n'a pas montré grand chose.


Reste que j'ai passé un bon moment, et que franchement j'avais très peu lu sur le sujet du réalisateur avant d'aller le voir, je connais très peu l'univers autour des films, donc je peux comprendre que pour certains ce soit une destruction en règle de beaucoup de choses. Mais en ayant simplement vu les films, je trouve pas ça hyper cohérent. ça m'aurait beaucoup plus choqué de voir Han Solo partir en couille.

Je confirme quand même l'impression qu'on va bien être pris pour des cons avec l'épisode 9 que je ne vois pas comment cloturer... A moins de faire vaincre le côté obscur :)
0

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 583
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 26 décembre 2017 - 23:47

Voir le messageThe_PoP, le 26 décembre 2017 - 11:19, dit :

Eh oh Phil' c'est pas bientôt fini ce petit côté caliméro ? ça ne te ressemble guère. :rolleyes:

Tu trouves ? J'ai pourtant un côté râleur très affirmé et je le prouve souvent sur le forum, il me semble Image IPB
Et pis d'abord Caliméro y dit plutôt "c'est trop injuste" d'abord.
Je dis pas que c'est trop injuste : je dis que ça part en sucette.

Citation

Après bon je trouve rigolo la profondeur qu'il a fait prendre à Luke, voir même pire : intéressante. On parle d'un gamin, qui se découvre tardivement une famille après le massacre de la première, qui se bat contre son père, puis avec lui, pour le voir finalement mourir, qui est formé rapidement par un premier maitre qui meurt, par un second qui meurt, qui se découvre une soeur dont il n'est finalement pas si proche, et qui accomplit un cycle complet de lutte pour se rendre compte que cela ne mène à rien. Non son virage, son côté aigri, et finalement une certaine forme de lucidité de sa part m'intéresse.

Oui, je suis d'accord avec toi sur le principe : après toutes les épreuves vécues par Luke, ça paraîtrait bizarre qu'il soit toujours le Luke insouciant et naïf d'Un Nouvel Espoir.
D'ailleurs, on constate bien que déjà dans la trilogie, le Luke de la fin du Retour du Jedi n'est plus tout à fait le même qu'au début de l'épisode 4 (et c'est d'ailleurs le seul perso parmi les "gentils" qui évolue vraiment).
Cependant, il reste Luke dans sa nature profonde, c'est à dire un homme optimiste qui refuse de s'abandonner au désespoir et à l'amertume. On le voit d'ailleurs bien quand il se retrouve face à l'Empereur. Et c'est d'ailleurs ce qui distingue nettement Luke de son père, Anakin. On notera d'ailleurs que tous les deux ont commencé trop tard leur formation ; ils ont connu la même situation. Pourtant, leur destin est différent. Parce que leur tempérament est différent, et même opposé.
Et, plus que les épreuves que l'on subit dans sa vie, c'est le tempérament, le caractère, les tendances naturelles d'un individu qui font la différence au final.
Anakin est impulsif, colérique et orgueilleux. Cela aboutit logiquement à le faire sombrer dans l'amertume, le ressentiment, la violence et, par là-même (comme le dit d'ailleurs Yoda) vers le Côté Obscur.
Luke, lui, a toujours été un type calme, équilibré, pondéré, mesuré et (pour utiliser un terme un peu simpliste) "gentil". Il se rapproche beaucoup d'Obi-Wan Kenobi.

Alors, un Luke vieillissant devenu plus lucide, plus mature, voir plus circonspect : je dis oui, ça n'entre pas en contradiction avec la nature profonde du personnage.
Mais un Luke vieillisant devenu aigri, défaitiste, ironique et un brin misanthrope, je dis non : ça ne correspond pas au personnage.
Pour moi, c'est un peu comme si Luke avait basculé du Côté Obscur et je crois que de nombreux fans (ET Mark Hamill himself) ont ressenti ça ainsi. C'est à la fois invraisemblable et incohérent. Et une sorte de trahison. Même si perso, je n'en fais pas toute une histoire non plus (non, non, c'est vrai)
Parce que Luke dans cet épisode, c'est quasiment Jean-Pierre Bacri (le grand bougon du cinéma français).
Et je crois d'ailleurs que Mark Hamill et Luke se ressemblent beaucoup. Hors, vous avez déjà vu Mark Hamill en interview ? Malgré son âge, on voit bien qu'il est resté très juvénile dans sa tête, optimiste, drôle, malicieux. Et vous savez qui, malgré aussi son grand âge, était aussi resté positif et malicieux ? Obi-Wan Kenobi ! (incarné par Alec Guiness qui, d'ailleurs, rassemblait lui-même ces mêmes qualités).
Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que Mark Hamill déclare ne pas avoir reconnu Luke quand il l'a joué, avoir l'impression de jouer un autre personnage, d'avoir dû se forcer.
Il n'a pas reconnu Luke parce que, quelque part, il ne s'est pas reconnu lui-même ! Et les fans non plus.

Logiquement, le vieux Luke aurait dû ressembler beaucoup aux vieux Kenobi.
Rappelons que, pourtant, Obi-Wan aussi a connu un échec cuisant avec Anakin, comme Luke avec Ben, et sa situation était même pire dans l'ép.3 puisque Anakin, son élève, son "frère", devait être l'élu rétablissant l'équilibre.
Et on voit bien le dépit que ressent Kenobi/McGregor : il assiste au massacre d'enfants (!) perpétré par Anakin, le basculement de son apprenti du Côté Obscur, le duel qu'il doit livrer avec Anakin et finalement le constat "qu'il l'a perdu" (dixit Kenobi). Vous ne croyez pas qu'Obi-Wan aurait eu de bonnes raisons de sombrer dans le désespoir et l'amertume ?
C'est d'ailleurs marrant quand on compare : Obi-Wan assiste à ce raz-de-marée de désespoir dans l'épisode 3 et il ne devient pas ronchon et aigri pour autant.
Ici, Luke perd un élève (et dans une simple vision encore bien !) et ça suffit pour le changer complètement.
Nan, c'est pas raccord tout ça.
Sans parler du reste.

Citation

Parce que c'est la moindre chose que l'on peut attendre des persos qui traversent la saga, prendre un peu de recul. Et quand ils le font, faut reconnaitre que les jedi c'est surtout de la frime hein, niveau efficacité ça n'a pas montré grand chose.

Ce qui est intéressant là-dedans, c'est que Star Wars fonctionne sur un gros paradoxe : les Jedis (ou futurs Jedis) les plus intéressants sont justement ceux qui ne cadrent pas avec l'orthodoxie Jedi, des marginaux en somme : Anakin, Luke, Qui-Gon, Quilan Voss (dans les comics).
En revanche, les Jedi pur jus sont souvent chiants et, effectivement, un peu frimeurs : Mace Windu, Yoda, tous ceux du Conseil.
Obi-Wan, c'est un cas un peu à part : c'est un Jedi pur jus, sage et équilibré, mais il n'est pas chiant pour autant. Et je crois que c'est dû en grande partie à son humour pince-sans-rire (très anglais) et une certaine bonhommie qui le rend plus humain et moins psychorigide que ses pairs.
J'aime bien Obi. Image IPB

Citation

Reste que j'ai passé un bon moment

Bien sûr : le film reste divertissant en tant que tel. Je mentirais en disant que ça été une torture de le voir. C'est toujours sympa de voir l'univers SW au cinoche, les vaisseaux, les scènes d'action, etc...
Et ce n'est jamais qu'un film.
Mais entre le traitement douteux qu'on fait subir aux anciens personnages et le désintérêt que j'ai pour les nouveaux (au fond, tout est résumé dans cette simple phrase Image IPB)
cette trilogie est déjà ratée en ce qui me concerne.
0

#12 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Monstre du donjon
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 1 067
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 29 décembre 2017 - 10:48

Bah j'avoue que pour le personnage de Luke j'ai une lecture différente de la tienne.
D'abord je ne le trouve pas défaitiste, au contraire même. Par contre je le trouve moins convaincu de la toute puissance des Jedi, et ça ça me semble pas con en soi.

Ensuite concernant son évolution, bah je vois de grosses différences entre Luke et Obi Wan : Obi Wan a été pleinement formé, a une époque où l'ordre jedi existait et était presque a son apogée. Il peut légitimement en tirer plus d'enseignements et de certitudes. De même il n'a pas eu a "tuer son père" et familialement c'est quand même moins compliqué que Luke entre son père et son neveu. Sans oublier qu'il s'agit tout de la même dynastie et qu'il peut légitimement se demander s'ils apportent plus de bien que de mal...

Finalement se couper de la force c'est aussi couper les méchants d'une source de pouvoir. Bizarrement quand Yoda fait un peu le même choix à la fin du 3, personne n'est choqué... Alors que bon Yoda c'est quand même pas Luke hein...
Rajoute à ça que les deux maitres de Luke finissent de la même façon : prendre leur retraite dans un coin tout désert en "abandonnant" un peu le combat ...

Non je suis pas choqué. Surtout que bon je suis loin d'admirer le personnage de Luke à la base... :)
0

#13 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 583
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 29 décembre 2017 - 16:55

Voir le messageThe_PoP, le 29 décembre 2017 - 10:48, dit :

Bizarrement quand Yoda fait un peu le même choix à la fin du 3, personne n'est choqué...

Ah si : moi, ça m'a effectivement un peu choqué dans le 3, Yoda qui se barre sur sa planète marécageuse du genre "ciao, les mecs : je vous laisse vous démerder".
Mais ce qui m'a le plus choqué, c'est surtout de constater à quel point les Jedi sont nuls dans la prélo : pas un seul pour se rendre compte de la prise de pouvoir de Palpy et que la République part en couille.

Citation

Rajoute à ça que les deux maitres de Luke finissent de la même façon : prendre leur retraite dans un coin tout désert en "abandonnant" un peu le combat ...

Ca doit être une coutume Jedi. Image IPB
0

#14 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Monstre du donjon
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 1 067
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 29 décembre 2017 - 17:07

Devenir tellement bon combattant que tu te rends compte de la futilité du combat lui même :)
0

#15 L'utilisateur est hors-ligne   arnaud 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membres
  • Messages : 4 452
  • Inscrit(e) : 17-février 03

Posté 04 janvier 2018 - 14:48

salut, je fais court en vous ayant lu en diagonale scusez-moi ;)

vu hier soir avec mes 2 grands, ils ont aimé le spectacle ! Moi aussi

plus :
très bon spectacle, j'adore les combats space opéra
plus de doutes que de certitudes dans l'attitude de tous les personnages, ça change
Rey en héroïne excellente et le fait que les femmes soient au premier plan, ça change aussi
la fin maligne par rapport à l'astuce de Luke qui se "téléporte"
beaucoup plus fin et réaliste que le précédent
les clins d'oeil aux épisodes passés
la tronche de Snog :)

moins:
je me dis qu'on pourrait continuer comme ça pendant 1000 ans, en essorant jusqu'à la moelle la franchise
avec Luke on tourne trop longtemps autour du pot, y veut pas, y veut pas, point quitte à quand même faire son come back final
film un poil trop long
j'aime pas la tronche de certains acteurs, Ken machin, capitaine truc

au final, un bon film de SF pop-corn (même si j'avais trop bouffé avant) huhu...

je viens de lire l'article Slate et suis plutôt d'accord avec lui :)
0

#16 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Monstre du donjon
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 1 067
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 04 janvier 2018 - 15:38

Je suis en train de revoir les premiers épisodes historiques de la saga et bon j'avoue, la cohérence et le réalisme étaient déjà bien fantaisistes.

On peut enlever ça de ma critique, vu que j'aime beaucoup les premiers. La différence n'est pas là.
0

#17 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Monstre du donjon
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 1 067
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 06 janvier 2018 - 14:28

Après révision complète de la saga originale, il n'y a pas à chier, à mon avis, les épisodes 7 et 8 n'ont juste pas su développer un univers cohérent par rapport au 6 et à sa fin.

ça n'a pas de sens tout simplement comme transition, là ou la saga 1,2 et 3 avait au moins le mérite d'amener les scénarios et les univers à recoller tout en ayant sa propre identité.

Sinon globalement je crois qu'il manque essentiellement un côté adulte à l'univers Star Wars depuis quelques temps. Parce que franchement la séduction entre Solo et Leia, avec les allusions qui vont avec, c'est quand même autre chose que les pseudos romances qu'on se fade depuis le début.
Côté invraisemblances scénaristiques et incohérences et notamment la gestion de la temporalité, les deux dernières sagas ne sont pas pires que la première, mea culpa pour moi de ce côté là. C'est dommage, je suis persuadé qu'il y avait moyen de faire mieux, mais ok.
Par contre je trouve que les personnages et leurs évolutions sont mieux traitées dans la trilogie originale, voir même dans la seconde. Alors que c'est clairement l'un des gros points noir pour moi des 7 et 8. De la même façon, je trouve que dans le 7 et le 8, les enjeux sont bien moins apparents. les 1,2 et 3 proposaient au moins un gros complot intergalactique un poil fourbe, le 4, 5 et 6 une résistance contre un empire totalitaire et la renaissance des jedis, mais je retrouve pas ça dans le 7 et le 8.

Bref, avec la perspective, je trouve ça vraiment dommage, et je comprend mieux les fans du coup. Même si c'est pas franchement l'évolution de Luke qui me gène le plus...
0

#18 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 2 583
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 06 janvier 2018 - 16:32

Tout à fait d'accord sur l'ensemble de ton post (une fois n'est pas coutume Image IPB).
Et toutes ces réflexions, je me les suis faites juste après avoir vu le 8. D'où mon ressenti négatif général (le problème avec Luke, ce n'est finalement qu'un détail, l'essentiel est ailleurs).
Et je ne comprends pas comment tant de gens le défende (y compris le 7).
Soit, ils ont la mémoire courte et ont tout oublié de la trilogie (voir la prélogie) soit ils n'en ont rien à faire des problèmes de continuité et de cohérence, se contentant de voir le film comme s'ils regardaient n'importe quel autre blockbuster en mangeant nonchalamment leur pop-corn.
Pour moi, je regrette : ce film n'est pas défendable si on tient compte de l'univers SW (et je ne vois pas comment on pourrait ne pas en tenir compte).

Citation

les épisodes 7 et 8 n'ont juste pas su développer un univers cohérent par rapport au 6 et à sa fin.

C'est clair.

Citation

ça n'a pas de sens tout simplement comme transition, là ou la saga 1,2 et 3 avait au moins le mérite d'amener les scénarios et les univers à recoller tout en ayant sa propre identité.

Raison pour laquelle j'en suis venu à reconsidérer la prélogie avec un regard plus indulgent, non pas parce que je la trouve meilleur qu'avant, mais par comparaison à cette nouvelle trilogie WTF.
Et effectivement, les épisodes 7 et 8 n'ont pas d'identité et c'est un autre gros bémol de cette trilogie.
Ce sont des "films bâtards", rapiécés de partout, comme si on avait trouvé des éléments de SW et qu'on les avaient mis un peu partout, n'importe comment et au petit bonheur la chance.
Bref, des films sortis d'une décharge et non des films manufacturés.

Citation

De la même façon, je trouve que dans le 7 et le 8, les enjeux sont bien moins apparents. les 1,2 et 3 proposaient au moins un gros complot intergalactique un poil fourbe, le 4, 5 et 6 une résistance contre un empire totalitaire et la renaissance des jedis, mais je retrouve pas ça dans le 7 et le 8.

Yep.
Et, pour ce genre de production, un scénario où les enjeux ne sont pas clairs, c'est un mauvais scénario.
0

#19 L'utilisateur est hors-ligne   redfoxone 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 15 229
  • Inscrit(e) : 16-octobre 02

Posté 21 janvier 2018 - 09:42

Vu ce film.

Va falloir encore quelques heures pour digérer ce vide quasi absolu. Y'a 0 émotions dedans à part 1 scène sur la fin avec rey.

Ca démarre même franchement très très mal avec la fin du 7 qui était pourtant épique et la luke qui jette son sabre... WTF ???! Je passe sur Leia et sa sortie sans scaphandre.... ridicule. Il suffisait qu'elle soit "seulement" blessée pour pas être ridicule.

Je dis pas que tout est à jeter (les pets de chewbacca sont chouettes) mais chercher les bonnes choses du film ira bien plus vite que l'inverse.
Qui est ce gars qui a écrit ce scénario ? Qui est ce producteur qui n'a rien fait pour sauver le vaisseau amiral de la franchise ? Parce que bon, rogue one c'est du pop corn insipide au même niveau qui transformers ou pire, Terminator genesys.
Y'a sans doutes quelques trucs à sauver mais va falloir chercher des années. Du coup ça tue aussi l'ep7 qui était pas mal malgré son scénario en carton globalement.

J'ai le sentiment que Disney récupére juste la licence pour alimenter des parcs, des boutiques et ne veut surtout pas de héros qui dureraient autant que les anciens, ce qui rendra tous les films à venir complètement dispensable.
Au final ça fait 3 ans que je vais voir le Disney star Wars de Noël alors que ça m'était plus arrivé depuis le Disney de Noël dessin animé de mes jeunes années.

J'ai vraiment l'impression d'avoir été pris pour un con. Une des personnes qui m'accompagnait m'a dit "c'est harry Potter en fait", une autre semble prendre le film pour le film pop corn de la semaine. Il n'est en effet rien d'autre
Un bon collègue du bureau me disait "quand les suites ne sont pas bonnes je préfère ne pas les voir", je crois qu'il a raison.

Terminator s'arrête au 3, les suites n'existent pas. Les suites n'existent pas. Les suites n'existent pas. Les suites n'existent pas. Les suites n'existent pas.

Aliens s'arrête au 2, ou 3. Les suites n'existent pas. Les suites n'existent pas. Les suites n'existent pas. Les suites n'existent pas. Les suites n'existent pas.

Star wars s'arrête au 7. C'est le dernier des star wars. Ce sera dur, mais si les conditions sont pas bonnes, j'attendrais le film en vidéo, ca suffira bien.


Ps pour Phil : un spin off est prévu sur la réparation du bras rouge de C3PO.

Ps2: remise en forme depuis 1 pb parce que la tablette a fait sauter toute la mise en page.

ps3: assez d'accord avecs vos messages du coup. Plus j'y pense plus je me dis que ya pas grand chose à sauver à part le spectacle et 1 ou 2 scènes. Ils arrivent même à casser ce qui a été mis en plus dans l'ep7.
Ya trop d'incohérences globales. Zont donc pas de sénaristes chez disney. C'est noté.
0

#20 L'utilisateur est hors-ligne   redfoxone 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 15 229
  • Inscrit(e) : 16-octobre 02

Posté 21 janvier 2018 - 12:55

En fait ça navigue à vue totalement cette reprise de SW. Quand tu relis des vieux articles, tu te marres avec le recul.

http://www.journaldu...-coupe-montage/

(la fin est intéressante).

Ya un condensé de lecture qui récapitule un peu tout sur le film ? Je vais pas perdre des masses de temps sur celui là.

Quand j'y repense, j'ai eu l'impression de voir l'épisode de battlestar galatica, (33 minutes) quand ils sont poursuivi pendant tout l'épisode avec un interlude casino au milieu. - mais c'était un très bon épisode.
0

Partager ce sujet :


  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com