1001 BD.com: Conan Le Cimmérien - Le Colosse Noir - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Conan Le Cimmérien - Le Colosse Noir Noter : -----

#1 L'utilisateur est en ligne   The_PoP 

  • Monstre du donjon
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 1 241
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 27 mai 2018 - 10:07

Conan Le cimmérien - Le Colosse Noir


Image IPB



Auteurs : D'après l'oeuvre de Robert E. HOWARD [/b]
Scénariste : Vincent Brugeas
Dessin & Couleur : Ronan Toulhoat

Genre : Conan le Cimmérien
Edition : Glénat

L'acheter sur BDFugue


Résumé :[i] Un soldat meurt au combat. Un barbare vit pour la guerre. Établi dans la cité de Khoraja, Conan tente sa chance au service des mercenaires d'Amalric. Dans l'attente du combat, il mène une vie d'homme de troupe ordinaire, buvant et batifolant dans les tavernes. Le destin le rattrape un soir alors qu'il rencontre par hasard Yesmala, princesse et régente du royaume en personne. Elle aurait vu Conan en rêve : les dieux l'ont désigné comme le général qui doit mener ses armées contre les hordes démoniaques du sorcier Nathok. De simple soldat, Conan le barbare devient le seul espoir de tout un royaume.Les auteurs du remarqué Roy des Ribauds nous plongent dans une aventure noire et guerrière empreinte de sorcellerie. Le trait de Ronan Toulhoat y déploie toute sa démesure dans le gigantisme des architectures et l'épique des batailles.


Mon avis : " Je suis né sur un champ de bataille, le cliquetis des épées et les cris de massacres furent mes premières berceuses"
Bon j'aime souvent annoncer la couleur en début de chronique. Je suis fan du personnage de Conan. Je suis fan du "Roy des ribauds". Et voir collaborer les auteurs du Roy des Ribauds sur certaines des histoires au début du mythe de Conan, bah.... ça m'attirait beaucoup, beaucoup, beaucoup. Parce que je ne doutais pas de la capacité de ces deux auteurs de s'approprier le mythe.

Après, si j'aime le mythe de Conan, j'en connais aussi les faiblesses abyssales. L'oeuvre de Robert Howard n'est pas un monument de littérature. Les aventures de Conan finissent souvent par se ressembler dans leur trame et leur dénouement. Toutefois, et ici, dans la première édition c'est assez bien mis en avant par l'éditeur, la création de ce personnage et de ce mythe répondait aussi à un certain public et à un marketing évident.

Et bien cette histoire respecte l'oeuvre initiale en tous points de vue pour moi. Ce qui paradoxalement l'empêche peut être d'obtenir une meilleure note. Car la relative simplicité et faiblesse du scénario initial finit tout de même par se voir. Et c'est dommage quand on connait l'étendue du talent de ces deux auteurs.

Il n'en reste pas moins l'hommage à Conan, et de ce point de vue là, c'est parfaitement exécuté, c'est même très fort. Le parti pris graphique se reconnait entre mille et Ronan Toulhoat a vraiment une patte graphique bien propre qui sied parfaitement à ses ambiances d'aventures sombres et de violence. Les découpages et mises en scène sont bons.

Mais cette bd a un petit parfum de trop court une fois refermée. L'hommage est là et bien là, le mythe est dépoussiéré, mais à l'heure des productions plus modernes et plus travaillées, si Conan ne veut pas enfin connaitre la défaite, il faudra peut être laisser plus de libertés aux scénaristes pour enrichir l'oeuvre.

Ma Note :Image IPB

The_PoP enfant des batailles

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com