1001 BD.com: Le Château Des Étoiles - Gazette Tome 12 - Le Fils De L'étoile Bleue - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Le Château Des Étoiles - Gazette Tome 12 - Le Fils De L'étoile Bleue Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Monstre du donjon
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 1 248
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 06 juillet 2018 - 10:06

Le Château des étoiles - Gazette Tome 12 - Le fils de l'étoile bleue



Série : Le château des étoiles
Scénario et dessin : Alex Alice
Genre : Jules Verne
Edition : Rue de sèvres

L'acheter sur BDFugue


Résumé :Gudden ayant pris le pouvoir des Martiaux, la princesse et Séraphin sont faits prisonniers. Elle représente la caste supérieure, des «Hauts Martiaux» celle-là même qu'il faut anéantir pour que Gudden règne en maître sur Mars et y exploite toute l'éthérite. Alors qu'elle est entre la vie et la mort, Séraphin décide de s'échapper avec la princesse pour que son peuple tente de la sauver. Ils réussissent à tromper la vigilance de leurs géôliers avec l'aide de Sophie et Hans. Gudden donne alors l'ordre d'attaquer les Hauts-Martiaux. Séraphin arrivera-t-il à temps ? Pourra-t-il déjouer les plans de Gudden et réconcilier les deux peuples opposés ?


Mon avis : La gazette continue ! Pour ceux qui découvrent que maintenant, reportez-vous plutôt à ma chronique précédente pour cela : C'est ICI

Que ce tome commence à me faire penser aux aventures Sélénites d'Eusèbe, Villalobos et Maupertuis. Et pour moi il n'existe pas meilleure référence. Bien sûr, ici, la gouaille n'est pas la même, et les graphismes rien de comparable, mais le souffle de l'aventure qui s'en dégage, les thèmes profonds évoqués au travers des frasques de nos personnages, et une certaine idée du panache des personnages, tout cela me ramène inlassablement aux épisodes lunaires de De Cape et de crocs.

L'histoire se poursuit et même si l'on peut la trouver trop classique ou conventionnelle désormais, le parfum de lyrisme est toujours bien présent et les personnages très justes. Evidemment ce tome clôturant un "livre", le twist final nous annonce le prochain dyptique, avec toujours des questions en suspens. Voyons comment Alex Alic va se sortir d'une série qui va durer un peu plus que ses récents projets. Je suis curieux et pour le moment toujours aussi enthousiaste.

Ma Note :Image IPB

The_PoP, avec Cape mais sans crocs

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com