1001 BD.com: La Geste Des Chevaliers Dragons T27 : Le Draconomicon - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

La Geste Des Chevaliers Dragons T27 : Le Draconomicon Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 2 144
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 20 novembre 2018 - 09:35

La geste des chevaliers dragons T27 : Le draconomicon



Série : La geste des chevaliers Dragons
Scénario : Ange
Dessin : Patrick Boutin Gagné
Couleurs : Stéphane Paitreau
Genre : Fantasy
Edition : Soleil
L'acheter sur BDFugue

Résumé :"« Line, de l'Ordre des Chevaliers Dragons, ne sait pas se battre. Le danger la pétrifie et elle est agoraphobe. Mais Line est aussi une érudite, une alchimiste et grâce à l'aide de ses pairs elle va élaborer une théorie sur les apparitions draconiques, qu'elle va révéler dans un précieux manuscrit. La tête de Line est mise à prix et toutes les forces politiques des deux Empires vont se déchirer pour s'emparer du manuscrit."

Mon avis : Pour le 20ème anniversaire de la geste des chevaliers Dragons, Soleil nous gratifie à la fin de cet ouvrage d'un cahier graphique assez sympa retraçant l'évolution de la série depuis 20 ans. 20 ans donc, et 27 albums qui place la Geste des Chevaliers Dragons dans les séries de Fantasy majeures.
Du coup j'ai été un peu étonné du choix de cette histoire là, pour marquer ce 20ème anniversaire tant on n'y retrouve que peu les ingrédients du succès des premières Gestes : pas vraiment de Dragon, peu de combats, peu de scènes de tension sexuelle finalement, peu de rappels aux héroïnes marquantes de certains épisodes, un choix d'époque très "moderne" dans le calendrier de la geste et surtout un graphisme détonnant par rapport aux premiers tomes. Nul doute que la série avait déjà un peu pris ce tournant depuis quelques tomes, mais le choix éditorial pour ces 20 ans là me semble léger. Le cahier graphique de la fin atténue un peu cette impression d'acte manqué en nous replongeant dans nos souvenirs.

Reste que pour moi qui fustige régulièrement Soleil pour certains manques de courage éditoriaux et des contraintes un peu trop sévères sur certaines séries, là j'avoue que je n'ai rien à dire. On est donc sur l'histoire d'un Chevalier Dragon, qui ne sait pas se battre, et qui va se retrouver au centre d'une intrigue liée à ses recherches draconiques. L'intrigue sous forme de poursuite infernale entre l'ombre et la lumière est donc finalement plus politique et théologique que fureur des combats sanglants et vierges en armure. Elle n'en reste pas moins très intéressante, avec une fin en apogée. Côté graphisme, je n'ai guère été emballé par le style choisi par l'auteur, mais il faut reconnaitre que c'est bien fait, très propre, et qu'il y a une vraie marque de fabrique.

J'ai lu cet opus avec plaisir, même si j'aurais aimé déguster un plaisir coupable plus proche de mes lectures des premières geste pour ce 20ème anniversaire.

Pour ceux qui veulent en savoir plus : La chronique du tome 24 sur www.1001bd.com


Ma Note :Image IPB

The_PoP, détendu.

#2 L'utilisateur est hors-ligne   ArnLeRouge 

  • Captain ArnMérica
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 5 739
  • Inscrit(e) : 15-novembre 02

Posté 03 décembre 2018 - 11:08

20 ans ???Image IPBImage IPB
put... ça file !!
Bon, j'ai bien aimé aussi cet album, et il sera peut-être lourd de conséquence pour le futur, car c'est assez énorme ce que cette scientifique découvre !!Je suis curieux de lire la suite !


#3 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 435
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 01 décembre 2019 - 20:17

Avant de lire le dernier paru (mais pas dernier chronologiquement parlant) sur les Soeurs de la Vengeance, je me suis rappelé que j'avais... hum... oublié de lire ce Draconomicon Image IPB.
Dont acte.
Et, comme toujours (ou presque toujours), je salue une nouvelle fois le scénario : prenant, intelligent, atypique (bonne idée de prendre une érudite comme héroïne plutôt qu'une guerrière, même si ce n'est pas la première fois cf. le tome 3 par exemple) et avec une fin (de la série ?) que j'ai beaucoup aimée, à la fois conclusive (pour son héroïne et sa poursuivante) et ouverte (quid des 5 exemplaires du Draconomicon et des conséquences de leur lecture/diffusion ?).
Par contre, niveau dessin, je n'accroche pas au style de Boutin-Gagné (qui avait déjà dessiné les tomes 15 et 19), pas assez réaliste pour le ton de la série.

Voir le messageThe_PoP, le 20 novembre 2018 - 09:35, dit :

L'intrigue sous forme de poursuite infernale entre l'ombre et la lumière est donc finalement plus politique et théologique que fureur des combats sanglants et vierges en armure.

La série a toujours été davantage axée sur la politique, la psychologie, l'éthique, la religion, etc... que sur "des combats sanglants avec vierges en armures".
En fait, il n'y a même qu'un seul tome qui correspond à cette description : le tome 4, Brisken. Et, à la limite, le dyptique Guerre des Sardes (mais bon... logique, c'est une guerre)
Et c'est justement la raison pour laquelle j'apprécie la Geste (j'en avais déjà longuement parlé)

Bon... au suivant... Image IPB

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com