1001 BD.com: Capricorne - Intégrale Tome 1 - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Capricorne - Intégrale Tome 1 Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 2 061
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 25 janvier 2019 - 10:35

Capricorne - Intégrale Tome 1



Série : Capricorne
Scénario : ANDREAS
Dessin : ANDREAS
Genre : Fantastique
Edition : LE LOMBARD
L'acheter sur BDFugue

Résumé :Un objet aux pouvoirs inouïs âprement convoité par une bande de malfrats et une organisation gouvernementale sans scrupules, une mystérieuse source d'énergie qui libère un monstre assoiffé d'électricité, une riche héritière dotée de pouvoirs paranormaux et menacée de kidnapping, un sous-marin plongeant au point d'origine de lumières étranges qui émanent des abysses... Depuis qu'il est installé comme astrologue à New York, l'énigmatique Capricorne est continuellement confronté à des affaires insolites, des découvertes fantastiques et des ennemis implacables.

La série-phare d'Andreas rassemblée en 4 intégrales.


Mon avis : Au vu du caractère exceptionnel de cette oeuvre, je me suis permis de solliciter Phileas, qui contribue beaucoup sur www.1001bd.com et qui est un gros Fan de l'oeuvre. Cette chronique sera donc constituée de nos deux avis. Je vous met également les liens glannés sur le site vers d'anciennes chroniques des sorties de Capricorne :

http://www.1001bd.co...
http://www.1001bd.co...

L'avis et la présentation éclairée de Philéas :

Capricorne se compose de 4 cycles de 5 tomes. Comme les intégrales sont justement prévues en 5 tomes, chaque volume rassemble donc un cycle. Il faut savoir que le personnage de Capricorne a d'abord été introduit par Andreas dans la série (antérieure) qui l'a rendu célèbre : Rork.
En effet, le tome 5 de Rork (intitulé justement Capricorne) raconte comment Rork se rend à New-York sur les conseils de son amie Deliah Darkthorn pour y rencontrer un "astrologue-conseil" (comme on dit de Holmes "détective-conseil) afin de l'aider à "guérir" la fille de Deliah, Syra-Ra, qui lors d'aventures précédentes dans la série Rork s'est retrouvée coincée entre deux mondes : c'est à dire que son corps est bien présent dans notre monde mais que son esprit se trouve dans une autre dimension. On la voit d'ailleurs en compagnie de Rork à New-York mais elle n'est qu'une enveloppe vide. Rork espère que les connaissances en occultisme de Capricorne permettront de ramener l'esprit de Sy-Ra dans notre monde. C'est donc la première fois qu'Andreas fait apparaître Capricorne (personnage secondaire de la série Rork) en 1990. Les éléments fondateurs que l'on verra plus tard dans la série Capricorne sont déjà en place (l'oeuvre d'Andreas m'étonnera toujours par sa stupéfiante cohérence malgré sa complexité) : Ash Grey et Astor, le building, le club 29, la némésis de Capricorne (Mordor Gött), le Cube Numérique, Manga, le peuple des égoûts, etc... Il faut donc savoir qu'à ce stade (dans la temporalité fictive de l'oeuvre), Capricorne est déjà bien installé depuis plusieurs années dans son statut d'aventurier/astrologue et a vécu des aventures. Et justement : celles-ci seront racontées 7 ans plus tard dans le premier cycle de la série Capricorne.
En 1997, donc, Andreas décide que le personnage de "l'astrologue-conseil" aura sa propre série.
Les quatre premiers tomes racontent les circonstances qui ont amené un inconnu sans nom à devenir le Capricorne que l'on voit dans le tome 5 de Rork : les cartes du destin, la rencontre avec Ash Grey et Astor (ses acolytes), la prise de possession du building, son installation comme astrologue, le drame de la famille Byble, la "naissance" de Mordor Gött, la découverte du Cube Numérique, la secte des Mentors, etc... et la connaissance de Deliah (personnage déjà bien connu des lecteurs de Rork dont Andreas raconte ici la genèse dans le tome 3).

C'est ensuite que ça se complique : au début du tome 5 (Le secret), il y a une nouvelle où Andreas relate en fait (en gros et à l'attention de ceux qui n'auraient pas lu la série Rork) les événements survenus durant les tomes 5 et 8 de Rork (oui : Capricorne et ses amis réapparaissent lors du dernier tome de Rork). C'est donc à ce moment, c'est à dire après le tome 4 de Capricorne ("Le Cube Numérique") et avant le tome 5 ("Le secret") que les deux séries se croisent... momentanément.
Je dois dire que, à l'époque, ce tome 5 m'avait dérouté car je n'avais pas encore lu toute la série Rork. Même avec la présence de la nouvelle, c'était déroutant de voir "Le secret" débuter avec la bibliothèque d'Astor détruite. Ce n'est que plus tard que j'ai rassemblé les pièces du puzzle (lire Andreas, c'est toujours être confronté à un vaste puzzle narratif, de toute façon).
Le tome 5 "Le secret" boucle le premier cycle de Capricorne en éclairant le lecteur sur plusieurs petits mystères encore inexpliqués vu dans les quatre premiers tomes.
Il est à la fois un album de conclusion, de transition et... prépare le terrain pour la suite, c'est à dire le second cycle de Capricorne, qui passera à la vitesse supérieure et racontera - entre autres - la prise de pouvoir d'un mouvement politique fasciste, le Concept, qui condamne entre autres choses tous ceux qui, comme Capricorne, ont affaire au surnaturel et autres phénomènes ésotériques.

Mon avis sur ce premier cycle pourrait se résumer par : "c'est déjà très bien mais vous n'avez encore rien vu/lu" :) C'est un peu comme comparer la saison 1 de GoT avec les saisons suivantes.
En effet, ce premier cycle met en place les éléments et, surtout, s'inspire beaucoup de l'esprit feuilletonniste des pulps des années 30 (une des raisons pour lesquelles j'aime aussi cette série) mais, bien sûr, avec le recul "post-moderne" nécessaire au lecteur d'aujourd'hui pour être lisible.
Toutefois, Andreas se sert de cette ambiance "pulp" pour imposer un univers beaucoup plus personnel (le sien, unique en son genre), ésotérique et complexe dans sa narration, son visuel, son découpage (le summum de son art, c'est bien connu) et la multitude d'éléments qui se téléscopent et c'est là tout l'intérêt de la série.
On peut aussi noter que, à ce stade, Capricorne se veut une série plus abordable que les autres séries de l'auteur (Rork, Cromwell Stone et surtout Arq). Je dis "à ce stade" car, au fil des cycles, même Capricorne va devenir plus complexe, voir alambiqué. On ne se refait pas :)
Ainsi, le quatrième et dernier cycle atteint le niveau de complexité de Arq, tant dans sa narration que dans son contenu ésotérique. Je dois avouer que, même après deux relectures, je n'ai toujours pas tout saisi. Mais c'est ce qui fait la force de cet auteur dont le souhait émis dans ses interviews (à la manière d'un David Lycnh au cinéma) est de laisser le lecteur faire sa propre interpétation de certains détails. C'est aussi ce que j'aime chez lui : il demande de la part de ses lecteurs un effort, une exigence et une implication rare (la plupart des BD se comprennent en une seule lecture).
Mais ça n'empêche pas son oeuvre - surtout Capricorne - d'être très attractive et divertissante aussi (c'est la différence essentielle pour moi entre Andreas et un auteur comme Marc-Antoine Matthieu par exemple, qui est plus proche d'une BD essentiellement expérimentale, "gadget" et intellectuelle). Andreas, lui, expérimente sans cesse mais sans jamais perdre de vue qu'il est aussi un (ra)conteur d'histoires, d'aventures échevelées (il y a beaucoup d'action dans Capricorne, comme dans les pulps) et de personnages qui ont néanmoins du relief (contrairement à ceux des pulps, souvent archétypaux)
Et cette alchimie entre expérimentation (principalement formelle) et aventure débridée est pour moi tout ce qui fait le sel et l'intelligence de ses séries (ces one-shots, c'est autre chose : plus expérimentaux et "lynchiens") et, à plus forte raison Capricorne, que je trouve la plus divertissante de ses créations.
Bref, Capricorne est une série qui, dès le départ, a su trouver un excellent compromis entre BD d'aventures fantastiques (ou de SF ? : tout comme chez Lovecraft, le "fantastique" d'Andreas est ambigü, puisque matérialiste et toujours d'origine cosmique et non transcendental) et BD conceptuelles. En d'autres termes : c'est fun et c'est intelligent.
Ah une dernière chose que je n'ai pas mentionné mais qui me semble important : l'IRONIE.
Dans Capricorne comme dans les autres oeuvres d'Andreas, l'ironie est toujours très présente, que ce soit chez les personnages ou l'auteur (voir à ce sujet le tome 3, "Deliah").
Comme si l'auteur disait, en filigrane, que "tout ça est bien extravagant et qu'il ne faut pas trop prendre la série au sérieux". Et surtout tous ces trucs dont il se sert comme l'ésotérisme, l'occultisme, la magie, le mystère (et boule de gomme), les entités malveillantes, l'éternel affrontement entre bien et mal, etc... Ce sont des éléments qui alimentent ses histoires mais, vu l'ironie constamment affichée (surtout dans Capricorne), il ne faudrait pas penser que l'auteur croit en ce genre de "fadaises".
D'où l'importance des guillemets dans la profession "d'astrologue" de Cap qui, lorsqu'on lui en parle, est toujours sur la défensive et préfère nuancer en disant qu'il est surtout un... conseiller.
C'est révélateur de la démarche d'Andreas.

La Note de Philéas :Image IPB

Philéas



Mon avis de néophyte : Que ce fut dur de devoir chroniquer Capricorne. L'intégrale en noir et blanc d'une oeuvre classée comme iconique de la BD. Et quelle oeuvre, on ne parle pas là ici, d'un spirou, d'une tunique bleue ou d'un Thorgal, mais d'une oeuvre à la rare complexité.
Du coup je me suis permis de consulter M. Phileas car sa culture BD lui permet de donner un autre éclairage à cette intégrale.

Pour ma part je l'ai découverte comme un néophyte, qui a découvert la BD dans les années 2000+ étant jeune, et donc fatalement qui découvre Capricorne par cette intégrale. Je n'ai pas lu non plus la série Rork, liée au plus près à la génèse de Capricorne comme vous l'a déjà expliqué Philéas.

Ceci étant dit, qu'en ai-je pensé ? Et bien ce fut difficile, très difficile. Cette BD est évidemment très difficile d'accès et je ne la conseillerai qu'à des amateurs avisés. Graphiquement le dessin n'a pas pris une ride, certes il y a des styles graphiques que je préfère actuellement, mais grosso modo ça n'a pas vraiment vieilli. Je pense que le passage au noir et blanc a d'ailleurs bien rajeunit le trait, la colorisation ayant probablement plus vieilli que le trait en lui même. Résultat, ben graphiquement c'est un plaisir et une belle découverte. A mon avis, cette intégrale va beaucoup beaucoup tenter les possesseurs de la série originale tant le noir et blanc total de cette intégrale colle bien à l'oeuvre.

Par contre d'un point de vue narratif, j'ai rarement vu une telle complexité. Le crédo d'Andreas de réaliser une oeuvre difficile à appréhender et dont la relecture est obligatoire pour mieux comprendre est vraiment bien respecté. Au point que la première lecture est hyper frustrante, avec en point d'orgue le tome 5 : Le secret dont je pense bien n'avoir clairement rien compris. Dur. Reste les 4 premiers tomes de cette intégrale, dont les scénarios sont très orientés fantastiques, la narration étant toujours très spéciale, alternant les changements de rythme et de temps de narration de manière surprenante. Comme Phileas, je salue l'ironie permanente qui rend en permanence le tout plus digeste et moins pompeux.


Ma Note : Impossible pour moi de noter cette intégrale tant il me manque d'éléments : la série Rork, les tomes suivants....

The_Pop, interloqué.

#2 L'utilisateur est hors-ligne   alx23 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 14 618
  • Inscrit(e) : 10-avril 08

Posté 25 janvier 2019 - 11:02

Passage obligé en librairie ce weekend pour acheter cette intégrale !!!

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 399
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 25 janvier 2019 - 13:17

Il est arrivééééé (le divin enfant) Image IPB
En tout cas, Pop est pile poil dans les temps Image IPB

#4 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 23 540
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 25 janvier 2019 - 13:59

faut que je passe le prendre ce soir.

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 399
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 25 janvier 2019 - 18:56

Moi, ce sera pas avant la semaine prochaine, hélas Image IPB
S'il reste des exemplaires...

#6 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 23 540
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 25 janvier 2019 - 19:46

moi je l'avais fait mettre de coté... et c'est beauuuuuu

Bon il va falloir que j'attendent la fin du rush de janvier pour prendre le temps de le lire mais quand meme...

Par contre etrangement je me souvciens d'avoir compris Capricone sans avoir jamais lu Rork....

#7 L'utilisateur est hors-ligne   alx23 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 14 618
  • Inscrit(e) : 10-avril 08

Posté 04 mars 2019 - 15:20

Le tome 2 de l'intégrale est annoncé pour le 10 mai avec un bande bleu au milieu pour Phileas :)

#8 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 2 061
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 04 mars 2019 - 15:55

nan mais Pos' je suis peut être juste passé à côté de pleins de trucs hein... Pas vraiment l'habitude de narrations aussi fouillées.

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 399
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 05 mars 2019 - 16:30

Voir le messagealx23, le 04 mars 2019 - 15:20, dit :

Le tome 2 de l'intégrale est annoncé pour le 10 mai avec un bande bleu au milieu pour Phileas :)

Hé hé (rire jaune, comme la bande)

Sérieusement, s'ils mettent une bande de couleur différente pour chaque tome, je retire ce que j'ai dit : ça pourrait donner quelque chose d'intéressant graphiquement.
Faut voir quels seront les deux autres couleurs aussi... Jaune et bleu, ok, c'est complémentaire.
Mais ensuite ?
(pas de rose... pitié ! pas de rose ! Image IPB)

PS : c'est pour moi que tu as remis une couv sans la bande jaune, Pop ? Si c'est le cas, c'est vraiment trop gentil Image IPB
Maintenant, vu ce que j'ai écrit plus haut... tu peux remettre la bande jaune Image IPBImage IPB

Signé : Phileas Le Normand

#10 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 2 061
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 05 mars 2019 - 18:02

j'ai rien touché...

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 399
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 05 mars 2019 - 21:15

Ah ? Il y avait pourtant bien la bande jaune sur la photo, non ? J'ai rêvé ? Image IPB

#12 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 23 540
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 06 mars 2019 - 11:59

en tout cas il y en a une sur l'album ;)

#13 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 2 061
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 06 mars 2019 - 16:43

Cette chronique m'a fait trop mal au crâne, je n'y suis pas revenu :)

#14 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 399
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 06 mars 2019 - 16:48

Voir le messageThe_PoP, le 06 mars 2019 - 16:43, dit :

Cette chronique m'a fait trop mal au crâne, je n'y suis pas revenu :)

Faut dire que c'était une chronique "double couche" aussi Image IPB
Non mais... si seulement tu lisais ARQ... Capricorne te semblerait aussi simpliste qu'un scénario de Lanfeust Image IPB




#15 L'utilisateur est hors-ligne   redfoxone 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 15 708
  • Inscrit(e) : 16-octobre 02

Posté 07 mars 2019 - 11:46

Et après Rork
:)


#16 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 2 061
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 07 mars 2019 - 15:21

On sent quand même que pour Capricorne Andreas a pris un forfait avec plus de voyelles et moins de points au scrabble après Arq et Rork

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com