1001 BD.com: Balle Tragique Pour Une Série Z - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Balle Tragique Pour Une Série Z Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   alx23 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 14 199
  • Inscrit(e) : 10-avril 08

Posté 06 février 2019 - 07:25



Balle tragique pour une série Z
Scénario : Roger Seiter
Dessin : Pascal Regnauld
Couleur : Pascal Regnauld
Genre : Polar
Edition : Glénat
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Il ne fait pas toujours bon être sous le feu des projecteurs...Mai 1958 à Los Angeles, dans les studios Disney à Burbank. Sous les projecteurs, la chaleur est accablante. Jimmy White, éternel second rôle, joue dans une série pour gosses, un truc un peu naïf qui raconte l'histoire d'un type masqué qui se fait appeler « Zorro ». C'est Brenda, son agent, qui lui a dégoté ce boulot. Jimmy fait un peu de tout. Le cascadeur, la doublure et les rôles de petites frappes qui se font immanquablement embrocher par le renard masqué, ce poseur prétentieux de Guy Williams. Jimmy a aussi des dettes. Cinq mille dollars qu'il doit à Giuseppe Battaglia, l'un des pires usuriers du quartier de Fairfax. Pour Jimmy, l'existence serait merdique s'il n'y avait pas Sally Davis, cette figurante dont il est tombé follement amoureux sur un plateau. Seulement, depuis que Buddy Drummond, producteur de la Fox aussi puissant que lubrique, a fait miroiter à la belle un premier rôle dans un western, Jimmy commence à avoir des doutes sur leur liaison. Dos au mur, il est sur le point de commettre l'irréparable...

Avec Balle tragique pour série Z, Roger Seiter nous propose un polar très bien mené, se déroulant à Hollywood à la fin des années 50. On découvre le héros, un acteur de seconde zone avec des dettes de jeux auprès de bookmakers crapuleux. Ce dernier est blessé lors d'un combat à l'épée pendant le tournage d'un épisode Zorro. Dès ce moment, sa vie prend une tournure étrange qui vire au cauchemar, même sa compagne le quitte pour un producteur véreux. La voix-off ajoute un plus à l'ambiance avec des commentaires toujours bien amenés sur la situation ou sur le héros et souvent amusant. On plonge progressivement dans un polar sans retour possible avec plusieurs cadavres. Pour la partie graphique, Pascal Regnauld donne un cachet original à ce titre avec des couleurs sépia et quelques touches de couleurs qui ressortent comme le rouge.

La pagination de Balle tragique pour série Z est plus importante pour que le titre tienne en one shot. Tous les éléments importants pour la création des polars sont présents pour servir au mieux cette histoire originale.

Note : Image IPB

Alx23

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 059
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 06 février 2019 - 12:35

Ca a l'air sympa. Image IPB
Sauf pour le pauvre Jimmy "qui signe de la pointe de son épée d'un Z qui veut dire Zéro".
(Je devais la faire celle-là...)

#3 L'utilisateur est hors-ligne   alx23 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 14 199
  • Inscrit(e) : 10-avril 08

Posté 06 février 2019 - 12:50

Image IPB t'as bien fait mais ce titre donne une autre image de Zorro

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com