1001 BD.com: Solo : Chemins Tracés Tome 1 : Fortuna - 1001 BD.com

Aller au contenu

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Solo : Chemins Tracés Tome 1 : Fortuna Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   alx23 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 14 528
  • Inscrit(e) : 10-avril 08

Posté 23 mars 2019 - 10:09



Solo : chemins tracés
Tome 1 : Fortuna
Scénario : Oscar Martin
Dessin : Iglesias Alvaro
Couleur : Iglesias Alvaro
Genre : Action / Fantastique
Edition : Delcourt
Date de parution : Dispo
L'acheter sur BDFugue

Résumé :
Après un tragique accident, Fortuna, jeune chatte vivant dans le monde cannibale, doit retracer le long chemin qu’elle a parcouru avec sa famille. Durant ce voyage vers ses origines, la féline va revivre les terribles incidents qui ont forgé son destin, trouver l’amour et devenir adulte. Mais à l’issue de ce douloureux périple semé d’embuches, l’héroïne saura-t-elle trouver sa véritable mission ?

Oscar Martin est le créateur de Solo une excellente série post apocalyptique où les animaux sont dotés de la parole avec un rat pour héros. Le quatrième tome donnait la conclusion à la série principale mais l'auteur revient aujourd'hui au scénario d'un spin-off, avec le peuple des félins. Cette introduction nous présente Fortuna et toute sa famille qui survit dans ce monde dévasté et dangereux. Pour l'instant, l'histoire est trop proche de celle de Solo, avec un personnage animal qui perd sa famille et doit apprendre à survivre, sauf la fin apportera une nouveauté pour la suite. Iglesias Alvaro succède à Oscar Martin avec la lourde tache de reprendre la partie graphique. Le trait de l'auteur est de grande qualité et les transitions de flashbacks en noir et blanc sont magnifiques et contraste à merveilles avec la couleur durant l’action présente. L'album se termine d'ailleurs sur des esquisses et autres recherches graphique de l'auteur.

Ce spin-off nous permet de poursuivre l'aventure dans l'univers de Solo, avec le peuple des chats après celui des rats et des chiens.

Note : Image IPB

Alx23

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 323
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 23 mars 2019 - 16:17

Voir le messagealx23, le 23 mars 2019 - 10:09, dit :

Ce spin-off nous permet de poursuivre l'aventure dans l'univers de Solo, avec le peuple des chats après celui des rats et des chiens

Du coup, ça pourrait davantage m'intéresser.
Même si j'ai beaucoup de mal en général avec les BD dont les persos sont des animaux anthropomorphisés. D'ailleurs, je n'en lis pas (sauf Canardo et j'ignore pourquoi il fait exception).

Citation

Pour l'instant, l'histoire est trop proche de celle de Solo

N'ayant pas lu Solo, c'est plutôt un avantage qu'un inconvénient, j'imagine.


#3 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Monstre du donjon
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 1 945
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 23 mars 2019 - 17:21

@Alx : dis moi c’est le tome 3 qui clôture le premier cycle de solo non ? Le 4 enclenche juste un nouveau cycle non ?

@Phil : t’as jamais essayé les blacksad ?

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 323
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 23 mars 2019 - 22:01

Voir le messageThe_PoP, le 23 mars 2019 - 17:21, dit :

@Phil : t'as jamais essayé les blacksad ?

Si. J'aime pas. Image IPB




#5 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Monstre du donjon
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 1 945
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 24 mars 2019 - 08:56

Pffffffff *son de moi recrachant mon café après les propos de Phil’* (bon ok j’bois pas de café) + visualiser une tête d’ahuri choqué :)

#6 L'utilisateur est hors-ligne   ArnLeRouge 

  • Captain ArnMérica
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 5 739
  • Inscrit(e) : 15-novembre 02

Posté 24 mars 2019 - 10:39

ça c'est sur ma liste d'office !

#7 L'utilisateur est hors-ligne   alx23 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 14 528
  • Inscrit(e) : 10-avril 08

Posté 24 mars 2019 - 12:47

Voir le messageThe_PoP, le 23 mars 2019 - 17:21, dit :

@Alx : dis moi c'est le tome 3 qui clôture le premier cycle de solo non ? Le 4 enclenche juste un nouveau cycle non ?

@Phil : t'as jamais essayé les blacksad ?


Oui c'est bien ça, le second cycle est entamé avec le quatrième tome. Maintenant il y a le spin-off avec les chats.

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 323
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 24 mars 2019 - 18:56

Voir le messageThe_PoP, le 24 mars 2019 - 08:56, dit :

Pffffffff *son de moi recrachant mon café après les propos de Phil'* (bon ok j'bois pas de café) + visualiser une tête d'ahuri choqué :)

Je ne comprends pas et ne comprendrai jamais l'engouement pour Blacksad.
Le dessin est beau... point.
Pour le reste... scénarios ultra classiques archi vus/lus et revus/relus aves des personnages ultra classiques du polar américain des années 40/50 (romans de Chandler et Hammett, films avec Bogart) mais... avec des têtes d'animaux.
Entendons-nous bien : je ne dis pas que cette série est mauvaise ou que l'on ne peut pas l'aimer.
C'est la disproportion de son succès/sa notoriété par rapport à sa banalité qui m'échappe.
C'est un grand mystère.
Je me souviens d'avoir lu le premier à sa sortie... dans mon hyper, en 10 minutes environ, et après la dernière page m'être dit : "quoi, c'est tout ?" Image IPB



#9 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 23 367
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 25 mars 2019 - 08:26

Beau tu exagère. Toi qui ne jure que par la quête de l'oiseau du temps,, il y a quand meme un gouffre graphique entre les dessins assez basiques de la quête et ce que Blacksad non ?

Pour moi Blacksad ce n'est pas loin d'etre LA référence graphique.

#10 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Monstre du donjon
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 1 945
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 25 mars 2019 - 09:05

Par contre, je suis un peu inquiet pour cette série Solo, le premier cycle m'avait époustouflé, mais j'espère que la série ne va pas trop se diluer... A voir, mais évidemment c'est sur ma liste :)


@ Phil' : perso, graphiquement je trouve que le boulot fait sur Blacksad est juste fou. Pour le reste, les histoires des 4 premiers sont vraiment marquantes pour moi. Pas novatrices mais marquantes, avec des personnages réussis et sur des thématiques propres aux états unis de ces années là. 4 albums que je relis régulièrement avec autant de plaisir à chaque fois.
Dur de dire quelle autre série a pu me marquer autant graphiquement, j'ai que Servitude qui me vient en tête là comme ça, et encore...


Mais plus important encore Phil', ça veut dire que tu n'aimes pas non plus De cape et de crocs ??? :blink: :blink: :blink:

#11 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 23 367
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 25 mars 2019 - 09:06

Voir le messageThe_PoP, le 25 mars 2019 - 09:05, dit :

Mais plus important encore Phil', ça veut dire que tu n'aimes pas non plus De cape et de crocs ??? :blink: :blink: :blink:


Ah mais oui c'est vrai ca ????

#12 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 323
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 25 mars 2019 - 19:10

Vous savez quoi ? Vous m'agacez franchement, là, et pas qu'un peu (et j'essaie de rester poli)
Depuis un moment que je suis sur ce forum, j'ai bien compris qu'il existe un consensus - à la limite de l'intégrisme - envers certaines BD que vous considérez tous comme inattaquables, impossible à critiquer de manière négative, impossible à ne pas aimer. Et à chaque fois que je donne mon avis (divergent, évidemment), c'est la levée de boucliers automatique et les "comment peut-tu ne pas aimer untel alors que tu aimes untel ?"
Franchement, j'en ai marre de ce genre de réactions !
Le nom du forum et sa bannière sont ironiquement mal choisis : ce n'est pas 1001 BD qu'il devrait s'appeler mais "10 BD non critiquables.com".

En plus, ta réponse, Pos, c'est du grand n'importe quoi et c'est surtout toi qui me mets le plus en colère.
J'ai dit que, graphiquement, Blacksad était beau. Ce serait plutôt un compliment qu'une critique, non ? Mais apparemment ça ne suffit pas puisque tu me rétorque "Beau, tu exagères".
Je ne comprends même pas ce que tu veux dire par là. Que "beau" n'est pas suffisant ?
Que j'aurais dû dire magnifique ? Splendide ? Incomparable ? Mieux que la Chapelle Sixtine ? Dans le genre "subjectivité de fan", ça se pose là.
Par ailleurs, la comparaison avec la Quête est à la fois
1. non pertinente
2. injuste
3. perfide.
On sent les propos du fan inconditionnel prêt à dire tout (et n'importe quoi) pour défendre son oeuvre chérie alors que, je le rappelle quand même, mon propos était axé sur les scénarios et non le dessin !
Non pertinente parce que le style des deux dessinateurs n'a rien à voir, encore moins l'univers.
Injuste parce qu'à chaque fois que vous évoquez la Quête, vous ne prenez exemple que sur ce qui vous arrange, c'est à dire les deux premiers tomes, alors que Loisel en était à une époque où il se cherchait encore graphiquement.
Perfide... pour la même raison.
Vous voulez me faire dire que La Conque de Ramor est une merde graphique ?
OK : je le dis. C'est dessiné au rotring, dans les années 80, alors que Loisel travaillait pour des fanzines ! Et la possibilité d'une suite restait très hypothétique. C'était juste un petit album fantasy à l'époque. Les premiers albums de Bilal, dans les 70's, n'étaient pas mieux.
Mais c'est quoi le rapport avec Blacksad, bordel ?

Alors je vais faire comme toi : je vais prendre aussi des exemples qui m'arrangent.
Entre cette planche tirée du Rige (tome 3) et celle planche tirée du tome 5 de Blacksad, je ne vois pas où est le "gouffre" dont tu parles.

Image IPB... Image IPB

Le gouffre ! Il y a peut-être un gouffre si on est fan de Disney. Sinon, je ne vois pas.
Entre le dessin de Sfar et celui de Giraud, je veux bien parler de gouffre (encore que ça n'a rien à voir) mais là, tu pousse vraiment le bouchon jusqu'à la mauvaise foi.
Et je rappelle encore qu'il y a trois décennies entre les deux albums.
Pour le coup, ce serait plutôt le dessin de Loisel qui est remarquable selon les standards de l'époque (va voir les critiques élogieuses à propos du graphisme du Rige sur le Net).

Souvent, quand je vous lis, j'ai l'impression d'avoir affaire à des ados qui n'ont commencé à lire des BD qu'au début des années 2000 (genre "beurk ! les BD des années 80/90, c'est illisible", "la couleur a vieilli", etc...) et idem pour le cinéma. Et là j'en reviens au scénarios de Blacksad : pour trouver les scénarios (tellement bateau qu'à ce stade on peut parler de supertanker !) de cette série si formidables, j'en déduis que vous n'avez jamais vu un seul des 10 000 polars américains des années 40 et 50 avec détective désabusé, femmes fatales, etc... (et je ne parle même pas des romans de Raymond Chandler, Dashiel Hammet, David Goodis et j'en passe)
Et quand bien même : je n'ai jamais empêché les gens d'aimer ce qu'ils veulent, même si c'est hyper classique. J'ai simplement dit que c'était trop basique à mon goût : j'ai le droit quand même sans subir automatiquement vos réactions tout aussi automatiques !
Sauf si je suis sur "10 BD non critiquables.com" et que vous faites partie d'une secte.
Vu vos réactions, j'en viens parfois à me le demander.
Tiens, justement, encore un exemple édifiant du consensus et du sectarisme de ce forum :

Citation

Mais plus important encore Phil', ça veut dire que tu n'aimes pas non plus De cape et de crocs ??? :blink: :blink: :blink:

Si, j'aime bien DCDC (de toute façon, il n'y a que les deux persos principaux qui sont des animaux anthropomorphisés).
Mais si ça n'était pas le cas ? Et si je détestais ? Je suis excommunié ? Image IPBImage IPBImage IPB (trois émoticônes aussi)

Là, franchement, vous m'avez tellement mis en pétard que ça va me suivre la soirée.
Et je ne participerai plus à ce forum si c'est pour, à chaque fois, me tomber dessus quand je critique vos "chouchous non critiquables"

Cela dit, merci de me rappeler pourquoi je deviens de plus en plus misanthrope.

#13 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 23 367
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 26 mars 2019 - 08:20

C'est marrant j'étais sur que tu réagirais comme ca.

Mais c'es bien ca engage a discussion :)

Pourquoi j'ai répondu ca ? Parce que la tournure de la phrase : Le dessin est beau... point. Indique clairement plus "moyen" qu'autre chose. Hors moi dans les deux planche que tu me montre je trouve toujours que celle de gauche est fouillis avec uniquement un enchaînement de plan fixe comme une camera qui tourne autour d'une image la ou celle de Blacksad est plus aerienne et plus dynamique mais bon comme tu le dis ca depend c'est le gouts et le couleurs.

Pour ce qui est dela réaction automatique, c'est le problème d’être caché derrière des lignes et de ne pas voir la personne en face. Ma remarque était juste pour monter d'un cran sur la tienne en mode "combat" mais j'ai oublié le smiley. :blink: :blink:

Car oui effectivement j'ai attaqué les vraies BD en 2000 mais ca ne m’empêche pas d'avoir 37 ans aujourd’hui :) Et comme je l'ai toujours dit la banalité à besoin d'une référence et pour beaucoup la référence en Polar e BD c'est blacksad. Pourquoi toujours ramener ca au cinema ? Pourquoi se sentir obliger de comparer le 9ieme art avec un autre ? Tu m'aurais dit à la limite Tardi, Manchette, Milton Canif et autre BD Polar des année 80 pourquoi pas mais le cinema.....

Donc nous sommes d'une génération ou Blacksad est la référence Polar car, si on parle encore du cinoche, Meme sur grand ecran ce genre n'a plus trop la cote. Donc on pourrait aussi dire que traité Blacksad de banal est "non pertinent"/"injuste pour les lecteurs de mois de 40 ans" et.... non ok pas perfide ca c'est moi et mon besoin de relancer des débats à la con quand je m'ennuie au taf.

Pour ce qui est de la comparaison, c'est aussi pour montrer exactement la relation inverse. il m'arrive la même chose qu'a toi (ici ou ailleurs, dans le monde de la bd en générale) quand je dis que je trouve la quête de l'oiseau du temps "correct" mais avec des dessins vieillissant et un scénario pas si original que ca.

C'était donc juste pour voir si tu étais toujours aussi à fond car je te trouvais un poil consensuel ces derniers temps.

Me voila donc rassuré :)

#14 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Monstre du donjon
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 1 945
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 26 mars 2019 - 11:43

C'est vrai que Phil' t'avais molli ces derniers temps. On tombait même parfois d'accord.

En te lisant hier j'me suis dit, bon voilà des cries d'orfraie outragée pour pas un rond... Globalement je suis sur la ligne de Pos', bien qu'ayant dans ma bibliothèque et les Blacksad et les 4 premiers de la quête, et les adorant tous deux. Je crois que je comprends ton point de vue, même si globalement je ne le partage pas. Je n'ai cependant pas compris ta réaction, ne pas être d'accord, notamment sur des classiques, c'est juste la base que ce soit en BD, au cinéma, ou en livres. Tu as bien suffisamment défendu ton droit à avoir une opinion pour que cela nous laisse aussi le droit à des désaccords non ? Tu nous a livré un bien mauvais procès d'intention là.

Après sur le fond, je ne suis pas convaincu quand tu dis que les scénarios de Blacksad ne sont pas bons parce qu'il y a déjà eu des tonnes de polar. Déjà , l'argument de Pos' sur la légitimité de la comparaison au cinéma ou au roman fait sens pour moi. Mais quand bien même, malgré l'éducation cinématographique donnée par mon Papa sur les Polars de ses années là, j'ai pourtant eu beaucoup de plaisir à regarder L.A Confidential dont le scénario m'a toujours semblé très bon. Oui cela avait probablement déjà été fait une multitude de fois, mais l'originalité est-elle le seul critère pour apprécier un scénario ? J'espère bien que non.
Blacksad m'offre des personnages, secondaires comme principaux, travaillés, crédibles, attachants. Il m'offre des intrigues par forcément simplistes dans un univers que j'aime continuer à découvrir. Il m'offre un scénario avec du rythme mais juste bien dosé. Il m'offre un scénario ou l'humour reste présent sans pour autant entacher le sérieux de l'histoire. Il m'offre des histoires que j'ai déjà relus 5 ou 6 fois. Oui ce sont d'excellents scénarios, au moins pour les 4 premiers.

A ceci près que comme beaucoup (dont toi visiblement), j'ai moi aussi noté un tome 5 très en deçà des attentes que je nourris sur cette série. Ce qui d'ailleurs s'explique à priori assez facilement au vu des événements de la vie personnelle des auteurs. Ce qui par ailleurs me donne de bons espoirs sur le tome 6 en cours d'écriture.

Et définitivement pour moi, Blacksad fait partie des séries au graphisme les plus époustouflants que j'ai lu, toutes périodes confondues. Je ne suis guère objectif d'ailleurs, ayant un grand format affiché, encadré dans mon salon. Mais invariablement les gens ne connaissant pas m'en demande plus sur cette série en le voyant. Mon illustration de Pelisse laissant malheureusement les gens plus indifférents (et pourtant ;) )




Quand à l'hérésie (bah oui après tout on est une secte limite intégriste non ? :) ) si tu n'aimais pas DCDC, je préfère ne pas y penser, mais il est probable que je t'enverrai Le Tueur pour régler cette anomalie :)



Après, tu sais Phil', être sur un forum implique de lire des avis divergents. Quitte parfois être le seul sur une position favorable ou défavorable à une BD. Cela ne nous transforme pas pour autant en martyr ou en iconoclaste. Parce que globalement, on s'en fout de ce que tu aimes ou non, comme vous vous foutez bien de ce que j'aime ou pas. Le plaisir de parler et découvrir des BD me semble à titre personnel plus important. Tu ne m'as pas vu hurler pour Capricorne, ou pourtant je n'incarnais pas franchement un avis ultra majoritaire :)

#15 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 323
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 27 mars 2019 - 17:40

Voir le messageposeidon2, le 26 mars 2019 - 08:20, dit :

Pourquoi j'ai répondu ca ? Parce que la tournure de la phrase : Le dessin est beau... point. Indique clairement plus "moyen" qu'autre chose

Non, ce n'est pas ça. "Beau, point" signifie qu'au-delà de sa beauté graphique, je n'y vois pas autre chose de marquant. Bref, je pourrais dire si tu veux "c'est beau et c'est tout".
C'est un avis personnel, certes, mais qui réagit aussi à un encensement exagéré de la série en tenant compte du grand classicisme du fond.
A vous entendre, c'est la plus grande BD de tous les temps !
Il y a quand même d'autres BD qui, si on fait une moyenne entre dessin et scénario, technique et originalité/innovation, dépassent largement Blacksad.
C'est ce côté très surestimé et surtout intouchable de Blacksad qui m'agace.

On trouve ce même type d'idolâtrie qui n'admet pas la critique dans d'autres oeuvres hors BD.
Quand je dis que je n'aime pas Le Seigneur des Anneaux... OMG c'est pareil : "KÔAAAAA ??? TU N'AIMES PAS LE SEIGNEUR DES ANNEAUX ?"
J'ai l'impression d'être un hérétique ou le dernier des idiots.
Et vous savez le pire ? C'est que quand je prends la peine d'expliquer, d'argumenter (longuement, comme à mon habitude ^^) pourquoi je n'aime pas, je sens bien qu'on écoute à peine ou alors on me dit que je raconte n'importe quoi.
Je me souviens que l'un de vous m'avait fait le coup il y a quelques années : je prends la peine d'une longue argumentation et on me répond en une ligne : "Phil, ne dis pas n'importe quoi".
Et tout ça parce que je n'apprécie pas une oeuvre culte et, encore une fois, qui semble intouchable, incritiquable, innattaquable.
Avec le SdA (et Tolkien en général) c'est tellement devenu impossible de faire valoir mes arguments (ici, chez mon libraire et pire encore dans la communauté geek...) que j'ai carrément renoncer de vouloir le faire tant j'ai la sensation de me heurter à un mur ! C'est triste quand même.
TOUTE oeuvre est critiquable et suceptible d'être critiquée (aussi bien Le Seigneur des Anneaux que Blacksad ou La Quête), chef-d'oeuvres ou oeuvrettes mineures.

Citation

Et comme je l'ai toujours dit la banalité à besoin d'une référence et pour beaucoup la référence en Polar e BD c'est blacksad. Pourquoi toujours ramener ca au cinema ?

Parce que, ces deux dernières décennies, la BD est énormément influencée par le cinéma et que l'on trouve énormément de BD cinématographiques, tant dans le découpage que dans la narration. Au point que la BD en vient parfois à perdre sa spécificité, sauf dans le cas d'auteurs à part comme Andreas, Marc-Antoine Matthieu et quelques autres, qui utilisent les moyens d'expression propre à la BD et non au cinéma.
Plus haut, tu dis que Blaksad est plus dynamique que la Quête. Oui, effectivement. Mais c'est l'influence du cinéma et la manière dont le 7iè Art phagocyte la BD.
J'ai par exemple remarqué que, sur le site de Planete BD, les chroniqueurs employaient très souvent le terme "dynamique" comme synonyme de qualité d'une BD.
Depuis quand une BD doit-elle être forcément dynamique pour être appréciable ?
Certaines BD à la narration assez statique sont excellentes alors que d'autres, super dynamiques, sont des navets.

Et ca tient encore à une question d'époque et à la prédominance du cinéma sur tous les autres arts (la BD mais aussi les jeux vidéo).
Corto Maltese, pourtant considéré comme chef-d'oeuvre de l'histoire de la BD (ce qui ne veut pas dire qu'elle ne soit pas critiquable et qu'on ne peut pas ne pas aimer, encore une fois !) est assez statique. Hugo Pratt était un auteur très "littéraire" qui avait une certaine manière de faire qui n'a rien à voir avec les découpages échevelés de certaines BD actuelles.
Et puis, je n'ai pas ramener Blacksad uniquement au cinéma mais aussi aux romans noirs classiques, qui en est la base. Blacksad, c'est du Raymond Chandler dessiné avec des têtes d'animaux. Et je dois avouer que, quand j'ai essayé de lire Chandler et Hammet à une époque, ça m'est tombé des mains. Non pas parce que c'était mauvais mais parce que les codes de ce type de polar US avaient déjà été tellement lus/vus et relus/revus que, paradoxalement, ces romans pourtant initiateurs du genre devenaient comme des pastiches ennuyeux.
C'est d'ailleurs cette même sensation que j'ai ressentie avec les scénarios, l'univers et les codes de Blacksad : trop galvaudés, il n'y a rien qui dépasse le genre.
Il manque pour moi un truc qui aurait pu vraiment la différencier, au-delà du dessin de Guarnido.

Citation

Donc nous sommes d'une génération ou Blacksad est la référence Polar car, si on parle encore du cinoche, Meme sur grand ecran ce genre n'a plus trop la cote. Donc on pourrait aussi dire que traité Blacksad de banal est "non pertinent"/"injuste pour les lecteurs de mois de 40 ans"
Pour ce qui est de la comparaison, c'est aussi pour montrer exactement la relation inverse. il m'arrive la même chose qu'a toi (ici ou ailleurs, dans le monde de la bd en générale) quand je dis que je trouve la quête de l'oiseau du temps "correct" mais avec des dessins vieillissant et un scénario pas si original que ca.

Oui et c'est parce que, depuis la Quête, des tas de BD de fantasy ont été publiées dans le même style et genre. La Quête devient alors, par un effet inverse assez pervers, l'équivalent des romans de Chandler dont je parlais.Cependant, je tiens à signaler - et ce n'est vraiment pas pour faire mon fan-boy de la Quête - que l'intérêt de la Quête tient moins pour moi dans son intrigue - effectivement très banal, même pour l'époque d'ailleurs (un artefact magique à se procurer pour empêcher un sorcier maléfique de revenir dans le monde) que par tous ses à-côtés et ses thèmes sous-jacents (la vieillesse d'un héros, la paternité, le rapport maître-élève, la relativité du bien fondé des valeurs que l'on défend, l'illusion, etc...). J'en ai déjà parlé : la substance de l'hsitoire de Le Tendre est davantage là que dans son intrigue banale et même simplette de jeu de rôle basique.

Citation

C'était donc juste pour voir si tu étais toujours aussi à fond car je te trouvais un poil consensuel ces derniers temps.

Ah bon ? Image IPB
J'ai bien fait de m'énerver alors Image IPB

#16 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 323
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 27 mars 2019 - 19:02

Voir le messageThe_PoP, le 26 mars 2019 - 11:43, dit :

En te lisant hier j'me suis dit, bon voilà des cries d'orfraie outragée pour pas un rond...

En un sens oui : je suis pas payé pour m'énerver, contrairement aux chroniqueurs radio et télé Image IPB
(et eux, ils le font souvent exprès pour faire de l'audience)

Citation

Tu as bien suffisamment défendu ton droit à avoir une opinion pour que cela nous laisse aussi le droit à des désaccords non ? Tu nous a livré un bien mauvais procès d'intention là.

Ce ne sont pas les divergences d'opinions qui me posent problème (sinon, il n'y aurait aucune possibilité de discussion) mais un certain consensus qui, comme je l'ai dit plus haut (notamment avec le SdA) semble empêcher toute discussion, justement. Du genre "cette oeuvre est géniale : comment peux-tu ne pas t'en rendre compte ?"

Citation

Après sur le fond, je ne suis pas convaincu quand tu dis que les scénarios de Blacksad ne sont pas bons parce qu'il y a déjà eu des tonnes de polar.

Non, je ne dis pas qu'ils sont mauvais. Ils sont "corrects" mais sans plus. Et perso, je m'ennuie en les lisant.
D'ailleurs, tu fais bien d'évoquer L.A. Confidential (film que j'aime et dont le scénario est effectivement très bon) car ce film se démarque des romans de Chandler/Hammett et donc Blacksad sur un point pour moi intéressant : il montre les années 50 - et en particulier les flics de l'époque - sous une perspective différente des polars d'antan : démythificatrice.
N'oublions pas que LA Confidential est au départ un roman de James Ellroy, auteur dont la presse a dit qu'il avait réinventé le polar des années 40-50 en le rendant plus réaliste, plus trash, plus complexe, et en démythifiant justement ce que les films avec Bogart nous avaient montrés (de la même manière qu'un film comme Impitoyable a démythifié les "western de papa" avec John Wayne). Hors, si Blacksad est effectivement une série dure et violente qui montre aussi la corruption (c'est dans l'ADN du genre de toute façon), il ne dépasse pas la ligne autant que James Ellroy, il ne le "réinvente" pas. Canales veut faire du "bon vieux polar à la Bogart".
On peut aimer, bien sûr. Mais il n'y a pas ce "truc en plus" dont je parlais dans l'autre post et que l'on retrouve justement chez Ellroy.
Et donc, si je comprends la notoriété et les louanges envers Ellroy, j'ai plus de mal à comprendre celles envers Blacksad (et surtout son scénariste)

Citation

Oui cela avait probablement déjà été fait une multitude de fois, mais l'originalité est-elle le seul critère pour apprécier un scénario ? J'espère bien que non

Non, bien sûr. On pourrait d'ailleurs prendre l'exemple des Indiana Jones : c'est juste une resucée des vieux serials mis au goût du jour.
Et comme, actuellement, je m'intéresse aux pulps, on pourrait croire que je me contredis.
Mais en fait... non.
Ce n'est pas le pulp basique (celui que des tâcherons écrivaient à toute vitesse dans les années 30) qui m'intéresse mais plutôt ce que l'on pourrait appeler le "post-pulp" (comme on parle de post-moderne). La démarche est d'ailleurs la même que pour le post-modernisme : il ne s'agit pas de copier-coller les pulps d'antan (avec leurs gros clichés, leurs persos creux, leurs situations navrantes et téléphonées : c'est illisible de nos jours) mais de s'en inspirer pour aller au-delà. En tirer la saveur nostalgique mais en lui donnant plus de substance et/ou de décalage.
C'est pourquoi j'ai sévèrement critiqué Lobster Johnson qui se contente simplement d'imiter les vieux pulps sans rien apporter en plus, contrairement à La Brigade Chimérique.
Bon... je ne dis pas que Blacksad est insipide et mal fichu comme les vieux pulps et d'ailleurs je peux être d'accord sur ce que tu as dit :

Citation

Blacksad m'offre des personnages, secondaires comme principaux, travaillés, crédibles, attachants. Il m'offre des intrigues par forcément simplistes dans un univers que j'aime continuer à découvrir. Il m'offre un scénario avec du rythme mais juste bien dosé. Il m'offre un scénario ou l'humour reste présent sans pour autant entacher le sérieux de l'histoire

Mais bon... je ne ressens pas la même chose. Et, dans le grand nombre de BD qui existent, je ne comprends pas le grand engouement pour celle-là en particulier Image IPB

Citation

Et définitivement pour moi, Blacksad fait partie des séries au graphisme les plus époustouflants que j'ai lu, toutes périodes confondues. Je ne suis guère objectif d'ailleurs, ayant un grand format affiché, encadré dans mon salon. Mais invariablement les gens ne connaissant pas m'en demande plus sur cette série en le voyant. Mon illustration de Pelisse laissant malheureusement les gens plus indifférents (et pourtant ;) )

Je m'étais promis de ne pas relever mais... là, c'est dur Image IPB
En fait, pour rebondir là-dessus et conclure, il y a un truc étonnant et sans doute révélateur : quand j'ai été au Centre Belge de la Bande Dessinée il y a une dizaine d'années, j'ai acheté plusieurs cartes postales et vous savez lesquels ? Des cartes de Pélisse et Clochette de Loisel et... des cartes de Blacksad !
Pourquoi Blacksad ? Parce que ça donnait bien, même si je n'aime pas lire les albums.
Pourquoi Pélisse et Clochette ? Parce que ça donnait bien ET que j'aime relire les albums.
Ca résume bien les choses de mon point de vue.
A savoir : Blacksad, c'est beau mais... sans plus pour moi.

#17 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 23 367
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 27 mars 2019 - 19:46

Cool de la lecture et un debat enflammer ! Je relit ca calmement et on est repartit demain ??? ;)

#18 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 323
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 27 mars 2019 - 20:13

L'essence d'un débat, c'est de ne jamais avoir de fin.
Sauf que, comme le disait si bien le beau Serge : "faut savoir s'étendre sans se répandre, c'est délicat" Image IPB

Quand je pense que tout ça a commencé avec une histoire de chats Image IPB
(d'ailleurs, j'ai bien fait d'enlever mon ancien avatar, tiens !)

#19 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Monstre du donjon
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 1 945
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 27 mars 2019 - 23:36

Juste sur le fond Phil', je le redis, je vois beaucoup de finesse dans les scénarios de Blacksad. Une finesse que je n'ai pas souvenir d'avoir vu dans les films de Bogart, et que je place largement au niveau d'un L.A Confidential.
Si celui du premier est relativement classique, le scénario d'Artic Nation est lui particulièrement révélateur de ce que j'aime chez Blacksad : un contexte historique marqué et particulier, le tout à travers des histoires finalement bassement humaines. Une complexité qui se dévoile par à coups à la façon d'un Mystic River, et un mélange des thèmes malsains très réussis. Le tout une fois encore avec de vrais personnages secondaires.
Je dirais la même chose pour le tome 3 : Âme Rouge que j'apprécie tout autant par son contexte historique et la galerie de personnages mis en jeu.

Citation

Canales veut faire du "bon vieux polar à la Bogart"
Cela s'appelle un procès d'intention. Je pense que clairement il y puise une partie de son inspiration, mais c'est de mon point de vue pour l'amener ailleurs. Peut être pas à la façon d'un woody Allen, mais dire qu'il a simplement voulu nous pondre une resucée, je trouve ça un peu rude :)

Des tomes marquants, que je n'ai pas besoin de relire pour me rappeler, y compris dans certains détails. Et ça c'est aussi la marque des très grands.

Bien sûr il ne s'agira toujours que de one shot d'enquête et l'on n'atteindra jamais la complexité d'un roman, mais les idées sont là, des questions sont soulevées, l'histoire est souvent intelligente, pleine d'humour, il y a également des rebondissements et des enjeux et une fois encore et j'insiste là dessus des personnages prenants.

Cela n'empêche pas que tu t'y soies ennuyé ferme. Soit. Cela ne signifie pas que son rangement au rayon culte soit une évidence pour tous. Mais c'est justifié pour une grande part d'entre nous. Contrairement à ce que tu peux laisser sous entendre. Cela n'a ni plus ni moins de valeur qu'un avis contraire isolé qui le critiquerait.


Et puis une question resterait en suspens : dans ce genre là, quelle BD serais pour toi plus digne de devenir culte ? :)

Non je ne vois rien de scandaleux à considérer Blacksad comme une oeuvre culte de la BD. Mais je te rassure, j'y mets aussi la quête de l'oiseau du temps.

#20 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 323
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 28 mars 2019 - 21:31

Mmm...
J'avais rédigé un long texte pour te répondre (et notamment en faisant une comparaison entre Blacksad et Canardo)
Jusqu'à ce que je réalise que la discussion est faussée en fait, qu'elle a dévié du propos de base.

Car il ne s'agit pas tant de remettre en question la qualité de Blacksad que sa prévalence.
Blacksad EST une série de qualité : graphiquement de haut niveau, scénaristiquement convenue (à mon sens) mais correct. Du travail de pro, voilà tout.
Comme beaucoup d'autres BD du genre en fait. Comme celles de Tardi, de Manchette, de Brubaker, etc...

Ce qui me pose vraiment problème, ce qui est à la base de mon agacement de départ, c'est sa notoriété et l'affirmation d'une évidence qui ne l'est pas pour moi : Blacksad, c'est énorme, incontournable, "génial". Que cette notoriété amène une certaine réaction de type "quoi ??? tu n'aimes pas Machin-Bidule ? Comment est-ce possible ??".
Et Blacksad n'est qu'un exemple parmi d'autres.
Je n'ai jamais compris non plus l'engouement, l'espèce de consensus généralisé (qui ferait presque passer l'oeuvre pour une évidence mathématique) et par voie de conséquence la notoriété (disproportionnée selon moi) d'oeuvres qui, à mes yeux, ne le méritent pas.
Je tiens aussi à préciser une chose importante : cet agacement envers la notoriété (je dirais même l'autorité) de Blacksad (et d'autres oeuvres) n'est pas de la jalousie mais une sensation d'injustice.
L'injustice de plébisciter à ce point une oeuvre que je trouve banale par rapport à d'autres qui, pour moi, mériteraient plus de considération... et ne l'ont pas.

Reprenons dans l'ordre la teneur de nos propos sur ce fil et comment la polémique a commencé.

Pop : @Phil : t'as jamais essayé les blacksad ?
Phileas : Si. J'aime pas.
Pop : Pffffffff *son de moi recrachant mon café après les propos de Phil'* (bon ok j'bois pas de café) + visualiser une tête d'ahuri choqué :)
Phileas : Je ne comprends pas et ne comprendrai jamais l'engouement pour Blacksad [...]
Entendons-nous bien : je ne dis pas que cette série est mauvaise ou que l'on ne peut pas l'aimer.
C'est la disproportion de son succès/sa notoriété par rapport à sa banalité qui m'échappe.

(Note : banalité selon mes propres critères)

Dès le départ, on y trouve les mêmes affirmations que celles que je continue à faire maintenant.
Ensuite, malheureusement, le sujet a dévié sur le graphisme (c'est la faute à Pos, m'dame) suite à un malentendu de formulation.
Puis, vous avez parlé de De Capes et de Crocs (autre oeuvre "intouchable")
D'où mon énervement et mes accusations (exagérées, j'en conviens, mais sur le moment je l'ai ressenti comme ça) d'intégrisme, de sectarisme du forum.
Car on en revient toujours, en substance, à cette même réaction : "QUOI ??? tu n'aimes pas Bidule ? Mais comment peut-on ? Etc... etc..."
S'ensuivit tous les arguments que tu as donné en faveur de Blacksad et, de mon côté, mes propres arguments. Débat sans fin, au final. On pourrait continuer pendant un an.
Mais, une fois encore, le vrai problème n'est pas là.

Il vient de cette évidence que l'on essaie de me faire comprendre (en toute bonne foi, j'en suis sûr et non pour me faire plier à vos arguments), de cette autorité, de cette prévalence que Blacksad est censé avoir dans le paysage bédéphilique et que je ne considère pas comme telle.
En un mot, je trouve Blacksad surestimé, voilà tout.
Comme d'autres oeuvres, que ce soit en BD, romans, cinéma, jeux vidéo, etc...
Dans le domaine des jeux vidéo, par exemple, j'ai eu exactement le même problème (et vécu un véritable lynchage sur un autre site ^^) quand j'ai osé dire que je n'aimais pas Red Dead Redemption 2 et pourquoi.
Vous imaginez le tollé ! Image IPB
Et toujours la même rengaine : "QUOI ??? Tu n'aimes pas RDR 2 ??? Mais comment peut-on ?"
Et de se faire traiter d'ignare, de béotien, etc... sous prétexte que, là aussi, Read Dead 2 avait acquis une grande notoriété et constituait (pour ses "adorateurs" en tout cas) une EVIDENCE.
Comme pour Blacksad, je veux bien admettre que RDR 2 est une claque sur le plan technique mais je le trouve aussi surestimé (notamment sur son gameplay)


Au fond, les BD sur lesquels nous avons le plus de chance d'être d'accord, ce sont les BD simplement "pas mal mais sans plus". Image IPB
Exemple : personne n'a jamais dit sur ce forum que la série Elfes était génialissime.

Partager ce sujet :


  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com