1001 BD.com: Il Fallait Que Je Vous Le Dise - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Il Fallait Que Je Vous Le Dise Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 23 532
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 10 mai 2019 - 17:14



Série : Il fallait que je vous le dise
Scenario : Aude Mermilliod
Dessin : Aude Mermilliod
my 2 cents il fallait qu'on le lise
Edition : Casterman
Acheter sur BDfugue

Résumé :La rencontre de la dessinatrice Aude Mermilliod et du romancier Martin Winckler. Deux voix pour rompre le silence sur un sujet encore tabou, l’IVG. Si elle donne le choix, l’IVG ne reste pas moins un évènement traumatique dans une vie de femme. Et d’autant plus douloureux qu’on le garde pour soi, qu’on ne sait pas dire l’ambivalence des sentiments et des représentations qui l’accompagnent. L’angoisse, la culpabilité, la solitude, la souffrance physique, l’impossibilité surtout de pouvoir partager son expérience. Avec ce livre, Aude Mermilliod rompt le silence, mêlant son témoignage de patiente à celui du médecin Martin Winckler. Leur deux parcours se rejoignent et se répondent dans un livre fort, nécessaire et apaisé.

Sujet pas facile que celui de l'avortement mais à une époque où le droit des femmes recule, il faut des initiatives comme celle de Aude Mermillot. Des initiatives qui nous rappellent à quel point il est impossible de se mettre dans la peau d'une femme qui décide d'avorter et à quelle point cette décision n'est pas faite par gaieté de cœur.

Le traitement choisi par notre auteure est celui de l'uppercut. En effet elle ne nous cache rien. Pour marquer encore plus son lecteur elle nous décrit tout. Sans fausse pudeur, sans faux-semblant. Elle nous montre juste ce qu'elle a vécu.

Mais là ou l'album devient une lecture obligatoire, c'est quand Aude décide de raconter aussi la vie de Martin Winckler. Car cette histoire la empêche de dire : oui mais... après la lecture de l'histoire de Aude. En effet d'un cas particulier certain pourrait défendre une généralité trop vite faite. Mais le récit de Martin est édifiant car il nous montre bien qu'il n'y a pas d'avortement facile et qu'il n'y a pas de cas pris à la légère.

Il nous montre bien à quelle point il est trop facile de juger des personnes pour qui le planning familiale est la dernière chance.

Un album à lire, à faire lire et dont il faut parler pour repousser l’obscurantisme grandissant sur les droits de femmes.

Ma Note: Image IPB

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com