1001 BD.com: Les Compagnons De La Liberation : Messmer - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Les Compagnons De La Liberation : Messmer Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 23 344
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 10 juin 2019 - 14:41



Série : Les compagnons de la liberation
Scenario : Catherine Valenti
Dessin : Philippe Tarral
my 2 cents Malheureusement pas assez bien dessiné
Edition : Grand angle
Acheter sur BDfugue

Résumé : L'homme du 17 juin Lorsque le jeune sous-lieutenant Pierre Messmer entend à la radio que le maréchal Pétain a demandé l'armistice aux Allemands, il n'en revient pas. Pour lui, c'est inadmissible, on ne peut pas cesser le combat. L'armistice s'apparente à une trahison. Il ne voit qu'une seule solution : désobéir, car désobéir à un traitre, c'est son devoir de Français. Avec Jean Simon, soldat comme lui, celui qui deviendra ministre des Armées, puis Premier Ministre, prend la route de l'Angleterre, prêt à livrer le combat de sa vie à l'invitation de De Gaulle : celui de la résistance..

Deuxième tome des compagnons de la liberation et autant vous le dire tout net : c'est dure de passer apres le General Leclerc. La preuve en est qu'il est aussi present dans ce tome ci :)
Apres la maestria stratégique du Marechal Leclerc, les aventures plus humaines de Messmer et son compagnon Jean Simon paraissent un peu fades au début. Mais juste au debut. Car on comprend vite que Messmer et Simon sont bien plus proches des compagnons de la liberation de base que Leclerc. En effet on nous compte ici l'histoire de deux hommes qui ont simplement decidé de ne pas abdiquer et de se battre comme ils pouvaient.

Un traitement plus humain qui les amena quand meme à faire le trou de l'europe et de l'afrique pour le bien de la France Libre.
Le seul hic de ce deuxieme tome sont les dessins. Enfin les portraits de prêt. Si les decors et autres dessins de loin ou de scènes d'actions sont plutot de bonnes factures, les details des visages et meme certaines fois les proportions font qu'on a du mal à distinguer les personnages. Et c'est bien dommage car , surtout au debut, on confond régulièrement Messmer et Simon :(

En gros une BD intéressante mais au traitement graphique pas forcement au niveau.

Ma Note: Image IPB

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com