1001 BD.com: Blake Et Mortimer : Le Dernier Pharaon - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Blake Et Mortimer : Le Dernier Pharaon Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 23 582
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 12 juin 2019 - 14:37



Série : Blake et mortimer
Scenario : Jaco Van Dormael
Dessin : Thomas Gunzig / François Schuiten
my 2 cents Bon debut
Edition : Dargaud
Acheter sur BDfugue

Résumé : « Par Horus, demeure ! » Le souvenir de la Grande Pyramide hante à nouveau Mortimer. Ses cauchemars commencent le jour où il étudie d'étranges radiations qui s'échappent du Palais de Justice de Bruxelles : un puissant champ magnétique provoque des aurores boréales, des pannes dans les circuits électroniques et d'épouvantables cauchemars chez ceux qui y sont exposés. La ville est aussitôt évacuée par l'armée et enceinte d'un haut mur. Mortimer vit depuis lors une retraite morose à Londres, et Blake a gravi les échelons de l'armée où il occupe d'importantes fonctions. Avec le temps, les deux amis d'hier ne se voient plus guère. Jusqu'au jour où Blake vient retrouver Mortimer. Dans la zone interdite, malgré le confinement de l'édifice dans une cage de Faraday, le rayonnement a soudain repris, menaçant d'effacer le contenu de tous les ordinateurs sur terre, y compris les données des banques et de la bourse. Pour venir à bout du rayonnement, l'armée a conçu un plan qui met en péril l'avenir du monde. Pour Blake et Mortimer, malgré leurs vieilles querelles, malgré leur âge, il va s'agir de repartir à l'aventure, vers une Bruxelles abandonnée pour tenter encore une fois de sauver le monde. Et s'apercevoir que la zone interdite n'est pas si abandonnée que cela. Ce qu'ils trouveront là est en lien avec leur aventure passée, celle qui les avait menés au temps de leur jeunesse, vers les mystères de la Grande Pyramide. Dans Le Dernier Pharaon, les Belges François Schuiten, Jaco Van Dormael, Thomas Gunzig et Laurent Durieux mêlent leurs talents respectifs dans le plus grand respect pour la série originelle. Un album fidèle, mais à la fois très personnel, qui prend ses sources au coeur même des aventures de Blake et Mortimer. Un hors-série d'exception !

Un nouveau Blake et Mortimer est toujours un petit événement tellement la maison d'édition a réussi à maintenir un niveau assez proche des parutions de Jacobs.
Celui-là ne fait pas exception même s'il change des autres en étant hors temporalité des autres albums. En effet il se passe alors que nos amis sont vieux et il ne clôture rien de moins que le Mystère de la grande pyramide lui-même.

Si j'ai été un peu perturbé par le graphisme qui est différent de ce qui est fait habituellement dans les Black et Mortimer et s'éloigne du style Jacobs.

Niveau scénario par contre on est sur une vrai bonne histoire. Idéalement il faut relire le mystère de la grande pyramide d'abord pour bien comprendre les tenants et aboutissant de cette histoire. Au moins l'avoir déjà lu. Car cela nous permet de bien comprendre la portée de ce scenario qui réussit l'ambitieuse idée de coller une nouvelle fin à l'une des meilleures histoires de Jacobs.

Entre l'aspect anticipation, les préoccupations écologiques et éthiques actuelles, ce tome rend un parfait hommage aux histoires de Jacobs tout en nous livrant une histoire vraiment dynamique.

Une vraie réussite dont seule la partie graphique m'a gène.

Ma Note: Image IPB

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 412
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 17 juin 2019 - 14:00

Voir le messageposeidon2, le 12 juin 2019 - 14:37, dit :

Une vraie réussite dont seule la partie graphique m'a gène.

Je l'ai feuilleté aujourd'hui et j'ai trouvé perso que les planches avaient une sacrée gueule !
Mais c'est vrai que ça peut surprendre tant on a l'impression d'être dans les Cités Obscures (rappelons d'ailleurs qu'une de ces cités se nomme... Brüsel Image IPB)

N'empêche : j'aurais acheté l'album rien que pour le dessin.
Et si en plus le scénario est bon.
Et si en plus il est relié à mon aventure préférée des B & M.

Bref... encore des pépettes à dépenser (avec le nouveau Catwoman) Image IPB




#3 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 23 582
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 17 juin 2019 - 20:01

Alors je te le donne en mille : ne prend pas le catwoman, ca te fera economise de l'argent :)
Tu peu prendre le Black par contre.

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 412
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 01 décembre 2019 - 19:58

Lu. Et pas approuvé mais déçu Image IPB

Je n'ai clairement pas aimé, alors que j'aime beaucoup B&M en général.
J'ai même dû me forcer pour le terminer tellement je m'ennuyais, la faute évidemment à un scénario auquel je n'ai pas accroché, que j'ai trouvé à la fois pauvre et pourtant abracadrabrant : non mais franchement... cette histoire d'énergie "cosmo-tellurique" qu'il faut contenir mais que Mortimer doit quand même laissé s'échapper (?) pour éviter un truc encore pire soit la fin du monde causée par les 3 missiles qui, associés à la dites énergie... enfin si j'ai bien compris car je dois dire que c'était tellement tarabiscoté que j'ai dû relire certaines pages "explicatives".
Mouais... Il me semble qu'il y a un message anti-technologie ou en tout cas retour à un style de vie plus simple et "authentique" (comme dirait Hugolin) mais... bof, pas convaincu par la manière de l'exprimer.

Ensuite, il y a le dessin de Schuiten... beau en soi (quoique je n'ai jamais vraiment accroché à ce style académique/vieille gravure appliqué et froid) et qui fonctionne avec les Cités Obscures mais pas vraiment dans un Blake et Mortimer (enfin plutôt un Mortimer ici) : on perd tout le charme de la série et, pour ne rien arranger, l'histoire se situe apparemment au plus tôt dans les années 80 (beurk !) même si Schuiten fait tout ce qu'il peut pour que ça ne se voit pas trop (comme les voitures, partiellement dessinées).
Et pour la grande Aventure "à la Jacobs", on repassera : ça fait plutôt penser à un survival post-apo avec Bruxelles déserté et (partiellement) en ruines.

En fait, cet album n'est pas vraiment un B&M pour moi : c'est un album de Schuiten, qui dessine ce qu'il aime dessiner (des architectures, une vieille loco comme la Douce...) avec un scénario que Peeters aurait pu écrire...

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com