1001 BD.com: Moscou Année Zero - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Moscou Année Zero Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 23 424
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 06 octobre 2019 - 17:38



Série : Moscou année zero
Scenario : Fabien Nury
Dessin : Thierry Robin
my 2 cents Mieux qu'une integrale
Edition : Dargaud
Acheter sur BDfugue

Résumé :1905. Les révolutions russes germent, la Russie tsariste décline. Dans ce contexte d'extrême tension politique et sociale, un geste en apparence anodin du gouverneur Sergueï Alexandrovitch met le feu aux poudres et signe son arrêt de mort. Georgi, un terroriste, fera tout pour l'éliminer. Voilà l'histoire que racontait Mort au Tsar dans un diptyque exposant tour à tour les deux points de vue, celui de la victime (tome 1) et de son assassin (tome 2). Fabien Nury et Thierry Robin ont « remonté » ces récits dissociés et en proposent une nouvelle lecture en miroir, plus intime et imbriquée pour un thriller politique implacable et inédit !

Etrange exercice auquel se sont pretés Fabien Nury et Thierry Robin. Plutôt que sortir l'haibutelle intégrale de Mort au Tsar, nos auteurs ont réussi à convaincre Dargaud de faire une refonte de leurs deux albums pour n'en faire qu'un seul. Mais un seul album complètement réorganisé avec les destins croisés des deux protagnosties des albums précédents. Le truc très fort c'est qu'aucun dessin n'a été refait pour l'occasion. Une seul planche n'a pas été utilisée comme l'explique Fabien Nury à la fin de l'album.

Pour le reste, on est de facon super surprenante, dans une copie identique (en terme de dessin) du premier... alors meme qu'au debut de l'album on hésite même sur le fait qu'on ait deja lu l'histoire. C'est assez bluffant.
Et pour allez dans le sens de Fabien Nury, c'est une vraie reussite.

Les destins croisés des deux hommes rendent vraiment bien mieux. Le gouverneur devient encore plus émouvant avec le parrallèle fait avec le boureau qui veut absolument allez au bout de son oeuvre.

Une vraie reussite qui ravira ceux qui ne connaissent pas cette histoire et fera craquer ceux qui ont déjà l'originale.

Ma Note: Image IPB

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com