1001 BD.com: Jeremiah T37 - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Jeremiah T37 Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 23 771
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 29 octobre 2019 - 13:22



Série : Jeremiah
Scenario : Hermann
Dessin : Hermann
my 2 cents Une autre petite aventure...
Edition : Dupuis
Acheter sur BDfugue

Résumé : Lorsque Jeremiah et Kurdy débarquent dans un patelin perdu entouré de prés où paissent des moutons, ils ne souhaitent que boire un coup et si possible se refaire un peu de blé au poker dans le premier bar potable. Mais les terres agraires du coin ne sont rien d'autre qu'une lande immense laissée en friche et à peine surveillée par des bergers. Or, des bêtes sauvages et féroces dévastent les troupeaux et attaquent les humains depuis quelques temps. Virna, jeune bergère qui semble être en froid avec la loi, emmène Jeremiah et son comparse dans le ranch familial. Alors que les deux hommes pensaient n'y rester qu'une nuit, ils se retrouvent embarqués en pleine guerre de territoire. Une part de la population décide de vendre ses terres à un riche notable du coin, alors que certains fermiers souhaitent continuer à faire paître leurs troupeaux. Mais les loups ne leur laissent guère de choix. Une fois le brouillard tombé, c'est une bête titanesque qui décime les moutons et leurs gardiens. Pour les beaux yeux de Virna, Jeremiah va prendre parti et se battre pour remporter un combat au sein d'une guerre qui semble déjà perdue.

Nouvelle aventure du héros de Hermann et nouvelles rencontres pour Jeremiah.
Bon autant vous le dire tout de suite, cet album n'est pas le meilleur de la série. L'histoire est correcte avec une trame intéressante sur fond d'expropriation forcé. Les personnages sont sympathiques mais Jermiah semble tellement détaché de ce qu'il se passe que nous, humble lecteur, ne pouvons l'être.

Cette histoire se déroule grande vitesse sans vraiment prendre le temps de bien nous immerger dans le quotidien des éleveurs et c'est un peu dommage. Hermann reste concentré uniquement sur l'action pure au détriment du contexte.

Une BD sympathique mais donc trop vite lu et pour laquelle on sent qu'il y a du potentiel inexploité.

Ma Note: Image IPB

#2 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 2 193
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 29 octobre 2019 - 19:09

ça fait quand même quelques temps que je trouve qu'Hermann a vraiment levé le pied. Bon ça peut se comprendre car il n'est plus tout jeune, mais je commence à avoir la désagréable impression que les enfants nous vendent un peu le nom et la talent de papa.

Ce qui est balot car j'adore ce qu'il fait. Mais entre son Duke et les dernier Jeremiah (entre autres)... ben je vibre plus du tout.

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 466
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 29 octobre 2019 - 22:59

Je vais dire un truc pas gentil (et pourtant vous savez que c'est vraiment pas mon genre Image IPB) mais Hermann est la preuve que les artistes gagneraient à ne pas vivre trop longtemps.
Et que, d'ailleurs, tout être humain doit éviter de s'éterniser (certains, surtout, mais je ne citerai personne... pas même Donald Trump... oups !)

Dans une grande majorité de cas (pas tous ! alors ne venez pas me citer de grandes exceptions... vraiment exceptionnelles), un artiste connaît 3 phases : les débuts, la grande période de maturité et d'inspiration (qui ne dure que quelques années... 10 avec de la chance) et... bah... soit le déclin soit... la routine (qui est peut-être encore pire)

Imaginez un peu que l'espérance de vie d'un humain soit de 200-300 ans... donc des artistes aussi. Il fait quoi, Hermann ? 257 albums de Jeremiah et 122 de Comanche ?
Même Andreas ! 222 albums ésotériques avec des découpages tellement ardus qu'il faut lire l'album de quatre côtés en faisant le poirier ?
Et les chanteurs comme Souchon ou Cabrel ? 230 albums à ressasser, sur un ton doux-amer, que "l'on vit dans un monde de merde où l'homme est un loup pour l'homme ?"
Et les cinéastes comme Woody Allen ? 312 films sur des new-yorkais névrosés ?
Les romanciers ? Stephen King et ses 298 romans sur des clowns psychopathes qui conduisent des voitures hantées qui écrasent des romanciers fous qui se baladent avec une hache en criant "Dannyyyyy !" pendant que des adolescentes qui ont des problèmes de dentition foutent le feu au bahut alors que la brume se lève dehors et que...
Enfin bon... vous voyez le truc.

Je ne dis pas que certains n'arrivent pas à se renouveler mais...
C'est compliqué puisque l'on attend généralement d'un artiste qu'il fasse son truc et pas un autre. Si Sfar se met à faire du Bilal pendant que Bilal se met à faire du Zep, c'est plus du Sfar ni du Bilal (ni du Zep non plus à mon avis Image IPB)
Un poète (je ne sais plus qui) a dit un jour "nous ne sommes pas destinés à de longs voyages".
Mais il n'a pas dit pourquoi. Ben... c'est parce qu'on se répète (j'arrête pas de me le répéter d'ailleurs)

PS : cela dit, Arleston arrivera bien à franchir le cap des 789 albums avec une espérance de vie tout à fait normale Image IPB

#4 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 23 771
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 30 octobre 2019 - 08:17

On est tous d'accord a dessus. Sur Yoko Tsuno c'est le meme constat. Un album pour completiste tout juste moyen....

#5 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 2 193
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 30 octobre 2019 - 09:10

@phil : allez juste pour t’embêter : Clint Eastwood

Sinon complètement d’accord avec vous. (Enfin j’aurais bien repris quelques bons tomes de Comanche. Mais bon)

Indignation supplémentaire pour moi : je pense qu’on n’est pas loin de la tromperie commerciale avec substitution. On nous vend le travail (respectable et honnête) des enfants d’Hermann comme le travail d’Hermann père. Et jouer là dessus je trouve ça bien moche.

Pour ce qui est des longues séries qui méritent de continuer : jetez un œil au dernier tome de Thorgal :)

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Membres
  • Messages : 3 466
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 30 octobre 2019 - 12:55

Voir le messageThe_PoP, le 30 octobre 2019 - 09:10, dit :

@phil : allez juste pour t'embêter : Clint Eastwood

Bah... je m'y attendais Image IPB
Du moment que tu ne cite pas Ridley Scott.
En voilà un qui aurait mieux fait d'avoir une crise cardiaque juste après Gladiator, en 2000, fauché en pleine gloire.
Parce qu'après... Image IPB

Citation

Pour ce qui est des longues séries qui méritent de continuer : jetez un œil au dernier tome de Thorgal :)

C'est de l'ironie ou c'est sérieux ?
Parce que je viens justement de voir la couverture de l'album sur le folder de mon hyper ce matin, "L'ermite de Skellingar".
Et je me suis dit "merde, après le "cycle des sorciers rouges" où il avait déjà pris un coup de mou, c'est reparti pour 50 one-shot de 45 pages du genre "retrouver un artefact/mettre fin à une malédiction/libérer des esclaves (cocher les mentions inutiles) et... oh, Kriss de Valnor est encore sur mon chemin !"




#7 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 2 193
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 30 octobre 2019 - 14:59

Bah c'est sûr que si tu n'aimes pas Thorgal, faut passer son chemin. Mais franchement, je trouve qu'il est très réussi. J'avais décroché il y a longtemps. Là ça m'a replongé direct dans mes vrais bons Thorgal. ça manque peut être un chouïa de subtilité sur le message très "socialiste" (me jetez pas de pierres) de Thorgal mais franchement, je pinaille un peu.

Mais oui, c'est un one shot, dans l'esprit Thorgal.

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


© 2000/2099 - 1001 BD.com