1001 BD.com: Star Wars 9 : Critique (Sans Spoilers) - 1001 BD.com

Aller au contenu

  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Star Wars 9 : Critique (Sans Spoilers) Noter : -----

#1 L'utilisateur est en ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 3 730
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 20 décembre 2019 - 23:55

Vu Rise of Skywalker ce soir.
C'est donc encore tout chaud.
Et... je ne sais pas par quoi commencer ni surtout comment faire pour parler de ce film en évitant d'écrire 500 lignes Image IPB

En fait, je vais rebondir sur ce qu'à dit Red ce matin (une entrée en matière comme une autre...) sur l'autre fil consacré au trailer :

Citation

Ca peut pas être pire que le 8 ^^

Hé bien... pire, je ne sais pas mais aussi mauvais, oui, même si ce n'est pas pour les mêmes raisons.

Soyons clair : contrairement à beaucoup sans doute qui avaient l'intention de le voir et ne voulait pas se faire spoiler, je n'avais dans un premier temps PAS l'intention de le voir et, donc, je me suis fait spoiler et "leaker" à fond parce que je m'en fichais.
Je savais donc déjà tout du scénario. Finalement, j'ai quand même voulu me faire ma propre opinion. Et... OMG !
Même en connaissant à l'avance 99% du contenu du scénario, j'ai quand même été attérré par le résultat et je vous jure que je n'exagère pas, pas plus qu'on ne peut imputer ma réaction au fait que je suis généralement sévère (sincèrement, je ne le crois pas : j'y suis allé en connaissance de cause et en me disant que ça pourrait quand même être un honnête divertissement à défaut d'un bon film).
Le scénario... parlons-en, justement car c'est le noeud du problème de ce film, le coeur du réacteur en fusion de ce Tchernobyl de la saga qui irradie à mort le spectateur et plus encore le fan un tant soit peu lucide.

Disons les choses simplement : le scénario de ce film est un scénario de pur nanar qui aurait parfaitement sa place sur le site de référence Nanarland.com.
Situations, construction, dialogues, péripéties forment un grand n'importe quoi intergalactique. Je ne vais même pas m'attarder sur l'intrigue elle-même (avec ces 36 MacGuffin, les bidules sith pour trouver Palpatine) qui m'a de toute façon perdu en cours de route pour me concentrer sur ces observations :

1. Il me semble clair que JJ Abrams a voulu réussir l'exploit (impossible) de mettre le contenu de 2 films Star Wars en un seul ! Sur 2h20 ! Et cette volonté impacte absolument tous les problèmes de scénario du film : sa trop grande rapidité, sa densité monstrueusement indigeste, les retournements de situation expédiés en 5 minutes, la concision des dialogues, l'aspect expédié de l'ensemble. C'est un zapping fou de scènes qui s'enchaînent pendant 2h20 mais qui ne donne pas tant du rythme au film (dans le bon sens du terme) qu'une précipitation telle que l'on dirait un condensé de deux longs métrages comme je le disais. Il est évident que cet opus 9 aurait dû, normalement, être les opus 8 et 9, ce qui aurait permis d'avoir assez de temps pour développer correctement les situations, les enjeux, les personnages, etc... au lieu d'une telle ratatouille indigeste qui ne fait que survoler les choses.

2. Conséquence de tout ça et défaut majeur du film au point que ça en devient (douloureusement) comique : TOUS les problèmes et les embûches auxquels sont confrontés les héros, du début à la fin, sont résolus en quelques secondes, soit grâce à une Rey à la puissance cheatée comme pas permis (j'y reviendrai) soit par de grosses coïncidences, ficelles et autres trucs de mauvais scénaristes de séries Z.
Vous voulez un exemple ? En voici un :
Finn - "Il" se trouve sur le vaisseau amiral
Poe - Comment le sais-tu ?
Finn - Une intuition.
Et je vous jure que tout fonctionne de cette manière dans ce film : rien n'est clairement expliqué sur le pourquoi du comment et tout coule de source pour les héros.
Résultat : zéro suspense et zéro tension. Et la raison de tout ça vient de ce que je disais dans le point 1 : le manque de temps.

3. Plus grand, plus fort, plus puissant... plus "what the fuck".
J'ai déjà parlé de la surpuissance de Rey qui, à l'instar d'une Captain Marvel qui dézingue toute une flotte de vaisseaux en quelques secondes et de toutes ces héroïnes cheatées de ces dernières années, est plus forte qu'un Darth Vader, un Obi-Wan ou un Mace Windu, jusqu'à être capable de stopper un vaisseau en plein ciel grâce à la Force. Idem pour Kylo Ren (qui d'ailleurs fait la même chose) même si lui au moins a le mérite (enfin !) d'être plus badass que dans les autres opus.
Quant à Palpatine... hé bien, soyons logique : si Rey est déjà super forte et que l'empereur est censé être encore plus fort, je vous laisse imaginer (sans spoilers) ce qu'il est capable de faire dans la dernière partie du film ^^
Bien sûr, avec JJ Abrams, les décors sont titanesques, grandioses, impressionnants faut avouer et ce n'est pas vraiment un défaut (ça a plutôt de la gueule) SI la dimension dramatique de l'histoire et des persos avaient la même grandeur, ce qui n'est pas le cas. C'est donc essentiellement de la frime, du gratuit, du fric dépensé pour pas grand chose (ou bien pour cacher l'indigence du scénario ?)

4. Les persos. Bon, je vais quand même être un peu positif : Rey et Kylo et leur relation ambiguë sont plus convaincants que dans les deux opus précédents (c'est déjà ça). Mais ce sont à peu près les seuls. Pour les autres, rien ne change vraiment : Poe n'est qu'une imitation de Han, Finn ne sert à rien et les autres (Rose et les p'tits nouveaux, encore moins). Quant à Leia... bon, la manière dont ils l'ont incrustée post-mortem dans certaines scènes fait illusion mais on ne peut s'empêcher de dire que ça reste artificiel. Mais bon, ça passe.
Palpatine est encore celui qui s'en sort le mieux : il reste Palpatine même s'il n'est qu'une pièce rapportée.

5. La réalisation. Alors là, c'est un problème pour moi. Comme je savais déjà tout du scénario (à part à quel point tout ça serait mal développé et expédié à 100 à l'heure), je m'accrochais à l'espoir d'une réalisation un peu intéressante, inventive par moments (comme JJ Abrams avait pu le faire dans le 7 à certains moments ET même Ryan Johnson dans le 8 car le problème du 8 n'a jamais été la réalisation, plutôt bien fichue en fait).
Au final, la réalisation de cet opus 9 est... fonctionnelle, à part les habituels tics de réalisation de JJ Abrams... par moments (toujours).
C'est spectaculaire comme un produit formaté et c'est tout !
Pour la musique, pareil (comme pour le 7 et 8) : Williams se contente de musiques passe-partout qui accompagne les images.

Alors...
Alors n'y a t-il rien de vraiment positif dans ce Rise of Skywalker ?
A part les quelques détails déjà mentionnés, il y a... bah... ça reste divertissant, il y a un certain souffle épique... par moments ^^, on ne s'ennuie pas trop vu le rythme mais bon... un nanar (mais sympathique celui-là) comme Gods of Egypt faisait le même taf et sans s'emmêler les pinceaux niveau scénario.
Et franchement, je ne vois rien d'autre dans ce qui reste vraiment un nanar à 300 millions de dollars (ce qui est déjà effrayant) mais pire encore un nanar qui est... la conclusion d'une saga mythique de 40 ans comme Star Wars et là... putain... ça fait vraiment mal ! Image IPB

La seule bonne nouvelle, c'est de se dire que, maintenant, c'est fini, comme une longue maladie qui se termine !

#2 L'utilisateur est hors-ligne   redfoxone 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 15 860
  • Inscrit(e) : 16-octobre 02

Posté 21 décembre 2019 - 20:06

C’est pas un secret que Disney veut se débarrasser des vieux skywalker pour faire du nouveau ou ils auront les mains complètement libre de toute manière (et peut être avec des,droits dérivés qui traînent encore à droite et à gauche). Avec Ryan sur la nouvelle trilogie...

Plus ça va et plus rogue on remonte dans ma liste de bonnes choses depuis Disney en fait

#3 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 2 342
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 21 décembre 2019 - 23:26

Je viens d’en sortir je vais faire court.
Je reviendrai développer plus tard.

Phil’ t’es super clément en fait.


Ce film est une bouse. Et pire parce que ça on a pris l’habitude de pardonner avec l’épisode 7 et 8, c’est une trahison.

Disney nous prend pour des cons. J’arrête. Je boycotte.

Marre qu’ils se torchent avec mes classiques.


La seconde trilogie fait figure de chef d’œuvre de la sf à côté. Aucune cohérence, aucun respect de l’histoire, du fan service pour doux debiles.

Téléchargez le. Franchement.

#4 L'utilisateur est en ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 3 730
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 22 décembre 2019 - 01:23

Voir le messageThe_PoP, le 21 décembre 2019 - 23:26, dit :

Phil' t'es super clément en fait.

C'est surtout que je n'aime pas traiter un film d'un simple lapidaire "c'est une merde, point", même s'il le mérite. Il faut que je développe un peu.
Mais c'est vrai que je suis encore gentil car le film se fout ouvertement du spectateur, insulte carrément son intelligence !

J'aurais encore des choses à dire mais en spoilant (un peu mais de toute façon, on s'en fout en fait)
Mais... bordel, il y a tellement de problèmes dans ce film, tellement de choses à pointer du doigt, que je me demande si ça vaut l'effort.
Disons, en gros, que ce qui m'a vraiment le plus dérangé et atterré, ce sont les incroyables facilités scénaristiques/retournements de situation dignes d'un film de série Z ou d'un vieux pulp des années 30 !
Par exemple, la (fausse) mort de Chewbacca ! On voit bien que Chowie monte dans la navette, que celle-ci explose en vol et... ah ben en fait Chowie n'était pas dans cette navette là mais une autre (laquelle ? où ça ?).
C'est vraiment énorme, ça : je pensais même pas que l'on puisse oser un truc pareil dans un film aujourd'hui. C'est un truc de vieux serial ou d'épisode de Mac Gyver !
Merde : faut vraiment prendre le spectateur pour un con !

Et le pire, c'est que ce n'est pas un cas isolé : TOUT le film accumule des scènes de ce genre.
Autre exemple : les héros s'enfoncent dans des sables mouvants, se retrouvent dans des souterrains et paf ! c'est justement là que se trouve l'artefact sith !
Mais... quel incroyable foutage de gueule ! Quel mépris pour le spectateur !
Franchement, j'étais gêné dans la salle et j'ai même failli sortir avant la fin.
Parce que... les trucs du genre de la chevauchée sur le destroyer, les pouvoir super cheatés de Rey, les incohérences, le fan service (pourtant terriblement appuyé), j'aurais encore pu les accepter. Mais la manière dont les situations sont traitées et les problèmes résolus en deux coups de cuillère à pot, c'est vraiment TROP !

Je garde le pire pour la fin : les deux nouveaux pouvoirs (encore !) de la Force : la guérison jedi qui permet de ressuscité n'importe qui.
Et le truc qui permet aux jedi de se refiler des objets, pouf !, comme par magie ? Image IPB
Kylo Ren se retrouve sans arme aux prises avec les chevaliers de Ren ? No problemo : Rey lui envoie un sabre comme par téléportation : ta da !
J'y croyais pas ! Image IPB

#5 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 2 342
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 22 décembre 2019 - 08:51

Non mais j’y reviendrais aussi mais t’as juste absolument raisons sur tout.

On oublie toute vraisemblance au niveau du temps, le film ayant décidé de se passer en 16h... j’vous gâche pas le suspens mais en 16h ils arrivent à mobiliser des vaisseaux de la taille d’une planète... ahahah.

L’ascendance de Rey est une vaste blague, une insulte aux événements racontés dans les deux premières trilogies, vu qu’in fine elle a le même âge que Ben.

La dague pour trouver la boussole... ah ah ah... dague qui indique l’emplacement sur l’étoile noire écrasée. Donc fabriquée après son crash ? Mais en possession du tueur des parents de Rey ? Ils arrivaient déjà pas à faire du Star Wars ils ont voulu nous pondre du Indi... ah ah ah
La mer qui les bloque. Pas grave on va attendre demain. Mais du coup les 16h ? Bah non Rey y va toute seule, en naviguant. Bah oui il y a des vaisseaux spatiaux mais bon survoler hossegor c’est complexe.

Chewie... hum.... comment dire...

Le summum étant pour moi la flotte spatiale d’éboulement démesurée que le méchant a le temps de créer pepouze tout seul avec sa secte tout isolé sur sa planète et qui est deux fois plus grosse que la plus grosse flotte de l’empire. Ah ah ah. Heureusement qu’ils ne peuvent pas décoller sans le signal envoyé par une toute petite tour... fragile évidemment... évidement par contre, là ça y est les destroyers ont tous l’arme de l’étoile de la mort...

Le plus rigolo : la pire du clone qui sort un arc sur le destroyer pour descendre un Tie... le bisou lesbien évident pour la communauté lgbt dans les scènes de joie.


Ah oui et puis la scène de fin entre Ben et Rey... mais ça sort d’où ça ????

Les mecs quand ils ont besoin d’un mec pour cracker un Droide faut qu’ils changent de planète... mais ils font ça en 5 minutes. Et quand la ville est bouclée ils s’en échappent dans le Meme vaisseaux tout pourri que les méchants connaissent sur le bout des doigts.

Et rajoutez à ça le méchant qui se découvre les pouvoir de flinguer la moitié de la flotte de la galaxie avec ses pouvoirs d’éclairs.

Même pas de combat final au sabre laser, quelle honte.


Autre exemple hyper choquant : pendant deux trilogies on nous explique qu’en vitesse lumière, impossible de suivre les vaisseaux spatiaux, ce qui fait sens. Ben la, sans aucune nécessité scenaristique ils l’oublient dès la seconde scène du film.



Ils nous ont pris pour des gros gros cons.

Et pardonnez ma vulgarite mais ce film n’est pas un sympathique Nanar mais une grosse merde qu’on vient nous étaler sur un truc qu’on aime depuis qu’on est petits.


Boycott de tous Disney pendant au moins 5 ans pour ma part.

#6 L'utilisateur est en ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 3 730
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 22 décembre 2019 - 15:03

Voir le messageThe_PoP, le 22 décembre 2019 - 08:51, dit :

L'ascendance de Rey est une vaste blague, une insulte aux événements racontés dans les deux premières trilogies, vu qu'in fine elle a le même âge que Ben

D'ailleurs, du coup, cette saga de 9 films devient carrément celle de(s) Palpatine et non plus des Skywalker.

Citation

La dague pour trouver la boussole... ah ah ah... dague qui indique l'emplacement sur l'étoile noire écrasée. Donc fabriquée après son crash ? Mais en possession du tueur des parents de Rey ? Ils arrivaient déjà pas à faire du Star Wars ils ont voulu nous pondre du Indi... ah ah ah

Ah oui, je l'avais oublié, celle-là. Le coup de la dague qu'on superpose sur les contours des ruines de la Death Star... MDR !
Comme tu dis, ça fait tellement Indy mais surtout (comme tu le souligne aussi), ça n'a aucun sens niveau histoire.

Citation

par contre, là ça y est les destroyers ont tous l'arme de l'étoile de la mort...

... arme qui ne sert à rien pendant la bataille, d'ailleurs ! Ils ne l'utilisent que pour faire un essai sur une planète... avant la bataille ^^

Citation

Ah oui et puis la scène de fin entre Ben et Rey... mais ça sort d'où ça ????

De La Belle au Bois Dormant, je suppose. On est chez Disney, hein !

Citation

Les mecs quand ils ont besoin d'un mec pour cracker un Droide faut qu'ils changent de planète... mais ils font ça en 5 minutes

Mais, comme je l'ai déjà dit, TOUT se règle en 5 minutes (voir 5 secondes) dans ce film !
Et l'effacement de la mémoire de C3-PO - tellement teasée d'ailleurs - qui est censé nous faire chialer par son irréversibilité.
Et puis, paf ! R2 arrive, il le bidouille un peu et hop ! mémoire retrouvée !!!
En fait, le scénario de ce film est le scénario réversible absolu.

Citation

Et rajoutez à ça le méchant qui se découvre les pouvoir de flinguer la moitié de la flotte de la galaxie avec ses pouvoirs d'éclairs

Enorme. Mais Rey est malgré tout capable de retenir ses éclairs avec un simple sabre. Alors, ok, "elle est tous les jedi" mais merde quand même.
D'ailleurs, le dialogue entre Palpatine et Rey à ce sujet est vraiment puéril (j'ai déjà parlé de la médiocrité des dialogues je crois)
Palpy - Je suis TOUS les Sith !
Rey - Et moi je suis TOUS les Jedi ! (Nananère !)
Et d'où ça vient, d'ailleurs, cette espèce de "tout en un" comme le dirait une pub ? Image IPB
Pourquoi ? Comment ?

Citation

Ils nous ont pris pour des gros gros cons

Effectivement et c'est vraiment ce qui est le plus choquant dans tout ça : qu'ils aient osé sortir un film SW avec le pire scénario de tous les temps sans que ça leur pose de problème.
Le cynisme absolu et, disons le tout net et sans exagérer : c'est littéralement cracher à la gueule du spectateur !

Citation

Et pardonnez ma vulgarite mais ce film n'est pas un sympathique Nanar mais une grosse merde qu'on vient nous étaler sur un truc qu'on aime depuis qu'on est petits.

Tu es tout pardonné, mon cher Pop. Quand on se fait insulter en premier, c'est normal de devenir vulgaire.

Et oui : comme je l'ai déjà dit, il y a deux types de nanars : les nanars sympathiques (comme Gods of Egypt) et les autres... dont fait partie Rise of Skywalker, of course.
J'en viens même à reconsidérer à la hausse le premier Indepedance Day (pourtant sommet du nanar pour moi), voir même Godzilla, c'est dire Image IPB

Citation

Boycott de tous Disney pendant au moins 5 ans pour ma part.

Pourquoi seulement 5 ans ? Image IPB 50 ans pour moi (jusqu'à ma mort, quoi !)

Le plus dingue dans tout ça, c'est que des tas de spectateurs ont trouvé le film EMOUVANT et qu'ils ont CHIALE à la fin !
Je comprendrais qu'on puisse pleurer mais... parce que le film est une catastrophe intégrale et pas pour une autre raison.

En fait, maintenant que j'y pense, on aurait gagné plus de temps à ne parler que des (éventuels) points positifs.
Sauf que... y a-t-il vraiment des points positifs ?
Et quand bien même y en auraient-ils : avons-nous vraiment envie d'en parler devant un tel foutage de gueule cosmique ?

PS : la seule bonne chose qui ressort de tout ça, c'est que je pense que nous n'avons jamais été aussi d'accord sur un film, Pop !
Comme on le sait, les grandes catastrophes ont tendance à rapprocher les gens Image IPB

#7 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 2 342
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 22 décembre 2019 - 16:40

@phil’ je suis d’autant plus d’accord avec toi que je trouve aussi que Kilo Ren est étonnamment réussi après les catastrophes 6 et 7 et que sa relation clair/obscur avec Rey dans le 9 est finalement l’une des plus intéressantes potentiellement des 3 trilogies...

Putain ce gâchis...


J’ai 3 théories pour ceux qui applaudissent (littéralement) à la fin de la sécante ou le notent bien.

- un haut niveau d’ironie et une réponse classe et distinguée à l’insulte
- le cerveau pop corn : le niveau 0 de la réflexion et du recul.
- l’âge : ils n’ont découvert star wars au cinéma qu’avec l’épisode 7... et le cinéma avec Transformers (Et pas le premier)


C’est minable. Et tu sais le pire Phil’ : ça n’a aucun sens. Ils pouvaient faire aussi bien d’un point de vue marketing et fan service sans plus de la moitié des justifications débiles utilisées.

Exemple : le ricochet en vitesse lumière. Ridicule. Contraire à tout ce que la série nous explique depuis le début et surtout inutile scenaristiquement parlant, le traditionnel champ d’astéroïde faisant aussi bien l’affaire

#8 L'utilisateur est en ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 3 730
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 22 décembre 2019 - 21:46

Voir le messageThe_PoP, le 22 décembre 2019 - 16:40, dit :

@phil' je suis d'autant plus d'accord avec toi que je trouve aussi que Kilo Ren est étonnamment réussi après les catastrophes 6 et 7 et que sa relation clair/obscur avec Rey dans le 9 est finalement l'une des plus intéressantes potentiellement des 3 trilogies...

Mais oui, tout à fait !

Dans tout ce gâchis, il y avait pourtant du potentiel, comme effectivement la relation entre Rey et Kylo, la "diale" qu'ils forment (entre parenthèses, cette "diale" sera certainement utilisée par les défenseurs du film pour expliquer qu'ils peuvent se parler/interragir à distance et même s'envoyer des objets ^^) pouvait être intéressante à la fois sur le plan dramatique et émotionnel.
On peut même dire que, sur le papier, ces deux personnages tiraillés entre le côté clair et obscur sont plus intéressants que Luke. Luke, lui, était simplement le brave gars qui reste... ben... un brave gars pendant toute la trilo originale : il ne doute jamais du côté où il se trouve (même quand Palpatine ou Vader tentent de le faire basculer, on y croit pas une minute). Il était fadasse et sans nuances. Rey et Kylo ressemblent plus à Anakin dans l'épisode 3 : ils se sentent paumés et, dans ces conditions, ils sont vulnérables aux mauvais choix.
Et ça, c'est intéressant car, pour avoir une bonne histoire, il est important que le personnage soit en conflit avec lui-même (c'est d'ailleurs ce que disais le grand romancier William Faulkner).
Rey est tiraillée à cause de sa grande solitude, du sentiment de n'être personne et d'avoir été abandonnée ; Kylo est tiraillé à cause de sa faiblesse de caractère et de sa filiation. Franchement, avec ça, on aurait pu avoir un binôme qui aurait alimenté une chouette histoire et beaucoup d'émotions.
Y avait de quoi faire, merde !
Et c'est d'autant plus frustrant car c'est complètement loupé : on ne ressent rien pour eux, on s'en fiche.
Et si en plus, on rajoute cette histoire de petite fille de Palpatine qui sort de nulle part, c'est la rupture complète !

Autre exemple : Finn.
Depuis l'épisode 7, je trouvais l'idée d'un stormtrooper déserteur (et qui se libère de son conditionnement) excellente, là encore il y a avait du potentiel et de la nuance.
Jusqu'alors, les troopers étaient juste des playmobils que l'on dégommait par paquet de dix sans état d'âme car ce n'étaient pas des personnages et que l'on oubliait qu'il y avait des êtres humains sous l'armure. Hors, dés le début du 7, on a ce trooper humain, qui prend conscience de la boucherie qui l'entoure, qui enlève son casque. En plus, c'était un perso assez touchant par sa candeur, son côté "vierge", qui n'a jamais connu rien d'autre que l'endoctrinement et là se réveille et veut découvrir la vie (notamment avec son attachement pour Rey). Inédit dans Star Wars.
C'était sans doute la meilleure idée de ce début de postlogie !
Et regarde un peu ce qu'ils ont fait de ce personnage : RIEN !
Déjà à la fin du 7, il ne sert plus à rien. Et pendant DEUX films, il ne fait plus que de la figuration et/ou est très mal exploité (opus 8).
Las !


Citation

- un haut niveau d'ironie et une réponse classe et distinguée à l'insulte

Peut-être chez les anglais Image IPB

Citation

- le cerveau pop corn : le niveau 0 de la réflexion et du recul.

Plus probable.

Citation

- l'âge : ils n'ont découvert star wars au cinéma qu'avec l'épisode 7... et le cinéma avec Transformers (Et pas le premier)

Et j'ajouterais que cette même génération n'a jamais connu de blockbusters au cinéma avec un scénario bien écrit. On sait que c'est le principal problème de ce cinéma depuis une au moins une quinzaine d'années. Du coup, ils pensent peut-être que toutes ces incohérences et autres défauts d'écriture (et de dialogues écrits avec le cul) sont choses normales dans les films. Ils n'ont pas la culture et les références nécessaires pour comparer.Entre Jurassic World 2 et Terminator Dark Fate, c'est vrai que Rise of the Skywalker semble normal.Et dans ce cas... c'est carrément la mort du cinéma, du moins de ce cinéma-là !

Il y en a une quatrième, hélas : l'aveuglement volontaire, le déni. L'attachement à Star Wars sans doute aussi.
J'ai remarqué depuis un bon moment que Star Wars, pour beaucoup de gens et de fans, c'est plus une question de "vocabulaire visuel et sonore" que de scénario.
Ca me fait penser à Sherlock Holmes : pour le public lambda, Holmes, ce n'est pas tant des histoires/enquêtes bien ficelées qu'un ensemble d'éléments immédiatement reconnaissables : le détective excentrique, la pipe recourbée, le 221 Baker Street, Moriarty, le violon, la drogue, l'époque, etc...
Même si un scénario (original, pas tiré de Conan Doyle) est nul, ça reste quand même du Sherlock Holmes et ça plaît d'emblée.
Pareil pour Star Wars : le sabre-laser, des dunes de sable, des X-Wings et Tie Fighters, des stormtroppers, des tirs de blasers, des droïdes... OMG ! C'EST STAR WARS ! Image IPB
Et le scénario, on s'en balec ! Je suis sûr de ça. Et ça vaut aussi pour The Mandalorian (dont j'ai déjà fait part de mon avis sur un autre fil) : un pseudo-Bobba Fett, du désert, des cantinas peuplées d'extra-terrestres... OMG ! C'EST STAR WARS ! Image IPB
Pas plus compliqué Image IPB

Citation

C'est minable. Et tu sais le pire Phil' : ça n'a aucun sens. Ils pouvaient faire aussi bien d'un point de vue marketing et fan service sans plus de la moitié des justifications débiles utilisées.

Pas faux non plus. Ils auraient pu pu faire les deux films suivants dans la même veine que le 7 : copier-coller et fan service à fond.
Et je me serais sans doute dit à un moment ou un autre : "tiens... j'ai envie de Star Wars et comme je connais déjà les deux autres trilo par coeur, pourquoi pas me (re)faire celle-là"

C'est marrant car, tu sais Pop, en allant voir le film (comme je l'ai dit dans ma critique) je savais pourtant déjà tout du scénario et j'avais décidé de le voir sans trop me prendre la tête, pour ainsi dire en "désactivant momentanément mon esprit critique", juste pour le spectacle quoi !
Mais je n'ai pas pu.
Et j'avais dit aussi que je n'écrirais pas des tonnes de commentaires sur le Net.
Et, comme tu le constate, je n'ai pas pu non plus Image IPB

Et pourquoi ? Parce que moi aussi j'aime Star Wars ! Que c'est aussi une grande partie de mon enfance, mon adolescence et de ma "culture".
J'étais naïf de croire que je pourrais rester impassible et désinvolte.

#9 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 2 342
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 23 décembre 2019 - 10:05

D’ailleurs c’est quoi qu’il voulait lui dire le clone à Rey ?

Bref. C’est naze.
Ca me rappelle d’ailleurs les dernières saisons de GoT. Mêmes symptômes

Pour en avoir discuté avec quelques potes fans sans être dingues de star wars, plus personne ne se pose la question de la cohérence. Ton hypothèse me semble la bonne.


Désespérant. On restera donc avec nos vieux films.


Par contre vous devriez modifier le titre du sujet en rajoutant AVEC SPOIL

#10 L'utilisateur est hors-ligne   redfoxone 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 15 860
  • Inscrit(e) : 16-octobre 02

Posté 23 décembre 2019 - 11:16

#PartEnPleurant

#11 L'utilisateur est en ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 3 730
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 23 décembre 2019 - 13:46

Voir le messageThe_PoP, le 23 décembre 2019 - 10:05, dit :

D'ailleurs c'est quoi qu'il voulait lui dire le clone à Rey ?

Mystère et boule de gomme.
Bah, à mon avis, il voulait lui avouer qu'il avait des sentiments pour elle, tout bêtement. Surtout qu'à ce moment là, il pense qu'il va mourir.
Je doute que, dans ces conditions, ce soit pour lui dire "tu sais, Rey, tu serais (encore) plus jolie si tu relâchais tes cheveux" Image IPB

Citation

Ca me rappelle d'ailleurs les dernières saisons de GoT. Mêmes symptômes

Oui, j'y ai pensé ! C'est dingue mais on retrouve les mêmes défauts que la saison 8 de GoT : ça va trop vite, les persos se déplacent d'un point à l'autre en quatrième vitesse, les incohérences, les approximations, les choix douteux (Daenerys qui fait tout cramer) etc...
Et quand on y pense, la cause est la même pour les deux : durée trop courte, d'où précipitation pour tout boucler... n'importe comment.
Encore que Rise of the Skywlaker a d'autres problèmes que GoT n'avait pas, surtout le fait de rattraper les contradictions (et la démolition) de l'opus précédent. Ca n'aide pas Image IPB

Citation

Pour en avoir discuté avec quelques potes fans sans être dingues de star wars, plus personne ne se pose la question de la cohérence. Ton hypothèse me semble la bonne.

En fait, de mon côté, j'ai parlé à des gens qui ont aimé le film et l'ont défendu en donnant des arguments...hum... "intéressants" Image IPB sur certains points mais difficilement convaincants quand même et qui, même si on en tient compte, ne rattrape pas la mauvaise narration et l'artificialité du retour de Palpatine et tout ce qui en découle non seulement pour la postlogie mais pour toute la saga. Mais j'y reviendrai plus tard, ça peut être intéressant, ne serait-ce que par jeu.

Citation

Par contre vous devriez modifier le titre du sujet en rajoutant AVEC SPOIL

Oui.
Cela dit, on est (pour le moment ?) les deux seuls à avoir vu le film et on l'a tellement lessivé Image IPB (mais c'est "eux" qui ont commencé aussi ^^) que je doute que Pos, Red, Alx et les autres aient encore le courage d'aller le voir.
La preuve avec la réponse de Red ci-dessus.

#12 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 2 342
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 23 décembre 2019 - 17:24

Pas d’accord avec le probleme de temps en fait. Un scénariste un peu doué et qui ai envie de respecter le spectateur pourrait à fortiori résoudre la moitié des problèmes évoqués qui flinguent la cohérence :

- le ricochet en vitesse lumière : un simple champ d’astéroïde fait aussi bien l’affaire depuis 6 épisodes...
- la dague : qu’une partie des coordonnées de la planète sith soient enregistrées cryptées dans l’étoile de la mort me semblait suffisant en fait. Voir logique.
- que palpatine ai simplement repris le contrôle du premier ordre suffisait en terme de flotte spatiale... quel besoin d’en pondre une encore plus grosse ?
- Rey aurait pu être la fille de palpatine. Sa mère ayant fui après un viol ou un truc du genre. Palpatine l’ignorant. Chronologie respectée.
- les 16 heures auraient pu être plusieurs jours. Quels besoin de créer un ultimatum ? A l’échelle de la galaxie ???
- le pouvoir d’éclair de palpatine sur la flotte rebelle est debile. Il aurait simplement pu faire reprendre l’émission du signal par les sith sur la planète... ou un truc du genre


Bref. Pas un problème de durée de film ou de quantité d’événements racontés pour moi. Y a qu’à voir l’épisode 3 Qui a déjà pas mal de grosses incohérences pour voir la différence...

#13 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 2 342
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 25 décembre 2019 - 10:54

J’ai envie pour Noël d’expédier un étron dans un bel emballage en carton au PDG de Disney le tout accompagné d’une facture de 25€.

Échange de bons procédés en quelques sortes.

Malheureusement la certitude si il n’ouvrira pas lui même son cadeau a freiné mon élan.

C’était mon dernier post sur le sujet. Pardon de l’avoir phagocyté :)

#14 L'utilisateur est hors-ligne   redfoxone 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 15 860
  • Inscrit(e) : 16-octobre 02

Posté 02 février 2020 - 12:49

Bon finalement vu avant qu’il disparaisse des écrans.

Que dire que vous n’avez pas déjà évoqué et où je ne serais malheureusement pas d’accord..... bah pas grand chose.

C’est une succession de clips quasiment sans lien qui défile à toute allure. Y’a pas franchement de moment de bravoure ..... à part le saut de ray dans le désert pour découper le tie de kylo.... qui est venu là pour la tuer (je crois, j’avais déjà perdu le fil tenu de la succession des événements...) et qui la laisse partir.


.... les combats aux sabres sont loins d’être mémorables (c’est peut être même un des pires films sur ce point).
.... la charge sur la coque du destroyer...... ah ah ah ah ah .....
.... les incohérences de l’absence d’histoire sont bien là....
.... du fan service partout, partout, partout.....

.... la seule demi scène émouvante c’est quand ray arrive sur tatoïne je trouve. Tout y est. La musique, le visuel, les 30s de calme......Mais même là ça n’a pas franchement de sens et c’est surtout la similarité avec un film adulé qui revient en mémoire.


.... en fait je me demande pourquoi JJA a mis son nom là dessus (des $$$ ?). L’entreprise de démolition totale entreprise dans le 8 s'étant poursuivie dans ce film. Sur les 2h25.... 30s a récupérer c’est mince.


La jeune génération aime les films clipesque et sans besoin d’un cerveau ? Pourquoi est ce que tant de films sont comme ça de nos jours ? Ça réhabilite les films français au final (enfin pas tous).

#15 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 2 342
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 02 février 2020 - 22:26

@RR : parce qu’on est allés le voir quand même.

#16 L'utilisateur est en ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 3 730
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 03 février 2020 - 23:12

Le pire n'est pas d'aller le voir quand même (car je ne sais pas vous mais perso, je préfère me faire ma propre opinion que de faire du copier-coller de l'opinion des autres) mais qu'il y ait finalement un pourcentage non négligeable de gens qui ont apprécié ce film. Franchement, ça me dépasse quand même. Est-ce que les gens ont oublié les règles cinématographiques les plus basiques ?

Qu'on ne se méprenne pas : je ne dis pas que les gens n'ont pas le droit d'aimer un film mais je ne sais pas si le public a VRAIMENT réalisé que Star Wars 9 est un cas exceptionnel dans l'industrie du cinéma et même du divertissement en général.
Un film qui fera date.
Car, perso, je n'avais encore jamais vu un nanar (mais un VRAI nanar !) au budget de 300 millions de dollars et qui en plus fait partie d'une franchise mythique.
C'est une première, j'en suis sûre !
Même Indy 4 est correct en comparaison (raté, ok, mais techniquement correct, ce qui est un minimum)

Mais Star Wars 9, ce n'est même pas du travail de pro, ça ne se laisse même pas voir. Et contrairement aux nanars faits avec peu de moyens, ça n'est même pas sympathique.
Ce film pue au contraire l'amateurisme, avec un scénario qui donne l'impression d'avoir été écrit par un pré-ado de 14 ans, réalisé par un mec qui sort juste d'une école de cinoche, monté par un maniaco-dépressif en pleine phase maniaco et produit par Captain Igloo. Et j'insiste encore là-dessus : c'est présenté malgré tout comme une production A à 300 millions de dollars !
Même Roland Emmerich, Michael Bay et [ajoutez ici le réalisateur de merde qui vous vient à l'esprit] n'ont pas été aussi loin.
Je n'aime pas ces réalisateurs mais ils ont quand même du métier, de l'expérience. Ils connaissent la "grammaire" cinématographique".
Tiens, c'est une bonne comparaison, ça (ok, on la garde les cocos Image IPB) : Star Wars 9, c'est un peu comme un best-seller publié chez Albin Michel qui serait bourré d'erreurs de syntaxe, d'orthographe et de gribouillis enfantins.

Et après ça, on viendra nous casser les couilles avec la polémique sur Polanski !
Mais Polanski, c'est au moins un bon réalisateur qui connaît son boulot (qu'il ait niqué une gamine de 13 ans il y a un demi-siècle, c'est une autre histoire) qui, avec J'Accuse, a réalisé a priori un bon film, pas une fumisterie.
Et qui n'a pas coûté 300 millions.
Mais les bien-pensants nous disent : "si vous allez voir le film de Polanski et si vous APPRECIEZ le film de Polanski, vous vous rendez complice d'un pédophile, honte à vous".
Mais... fuck you all them ! Image IPB
Moi je dirais plutôt que si on cautionne Star Wars 9, on se rend complice d'une énorme mystification faites par des cancre(lats) qui rentrera dans les annales.
Et c'est une formule de circonstance.

PS : tiens, ça faisait un p'tit temps que je n'avais plus été en mode vénère, moi Image IPB

#17 L'utilisateur est hors-ligne   The_PoP 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 2 342
  • Inscrit(e) : 19-avril 06

Posté 04 février 2020 - 15:37

Bordel partir de cette daube de Star Wars pour finir sur Polanski, t'as le sens de la mesure :)

Ceci dit j'aime bien ta comparaison avec un "best seller". Mais bon, dois-je te rappeler le nombre d'exemplaires de 50 shades... vendus ?

A mon humble avis, les mecs ont appliqué à la lettre : "il ne faut pas prendre les gens pour des cons, mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont".


Ma question demeure pourtant, comment un critique cinéma d'un journal peut il trouver ce film honnête ? Enfin j'veux dire, qu'un néophyte passe un moment quand même agréable, bon j'peux l'entendre. Mais ça, vraiment ça me dépasse.
Par exemple en vrac, la liste des journaux français lui ayant collé 4/5 :
- rolling stones (ok visiblement leur truc c'est plutôt la musique on peut leur pardonner),
- le parisien (bon pourquoi pas, il y a les municipales qui arrivent après tout ça doit leur ronger le cerveau),
- les fiches du cinéma (mais pourquoi ?),
- le journal du dimanche (cf commentaire sur le parisien),
- le figaro (avec un nom pareil c'est moche d'insulter l'art du spectacle),
- la voix du nord (winter's coming à priori ils sont déjà tous raides là haut)


Et maintenant je vous passe rapidement les 3/5.

- les cahiers du cinéma
- ecran large
- filmactu
- les inrocks (ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah)
- mad movies
- première



Voilà, j'vous laisse à votre syncope. Désolé

#18 L'utilisateur est hors-ligne   redfoxone 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 15 860
  • Inscrit(e) : 16-octobre 02

Posté 04 février 2020 - 20:07

J’avoue que j’ai été surpris en me baladant sur le net des notes globales et des critiques favorables des pro.... (vendus ?)




#19 L'utilisateur est en ligne   Phileas 

  • Grand vizir
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 3 730
  • Inscrit(e) : 04-juillet 10

Posté 04 février 2020 - 22:01

Voir le messageThe_PoP, le 04 février 2020 - 15:37, dit :

Bordel partir de cette daube de Star Wars pour finir sur Polanski, t'as le sens de la mesure :)

Il ne s'agissait pas de comparer qualitativement Star Wars et le film de Polanski (car évidemment que le film de Polanski est supérieur à Star Wars 9).
Ce que je veux dire, c'est que d'un côté bcp de gens refusent de cautionner le film de Polanski (et ses 11 nominations aux Césars) pour une raison qui est extérieur au domaine artistique (l'histoire de pédophilie) mais que d'un autre côté ils cautionnent une daube comme Star Wars 9 sur le plan artistique.
Perso, je ne juge pas un film sur la vie privée du réalisateur (d'ailleurs je m'en fous en fait) mais sur les qualités cinématographiques du film lui-même.

Citation

Ceci dit j'aime bien ta comparaison avec un "best seller". Mais bon, dois-je te rappeler le nombre d'exemplaires de 50 shades... vendus ?

Là encore, je me suis mal fait comprendre (pourtant, je l'avais mis en gras Image IPB).
Ce que je veux dire, c'est que si des best-sellers comme les romans de Dan Brown, Guillaume Musso, Stephanie Meyer et l'auteure de 50 nuances dont tu parle (je sais plus son nom) ne sont pas de bons romans sur le plan stylistique, leurs auteurs respectent quand même les règles de base de l'écriture romanesque.
Stephanie Meyer n'écrit quand même pas : "tout à cou, Bella réalisas que la voitûre que Edward s'était interpausé l'avait pas touchée" Image IPB
Mais le scénario de Star Wars 9, c'est quasiment ça en matière de "grammaire cinématographique" (rythme, séquençage, éléments narratifs, cohérence, etc...)Image IPB


Sinon, c'est vrai que pour les critiques "pros", leur appréciation positive et/ou conciliante est... incompréhensible.
Car à la limite, je peux encore comprendre que le spectateur "de base" puisse ne pas être familiarisé avec le b-a ba de la réalisation d'un film (encore que... bon, nous aussi ont est des spectateurs de base et pourtant on s'en rend bien compte : il ne faut pas avoir fait des études de cinéma pour ça) mais les critiques de presse, eux, sont censés le savoir.
Les vlogeurs de YouTube aussi d'ailleurs.

Cela dit, il y a aussi de bons critiques qui sont à côté de la plaque simplement parce qu'ils n'en ont rien à carrer de Star Wars et qu'ils ne font pas de différence entre un bon et un mauvais Star Wars !
Exemple de celle de Hughes Dayez - critique belge dont j'ai déjà parlé ici - :

Cela étant, faire la critique d'un film de "Star Wars", c'est mission impossible – ou, en tous cas, inutile : les fans de la saga se précipiteront en salles de toutes manières et discuteront à perte de vue sur les mérites comparés de chaque épisode, tandis que les non-fans éviteront soigneusement les cinémas qui programment le blockbuster S-F… Cette scission existe depuis près de 45 ans – depuis la sortie du premier film de Lucas en 1977 – et aucun terrain d'entente n'est possible.


Bon, là... c'est autre chose encore Image IPB
Le mec se fout simplement d'analyser le film et pour lui L'Empire Contre-Attaque ou L'Ascension de Skywalker, c'est bonnet blanc et blanc bonnet !




#20 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 24 046
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 22 mars 2020 - 23:03

Bon j'ai vu a l'instant. 2 mots : scenario pour gamins de 10 a 14 ans qui regatde (ou pas encore) disney plus.

Je reviens demain :)

Franchement ... jai preferé Jumanji avec gros biscoto vu hier avec les gosses !

Partager ce sujet :


  • 2 Pages +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


© 2000/2099 - 1001 BD.com