1001 BD.com: Le Lion De Judah - 1001 BD.com

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Le Lion De Judah Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   poseidon2 

  • Silver surfer
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • Voir la galerie
  • Groupe : Les gardiens du post
  • Messages : 23 871
  • Inscrit(e) : 05-août 03

Posté 13 février 2020 - 19:15



Série : Le lion de Judah
Scenario : Stephen Desberg
Dessin : Hugues Labiano
my 2 cents Une bonne entrée en matière
Edition : Dargaud
Acheter sur BDfugue avec ex libris offert

Résumé :Dans les années 1920, au Kenya puis en Éthiopie, John Wallace, un colon anglais suspecté de meurtre est arrêté. Envoyé dans une prison dans laquelle il est soumis au travail forcé, il survit dans des conditions éprouvantes avant de réussir à s'échapper. Une mystérieuse femme noire part à sa poursuite, le traquant sans relâche : elle seule sait qui est réellement Wallace et d'où lui vient cette force digne d'un lion ! Leur antagonisme cache en fait un terrible secret et la même volonté de liberté et d'absolu qui les entrainera au fin fond de l'Afrique. Les auteurs de ‘Black OP' signent un grand récit d'aventures sur fond de voyage, de colonialisme, de religion, d'exploration, et de chamanisme.

C'est marrant car la mode des dernières années était plutôt au premier tome choc. Vous savez des premiers tomes super marquants qui font énormément de promesses que les auteurs peines à assumer derrière. Je suis sûr que vous en avez lu. On appel ca l'effet dytique dans le jargon :)

Très à la mode je vous disais.

Et bien ce Lion de Judah... n'est pas du tout comme cela. Desberg nous livre un scenario plus à l'ancienne. Un scenario qui prend son temps. Un scenario qui pose ses personnages comme il a
Si bien su le faire dans Cassio ou encore mieux dans Sherman.

Et ça marche. Si par habitude au début on se dit "bon ça se traine un peu là, je ne comprends rien en plus", et bien cela évolue au fur et à mesure de la lecture. Notre héros prend énormément d'épaisseur mais pas qu. Desberg le dote d'un côté sombre rafraichissant.

Un très bon premier tome qui aura juste le problème de faire dire aux gens : mais c'est juste une introduction ??
Si elle est excellente je ne vois pas le problème.


Ma Note: Image IPB

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet


© 2000/2099 - 1001 BD.com