1001 BD.com: The_PoP - Affichage d'un profil - 1001 BD.com

Aller au contenu

Profil de The_PoP Note du membre : -----

Groupe :
Les gardiens du post
Messages :
1 795 (0,37 par jour)
Plus actif dans :
Les News du monde BD (534 messages)
Inscrit(e) :
19-avril 06
Visualisations :
18 321
Dernière activité :
L'utilisateur est hors-ligne Hier, 20:44
Actuellement :
Hors-ligne

Mes informations

Titre :
Monstre du donjon
Âge :
32 ans
Anniversaire :
Février 26, 1987
Gender:
Homme Homme
Location:
Aix en Provence

Informations de contact

Courriel :
Privé
Website URL:
Website URL  http://

Derniers visiteurs

Sujets que j'ai initié

  1. Nains - Tome 15 - Oboron Du Bouclier

    Hier, 13:49

    Nains - Tome 15 - OBORON du Bouclier



    Série : Nains
    Scénario : Nicolas JARRY
    Dessin : Nicolas DEMARE
    Designer : Pierre-Denis GOUX (par contre c'est quoi un designer ????)
    Couleurs : Digikore Studio
    Genre : Héroic Fantasy à courtes pattes
    Edition : SOLEIL
    L'acheter sur BDFugue

    Résumé :La mort est un aller sans retour.... c'est du moins ce que pensait Oboron, jusqu'à ce qu'il se réveille au fond d'un ravin, transpercé par une dizaine de flèches. Tandis qu'il retrouve la mémoire, il comprend que sa destinée vient de basculer. On ne revient pas de l'au-delà sans en payer le prix fort. Oboron n'a alors plus qu'une idée en tête : retrouver les siens pour les protéger de la tempête qu'il s'apprête à déclencher.

    Mon avis : Nains et Orcs et Gobelins sont les deux séries parmis les 4-5 de Soleil se déroulant dans des univers très proches (Elfes, Orcs & Gobelins, Nains, Maitres inquisiteurs, Mages) que j'apprécie globalement. Rien qui n'ai été aussi bon que Mjollnir mais globalement j'aime beaucoup retrouver les nains et leur société tellement particulière.
    Reste que parfois, les histoires sont un peu molles, un peu trop narratives, voir figées. Bon là ici, on a du dynamisme avec très peu de flashbacks et une course contre la montre pour un père qui souhaite retrouver et protéger ses enfants. Bon ça manque toujours un peu de personnages secondaires dignes d'intérêt, mais il faut croire que c'est le format one shot qui contraint beaucoup les auteurs. Reste des dialogues quand même bien sentis, un univers toujours chouette et un héros sympathique.
    Graphiquement c'est plutôt réussi, dans le haut du panier des réalisations estampillées Soleil de cet univers.
    Les scènes d'actions dynamiques sont vachement bien découpées, et si le scénario nous laisse quelques raccourcis ou explications un brin boiteuses, le rythme nous en soulage relativement vite.

    Pour ceux qui veulent rattraper leur retard et lire la chronique du tome 14 c'est Ici

    Ma Note :Image IPB

    The_PoP, qui aime bien les nains en fait, mais attention tout de même.
  2. Mages - Tome 1 - Aldoran

    19 juin 2019 - 16:27

    Mages - Tome 1 - Aldoran



    Série : Mages
    Scénario : Jean Luc ISTIN
    Dessin : Kyko DUARTE
    Couleurs : J. NANJAN
    Genre : Héroic Fantasy bucolique
    Edition : SOLEIL
    L'acheter sur BDFugue

    Résumé :Tyrom, un vieil ermite, s'attache bien malgré lui à Shannon, une gamine espiègle de Castlelek. Cette cité indépendante est convoitée par le roi Gerald qui entend l'annexer à son royaume. Alors, quand Tyrom voit un mercenaire menacer Shannon, il s'interpose. L'instant d'après, la dépouille fumante du mercenaire git à ses pieds. Il ne comprend pas ce qu'il vient de se passer. Est-il un mage ? Et si oui ? Pourquoi a-t-il perdu la mémoire ?

    Mon avis : Bon ben forcément après plus de 2 millions de lecteurs pour les séries Elfes, Nains, Orcs & Gobelins, fallait pas croire que Soleil allait laisser s'essouffler sa poule aux oeufs d'or. Nous voilà donc avec sur les bras le premier tome de Mages, la nouvelle série basée dans l'univers des terres d'arran, et qui va se consacrer, vous l'avez deviné dans le mille : aux mages...
    Bon je la fais courte, mais j'ai trouvé ce premier tome beaucoup trop mou pour lancer une nouvelle série. Alors Jurisprudence Conan, je vais rester prudent pour la suite, mais clairement Mage va devoir mettre les bouchées doubles pour attirer de nouveaux lecteurs.
    Car dans Mages finalement, le plus grand absent est bien la magie, très très peu utilisée ou montrée je trouve finalement. Alors cette petite histoire bucolique, champêtre et pleine du charme d'une douce vie subitement troublée est plutôt sympa, mais sincèrement il lui manque un vrai souffle épique. Sans compter que les personnages sont assez peu charismatiques et le danger par franchement terrifiant. Pire les quelques éléments dramatiques distillés tombent un peu à plat.
    Graphiquement, j'ai trouvé les visages des personnages parfois peu crédibles, et d'une manière générale, le dessin m'a semblé trop lisse, mais le tout reste plutôt propre, dans les standards de ces séries made in soleil. Il faut reconnaitre au moins cela. Ceux qui n'aiment pas, n'aimeront toujours pas, mais pour les autres ça ira très bien.
    J'espère quand même que les prochains tomes nous présenterons des personnages plus travaillés et moins manichéens et des intrigues/enjeux plus passionnants (oui du genre du dernier Orcs & Gobelins par exemple pour ne pas aller chercher bien loin...)

    Ma Note :Image IPB

    The_PoP, qui laisse encore le bénéfice du doute mais qui n'est pas convaincu.
  3. Orcs & Gobelins - Tome 6 - Ayraak

    18 juin 2019 - 13:25

    Orcs & Gobelins - Tome 6 - Ayraak



    Série : Orcs & Gobelins
    Scénario : Nicolas JARRY
    Dessin : Jesús Hervás Millán
    Couleurs : J. NANJAN
    Genre : Héroic Fantasy verte mais pas écolo :)
    Edition : SOLEIL
    L'acheter sur BDFugue

    Résumé :Il y a quelques années, les elfes Sylvains de l'île des Céliandes entrèrent en guerre contre la tribu des Gobelins de Dumn. Au terme d'un affrontement meurtrier, les elfes parvinrent à capturer le fils du chef de guerre adverse et le gardèrent en otage afin de tenir les Gobelins en respect. Ayraak et six de ses valeureux compagnons, tous vétérans de nombreuses campagnes, ne se doutent pas qu'en acceptant la mission ils devront traverser l'enfer s'ils veulent un jour toucher le comptant de leur solde... Partis à sept, le danger et même la mort ponctueront leur périple...

    Mon avis : Ahhhh enfin ! Quel plaisir de lire une vraie bonne histoire d'Héroic Fantasy dans ces séries pondues à la chaîne par Soleil. M. Jarry au scénario nous livre enfin une histoire sympa, avec des anti-héros bien sentis, des références pour les fans d'Héroic Fantasy (coucou la compagnie noire), de l'action, et des dialogues bien foutus. On se marre un peu, on s'attache aux personnages. La voix off est super bien pensée pour accompagner les scènes d'actions. Le rythme est très soutenu sans pour autant aller trop vite. On est vraiment dans la quête de ces mercenaires sympathiques :)
    Graphiquement, on est vraiment proche des autres productions Soleil dans les séries Elfes, ou Nains. C'est donc plutôt très bon si on aime ce style très présent en Héroic Fantasy.

    Je me suis donc régalé avec ce one shot. Simple, et efficace. Comme quoi ce n'est pas impossible du tout. Reste qu'il faudra m'expliquer pourquoi les derniers tomes que j'ai trouvés remarquables dans ces productions sont exclusivement dans la série Orcs & Gobelins. Peut être serait-il temps de prendre le même genre de liberté sur les séries Elfes et Nains ?

    Pour ceux qui ont raté la chronique du tome précédent d'Orcs & Gobelins cela se passe Ici

    Ma Note :Image IPB

    The_PoP, enfin !
  4. Révolutions - Tome 3 - 1356

    17 juin 2019 - 10:35

    Révolutions - Tome 3 - 1356



    Série : Révolutions
    Scénario : PECAU
    Dessin : Manny CLARK & Adriano VICENTE
    Couleurs : 1VER2ANES
    Genre : Histoire revisitée
    Edition : Soleil
    L'acheter sur BDFugue

    Résumé :Poitiers 1356, face aux anglais, le roi de France essuie une cuisante défaite et est capturé, le royaume est alors à qui voudra bien le prendre. Conan, un mercenaire qui a échappé au massacre, gagne Paris pour vendre sa lame au plus offrant. Il va se retrouver pris au milieu de puissants intérêts, Anglais, Bourguignons, prévôt des marchands, Étienne Marcel, voulant se débarrasser du dauphin. Les choses ne vont pas tourner comme il l'espérait...

    Mon avis : Belle découverte pour moi que cette série que je ne connaissais pas jusque là, avec cet épisode dont le traitement graphique est très soigné et le one shots super bien calibré en terme de rythme et de narration. Seul petit bémol, je ne sais pas vous expliquer ni vous dire pourquoi 4 planches ont été dessinées par Adriano VICENTE et pas comme le reste de la BD par Manny Clark. Il me semble que ce n'est pas la première fois que cela arrive chez Soleil, alors bien sûr il y a peut être eu une circonstance non prévisible mais il ne faudrait pas que cela devienne une habitude. Et ce d'autant que les différences sont visibles malgré l'effort remarquable d'Adriano VICENTE. Dommage également de ne pas avoir confié la couverture à l'un des deux dessinateurs du corps de la BD, leur travail n'ayant rien à envier à celui de Jean-Sébastien Rossbach qui a dessiné la couverture.
    Ceci étant dit, on se plonge dans une période super riche de notre histoire de France à travers les yeux d'un personnage mercenaire et assassin assez froid, intéressant et absolument pas manichéen.
    Bien sûr tout se passe plutôt vite, et il y a de gros passages passés sous silence. Reste que c'est une manière très agréable de voir l'histoire un peu comme une lecture d'Alexandre Dumas.
    Graphiquement, hormis les points évoqués plus haut, on est vraiment sur le haut de gamme pour ce genre de séries, notamment chez Soleil. C'est beau, bien détaillé, parfaitement lisible avec des scènes d'actions bien découpées.

    Ma Note :Image IPB

    The_PoP, agréablement surpris.
  5. Aspirine - Tome 2 - Un Vrai Bain De Sang

    08 juin 2019 - 15:07

    Aspirine - Tome 2 - Un vrai bain de sang

    <img src="https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9782369811206_1_75.jpg" HEIGHT=320 WIDTH=240/>



    Série : Aspirine
    Scénario : Joann Sfar
    Dessin : Joann Sfar
    Genre : Crise d'ado / Fantastique /Philosophie
    Edition : Rue de Sèvres


    L'acheter sur BDFugue


    Résumé :Quelques mois ont passé depuis la première aventure d'Aspirine et de ses complices. Ils connaissent mieux leurs pouvoirs, ils apprennent à maîtriser leur rage. Aspirine se défoule notamment dans son journal intime. Elle et Yidgor y vivent des aventures lugubres et dangereuses, l'une d'elles consiste à racheter des morts fraichement pendus pour les réanimer et leur confier une mission des plus complexes... voler une larve de Dieu qui organise des séances de jouvence nauséabondes pour ses adorateurs. Alors que tous les candidats échouent, Dick, un gosse des rues, sorte de gavroche désespéré et couturé y parvient. Mais il ne se satisfera pas de son rôle de sous-fifre et fera tout pour récupérer son âme détenue par Yidgor. Ajoutez à ça un occultiste qui se la joue Belle au bois dormant et une momie ivre... Aspirine et ses amis ne veulent pas qu'on les traite de super-héros, ils considèrent qu'ils sont des méchants face à des personnes encore plus méchantes ! Comment tout cela ne finirait-il pas dans un bain de sang ?


    Mon avis : La chronique du tome 1 d'Aspirine sur www.1001bd.com c'est ICI

    A l'issue du premier tome j'avoue que je ne savais pas bien vers où Joann Sfar comptait nous emmener avec cette histoire d'ado vampire. Clairement le tome 2 en apporte la réponse : on se dirige désormais droit sur une histoire fantastique mêlant action et aventure. A mon grand regret, les questionnements existentiels, et autres clins d'oeils philosophiques que son héroïne nous assenait sereinement au gré de ses pérégrinations nocturnes... Place donc au fantastique débridé de l'imagination de M. Sfar avec une aventure qui se lit assez bien sous forme de one shot même si les amateurs prendront plaisir à regarder dérouler les fils narratifs tendus entre les épisodes.
    Aspririne a donc laissé de côté ses réflexions même si régulièrement un propos acerbe ou tranchant lui vient, elle se consacre désormais à leur quête, leur combat contre cette secte loufoque autour d'une larve de dieu... On retrouve avec plaisir les compagnons loufoques du premier tome, ainsi que les références appuyées aux classiques du genre.

    On sent que Joann Sfar se fait plaisir dans cette oeuvre qui roule à tambour battant sur les routes du fantastique, de l'humour et des univers déjantés. Pour ma part je regrette les intéressantes questions que pouvait soulever le premier tome, et étant malheureusement pas hyper sensible du graphisme de Sfar, j'avoue que j'y ai perdu un brin de plaisir de lecture.


    Ma Note :Image IPB

    The_PoP, un peu désappointé.

Amis

The_PoP n'a pas encore ajouté d'ami.

Commentaires

The_PoP n'a pas encore de commentaires. Pourquoi ne pas lui dire bonjour ?


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com