1001 BD.com: Phileas - Affichage d'un profil - 1001 BD.com

Aller au contenu

Profil de Phileas Note du membre : -----

Groupe :
Membres
Messages :
3 412 (0,99 par jour)
Plus actif dans :
BD Européenne (994 messages)
Inscrit(e) :
04-juillet 10
Visualisations :
19 152
Dernière activité :
L'utilisateur est hors-ligne Hier, 12:18
Actuellement :
Hors-ligne

Mes informations

Titre :
Grand vizir
Âge :
Âge inconnu
Anniversaire :
Anniversaire inconnu
Gender:
Non spécifié Non spécifié

Informations de contact

Courriel :
Privé

Messages que j'ai posté

  1. Dans le sujet : Avez Vous Lu... Les Classiques De La Littérature ?

    04 décembre 2019 - 20:09

    Mouais... Je ne voudrais pas être considéré comme élitiste (et d'ailleurs, je ne le suis pas) mais ce genre livre me pose un gros (énorme en fait) problème : c'est de réduire un classique de la littérature à l'histoire qui est racontée.
    Hors, ce qui définit un classique de la littérature, ce n'est pas son histoire mais son STYLE, autrement dit le style de l'auteur, et la perception que l'auteur donne de la société qu'il décrit.
    Une chose qu'il est bien entendu impossible à rendre dans une BD (qui plus est en strips) ou un de ces bouquins qui résument des classiques.

    Enfin bon... c'est mon avis.
    Bigmouth strikes again, comme chantait Morrisey Image IPB
  2. Dans le sujet : Delacroix

    02 décembre 2019 - 15:48

    Voir le messageposeidon2, le 02 décembre 2019 - 15:24, dit :

    Allez y jeter moi des tomates tout de suite comme cela ça serait fait : Oui avant d'ouvrir cette BD j'étais incapable de vous citer une toile de Delacroix.

    Roooh ! Sérieux ? Image IPB

    Bon, j'en lance juste une et on n'en parle plus :

    Image IPB

    parce que bon... celle-là, quand même (La Liberté guidant le peuple) :

    Image IPB

    ou celle-là (La Mort de Sardanapale) :

    Image IPB



    Cela dit... j'en ai connu qui croyait que Delacroix était un produit pour déboucher les WC... Image IPB






  3. Dans le sujet : Meilleurs Jeux Ps4

    01 décembre 2019 - 20:44

    J'ai repris Greedfall. Je l'avais abandonné la première fois au bout d'une dizaine d'heures non pas parce que je ne l'aimais pas (bien au contraire) mais parce que je n'étais pas satisfait de ma progression et de mes gaffes.
    Bref... on efface tout et on recommence.

    Donc, là, j'en suis environ à 25-30 heures de jeu et, franchement, malgré tous ses petits défauts et limites (budgétaires donc techniques), j'aime vraiment BEAUCOUP ce jeu.
    Pour son ambiance assez unique, sa DA, ses visuels, ses tribus de natifs, l'intelligence de son scénario plus touffu qu'on ne pourrait le penser (en fait, plus touffu que certains open world qui dure 80h mais remplis de quêtes FedEx alors que dans Greedfall, c'est simple : il y a environ 70 quêtes mais elles sont toutes scénarisées ! Les combats sont kiffants car on peut combiner des tas de trucs (arme de mêlé + magie + pièges + armes à feu + ta belle mère en kilt).

    Ce qui m'avait un peu refroidi aussi, lors de ma première partie, c'est que je trouvais que le scénario se focalisait davantage sur des missions un peu... comment dire... prosaïques ? terre-à-terre ? triviales ? entre les différentes factions de colons et pas assez sur ce qui avait été mis en avant dans les trailers : les natifs et leur follkore, leur magie, leurs rituels et leurs créatures.
    Hé bien, là, ça commence quand même à se voir et se sentir et m'est avis que la révolte des tribus et la guerre approche à grands pas.

    En tout cas, j'aime ce "petit" RPG semi-ouvert, qui ne fait pas perdre son temps au joueur en grossissant la durée de vie par une multitudes d'activités sans intérêt.
    Allez, je le dis : c'est un de mes RPG préférés (avec Dragon Age), voilà.

    Et puis, c'est joli aussi Image IPB
    Image IPB
  4. Dans le sujet : La Geste Des Chevaliers Dragons T27 : Le Draconomicon

    01 décembre 2019 - 20:17

    Avant de lire le dernier paru (mais pas dernier chronologiquement parlant) sur les Soeurs de la Vengeance, je me suis rappelé que j'avais... hum... oublié de lire ce Draconomicon Image IPB.
    Dont acte.
    Et, comme toujours (ou presque toujours), je salue une nouvelle fois le scénario : prenant, intelligent, atypique (bonne idée de prendre une érudite comme héroïne plutôt qu'une guerrière, même si ce n'est pas la première fois cf. le tome 3 par exemple) et avec une fin (de la série ?) que j'ai beaucoup aimée, à la fois conclusive (pour son héroïne et sa poursuivante) et ouverte (quid des 5 exemplaires du Draconomicon et des conséquences de leur lecture/diffusion ?).
    Par contre, niveau dessin, je n'accroche pas au style de Boutin-Gagné (qui avait déjà dessiné les tomes 15 et 19), pas assez réaliste pour le ton de la série.

    Voir le messageThe_PoP, le 20 novembre 2018 - 09:35, dit :

    L'intrigue sous forme de poursuite infernale entre l'ombre et la lumière est donc finalement plus politique et théologique que fureur des combats sanglants et vierges en armure.

    La série a toujours été davantage axée sur la politique, la psychologie, l'éthique, la religion, etc... que sur "des combats sanglants avec vierges en armures".
    En fait, il n'y a même qu'un seul tome qui correspond à cette description : le tome 4, Brisken. Et, à la limite, le dyptique Guerre des Sardes (mais bon... logique, c'est une guerre)
    Et c'est justement la raison pour laquelle j'apprécie la Geste (j'en avais déjà longuement parlé)

    Bon... au suivant... Image IPB
  5. Dans le sujet : Blake Et Mortimer : Le Dernier Pharaon

    01 décembre 2019 - 19:58

    Lu. Et pas approuvé mais déçu Image IPB

    Je n'ai clairement pas aimé, alors que j'aime beaucoup B&M en général.
    J'ai même dû me forcer pour le terminer tellement je m'ennuyais, la faute évidemment à un scénario auquel je n'ai pas accroché, que j'ai trouvé à la fois pauvre et pourtant abracadrabrant : non mais franchement... cette histoire d'énergie "cosmo-tellurique" qu'il faut contenir mais que Mortimer doit quand même laissé s'échapper (?) pour éviter un truc encore pire soit la fin du monde causée par les 3 missiles qui, associés à la dites énergie... enfin si j'ai bien compris car je dois dire que c'était tellement tarabiscoté que j'ai dû relire certaines pages "explicatives".
    Mouais... Il me semble qu'il y a un message anti-technologie ou en tout cas retour à un style de vie plus simple et "authentique" (comme dirait Hugolin) mais... bof, pas convaincu par la manière de l'exprimer.

    Ensuite, il y a le dessin de Schuiten... beau en soi (quoique je n'ai jamais vraiment accroché à ce style académique/vieille gravure appliqué et froid) et qui fonctionne avec les Cités Obscures mais pas vraiment dans un Blake et Mortimer (enfin plutôt un Mortimer ici) : on perd tout le charme de la série et, pour ne rien arranger, l'histoire se situe apparemment au plus tôt dans les années 80 (beurk !) même si Schuiten fait tout ce qu'il peut pour que ça ne se voit pas trop (comme les voitures, partiellement dessinées).
    Et pour la grande Aventure "à la Jacobs", on repassera : ça fait plutôt penser à un survival post-apo avec Bruxelles déserté et (partiellement) en ruines.

    En fait, cet album n'est pas vraiment un B&M pour moi : c'est un album de Schuiten, qui dessine ce qu'il aime dessiner (des architectures, une vieille loco comme la Douce...) avec un scénario que Peeters aurait pu écrire...

Amis

Phileas n'a pas encore ajouté d'ami.

Commentaires

Phileas n'a pas encore de commentaires. Pourquoi ne pas lui dire bonjour ?


Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com