1001 BD.com: Cox - Affichage d'un profil - 1001 BD.com

Aller au contenu

Profil de Cox Note du membre : -----

Groupe :
1001 Rédacteurs
Messages :
1 693 (0,32 par jour)
Plus actif dans :
Les News du monde BD (577 messages)
Inscrit(e) :
06-juin 04
Visualisations :
20 496
Dernière activité :
L'utilisateur est hors-ligne juil. 17 2018 18:31
Actuellement :
Hors-ligne

Mes informations

Titre :
Grand vizir
Âge :
52 ans
Anniversaire :
Avril 15, 1966
Gender:
Homme Homme
Location:
Sud Alsace

Informations de contact

Courriel :
Privé

Sujets que j'ai initié

  1. Compte À Rebours - Tome 1 - Es-Shahid

    05 juin 2018 - 14:13

    <img src="https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9782369814498_1_75.jpg" HEIGHT=320 WIDTH=240/>

    Série : Compte à rebours
    Titre : Es-Shahid
    Genre : Polar
    Scenario : Marc Trévidic - Matz
    Dessin : Guiseppe Liotti
    Couleur : Guiseppe Liotti
    Pages : 60
    Editeur : Rue de Sèvre
    Parution : 21.03.2018
    Acheter sur bdfugue


    Le célèbre ex-juge antiterroriste Marc Trevidic nous entraîne au cœur de la "Guerre à la terreur" dans un triptyque sous haute tension. Un matin, des parents apprennent par téléphone que leur fils est mort en shahid (en martyr). Alors que pendant des années, le service des renseignements pensait que quelques éléments corroborants suffisaient à confirmer la mort d’un soldat de Dieu, Paul Treignac, juge au pôle antiterroriste du Tribunal de Grande Instance de Paris, doute. Et si ce Abou Bakr n’était pas mort, s’il se faisait passer pour mort pour mieux revenir en France et préparer une opération ? Le juge est déterminé. À travers les instances à convaincre et des décisions lourdes de conséquences, comme libérer un jeune jihadiste, Paul Treignac met en place sa chasse à l’homme.

    Très bonne surprise du début d'année. J'ai tout d'abord pensé qu'il s'agissait d'un album de super flic sur fond de terrorisme, ben pas tout à fait. L'apport du juge Trévidic est primordial et rend l'ensemble vraisemblable et donc plus prenant. Un premier album qui nous montre qu'utiliser les moyens traditionnels pour lutter contre le terrorisme ne fonctionne pas. De plus les enquêteurs et le juge sont priés d'avoir des résultats conformes aux déclarations des politiques au risque de se voir dessaisir de l'enquête. Matz au scénario est déjà en lui seul un gage de qualité. Le dessin et la coloration de Guiseppe Lotti est également très réussi, je regrette qu'il ne se soit pas lâcher un peu plus dans la scène d'explosion sur le périph. J'attends la suite avec impatience.

    Ma note:Image IPB

    Cox
  2. Narcisse - Tome 3 - Vents Contraires

    21 mai 2018 - 14:03

    <img src="https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9782888908074_1_75.jpg" HEIGHT=320 WIDTH=240/>

    Série : Narcisse
    Titre : Vents contraires
    Genre : Aventure
    Scenario : Chanouga
    Dessin : Chanouga
    Couleur : Chanouga
    Editeur : Paquet
    Page : 72
    Parution :21/03/2018
    Acheter sur BDfugue

    Le 20 décembre 1875, un homme de 31 ans passe la porte monumentale de l'Arsenal de Toulon, il vient de débarquer du Jura, navire transport de la Marine Nationale qui le ramène d'Australie via Nouméa. Un groupe de badauds l'attend et l'observe curieux de voir à quoi ressemble ce Narcisse Pelletier que les journaux surnomment le « Sauvage Blanc ». Vents contraires, le dernier volet de la trilogie « Narcisse », inspirée de l'histoire vraie de Narcisse Pelletier, raconte la « troisième vie » du naufragé vendéen, celle d'un homme blanc arraché à sa famille d'adoption aborigène, avec laquelle il a vécu dix-sept années. C'est le récit de son retour à la « civilisation », dans l'ambiance du colonialisme triomphant d'une France où il sera à jamais le blanc qui a commis l'impardonnable : abandonner sa culture, sa religion, pour devenir « sauvage ».

    Suite et fin de l'extraordinaire aventure de Narcisse Pelletier, le jeune mousse qui pour survivre a dû vivre au milieu d'une tribu aborigène. Ce troisième tome relate le retour de Narcisse dans la "civilisation" et sa difficulté d'adaptation. Le retour a été des plus chaotiques pour Narcisse qui se voit traiter comme un animal de foire dans toutes les villes qu'il traverse. Les savants le considèrent même comme un handicapé mental lourd et après avoir été traité en héros chez lui, les gens ne voit plus en lui qu'un sauvage. Belle réussite scénaristique.

    Plus belle réussite graphique avec des dessins magnifique et avec une forte coloration bleue - verte magnifique.

    Belle conclusion pour cette biographie.


    note :Image IPB

    Cox
  3. Brigade Verhoeven - Tome 1 - Rosie

    08 avril 2018 - 08:57



    Série : Brigade Verhoeven
    Titre : Rosie
    Genre : Polar
    Scenario : Pascal Bertho d'après le roman de Pierre Lemaitre
    Dessin : Yannick Corboz
    Couleur : Sébastien Bouët - Fabien Blanchot
    Pages : 76
    Editeur : Rue de Sèvres
    Parution : 10/01/2018
    Acheter sur BDfugue

    Une série policière tirée des romans à succès de Pierre Lemaître : " La bombe a convenablement fonctionné ; sur ce plan, il a tout lieu d'être satisfait. Les rescapés tentent déjà de secourir les victimes restées au sol. Jean s'engouffre dans le métro. Lui ne va secourir personne. Il est le poseur de bombes. " Jean Garnier – pour l'état civil, il est John Garnier, n'a plus rien à perdre dans la vie : sa mère est en prison, sa petite amie a été tuée et il n'a plus de travail. Ce qu'il veut est bien simple : un passeport et des billets d'avion pour sa mère et lui pour l'Australie et cinq millions d'euros. Il ne parlera en outre qu'au commissaire Camille Verhoeven, sinon il fait sauter les six autres obus qu'il a disséminés un peu partout... Camille Verhoeven né hypotrophique, ne mesure que 1,45 m. C'est un homme solitaire, discret, et appliqué. L'expérience lui a permis de réunir une équipe hétéroclite et efficace, composée de Louis, le riche élégant, d'Armand, le radin méticuleux et de Jean-Claude, le joueur, coureur de jupons. Cette singulière brigade parviendra-t-elle à déjouer le piège tendu ?

    Pierre Lemaître n'est pas tout a fait un inconnu dans le monde de la bande dessinée, puisqu'il est l'auteur de l'excellent "Au revoir là-haut", un album encensé par tous les critiques de la bande dessinée. Un de ses roman est a nouveau adapté en bande dessinée et je dois dire qu'il s'agit d'une très belle réussite à mes yeux. On y fait la connaissance d'un inspecteur de police hypotrophique et qui en fait un gros complexe. On y retrouve un jeu de vérité - mensonge entre le policier et le poseur de bombe qui fait penser au film "Garde à Vue" avec Lino Ventura et Michel Serrault. On notera aussi le fil rouge qui lie les deux "héros" le poseur de bombe et le policier qui est la relation particulière qu'ils entretenaient avec leur mère, trop possessive pour le poseur de bombe et très distante pour le policier.

    Que dire du dessin de Yannick Corboz, il est excellent dans la droite ligne de sa série précédente : "L'assassin qu'elle mérite".

    Superbe album.

    note :Image IPB

    Cox
  4. Fog - Livre 2/2

    07 avril 2018 - 08:38



    Série : Fog
    Titre : Livre 2/2
    Genre : Thriller, mystique
    Scenario : Roger Seiter
    Dessin : Cyril Bonin
    Couleur : Cyril Bonin
    Pages :272
    Editeur : Les Editions du Long Bec
    Parution : 16/06/2017
    Acheter sur BDfugue

    Cette Intégrale grand format reprend les quatre derniers épisodes de la série Fog. Ruppert Graves et Mary Launceston, sont de retour... Dans ce deuxième volume de l'intégrale de Fog (le premier volume est paru en août 2016), nos deux héros enquêtent d'abord dans les Highlands, sur fond d'antagonisme entre l'Angleterre et l'Écosse. Leur but : retrouver l'identité d'une mystérieuse amnésique. Mais bientôt, ils découvrent que son cas n'est pas isolé... Entre intrigue policière et complot, aux frontières du fantastique, le troisième cycle de Fog s'achève dans une incroyable bataille aérienne... Dans le second diptyque contenu dans ce volume, Graves et Launceston replongent dans les bas-fonds londoniens. Confrontés à la pègre locale, à un étrange justicier tout droit sorti de la tombe secrète d'un pharaon égyptien, mais aussi à plusieurs personnages récurrents du premier cycle, Graves et Launceston bouclent la boucle. C'est avec ce mélange d'aventures archéologiques et d'enquête policière, clin d'oeil à Howard Carter et au trésor de Toutankhamon, que l'épopée Fog se conclut... Fog a connu un important succès tant public que critique et a reçu plusieurs prix (notamment le « Prix Découverte » au festival de Sierre et le « Prix du meilleur scénario » au festival de Chambéry). Menée de main de maître, cette série aux innombrables qualités narratives et graphiques a fait date. Notre intégrale en deux volumes a été conçue pour lui rendre l'hommage qu'elle mérite.

    Superbe deuxième tome de cette intégrale de la série Fog. Tout y est les explications dans un premier temps de Roger Seiter sur les idées de départ des scénario ainsi que l'explication de l'ambiance. Cyril Bonin quant à lui nous explique les différents styles de techniques et leurs évolutions au fil des albums. On ne peut que se réjouir de la réédition de ces albums. Un agréable moment de bande dessinée.

    Le point faible, c'est sans doute une présence plus faible de Mary Launceston dans la deuxième histoire, mais bon cela peut se comprendre car la belle est enceinte.

    Il s'agit d'une des séries que tout amateurs de bande dessinée se doit d'avoir lu, au même titre que les classique ou que Murena

    note :Image IPB

    Cox
  5. Colonisation - Tome 1 - Les Naufragés De L'Espace

    05 avril 2018 - 03:23

    <img src="https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9782723499187_1_75.jpg" HEIGHT=320 WIDTH=240/>

    Série : Colonisation
    Titre : Les naufragés de l'espace
    Genre : Esotérisme - Thriller
    Scenario : Denis-Pierre Filippi
    Dessin : Vicenzo Cucca
    Couleur :Fabio Marinacci
    Pages : 48
    Editeur : Glénat
    Parution : 10.01.2018
    Acheter sur bdfugue


    Le futur. Pour faire face à une surpopulation devenue ingérable, l’humanité envoie une multitude de vaisseaux spatiaux à travers la galaxie. À leurs bords, des équipages de colons ayant pour but de permettre à l’homme de survivre, ailleurs. Quelque temps après le lancement de cet exode, une civilisation extraterrestre se manifeste : les Atils. Pacifistes et bienveillants, ils partagent avec les humains leur technologie de déplacement bien plus avancée et leur permettent de s’implanter avec eux sur une quantité d’autres mondes. Beaucoup des premières nefs demeurent alors introuvables, perdues dans l’immensité de l’espace. Le temps passant, la cohabitation avec les Atils s’avère ne pas être du goût de tous. Certains représentants des deux peuples finissent par se rassembler, allant jusqu’à essayer de capturer les nefs des premiers colons échouées dans l’univers pour vendre leur contenu à prix d’or sur le marché noir. On les appelle les Écumeurs. C’est pour retrouver les nefs des premiers colons et s’opposer à ces extrémistes d’un nouveau genre que l’Agence forme ses unités d’élite dans laquelle Milla Aygon s’est engagée. Mais lorsqu’elle et son équipe secourent l’officier Clarence Sternis, colon de première génération, aucun d’entre eux n’imagine que leur mission pourrait bien faire basculer le destin de deux civilisations... Dans la grande tradition du genre, Colonisation est un space opera qui explore aussi bien les recoins obscurs de l’univers que ceux de l’âme humaine. Un récit de SF moderne à grand spectacle porté par une équipe de héros charismatiques, dans la lignée de la récente série The Expanse

    Bon je vais pas vous mentir, je n'ai absolument pas accrocher à cette bande dessinée. Une équipe part à la recherche des premiers colons partie dans l'espace et chaque fois qu'il découvre un vaisseau, c'est un nouveau monde, une nouvelle société qu'il découvre. Voilà vous avez compris le principe de la série, chaque vaisseau a découvert un autre monde et la population de ces vaisseau ont évolué différemment. On y agrémente avec des méchants pilleurs de vaisseau et le tour est joué.

    L'avantage de ce principe c'est qu'elle laisse pratiquement libre cours à l'imagination du dessinateur pour créer des mondes extra-terrestres à chaque fois différents. Un dessin semi réaliste qui promet de belles choses

    Mais comme je l'ai dit pas pour moi, peut-être que d'autres y trouveront leurs bonheurs.

    Ma note:Image IPB

    Cox

Depuis 6/2000
Visites

© 2000/2099 - 1001 BD.com