Aller au contenu
  • S’inscrire
  • 86 : [eighty six] tome 2


    Nickad
    • Scenariste: ASATO Asato Dessinateur: YOSHIHARA Motoki Editeur: Delcourt Note :
      Résumé:

      Alors que Léna, l’opératrice de l’armée de la République, dirige désormais ses troupes de l’autre côté des murs fortifiés, Shin, le méprisé Eighty-six, monte au front contre les drones. Léna se bat pour sauver l’escadron Spearhad. Shin se bat pour honorer un vœu de longue date. Leurs destins vont être tous deux bouleversés, par la mort qui hante ce terrible champ de bataille...

      Type: Manga L'acheter sur bdfugue Genre: Guerre
     Share

    La commandante Léna se synchronise tous les jours avec les 86, après la mort d’un membre de l’équipe, elle prend conscience que son comportement qu’elle croyait amical était en réalité hypocrite et qu’elle n’avait pas pris la peine de les connaitre vraiment. Elle décide alors de faire des efforts pour mieux comprendre la situation des 86.

    Tout d’abord, il faut savoir que le manga ne comptera que 3 tomes, l’auteur étant actuellement malade, un accord a été passé pour l’arrêter, il en est de même avec le spin off 86 – run through the battlefront, seul le spin-off 86-fragmental neotenysera achevé en 3 tomes. L’anime, qui compte 2 saisons, ne couvre pas non plus tous les light novel, donc si vous aimé la série, investissez plutôt dans le roman qui a 11 tomes pour le moment et qui est bien plus riche que le manga (le tome 1 est disponible aux éditions Mahô, le tome 2 sort le 26 août).

    Pour en revenir au manga, c’est une très bonne histoire, il y a à la fois un affrontement contre un ennemi essentiellement composé de robots mais surtout un thème très important sur la discrimination et l’éradication de tout un peuple. Il est difficile de ne pas penser à certains génocides quand on lit certains propos et c’est assez bien fait pour que ce soit choquant et marquant, si cela pouvait réveiller certaines consciences, ce serait déjà ça ! 86 n’a pas fini de faire parler de lui alors n’hésitez pas à découvrir l’œuvre, quel que soit le format.

    • Like 1
     Share


    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    Il n’y a aucun commentaire à afficher.



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Qui est en ligne   0 membre, 1 anonyme, 83 invités (Afficher la liste complète)

    • Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne
  • Inscription

    Inscrivez vous gratuitement

  • Les previews !

  • Dernières Critiques

    • Le démon des glaces
      Note :
      A l'occasion de la sortie du tome clôturant la saga de Adèle Blanc Sec , les éditions Casterman rééditent un préquel dans le même univers : Le démon des glaces . On retrouve ces personnages typiquement "Tardiesques" avec des gueules reconnaissables ainsi qu'un phrasé qui sent bon le début de XXème siècle . Les méchants ont la main mise et peuvent s'en donner à coeur joie sur leurs plans diaboliques de destruction du monde . Comme toujours , le grotesque vient s'immiscer dans le sérieux des dialogues de ces pseudo-conquérants , et de nombreuses surprises nous attendent dans le récit .

      Tardi signe des planches remarquables , autant en ville avec des quais parisiens respirant les effluves de la Seine , que des paysages arctiques et maritimes sentant les embruns et le froid polaire . Ses machines sous-marines et autres scaphandriers sont du plus bel effet et rivalisent d'inventivité . L'influence Jules Verne est palpable , avec l'humour de Tardi en plus . Contrairement à la série mère centrée sur Adèle , ici nous sommes dans un noir et blanc , ce qui n'est absolument pas un problème tant la qualité graphique est présente .

      A recommander pour tous les "complétistes" amoureux de Tardi et de l'univers de la célèbre enquêtrice . 
      • 0 réponse
    • Batman Catwoman
      Note :
      Je commence cette critique par une petite clarification : ce run de Tom king, qui clôt son intervention sur le couple Batman/ Catwoman, a été assez mal reçu (ça se voit sur les notes sur BDfugue) lors de sa sortie parce qu'il est assez complexe et était donc, semble-t-il, difficilement compréhensible en sortie mensuelle.

      Si je comprends l'argument (et pense que j'aurais pensé pareil), on a ici l'intégralité du run et celui-ci se trouve être bien très cohérent. Compliqué, mais cohérent. Et surtout très émouvant. Car Tom King nous parle ici de la vie du couple Batman/Catwoman après leur mariage... jusqu'à la mort de Batman. 

      Plus précisément, l'histoire principale parle de la relation de Cat avec le Joker, de son évolution dans le temps et de l'impact de son mari dans cette relation. Relation qui change après la mort de ce dernier…

      An partant de cette mort, Tom king nous livre trois histoires croisées entre le Joker et Catwoman. Trois histoires dans trois temporalités différentes et avec trois Catwmoan différentes. 

      Ce que ce recueil fait de bien, c'est qu'en plus de cette histoire centrée sur Catwoman, il inclut deux  aussi deux histoires courtes nous contant les années de vie commune entre Bat et Cat. De leur mariage à la mort de Bat, passant par la naissance de leur fille et nous montrant nos héros dans un contexte parental assez émouvant, les rendant presque humains.

      Tom King voulait finir cette histoire d'amour et on sentait qu'il n'avait pas pu aller au bout dans Rebirth comme si on l'en avait empêché. Il se permet donc de le faire dans cette histoire hors continuité, et ce, pour le plus grand plaisir des fans du couple Bat/Cat.. qui a quand même plus de gueule de Bat/fille de Ras Al'Ghul.
      • 2 réponses

    • Threat zone t2(fin)
      Note :
      Deuxième tome et fin de notre histoire de Hacker et génie de l'informatique.

      Et une fin d'histoire pleine d'action et de rebondissement qui rende la lecture sympathique. Malheureusement, les transitions scénaristiques sont un poil grossières et peu crédibles. Que ce soit le jeu vidéo copié-collé de Matrix, la puissance de notre génie ou "le génie qui sort de la boite" (pour ne pas trop en dire), rien n'est vraiment crédible ou alors apparait bien trop soudainement.

      Si cette rapidité dans les révélations maintient le rythme soutenu de la BD, elle donne aussi l'impression de nous parachuter des informations dans le seul but de ne pas avoir à s'expliquer. Le Deux ex machina sur-exploité.

      Au final, un diptyque qui ne restera pas dans les annales, mais plaira aux amateurs de divertissement pur et simple.
      • 0 réponse
    • Golden Guy tome 3
      Note :
      Gai cède les droits du clan Osaragi et le titre de propriété, cela réjouit les autres cadres de l’organisation. Maintenant que l’existence du trésor a été divulguée, certains sont pris de frénésie et dégomment à tour de bras les rivaux ou ceux qui leurs font obstruction, c’est un bain de sang qui commence.

      Ce 3eme tome est un peu un tome de transition, après l’annonce de la trahison d’Akane et ses machinations et l’existence du trésor, les alliances se font et se défont et surtout chacun espère avoir une part du gâteau ; c’est sans compter sur la folie meurtrière de certains… Un tome qui sert donc à poser de nouvelles bases sur les personnages qui vont intervenir dans la suite et surtout qui montre la détermination de Gai à régler la situation. Pour le coup, même si l’histoire autour du trésor n’avance pas vraiment, les relations entre les protagonistes évoluent vite et l’action est omniprésente. On se demande qui restera à la fin et si ce trésor existe réellement, seule la suite nous éclairera ! Suite que l’on ne manquera pas de lire !

       
      • 0 réponse
    • Talentless t9
      Note :
      Fiou c'ets peu de dire que l'on a attendu ce tome 9 de talentless. 1 an. Pour un manga c'est une éternité !

      Bon alors il est vrai que les tomes de talentless sont toujours très gros (deux fois plus de volumes qu'un tome normal je pense), mais cela fait quand même long. Mais sur ce tome 9 l'attente est récompensée par un super tome. Un scenario finement ciselé et préparé qui nous amène à une fin de tome rocambolesque qui change... tout.

      Pour tout vous dire, je pense n'avoir jamais lu de manga changeant à ce point le cœur du scenario âpres plus de 2300 pages d'histoires. Et Looseboy fait les choses bien avec un album qui monte en pression et dont chacune des "surprises" se trouve avoir une suite logique découlant des actes de nos personnages. Nana à beau faire ce qu'elle veut elle semble être prie dans un cyclone bien plus grand qu'elle.

      Il y a énormément d'incertitude pour le futur tome 10 au vu de changements fait sur ce tome-ci mais, ne boudons pas notre plaisir : ce tome 9 est excellent et c'est déjà pas mal !
      • 0 réponse
×
×
  • Créer...