Aller au contenu
  • S’inscrire
  • I.S.S. Snipers - Tome 2 - Khol Murdock


    The_PoP
    • Scenariste: Louis Dessinateur: Stéphane Créty & Juliette Créty Coloriste: J. Nanjan Editeur: Soleil Note :
      Résumé:

      La planète Khaliste 24 est prisonnière du traître Gunnar, un monstre modifié qui surclasse les Snipers eux-mêmes ! Incapables de se déployer car limités en autonomie les Snipers enragent. Une unité expérimentale et secrète a cette précieuse autonomie, on les appelle « les Loups ». L'avenir de l'humanité est entre les mains d'un seul loup et pas n'importe lequel, Khôl Murdock, l'alpha de la meute !

      Type: BD Europeene L'acheter sur bdfugue Genre: Action
     Share

    Chez Soleil on ne traine pas vraiment, à peine le tome 1 digéré que voici le second tome sur le thème des ISS Snipers. Las, si Soleil a probablement voulu retenter le joli coup réalisé avec sa série Conquêtes en s'en inspirant, force est de constater que la recette : one shot dans le même univers, SF classique, Action prépondérante, peu de lien entre chaque one shot ne fonctionne pas vraiment ici. Il faut croire qu'il manque d'autres ingrédients. 

    Le tome 1 n,'était pas si inintéressant, mais ce tome 2 sera malheureusement oublié aussi vite qu'il a été lu. Est-ce que cela en fait une mauvaise BD ? Loin de là, puisque graphiquement ou scénaristiquement, le contenu est largement honorable. Simplement je suis déçu par la direction éditoriale donnée à cette série. 

     

    Les personnages sont monoblocs, taillés à la serpe dans le granit, et la plupart du temps complètement dépourvus d'émotions. On ne croise que très peu d'humains dans cette série. L'action est certes présente, mais elle manque souvent de finesse, d'enjeux palpitants et de rebondissements. Le destin de ces anti-héros m'ai finalement assez complètement indifférent, et l'univers de SF présenté est sympa mais a déjà été vu et revu des dizaines de fois. 

     

    Alors si globalement j'ai adhéré à Conqu^tes, pour le moment ISS Snipers m'a laissé sur la touche. Espérons que les prochains tomes viennent étoffer un peu cette série  dont les auteurs font pourtant le job. 

     Share


    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    Je pige pas bien la logique derrière cette frénésie.

    obligé de faire bosser plusieurs auteurs différents 

    saturation d’un marché avec des produits forcément moins qualitatifs

    pas d’augmentation des revenus des auteurs puisqu’en fait c’est pas qu’ils y passent moins de temps c’est juste qu’ils sont plus nombreux.

     

     

    a part chercher volontairement à créer un monopole et à étouffer la concurrence sous une pléthore d’offre de nouvelles séries je pige pas.

     

    peut être pour essayer de séduire les nouvelles générations qui ne peuvent pas attendre une sortie ?

    Répondre au défi posé par le manga ou le comics ?

     

    m’enfin quand tu vois la différence de traitement mais aussi de qualité finale entre un Servitude et un Conquêtes chez soleil c’est chelou quand même. Ceci dit je dis peut être une grosse connerie et Conquêtes c’est peut être plus vendu que Servitude....

     

     

     

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    On avait déjà quelques séries comme ça. Les donjon, le spin off d’arcanes (l’histoire secrète ?), le décalogue. J’en oublie certainement. Ces dernières années il y en a encore plus, c’est juste la mode des séries en quelques sortes. Si le public suit je comprends qu’il est dommage de ne pas en profiter … ou d’optimiser…

    c’est une évolution vers le manga et le comics face à la bd franco belge je trouve (qui est assez monolithique en 46 planches)

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    d'accord avec l'analyse Vlad. 

    Mais je crois que je regrette un peu cette évolution, on perd en qualité je trouve à aller trop vite et à ne pas laisser aux auteurs de marge de création. Typiquement c'est criant et parlant sur des séries comme les 5 terres ou même Conquêtes. Il manque un supplément d'âme. Tu vois Conquêtes ça pourrait être du très très bon en SF, peut être pas au niveau d'un Carmen, ou de la complexite d'un universal War one, mais en SF grand public, ça aurait pu être vraiment vraiment bon. Hors il manque indéniablement un ou plusieurs ingrédients pour que ce soit vraiment mémorable finalement. Le format série de one shot n'aidant pas vraiment.

     

    Il n'y a pas autant ce problème je trouve sur les séries hommage façon Conan par exemple, puisqu'au delà du rythme de parution tout aussi dingue, on a à chaque fois une nouvelle équipe chargée de nous proposer SA vision complète sur une base qui a déjà été écrite ... par un seul auteur. 

    Modifié par The_PoP
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Je ne sais pas si c'est une évolution nouvelle du coup.... C'est une offre supplémentaire.... Perso pour des histoires plus personnelles / originales je me dirigeais vers Les Aire Libre, mais là aussi, et avec l'arrivée de Futuropolis à son époque, l'offre à explosée et donc difficile de tout lire, le problème c'est bien la sélection du coup (heureusement qu'il reste encore des sites web pour faire des critiques - ah ah) 😄

    En tout cas mon attirance pour la SF me fait faire le choix de ne plus y aller dès que c'est de la SF depuis plusieurs années... Alors que pourtant j'ai les prédispositions pour ^^ De mon côté c'est plus un regret (de ne pas pouvoir tout lire), c'est un deuil...

    Conquête je vais les relire je pense, la série m'attire ne serait ce que pour les beautés étranges de ces mondes nouveaux. Les planches sont belles et dans un ton réaliste... toutes mes jeunes années de SF. C'est quasi une série à l'ancienne du coup, nostalgique... A la Alien(s) et la découverte de mondes nouveaux... Avec ses merveilleux vaisseaux et les aventures qui vont avec...

    J"ai oublié tous les Léo par exemple...

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    C'est une beauté à part les Léo, c'est dans ses bestioles qu'elle réside. Et mon hypothèse est que les personnages sont moches à dessein pour mettre en valeurs ses merveilleuses (ou cauchemardesques) créatures ^^

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Qui est en ligne   0 membre, 1 anonyme, 49 invités (Afficher la liste complète)

    • Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne
  • Inscription

    Inscrivez vous gratuitement

  • Les previews !

  • Dernières Critiques

    • Mundus Tome 1
      Note :
      Le scénariste Laurent Queyssi est un romancier et traducteur, il est spécialisé dans les œuvres de Philip K. Dick dont il a écrit la biographie pour la bande dessinée. Avec Mundus, Queyssi nous propose une aventure de science-fiction très prenante qui se déroule sur plusieurs univers parallèles. Cette thématique est très tendance actuellement au cinéma avec les super-héros mais aussi en bande dessinée. La particularité de Mundus est de nous faire voyager dans des univers d'œuvres fictionnelles à partir de l'univers principale des trois jeunes héros. Ces derniers vont traverser un portail par accident suite à une panne électrique criminelle causée par une bombe. L'histoire nous entraine dans plusieurs monde de fiction avec des problématiques à résoudre même quand les héros retournent dans leur monde. Alors Laurent Queyssi pousse la réflexion de son intrigue jusqu'à penser que les héros eux-mêmes pourraient vivre dans un monde fictif comme ceux dans lesquels ils ont déjà voyagé. Pour la partie graphique, Oriol Roig réalise des planches de grande qualité avec un trait très dynamique. L'album se termine sur un cahier graphique et toutes les étapes de la  construction d’une planche depuis le texte jusqu'à la mise en couleur.
      Une fois de plus l'édition de l'album est très soignée, les éditions 404 Comics peaufinent leur album pour notre plus grand plaisir. Les amateurs de SF seront séduit par cette nouvelle série.

       
      • 0 réponse
    • Lord Gravestone - Tome 1 - Le baiser rouge
      Note :
      Vous avez aimé Horcaio d'Alba ? Foncez sur ce Lord Gravestone

      Vous ne connaissez pas Horacio d'Alba ? Bonne nouvelle, vous avez donc 4 excellents tomes à acheter et lire devant vous : les 3 Horacio d'alba et ce tome de Lord Gravestone.

      Bon je caricature un peu mais chez 1001bd, il est peu dire qu'on est nombreux à avoir beaucoup beaucoup apprécié la masterclass délivrée par Jérôme Le Gris et Nicolas Sinner sur Horacio d'Alba. Alors les voir se remettre ensemble pour nous livre un nouveau triptyque cela ne pouvait que nous exciter.

      Personnellement ce que je trouve le moins réussi sur ce Lord Gravestone c'est la couverture et pourtant vous serez nombreux à l'aimer je n'en doute pas. Cela en dit long sur la qualité de l'ouvrage. Tout y est réussi : de la densité de la narration, qui transforme un tome d'introduction en aventure partant tambour battant en passant par les personnages, les enjeux, l'intensité dramatique déjà présente et surtout le dessin tout en finesse, en expressivité et en vivacité de Nicolas Sinner c'est une nouvelle fois un coup de maître. J'y ai retrouvé les mêmes ingrédients que sur Horacio d'Alba, et le format de la série prévu en 3 tomes n'y est probablement pas pour rien. 

      Messieurs prenez votre temps, on vous fait confiance, on sera là pour les deux prochains tomes.

      Pour l'anecdote, Enrico Marini avait un peu râlé sur Facebook en découvrant l'allure du personnage principal et en mettant en avant la ressemblance avec son Scorpion. Je l'invite à ouvrir cette BD pour y découvrir toutes les subtiles différences qui transforment un personnage légèrement ressemblant au départ en un individu tout à fait distinct et dont le personnage n'a finalement rien à envier à son inspiration. 
        • Like
      • 13 réponses

    • Zone fantôme tome 1
      Note :
      Zone fantôme est le dernier manga en date de Junji Itô, d’abord publié sous forme de nouvelles sur l’application Line Manga, il est ensuite sorti en version reliée en mars 2021 au Japon. Le 1er aspect à noter c’est le format de ces 4 histoires, en changeant de mode de publication (en partie dû au coronavirus), Junji Itô a pu prendre plus de temps sur les planches de zone fantôme, il n’a pas eu de contraintes quant aux nombres de pages à respecter, ce qui selon ses dires lui a permis de finir ses nouvelles sans avoir besoin de les remanier pour respecter un format imposé. Il a pu ainsi aller au bout de ses envies. L’autres aspect et qui ne se ressent absolument pas, c’est qu’il a travaillé uniquement en numérique.

      Zone fantôme regroupe 4 nouvelles autour de phénomènes plus ou moins psychiques/paranormaux. Les deux premières le coteau aux pleureuses et maudite madone sont particulièrement réussies : contenant des aspects fantastiques et inexplicables, ces histoires arrivent à nous captiver, on est à la fois dérouté et fasciné. La 3eme est plus mystique avec une recherche transcendantale de l’être. En ce qui me concerne, la dernière est un peu à part car elle relève moins du fantomatique que de la manipulation psychologique, l’histoire est très bien mais un peu moins dans le thème. En conclusion, ce recueil est un ouvrage très bien fait et intéressant qui nous prouve encore une fois que le maître peut toujours nous surprendre et nous amener sur des chemins inédits et énigmatiques.
      • 1 réponse
    • Re:zero chronicles : la ballade amoureuse de la lame démoniaque tome 2
      Note :
      Ce manga se passe dans l’univers de re :zero mais bien avant la série principale et il n’y a pas vraiment de lien entre les deux. En fait, cette série peut être lue indépendamment et sans avoir aucune connaissance de re :zero : c’est une aventure dans un monde de fantasy qui raconte l’histoire d’un épéiste au milieu d’une guerre entre humains et semi-humains.

      Donc à part les rencontres de notre héros Wilhelm avec une jeune fille mystérieuse qui aime les fleurs, tout le reste est l’histoire du conflit où se mêlent combats classiques (épée, flèches, boucliers…) et magie. On suit Wilhelm et ses compagnons, on y rencontre ses alliés et ses ennemis mais surtout c’est l’évolution de notre héros qui est importante : lui qui ne souhaitait être qu’une épée dépourvue de sentiment va commencer à changer suite à la rencontre de la jeune fille.

      Si le scénariste est le même que pour les autres arc de re :zero vu que les mangas sont issus de light novels, on a affaire à un nouveau dessinateur dont le graphisme reste cohérent avec les autres arcs et surtout avec ce genre de récit. Ce spin-off n’est pas construit de la même façon (avec des boucles temporelles) et suit une histoire de façon chronologique, ce qui évitera peut-être certaines longueurs présentes dans la série principale. C’est une aventure plutôt agréable à lire qui a aussi sa part de mystère.
      • 0 réponse
    • Darling in the franxx tomes 2 et 3
      Note :
      Hiro a réussi à piloter avec Zero Two, il essaye avec Ichigo mais s’il arrive à faire bouger le franxx il reste vite immobilisé. Devant cette incapacité, il ne peut obtenir son statut d’étamine, il est donc obligé de rester sur la touche quand une mission d’extermination d’hurleurs arrive. Pour sauver ses amis, il part quand même se battre avec Zero Two et fait mouche, seulement la malédiction liée à Zero Two semble réelle, la santé d’Hiro se détériore, ne lui reste-t-il qu’un vol à accomplir avant de mourir ?

      Les deux tomes sont centrés sur les premières missions de combats de l’équipe 13 : leur travail d’équipe et surtout la synchronisation entre les deux pilotes indispensables au bon fonctionnement du franxx. Si Hiro est un pilote hors pair, il ne semble pouvoir travailler qu’avec Zero Two et celle-ci semble cacher bien des mystères ! Un gros combat est annoncé pour le tome 4 et l’on découvrira peut-être plus d’informations sur la malédiction.
      • 0 réponse
×
×
  • Créer...