Aller au contenu
  • S’inscrire

Monfreid...

Members
  • Compteur de contenus

    2 815
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Monfreid...

  1. :wink: je ne pars pas... je suis parti... je reviens de temps à autre...c'est tout...(du coup je peux poster dans "ciné" sans remord, ce n'est pas si mal en fait ) ok pour desproges... pour le film aussi....enfin pour l'idée que tu as l'air de tant faire... m'enfin... le souci est toujours le même. "élever" le public... ce n'est pas chose facile... parce que le public, et il a raison en un sens, ne se laisse pas faire du tout... je suis d'accord avec toi. sur les oeuvres "populaires" qui doivent divertir...et êtres intelligentes à al fois. des mecs comme melville ou signé des chefs d'oeuvres avant tout populaires. et il en va de même pour sautet ou truffaut. mais je crains que ça n'existe plus (ou très très très peu) dans le cinéma actuellement. perso quand je vois l'encessement des "choristes" en tant que "film populaire". je trouve ça affligeant. en fait, mon "reproche"(mais ce n'est que le mien) envers ton post... c'est que tu sembles faire des "tranches" entre catégories de film.. les films "biens" (populeux et intelligent) et (entre autres) les films d'auteurs chiant. alors si je suis le dernier à défendre les films auteurisant chiant il me semble, que ce genre de "découpage" est au centre du cinéma depuis trop longtemps. et que ça finit par alimenter ceux qui le récupèrent tranquillement dans l'ombre. au départ, déjà je pense que ça sert et les gens qui font des films d'auteurs (ben vi, si on catégorise en les rangeants dans 'auteurs chiant" ça veut bien dire qu'il y a uniquement une "élite" capable de comprendre leur film)... et aussi ceux qui font des blockbustes, (ceux qui vendent le film et le pop con qui va avec ) pour finalement n'amener que des "débats" certes fort passionnant parfois...mais sans aucune répecution. et pendant ce temps, le "cinéma" finit par ne plus exister. la preuve en est, qu'il n'y a pas de discussionà avoir sur matric vs star wars ou sur la qualité des choristes. star wars c'est du cinéma, même si on juge le film mauvais...car si je vais voir lucas demain, que je lui demande les raisons de ces choix de poser la caméra là ou là, de prendre tel angle, d'avoir telle lumière etc etc il saura (pragmatiquement ou non) me répondre. de même manière que je pourrais discuter de son "style" avec un écrivain... sans rentrer dans le "pourquoi du comment", juste en terme de style. alors que quoi que veuille dire matrix (rien on le sait bien) et surtout les choristes.on aurait pu poser la caméra n'importe où le rendu aurait était (à quelques détails prés) le même. surtout pour les choristes... on à tendance à confondre le "cinéma" avec le sentiment procurer par le film. et de faire de se dernier le maître étalon de notre avis. or, l'effet émotionnel ne rend jamais (ou rarement compte) du talent. du moins pas en ces termes. parce que la collection "arlequin"...fait pleurer la ménagère de moins de cinquante piges...l'effet est là...or c'est loin d'être de la littérature. et on peut l'écrire n'importe comment... pour moi il est là avant tout le souci. pour en revenir à trenet. il ne s'agit pas de comparer. ni de faire son petit panofsky musical en détaillant la musique point par point. mais de dire que le "travail" ne se situe pas au même endroit. Trenet c'est un mec qui passe par là, qui à une idée, une mélodie, un don pour le calembour facile et l'émotion immédiate. que l'on soit d'accord ou non avec les émotiosn qu'ils distille, on peut dire qu'elle sont franches de part leur simplicité. une simplicité d'autant plus fort...qu'elle prend sa nuance dans l'oreille de celui qui écoute. il ne s'agit pour moi pas là de "talent" mais d'instinct et d'opportunité..(il n'a pas travaillé (du moins pas à cette époque) sur le son, la sonorité, le rendu, la texture sonore tout ça tout ...juste sur la volonté de "rendre compte", ce qu'il fait très bien...son instinct le guide). alors que mozart. c'est l'inverse... c'est la décomposition du monde, des émotions, des inférences subjectives qu'il arrive à rendre son par son, point par point, nuance par nuance...pour sublimer le tout en une oeuvre populaire majestueuse et "sans fin"...touchant directement la cible au coeur...la forçant à se plier à une charge émotionnelle énorme. c'est un talent. trenet à le bon goût d'accompagner l'homme dans sa marche instinctivement. mozart à l'audace et l'ambition d'arrêter la course de ce même homem pour le planter en plein coeur.(salaud!). bien à toi Monfreid...
  2. juste pour dire que lorsque tu dis "Tout ceci me rappelle les propos de ce critique que seule la crainte du pléonasme m'empêche de qualifier d'imbécile, qui avait déclaré: "ce film n'a pas d'autres prétention que celle de nous divertir" est-il utile de rappeller quelle est énorme la prétention (la responsabilité?) de divertir! " faut dire, que c'est tiré/adapté d'une chronique de la haine ordinaire de desproges. sinon..je ne sais tjrs pas qui à eu la palme d'or...et je m'en tape...je suis restait à "cannes la braguette" de ferré perso... :wink: sinon... il faut plus de talent pour du mozart que pour du trenet. mais sans doute la même inspiration...ou folie... quand au thème de l'enfance, je suis amateur de manset et de taniguchi...je ne sais donc pas du quoi tu parles...mais je sais déjà que ça risque de marcher sur moi. sinon...premier message lu de toi ici, c'est bien écrit, un peu "par moi passe la vérité"...mais bien dit. et..en connaissant un peu l'auteur, le "merde" n'était pas agressif bien à toi Monfreid...
  3. Monfreid...

    L'édito d'avril 2005

    QUOTE(Snoopy)Le  le show doit continuer tout doit tenir dans une simple question de goût musicaux. avec tout le respect que j'ai pour Queen j'ai tendance à préféré le titre éponyme de Pink Floyd... ça doit être parce que les paillettes se récupèrent au lavage...
  4. En collaboration avec, les Editions Albin Michel, Gil Formosa vous offre la possibilité de gagner du 15 Mars au 10 Avril 2005 des albums de la série Robur! 1er prix: Le coffret regroupant les trois volumes de la série, le tome 1 et le tome 2 signés et le tome 3 dédicacé 2ème prix: Les tomes 1, 2 et 3 signés 3ème prix: Le tome 3 dédicacé Du 4ème au 6ème prix: Le tome 3 signé Rendez vous ici pour participer... [url=http://www.1001bd.com/pt/dossiers_bd_124_p1.htm]Retrouvez également les notes d'écritures du tome 2 une interview passionnante agrémentée de dessins superbes etle sujet du forum en relation avec la série. Bon courage à vous
  5. Monfreid...

    Robur

    aller hop un gros remontage de topic ! pour vous dire que les notes d'écritures du tome 2 (dispo dans ce topic) sont "mis en ordre" ici et que je vous en conseille la lecture ! et pour signifier aussi... que Gil Formosa à bien voulu répondre à nos questions... de manière la plus complète possible. uen interview passionante...agrémentée de desssin superbe l'interview de Gil un énorme merci aux auteurs pour leur soutien ! pour leur disponibilité leur écoute leur conseil et j'en passe 8)
  6. quoi de mieux ? plonger des les méandres intimes de la création! retrouver le sens originel des choses et des chemins ! donner libre cours à son imagination dans le partage avec une autre ! retrouver l'essence de l'oeuvre par le biais d'un cheminement ludique, guidé par un auteur attentif! un auteur qui redonne ses lettres de noblesse au genre populaire ! avec Les notes d'écritures du tome 1 JM Lofficier nous faisez partager son univers désormais il faudrait compter avec les Notes d'écritures du tome 2 des aventures de Robur de quoi vous donner envie de relire cette histoire sous un jour nouveau bien à vous ...
  7. Bien le bonjour pas besoin de le proposer aux habitués! les autres se rendront compte par eux mêmes de sont talent ! un artiste...accompli... à qui nous avons posé quelques questions...histoire d'en savoir un peu plus sur lui...faut dire nous sommes curieux... alors vous pouvez déjà le retrouver sur le topic consacré à la série Robur ici ensuite vous pouvez vous régaler en contemplant les dessins de son interview dessinée là pour finir par lire cette interview-somme... L'interview de Gil Formosa de quoi passer des heures de bonheur 8)
  8. une nouvelle interview dessinée : L'humour chez les filles c'est tout ou rien, chez Cha c'est plutôt tout Elle a pris le parti d'en rire et on ne sent plaint pas. Son goût de la caricature du quotidien fait mouche dans cette interview dessinée des plus caustiques Une bonne raison de plus pour lire ou relire "Helpie" le site de l'auteur l'interview dessinée
  9. Monfreid...

    Zipang

    'tain j'ai hésité aujourd'hui grrr :roll: je le trouverais mercredi :wink: merci oki 8)
  10. Monfreid...

    Bienvenue à Wondertown

    je l'ais lu :wink: et je partage l'avis de massive c'est vraiment marrant. le découpage en petites histoires et vraiment astucieux. ça permet à la fois de bien connaitre les personnages, sans pour autant les diluers dans une histoire trop ambitieuse. là c'est court (ce qui n'est pas évident à faire) et vraiment efficace! ce qui est très fort aussi je trouve, c'est qu'en plus d'être superbement rendu graphiquement , avec peu d'effets donc...les années 50 sont bien maîtrisés par les auteurs, qui s'amusent à tourner en dérision toutes les situations. les indiens en haut du building est une réalité (à la base hein) du coup, ça crédibilise le contexte et lorsque ce genre de contexte devient plausible... alors du coup l'humour est bien stable (si je puis dire) bien cimenté et ça peut partir encore plus dans du grand n'importe quoi... et c'est vraiment plaisant le dessin joue subtilement entre un aspect "enfant" comme dis massive et des teintes parfois plus sombres... un mélange des genres vraiment agréables à lire..; espéront qu'il y ais des suites bien à vous, Monfreid...
  11. sympa cette affiche effectivement 8)
  12. Monfreid...

    Al'Togo

    il a "progressé" j'ai l'une de ses premières dédicaces, et on le sent plus hésitant... mais le style n'a pas bougé lui... j'aime bien son trait... :wink:
  13. Monfreid...

    Bienvenue à Wondertown

    pas vu en magasin, je tâcherais d'y jetter un oeil la couv' à l'air alléchante en tout cas et ton avis donne envie bien à toi Monfreid...
  14. Monfreid...

    Blacksad

    tiens...marrant et je suppose que le tome "hors série" parlant de la fabrication du tome 1 vaut aussi son pesant de margarita ?
  15. je sais pas pour toi (et je serais ravi ton expérience) mais je sais que de part chez moi, les "petits libraires" ont beau dire "celui là je n'en veux pas" ou "je n'en prends que 5"(par exemple) il arrive fréquement que le libraire en reçoive quand même et souvent plus que commander, d'ou ma remarque :wink: bien à toi, Monfreid...
  16. :wink: c'est bien écrit...sisi franchement je trouve ça bien écrit, pas en temps que "grand maître" mais en tant que lecteur c'est bien tourné; Je voudrais juste revenir sur deux points de manière assez pragmatique... je trouve un peu...ben... en fait je ne trouve pas c'est ça je ne trouve pas vrai, plausible, solide, justifiée..(mais bien écrite) la dichotomie sur le bistrot et le salon de thé... encore au début j'aurais pu y voir une parabole renouvellée (parce que ce n'est pas nouveau le fait de voir les forums comme des bars) mais la suite de ton message m'a empéche de le faire. surtout le passage sur les insultes et la libre expression... là dessu il n'y pas de questions à se poser, il y a une insulte et le message saute, après je me fous (et les autres modos aussi) du pourquoi du comment de la chose...c'est dans les rêgles du forum... et quand bien même, il y aurait des pédants, des rustres, des intellos, des béotiens..ou tout ce qu'on veut, je vois juste des gens qui arrivent à partager des avis pertinents malgré tout ça. à l'heure ou tout le net, ou presque finit en petit ou gros forum ou tout le monde se tape plus ou moins la gueule à intervalle régulier, cela n'arrive pas ici... à partir de ce simple constat, on peut faire tout les clivages ou "rangement dans les cases ou images" que l'on veut...reste que les faits sont là... de plus cette entente, ne repose pas sur des "esprits bisounours" pour en connaitre certaines, je peux témoigner que des personnes d'ici ne sont pas des tendres tout mou du bulbe ou de la réaction ! de plus...dans la suite de ton message tu fais appelle à ton "droit" (que je ne nie pas au contraire) (en gros tu fais apelle à ça hein) à al subjectivité, à une certaine véhémence... ce qui va à l'encontre des clivages de clan type café, bistro, salon de thé ou autre... j'en profite, pour réagir aussi sur l'aspect consensuel... pour exprimer mon point de vue... j'ai la plume facile, c'est à dire que je peux écrire beaucoup (pas forcément bien) et je peux dire qu'il est facile, aisé et simpliste de "faire mal" de faire vite...dire du mal est un acte simple, faire détester quelque chose est une évidence...la les tripes ont la métaphore et le sens de l'image évident. le faire avec panache (desprohes parlant à con bendith) est un exercice de haute voltige... que je ne maîtrise pas... il me semble, pour ma part, plus intéressant et passionant d'essayer de faire partager au gens, mon "amour", ma passion, mon intérêt pour ensuite en discuter... d'ou mon choix...de ne parler exclusivement que des albums ou auteur que j'aime... de plus, sur la plupart des forum, cela crée des plémiques stupides et puériles (voir mon édito du mois!) où l'on voit que la liberté se transforme en "moi aussi je peux dire du mal "! après, aucun autre chroniqueur n'est "soumis" à ce genre d'astreinte, et il est nombre de participants qui donnent un avis négatif ou du moins réservé...car ils savent (et je leur en sait gré) ne pas être injurieux; ou déplacé et donner la mesure de leur avis et non d'une volonté de généraliser. et pour finir, j'aime vraiment des interventions, je les lis avec plaisir (pas que les tiennes hein :wink: ) ce qui par contre me plait moins. c'est que tu viens sur le forum, tu uses de terme type "c'est à vomir" pour donner de ton avis sur le travail d'un auteur... je comprends (et les autres modos aussi) qu'il s'agit là d'un avis à prendre "avec des pincettes" que tu exprimes "violement" ta pensée, mais que l'on peut y déceler une forme de "second degré", l'auteur aussi semble avoir perçu cet aspect (après je le comprends de prendre les termes mal, surtout au milieu d'un flou d'argument), car il te réponds et pas mal. personne ne t'as fait de remarque désobligeante, personne n'a effacé ton messages ou même "modifier" ces derniers, tu n'as pas reçu de ma part (pour les autres je ne sais pas) de rapelle à l'autre type "taulier"...pas mp ou mail ou autre... du coup, lire un texte qui cause en grande partie des "habitudes" des gens qui fréquentent ce lieux, pour en venir à la liberté d'expression.. je trouve ça un peu fort. bien dit, pas de souci, mais un peu fort... après, queje soit bien clair, tes avis sur les albums sont souvent pertinents et bien vu tu as une personnalité de lecteur pas débile qui lit vraiment les albums et donne son avis... je n'ais rien contre toi...ni contre tes interventions... juste sur le coup, je trouve ça un tantinet abuser. après si tu veux en débattre plus ou moins longuement et calmement... tu peux ouvrir un topic dans "améliorons 1001bd" ou m'écrire par mp ou par mail...je répondrais avec plaisir :wink: (dans les deux cas je pense) par contre, merci de ne pas le faire sur ce sujet (sauf si tu veux parler de l'album bien évidemment ) bien à toi Monfreid...
  17. ce que j'avance me semble un argument (pas de souci pour en discuter :wink: ) dans le sens, ou justement il me semble que cela peut "entraver " les droits de liberté de l'auteur, qui n'a pas le choix de faire tout ce qu'il veut faire! je pense malheureusement que les filles comme toi ne sont pas "marketing" or les mecs (et filles) machistes, con etc le sont du coup l'éditeur (enfin même pas le service financier) décide de surfer sur cette vague est de sortir un album il prenne un auteur en contrat qui est obligé de leur faire un album dans l'année et hop voilà... ce dernier dit non , il est probre c'est simple il ne mange plus et risque d'être tricard non pas chez 1 éditeur mais dans tout le groupe, le consortium et là j'exagère à peine! je ne dis pas qu'il est irresponsable loin de là... je dis juste que ton argument pour "subjectivement fort" qu'il soit me semble ne vouloir s'attarder que sur sa responsabilité ! alors que l'éditeur, (publiciste ouvert d'esprit on va dire) à largement son mot à dire et y'a les libraires qui acceptent de le vendre (je lepense vraiment pour les "petits libraires" pourtant ils sont aussi "obligés" de le prendre) et les lecteurs qui eux...sont les seuls qui ne sont pas obligés du tout mais qui comme des idiots l'achètent vraiment , qui ne profite pas de leur liberté ou de leur esprit critique. autant de "palier" qui ont eux aussi leur part de responsabilité non ? bien à toi, Monfreid...
  18. Monfreid...

    I.n.r.i.

    CITATION(natmaso)CITATION(Ricardo Anton)Le calembour est vraiment super 95 ou 98 ???? je m'en disais aussi que je n'aurais pas du :roll: messieurs, on arrête là svp :wink:
  19. Monfreid...

    Désoeuvré

    alors, à force l'aspect, je dirais pas "people" mais "salon" de certains auteurs qui en connaissent d'autres... et surtout de lecteur qui discutent avec des références similaires qui vont dans le même sens me fait un peur... il y a cet aspect, je trouve déjà dans un américain en balade et ça me fait peur... de plus à force de "faire feu de tout bois", je me dis que l'on finit parfois pyromane et que l'on risque de bruler l'arbre sur lequel on est assis, l'arbre qui peut être cache la forêt. alors, je pense que pour tout ça et pour l'argent que ça coûte, je vais attendre, en année d'acheter cet album... pour voir si les années passant...l'essai reste... bien à vous, Monfreid... syl que tu "cites" c'est cool, pas de souci, mais stp ne cites pas les images ça alourdit le message :wink: merci 8)
  20. CITATION(Denis LEROUX)J'ai fini. Au risque de me desservir, Bien cordialement. bonjour, (là j eme dis que je vais galérer moi) ben non vous ne vous désservez pas...au contraire je trouve. ce qui est marrant c'est que votre intervention...me fait penser qu'il n'y a pas si longtemps, je me suis fait traiter de "consensuel" (j'aurais préféré de "con-sensuel") parce que je ne donnais que de "bon" avis. ce à quoi je réponds toujours qu'il est plus difficile de "construire" un avis positif de donner un avis qui donne envie (il faut que l'on ais aimé l'oeuvre), que de donner un avis "négatif" car là une forme de facilité s'instale, notamment dans le vocabulaire employé. Après je pense que Fredodo est assez grand et responsable pour venir répondre de ce qui n'est en fin de compte pas une "accusation"... donc bon... moi je passe juste (à part pour raconter un peu ma vie en début de topic) pour dire que votre intervention m'a filé envie (plus qu'avant) de lire cet album... parce qu'il y a du desproges (et du brassens) et pis pour l'utilisation du patois... voilà, sinon ben n'hésitez pas à revenir et à nous dire ce que vous pensez aussi des autres avis... cordialement Monfreid...qui ne va plus sur les autres sites :wink:
  21. :shock: euh...perso quand je dis média je parle du ton consensuel adopté le plus souvent par la télé... de plus je pense que la plupart des artistes choisit savent faire la part des choses... si certains ont fait dans le catastophisme rare sont ceux qui n'ont pas fait quelque chose de crédible ou de décalé (édika par exemple ou geluk ) sans tombé justement dans le relais des informations les plus répandus... ils ont donnés leur vision et non pas la vision "émergé" de l'iceberg... ensuite... j'ai peur de ne pas trop comprendre ton propos... ok tout le monde parle du climat et ça te saoule m'enfin, si toutes actions est vouée pour toi à n'être vu que comme partie et jamais comme partie d'un tout...là forcément :roll: moi j'aimerais juste que ce bouquin et du succès...(je ne pense pas qu'il à bénéficier d'une énorme campagne de pub en plus) pour (je sais que je me répète) que déjà les livres soient édités sur papier recyclé... ça ça serait déjà un plus. ensuite...ben je trouve au contraire que l'on ne parle pas trop du climat... si ce n'est comme les jt télévises "aujour'hui : il neige, ma bonne dame y'a plus de saison" la capacité de la télévision est justement celle ci..de répéter jusqu'à plus soif les informations et les images, pour faire croire à de la culture et à du savoir...dans ce sens les spectateurs avalent, puis n'en peuvent plus...mais ils ont déjà en eux pas mal de conneries. rien que celles dites sur le tremblement de terre en asie...(en terme scientifique je parle hein). en plus de ce phénomène de "je le sais je l'ais vu à la tv" il s'instaure aussi un sentiment de "je connais, j'ai déjà vu; c'est bon ça me saoule" qui fait que la capacité au constat du spectateur grandit et non les actions. de plus, ça touche des individus alors que la plupart des problèmes écologique sont déjà affaire d'état, de société et d'éducation... la en terme d'éducation on à du bourrage de crâne. pas de souci. reste que certaines actions, comme ce bouquin vont pour moi dans le "bon sens" (même s'il manque des infos pratiques à mon goût) ne serait ce qu'en permettant, de faire la part des choses dans la masse et le flux de données sur le sujet bien à toi, Monfreid...
  22. alors... je pense que si Camilla passe par ici (ou la responsable du projet) elle sera te répondre quand à la volonté de profit et au pourquoi du comment :wink: par contre pour le reste je peux répondre en tant que lecteur (un brin militant chiant qu'aime pas les gens ) que le propos soit pessimiste c'est un fait, mais en fait ce sont les propos qui sont pessimistes le sujet fut "le climat" (dans peu de temps, son évolution) il s'agit là de la vision des artistes...il n'y a pas eu de consensus pour faire "on va faire un truc bien sombre"... je trouve que justement cette addition de vision subjective qui tend à un certain pessimiste rend bien compte d'une conscience devenue collective (salut Jung) et non d'un travail de commande. ou d'un truc pour brosser le lecteur dans le sens du poil... ensuite je comprends bien que cela t'agaces que l'on parle partout du climat... mais je pense que la récupération médiatique en à fait quelque chose de "moraliste" de 'c'est pas bien" (pas exemple les campagnes de pub pour "fermez vos robinets"..quand on sait que 50% de l'eau de l'épendage est de l'eau "perdu" je trouve ça un brin abusé...) ce livre ne cherche justement pas à "culpabiliser" mais à donner une idée de la vision de ce problème par des artistes. quand à la vision..."pessimiste" en soi je ne suis pas d'accord, au contraire je trouve ça soit juste, soit bien mis en image soit réaliste voir plus que vrai ou plausible. les canettes de marc antoine mathieu sont une réalité par exemple. le souci c'est que sur le coup les "conseilleurs ne sont pas les payeurs". et que les médias qui rabachent à longueur de journée ce genre de chose ne sont pas les mieux placés... par contre greenpeace ou un mec comme davodeau me semblent déjà un peu plus engagé (greenpeace je pense qu'ils l'ont prouvés déjà) du coup ils possèdent un minimum de crédibilité et de "on sait ce qu'on dit". l'aute truc, plus pragmatique c'est que si ce livre marche, c'est à dire ne coûte pas beaucoup plus de sous qu'un livre du même acabit sur papier "normal" ça pourrait permettre que l'on utilise plus de papier recyclé par exemple. mais je pense que cela vient du manque de motivation générale on sait que le climat par en cacajouète...mais personne ne fait rien...ha ! si des "scientifiques" s'amusent à écrire des livres pour dire que c'est faux que tout va bien...youkaidi youkaida... pour une fois que c'est ce message qui passe sans relent de moralisme je trouve ça plutôt bien. bien à toi et merci e ta réponse Monfreid...
  23. Monfreid...

    Bienvenue sur le forum !

    bienvenue itou :wink:
  24. Monfreid...

    Koblenz

    CITATION(lapingue)Ce n'est pas une bd purement historique (comme pourrait l'être la chute), il y a une grande part de fantastique mais qui s'appuie parfois sur un contexte historique... :| je l'ais bien pris comme ça :wink: et c'est justement ce que j'attends, un rapport inverse de celui de la chute à savoir pas mal de fantastique et un peu d'histoire
  25. Monfreid...

    Soupe Froide

    sur "brillant" je te comprends... :wink: à la réflexion "ingénieux" ou "obstiné" aurait été plus adéquate... mais ce qui est intéressant c'est que l'on ne sait rien sur qui il était avant. et ce n'est pas rien tiens si on prend le film de jugnot sur les clochars! c'est avant tout un film sur la déchéance d'un homme etc. et au final on finit par en savoir un peu plus sur les clochards... on est obligé pour s'attacher à eux de les connaitres, de savoir leur réaction et encore plus dans le cas de jugnot...sans son passé, il n'est pas de compassion possible. alors que masson arrive à faire sent ça, ce qui fait que forcément jugnot (malgré lui je n'en sait rien) tombe un peu dans une vision moraliste du monde... de même que les reportages télé (surtout de la 1..ces jours ci je regarde les jounaux de tf1 c'est affligant de désinformation quand même aujourd'hui 15 minutes sur la neige pour finir sur un rap...bref) alors que là non, c'est juste un individu du coup, ça choque plus, on s'identifi à son errance plutôt qu'à sa condition. on peut le prendre en pitié aussi mais je ne pense pas que ça soit le ton voulu... forcément cette errance nous rapelle la notre (c'est sûr si tout va bien pour le lecteur et qu'il n'est pas un tant soi peu empathique ça marche pas) ce qui amène à de la réflexion.. et vi pour lucidité, tu n'as pas tort.. disons que là encore "obstiné" aurait été quoi qu'à la refléxion, obstiné ça suppose une volonté, un esprit, une intention..alors que là il y a quelque chose de "primaire" et de simple (euh...pour moi c'est un compliment) quelque chose qui dépasse la raison...les barbelés comme symbole des clivages sociaux contemporains tout ça tout ça... et dans brillant, me connaissant il devait y avoir une connotation "mystique"... bien à toi, Monfreid...
×
×
  • Créer...