Aller au contenu

edo

Members
  • Compteur de contenus

    90
  • Inscription

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de edo

  • Date de naissance 24 mai
  1. edo

    Le nouveau site

    Hello, Bravo pour tout le travail effectué pour le forum! Il est très épuré. Aucun problème rencontré pendant la publication d'un post, tout fonctionne de mon coté. Encore bravo, c'est super chouette.
  2. edo

    Act-age - T# 1 & 2

    ACT-AGE SERIE: Act-age SCENARIO : Tatsuya MATSUKI DESSIN : Shiro USAZAKI GENRE : Shonen EDITION : KI-OON Acheter sur BDfugue TOME 1 & TOME 2 Résumé : Des dizaines de milliers de candidats pour une poignée d'élus... L'agence Stars est connue pour la sévérité de sa sélection, mais aussi pour son aptitude à dénicher les étoiles du cinéma de demain. Derrière les paillettes et la lumière des projecteurs se joue une lutte féroce pour la survie... C'est dans ce climat ultra-compétitif que la jeune Kei tente sa chance, poussée par la nécessité de trouver un gagne-pain pour nourrir ses frères et soeurs. Quand Sumiji Kuroyama, réalisateur aussi génial que méconnu, découvre la lycéenne au cours d'un casting, c'est le coup de coeur : cette Kei Yonagi est une véritable pépite ! Elle ne joue pas, elle devient son personnage. Il le sait, cette technique à double tranchant peut mener à la gloire comme à la folie... Malgré tout, il prend l'adolescente sous son aile pour polir ce diamant brut et dévoiler son éclat. De plateaux en auditions, Kei débute à marche forcée l'apprentissage du dur métier d'actrice ! Ne la cherchez plus, la nouvelle star est là ! Par l'originalité de son thème et la force de ses personnages, Act-age renouvelle avec brio le genre du shonen. Intrigant et puissant, à l'image de sa fascinante héroïne, le dernier-né du Shonen Jump n'a pas fini de faire parler de lui ! Ce manga est vivant. C'est difficile à exprimer mais j'étais en haleine tout le long de la lecture et j'en veux encore ! J'ai été très surprise d'être autant accroché à ce manga qui, à la première allure, ressemblait à un shojo... alors que, non, pas du tout ! Ne vous fiez pas à ses couvertures et prenez le risque de vous y plonger, ça vaut clairement le détour. C'est prenant et captivant au point ou le temps semble s'arrêter autour de nous. L'héroïne est dérangeante ? Elle met mal à l'aise ? Oui, si on s'arrête au premier constat et au point de vue extérieur. Effectivement, l'interprétation des gens qui la côtoient que très peu de temps et qui ne prennent pas le temps de la comprendre souligne et dénonce en quelque sorte la bêtise humaine à ne pas s'intéresser aux gens qui l'entourent. Parce qu'une fois qu'on obtient le point de vue trop innocent de Kei on comprend comment elle fonctionne et pourquoi elle agit ainsi. Je ne sais pas si c'est parce que je suis familière à l'environnement et aux jargons utilisés dans le monde du cinéma et des techniques d'acting mais cette histoire me fascine. C'est très changeant, original et intéressant. Les émotions sont si réalistes qu'on arrive à les ressentir aux travers des pages. Le détail apportés aux dessins, principalement aux yeux des personnages donne un gros plus et je suis faaaan. Les deux premier tomes se dévorent et l'histoire avance rapidement, peut être un peu trop vite a un certain moment mais c'est pour introduire l'ensemble des personnages qui feront parti de l'aventure de notre Héroïne, donc tout pardonné. J'ai hâte d'avoir le prochain volume entre les mains! Bref foncez. Ce petit bijou est d'une qualité extraordinaire. Merci Ki-oon, merci Shonen-Jump pour cette petite merveille. Ma note :
  3. edo

    Far Away Paladin - T#1

    [center][size="6"][b]FAR AWAY PALADIN - T#1[/b][/size][/center][center][img]https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9782372875073_1_75.jpg[/img][/center][center] [/center][left] [/left][b]SÉRIE [/b]: Far Away Paladin [b]SCENARIO [/b]: Kanata Yanagino [b]DESSIN [/b]: Mutsumi Okubashi[b]CHARACTER DESIGN[/b] : Kusaga Gin [b]GENRE [/b]: Shonen [b]ÉDITION [/b]: Komikku [b][url="https://www.bdfugue.com/tempete-de-cristal-tome-1"][url="https://www.bdfugue.com/far-away-paladin-tome-1"]Acheter sur BDFugue[/url][/url] [/b] [b]Résumé : [/b][i]Le monde a été créé par les Dieux. Chacune de leur parole a apporté un élément ou une connaissance. C'est dans cet univers que vit William, un jeune humain dégourdi qui a appris à utiliser cette magie. Avec la bonne parole et le bon symbole, il s'entraîne à jeter des sorts. Trois personnages surnaturels veillent sur lui : Vlad le chevalier squelettique, Marie la momie et Gus un sorcier fantôme. Ils essaient de lui enseigner correctement les techniques de magie, de combat et aussi de nombreuses connaissances. William prie les Dieux afin de recevoir un jour leur bénédiction et il s'intéresse surtout à la déesse de la roue de la vie et de la réincarnation, Gracefil. Il se doute que ses trois mentors lui cachent des choses sur la nature de ce monde et notamment pourquoi il est le seul humain vivant. Mais lui aussi leur dissimule un grand secret : il se souvient parfaitement de sa vie passée... [/i] Far Away Paladin propose un monde fantasy très intéressant. On s'identifie facilement au personnage principal tandis qu'il évolue rapidement à travers le tome 1. La narration est rythmée, on ne s'ennuie pas du tout et on s'attache vite à la "famille"' si particulière du héro, qui sont aussi bien développés. La mythologie du manga est également bien ficelée et les dialogues sont bien écrits et amusants. . Bien que ce premier volume donne plus une impression de lancement, l'histoire est prometteuse et donne envie de découvrir le suite de l'aventure. Une véritable réussite au niveau du dessin et de l'immersion dans l'univers. La fin du tome nous laisse intrigués et curieux d'en savoir plus sur la suite des aventures de Will Une bonne découverte sommes toute! Je recommande [b]Ma note [/b]: [img]http://www.1001bd.com/tmp/pic/note/4.0.png[/img]
  4. [center][b][size="6"]TEMPÊTE DE CRISTAL - T#1[/size] [/b][/center][center][b][img]https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9782372875011_1_75.jpg[/img] [/b][/center][b] [/b][b]SÉRIE [/b]: Tempête de Cristal [b]SCENARIO [/b]: Aki Aoi [b]DESSIN [/b]: Aki Aoi [b]GENRE [/b]: Shojo [b]ÉDITION [/b]: Komikku [b][url="https://www.bdfugue.com/tempete-de-cristal-tome-1"]Acheter sur BDFugue[/url] [/b] [b]Résumé : [/b][i]De mystérieuses tempêtes de sable argenté sévissent partout dans le monde. Chaque paysage qu'elles touchent rapetisse et se retrouve cristallisé dans ce qu'on appelle des «fragments». Sekka, jeune apprentie dont le rêve est de devenir une artisane renommée, passe ses journées auprès de son maître à se perfectionner dans la sculpture de ces fragments. Un jour, alors qu'elle est de sortie pour faire des livraisons dans une ville voisine, une tempête frappe son village et lui arrache tout ce qu'elle possédait. Mais avant de sombrer dans le désespoir, Sekka fait la rencontre d'un mystérieux jeune homme... C'est le début d'un voyage fantastique empli de mystère et de poésie.[/i][i] [/i] Sans mauvais jeux de mots j'ai trouvé ce premier tome très rafraîchissant. Scénaristiquement parlant il promet une belle histoire, pigmenté de recherche, de combat et d'une (petite?) histoire d'amour qui pointe son nez. C'est innocent et délicat et j'adore l'approche de Tito avec Sekka... aaah mon petit coeur fait doki doki ! On est loin d'un shojo classique et Aki Aoi nous offre une histoire prometteuse en 3 tomes ! L'originalité de son histoire attirera les plus curieux et même si trois volumes semblent rapide, je n'ai pas eu la sensation d'un travail bâclé et de personnage trop intrusif. Tout se créer de manière naturelle et j'apprécie beaucoup la finesse avec laquelle l'ensemble se fait. Les dessins sont jolis et on se laisse emporter, Sekka est jeune mais rêve d'aventure depuis longtemps. Elle n'a pas peur de mettre la main à la patte et fera tout pour trouver les réponses à ses questions. Le premier tome se termine sur une question si attendue que je trépigne d'impatience pour avoir le tome 2!! En tout cas, coup de cœur et j'attends sagement la suite. [b]Ma note[/b] : [img]http://www.1001bd.com/tmp/pic/note/4.0.png[/img]
  5. edo

    Jujutsu Kaisen - T# 1 & 2

    Je n'arrive pas à mettre de photo en réponse... [img]http://www.1001bd.com/forums_BD/public/style_emoticons/default/unsure.gif[/img]
  6. edo

    Soupinou - T#1

    [center][size="6"][b]SOUPINOU - T#1[/b][/size][/center][center][img]https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9782372874977_1_75.jpg[/img] [/center] [b]SÉRIE [/b]: Soupinou [b]SCENARIO [/b]: Yuu Horii [b]DESSIN [/b]: Soupinou [b]GENRE [/b]: Shojo [b]ÉDITION [/b]: Komikku [b][url="https://www.bdfugue.com/soupinou-tome-1"]Acheter sur BDFugue[/url] [/b] [b]Résumé [/b]: [i]Tina et son frère Nicolas vivent dans un petit village cosy en Finlande. Ils y tiennent un magasin de soupe qui fait fureur auprès des habitants. Un jour, Nicolas voit un pissenlit qui flotte près de la fenêtre de leur maison. Il l'attrape puis l'enferme dans un bocal. Contre toute attente, la fleur se transforme en un petit être tout mignon ! Le frère et la soeur fondent littéralement devant lui et l'adoptent immédiatement. Affublé d'un petit pull qu'ils lui ont tricoté, Soupinou devient un membre de la famille et il va leur faire vivre plein de petites aventures toute plus drôles les unes que les autres. Il va même les aider à confectionner de nouvelles recettes de soupe tel un petit chef.[/i] Bien loin d'histoire de héro, de compte fantastique, de quête ou d'aventure zombiesque, Soupinou offre une histoire à faire fondre nos coeurs! J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce premier tome. Soupinou est une créature magique qui ressemble à un flocon de neige puis évolue autour de Tina et Nicolas. Il fini par ressembler un peu à un chat. (Ou à un chien ? Le débat est là!) C'est une histoire toute douce, sans problème et où Soupinou apporte du bonheur à ceux qui l'entoure. On s'invite dans la petite famille finlandaise et on observe avec tendresse la vie qu'ils mènent au jour le jour. Des scènes du quotidien et des aléas de la vie. Quand on lit ce manga, on est comme dans une petite bulle, bien protégé. C'est très chouette! J'étais sous la couette avec un chocolat et je ne pouvais pas rêver mieux. Cette histoire en trois tomes va ravir plus d'une personne. C'est léger et sans prise de tête, une jolie façon de penser aux belles choses qui nous entoure. Au top! [b]Ma note [/b]: [img]http://www.1001bd.com/tmp/pic/note/3.5.png[/img]
  7. edo

    Jujutsu Kaisen - T# 1 & 2

    Aaah!! Ravie de le lire!! J'ai quelques photos de la soirée de lancement s'il y a des curieux. [img]http://www.1001bd.com/forums_BD/public/style_emoticons/default/wink.gif[/img]
  8. [center] [size="6"][b]JUJUTSU KAISEN - T#1 & 2[/b][/size][/center][center][img]https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9791032705544_1_75_1.jpg[/img] [img]https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9791032705537_1_75_1.jpg[/img][/center] [b]SÉRIE [/b]: Jujutsu Kaisen [b]SCENARIO [/b]: GEGE AKUTAMI [b]DESSIN [/b]: GEGE AKUTAMI [b]GENRE [/b]: Shonen [b]ÉDITION [/b]: KI-OON [color="#008080"][b][url="https://www.bdfugue.com/jujutsu-kaisen-tome-1"]Acheter sur BDFugue TOME 1[/url] [/b][b][url="https://www.bdfugue.com/jujutsu-kaisen-tome-2"]Acheter sur BDFugue TOME 2[/url][/b][/color] [b]Résumé [/b]: [i]Chaque année au Japon, on recense plus de 10 000 morts inexpliquées et portés disparus. Dans la majorité des cas, ce sont les sentiments négatifs des êtres humains qui sont en cause. Souffrance, regrets, humiliation : leur accumulation dans un même endroit provoque des malédictions souvent fatales… C'est ce que va découvrir à ses dépens Yuji Itadori, lycéen et membre du club de spiritisme. Il ne croit pas aux fantômes, mais sa force physique hors du commun est un précieux atout pour les missions du groupe… jusqu'à ce que l'une d'elles tourne mal. La relique qu'ils dénichent, le doigt sectionné d'une créature millénaire, attire les monstres ! Le jeune homme n'hésite pas une seconde : il avale la relique pour conjurer le mauvais sort ! Le voilà possédé par Ryomen Sukuna, le célèbre démon à deux visages. Contre toute attente, Yuji réussit à reprendre le contrôle de son corps. C'est du jamais vu ! Malgré tout, il est condamné à mort par l'organisation des exorcistes… Une sentence qui ne pourra être repoussée qu'à une seule condition : trouver et ingérer tous les doigts de Sukuna afin d'éliminer la menace une fois pour toutes. Et pour ça, l'adolescent va devoir s'initier à l'art occulte et mystérieux de l'exorcisme ! Monstres assoiffés de sang, combats épiques et magie surpuissante : découvrez la nouvelle bombe dark fantasy ! Au cœur d'une lutte millénaire entre exorcistes et démons, comment garder son humanité alors même que le mal se tapit au plus profond de soi ? [/i] Je suis fan! ça faisait un moment que je n'avais pas eu entre les mains une histoire aussi prenante. Jujutsu Kaisen réussi l'exploit de s'imposer avec un thème pourtant classique que sont les démons/exorcistes, et d'offrir un univers prenant. On ne connait pas encore très bien les personnages (histoire, relation, objectif) mais c'est habillement écrit, on les aime déjà après seulement quelques pages. (Bien que Satoru Gojo reste très mystérieux, son caractère est unique. Il faudra quelques chapitres pour tenter de percer le caractère et j'en suis certaine, il en cache encore bien des surprises! Il gagne aisément le coup de coeur personnage bien que pour le moment mon cœur chavire pour Megumi..!) C'est dynamique, les combats ne sont pas trop longs, l'histoire prend forme rapidement, l'humour est présent de façon assez susceptible .. bref tout pour plaire ! Et si généralement les seconds tomes sont un poil moins enivrant que le premier, ce second volume n'a rien à envier à son prédécesseur. Je pourrais difficilement le comparer à Demon Slayer, mais il s'approche plus d'une version adulte/mature de Blue exorcist. Le principe des démons, les interactions et apparitions semblent plus logique et travaillé. Je vais reprendre les mots du directeur de Ki-Oon ; Ahmed Agne ; "GEGE AKUTAMI est jeune et Jujutsu Kaisen est son premier manga. Publié en 2018, il entre dans la parution hebdomadaire du shonen JUMP! Il a su se placer parmi les favoris entre Demon Slayer et My Hero Academia !" Je pense qu'on fait face au prochain hit de JUMP et ça ne me surprendrait pas qu'un anime voit le jour prochainement. En tout cas, bravo pour le lancement Ki-oon! Vous avez fait les choses en grand. J'ai hâte de découvrir le troisième volumes!! Ma note : [img]http://www.1001bd.com/tmp/pic/note/4.5.png[/img]
  9. [center] [b][size="6"]ARIA THE MASTERPIECE - T#1 [/size][/b][/center][center][img]https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9791032705759_1_75.jpg[/img][/center] [b]SÉRIE [/b]: Aria The MASTERPIECE [b]SCENARIO [/b]: Kazue AMANO [b]DESSIN [/b]: Kazue AMANO [b]GENRE [/b]: Shonen [b]ÉDITION [/b]: KI-OON [b][url="https://www.bdfugue.com/aria-the-masterpiece-tome-1"]Acheter sur BDFugue[/url] [/b] [b]Résumé [/b]: [size="2"][i]Au XXIve siècle, la planète Mars a été terraformée sur le modèle de Venise. Elle abrite maintenant une magnifique cité bâtie sur les eaux, où les canaux jouent le rôle de routes et les bateliers celui de guides incontournables pour naviguer dans les méandres de cette ville au charme légendaire... Akari, terrienne d'origine, réalise un rêve d'enfance quand elle débarque à Néo-Venise afin de commencer son apprentissage du métier d'ondine, qui fera d'elle une professionnelle de la gondole. Pour cela, elle entre chez ARIA, une société tenue par... un chat doué d'intelligence ! L'unique employée, la belle et douce Alicia, sera son mentor et sa protectrice dans ce monde dont Akari a tout à apprendre... La série phénomène qui a rendu célèbre Kozue Amano (Amanchu !) est enfin de retour dans une édition somptueuse aux couvertures et pages couleur inédites qui ravira les fans comme les nouveaux venus ! ARIA vous fera voguer dans une Venise imaginaire empreinte de mystère, futuriste et nostalgique à la fois... Prenez un grand bol d'air avec cette chronique d'un quotidien atypique et plein de fraîcheur ![/i][/size] Rafraîchissant, c'est le premier mot qui me vient à l'esprit quand je pense à ce manga. Le dessin est particulier, il mélange le style classique du manga des années 90 avec celui d'aujourd'hui. Et bien que cela pourrait surprendre dans un premier temps, le combo marche du tonnerre. C'est une œuvre qui transporte vers un autre monde avec beaucoup de charme et de délicatesse. Le volume est gros et permet de suivre les aventures d'Akari dans sa nouvelle vie, les chapitres sont complets et on ne reste pas sur sa faim. L'histoire est riche et pleine de petits détails. On découvre avec elle ce nouveau monde et on l'accompagne dans son évolution. C'est très humain et poétique, j'ai trouvé que l'histoire dégageait quelque chose de relaxant, comme si le simple fait de lire cette histoire me transportait dans une de ces longues barques naviguée par Akari, sans nul doute, et que je me laissais guidée au fil des pages dans son aventure. C'est d'une très grande douceur, on est très loin des shonens de combat ou d'ère apocalyptique. ARIA a beaucoup à offrir et j'espère de tout cœur qu'il trouvera son public. Le petit bé-mol est probablement l'attendu de l'histoire, je cherchais à comprendre où on allait en venir, quand est-ce que le mystère et l'histoire allaient commencer. Mais finalement c'est le quotidien de cette jeune apprentie qui prend le dessus et ce n'est peut-être pas plus mal. Même si quelques indices ouvrent la porte de la curiosité sur cet univers fantastique, Akari ne semble pas entêté à vouloir découvrir tous les mystères qui l'entourent (ou peut-être pas tout de suite ?) Une chose est certaine ; son aventure ne fait que commencer ! J'attends avec hâte de voir grandir Akari et de suivre avec elle son apprentissage. (et de savoir à qui elle écrit sur son ordinateur..!!) En tout cas, un agréable moment vous attends en lisant ce manga, c'est sûr ! [b]Ma note[/b] : [img]http://www.1001bd.com/tmp/pic/note/3.5.png[/img]
  10. edo

    Übel Blatt - T#23

    Étrange, pour moi ça a toujours été Ki-oon qui avait la licence, non ? [img]http://www.1001bd.com/forums_BD/public/style_emoticons/default/unsure.gif[/img]
  11. edo

    Kiriko Kill

    [center][b][size="6"]KIRIKO KILL[/size][/b][/center][center][img]https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9782372874953_1_75.jpg[/img] [/center] [color="#8B0000"][b]Série [/b][/color]: Kiriko KILL [color="#0000FF"][b]Scénario [/b][/color]: Shingo Honda [color="#8B0000"][b]Dessin [/b][/color]: Shingo Honda [b][color="#0000FF"]Genre [/color][/b]: Seinen [color="#8B0000"][b]Edition [/b][/color]: Komikku [color="#9ACD32"][b][url="https://www.bdfugue.com/kiriko-kill"]Acheter sur BDfugue[/url][/b][/color] [b]Résumé [/b]: [i] En 2016, on avait frémi avec le slasher gore Kiriko, l'histoire d'une pauvre lycéenne harcelée et tuée par ses camarades qui revenait se venger des années plus tard dans un bain de sang mémorable. Shingo Honda a donné une suite à ce coup de maître avec Kiriko Returns. Cette suite est indépendante du premier volet et on va y suivre de nouveaux personnages. La jeune Minami qui est fraîchement diplômée va débuter son premier jour de travail dans une entreprise de divertissement : la Smile Company. Elle y fait la connaissance du jeune Toma qui débute aussi et ensemble ils vont découvrir le monde du travail. La Smile Company est composée de personnages hauts en couleur qui prônent une utilisation outrancière du sourire à toute épreuve. Alors qu'elle s'acclimate à ce nouveau monde, Minami a l'horrible surprise de se retrouver avec la main de son patron sur ses fesses dès sa première pause. Ce n'est que le début d'un harcèlement horrible, mais Kiriko n'est pas bien loin et une terrible vengeance va bientôt s'opérer dans un déluge de gore comme on les aime.[/i][i] [/i][i] [/i]Suite de KIRIKO, sans obligation de lecture pour comprendre KIRIKO ou Kiriko KILL, les deux se lisent facilement chacun de leur coté. La preuve en est, j'ai lu Kiriko KILL avant de connaitre Kiriko ! Ceux ayant lu la première œuvre de Shingo Honda seront certainement plus passionnés dans leur lecture et à l'affut des détails qui m'ont échappé en premier lieu mais il n'est reste pas moins sympathique à lire sans en connaître les prémisses. Un bon, bien que classique dans l'esprit japonais, thriller paranormal. L'histoire est liée et il s'agit de ce qu'il advient de "Kiriko" après les retrouvailles des anciens élèves dans le premier OS... On se retrouve dans les chaussures d'une jeune employée qui vient tout juste d'entre engagée dans une société très performante ou tout semble être des plus plaisants mais après quelques heures dans les locaux, la pauvre est déjà brimée d'un supérieur aux attouchements douteux et d'une chef très à cheval sur ses moindres faits et gestes alors que tous semblaient attentionnés après son arrivée. D'un coté, ce manga est très criant sur le stresse que peut connaitre un(e) jeune japonais(e) fraichement recruté. (En vérité, même d'un employé déjà bien présent au sein de la société) Le stresse et les attentes de chacun sont perçus de manière différentes et l'esprit japonais se veut farouche et force de détermination, ce à quoi Minami tente de faire face. Sous les faux sourires, sa vie commence à devenir un enfer... Et s'en suit d'un meurtre dès plus barbare d'un des employés, le début d'un chaos monstre dont personne ne semble pouvoir s'en sortir...! Ce manga vous occupera le temps d'une lecture mais n'a pas pour vocation à devenir le nouveau thriller du moment. Il remplit son rôle de divertissement et la fin peut surprendre. Il reste très classique bien que les dessins soient exécutes avec brio. En toute franchise, il a tiqué ma curiosité pour aller consulter Kiriko..! [b]Ma note[/b] : [img]http://www.1001bd.com/tmp/pic/note/3.0.png[/img]
  12. edo

    Divine Meteor - T#1

    [center][size="6"][b]DIVINE METEOR - T#1[/b][/size][/center][center][img]https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9782372874687_1_75.jpg[/img] [/center] [b]Série [/b]: Divine Meteor [b]Scénario [/b]: Mikihisa Konishi [b]Dessin [/b]: Mikihisa Konishi [b]Genre [/b]: Shojo (?) [b]Edition [/b]: Komikku [b][color="#FF8C00"][url="https://www.bdfugue.com/divine-meteor-tome-1"]Acheter sur BDFugues [/url][/color] [/b][b] [/b][b]Résumé : [/b] [i][size="2"]Ariyuki est sorti pour observer une pluie de météorites. En contemplant ce magnifique spectacle, il fait une série de voeux sans trop y croire. Mais lorsqu'il rentre chez lui, il découvre que sa maison a été détruite par l'une d'entre elles ! Au centre du cratère se trouve une pierre. Il la saisit et tout à coup, une jeune fille toute mignonne apparaît. Elle s'appelle Darumiru et prétend être un dieu qui exaucera tous les souhaits d'Ariyuki ! Ce dernier ne croit pas un instant à cette histoire et refuse de faire un voeu, mais il va vite découvrir que Darumiru n'est pas une jeune fille comme les autres. Dotée de pouvoirs incroyables, elle est venue se réfugier sur Terre pour échapper à des aberrations terrifiantes qui sont à sa recherche. Ariyuki décide alors de la protéger au péril de sa vie.[/size][/i] On va dire que Divine Meteor nous offre tous les clichés au possible. On se retrouve avec un héro qui ne souhaite pas que sa vie change, qui veut conserver son train-train quotidien et vivre au jour le jour. Il se retrouve lié à un "Dieu" qui ressemble à une jeune enfant, aux allures de loli, qui s'incruste dans sa vie et réalise les clichés classiques des fantasmes de la jeune-petite-soeur-innocente. Malgré tout, le Héro s'y attache et on se lance dans une aventure ou des monstres appelés "Mangeur d'étoile" apparaissent de façon aléatoire pour s'attaquer à Darmir (Dieu) et Ariyuki décide de se battre à ses côtés. Même en passant outre les autres clichés du style ; meilleur ami pervers, début de Harem pour Ariyuki et l'humour un peu particulier mais qui peut plaire à un certain public, ce tome 1 n'offre pas beaucoup de potentiel. Le protagoniste ne crois pas à l'histoire des "Dieux" jusqu'au moment où il subit les pouvoirs de Darmir. Il y a un coté assez nian-nian et déjà vu qui, malheureusement, ne met pas en valeur l'histoire et j'ai eu du mal à me mettre dedans en toute honnêté. Les dessins quant à eux sont mignons, même si on avoue détecter quelques quelques problèmes de perspective. Si vous appréciez l'univers Loli, ce manga pourrait attirer votre curiosité, mais pour l'heure le scénario n'apporte pas de plus-value à cet univers. Laisse voir si l'arriver d'autres "Dieux" pimentera l'histoire... [b]Ma note : [img]http://www.1001bd.com/tmp/pic/note/2.5.png[/img][/b]
  13. edo

    Le Patron Est Une Copine

    [center] [size="6"][b]LE PATRON EST UNE COPINE[/b][/size][/center][center][img]https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9782372874823_1_75.jpg[/img] [/center][center] [/center] [b]Série [/b]: Le patron est une copine[b] [/b][b]Scénario [/b]: NAGABE[b] [/b][b]Dessin [/b]: NAGABE[b] [/b][b]Genre [/b]: Seinen [b]Edition [/b]: Komikku [b][color="#FF8C00"][url="https://www.bdfugue.com/le-patron-est-une-copine"]Acheter sur BDFuges.[/url][/color] [/b] [b]Résumé [/b]: [size="2"][i]On va suivre les aventures de Vincent, un chef de département d'une grande compagnie japonaise. Il est respecté et admiré de tous et son avis compte beaucoup. Mais au-delà ce de statut prestigieux, il cache un secret pour le moins étonnant : le soir, il se transforme en hôtesse de bar dans les quartiers chauds ! Il abandonne son costume pour une robe moulante et sexy, et il en fait des tonnes pour le plus grand plaisir des clients ! Vous l'aurez compris, nagabe bouscule les codes et nous emporte une nouvelle fois dans un univers singulier. Mais contrairement à la noirceur de L'Enfant et le Maudit, on est ici dans une comédie déjantée et hilarante sur une double vie pas comme les autres. Nagabe nous éblouit par son talent et la force avec laquelle il sait créer et raconter des histoires. J'attire votre attention sur un autre élément clé de la série : le dessin. Les personnages de la série sont des animaux et nagabe les a réalisés avec un brio qui laisse bouche bée. Les couvertures et les visuels intérieurs sont des oeuvres d'art. Le tracé et les pages couleur sont vraiment impressionnants. Avant d'être un mangaka à succès, nagabe était un artiste qui publiait ses dessins en ligne. Il a été remarqué par ce talent visuel et de nombreux croquis d'animaux de l'époque sont des prototypes des personnages du PATRON EST UNE COPINE. On est devant un hit en puissance, à la fois drôle et sublime. Nagabe montre avec ce one shot qu'il faudra définitivement compté avec lui dans l'univers manga.[/i][/size][size="2"][i] [/i][/size] Nagabe est l'auteur de L'enfant et le Maudit, un compte d'une fascinante noirceur, avec son nouveau manga on s'éloigne assez de l'histoire qu'il nous a comptée mais on reste subjugué par son style unique et ses traits fin. Je dois l'avouer, une très bonne surprise. Je reste toujours un peu en retrai quand les personnages sont des animaux aux allures d'Hommes, mais depuis Beastar j'ai peur de passer à coté d'une bonne histoire. "Le patron est une copine" ce titre a éveillé ma curiosité avec force. Nagabe donne à ses oeuvres beaucoup d'émotions et ce one-shot n'y manque pas. La finesse du trait et l'émotion qu'il arrive à retranscrire dans ses dessins sont impressionnant. Mais revenons à l'histoire, elle est différente, assez humoristique sans être dans l'ironie, sensible, elle est pleine de passion. Le sujet peut paraître délicat aux yeux de certain mais je trouve que l'auteur l'aborde avec une bienveillance extra-ordinaire. On apprécie les personnages, quels qu'ils soient et on se met facilement dans la tête de chacun. Les incompréhensions et les peurs du patron sont légitimes. Savoir se trouver, s'accepter, s'aimer, l'appartenance à un groupe... mais principalement se sentir soi-même. C'est le message que véhicule cette œuvre. Ce manga amène avec douceur à ouvrir sa curiosité sans préjuger, ou pour lutter contre ces derniers, dans le monde des travestis. Sans aucunement insister, on découvre une l'histoire très sensible et riche de bon sentiments. Je recommande vivement !! [b]Ma note :[/b] [img]http://www.1001bd.com/tmp/pic/note/4.0.png[/img]
  14. edo

    Übel Blatt - T#23

    [center][b][size="6"]ÜBEL BLATT - T#23[/size][/b][/center][center][img]https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9791032704967_1_75.jpg[/img] [/center] [b]Série [/b]: Übel Blatt [b]Scénario [/b]: Etorouji Shiono [b]Dessin [/b]: Etorouji Shiono [b]Genre [/b]: Seinen [b]Édition [/b]: Ki-Oon SEINEN [b][url="https://www.bdfugue.com/ubel-blatt-tome-23"]Acheter sur BDFugue.[/url] [/b] [size="2"][b]Résumé [/b][/size]: [size="2"][i]L'Empire est en mauvaise posture... Ses troupes se battent avec l'énergie du désespoir, hélas, face aux pouvoirs obscurs des hommes de Glenn, elles ne parviennent pas à prendre le dessus, et l'arme magique continue son oeuvre. Pire encore, Köinzell, qui se retrouve devant Glenn, doit compter sur un adversaire imprévu : Rangzatz ! Profitant de l'avantage que lui donne son épée, le mercenaire réduit le semi-elfe à l'impuissance. Mais, alors que le sceau est sur le point de céder, Rosen vient au secours du tueur de héros... L'heure de la vengeance a enfin sonné ! Sombre, vénéneux, épique... ne manquez pas le dernier tome d'Übel Blatt, l'incroyable saga dark fantasy d'Etorouji Shiono ![/i][/size] Les dernières pages se tournent pour cette œuvre culte. En recevant ce tome j'étais projeté des années en arrière sur les bancs de mes années au collègue, à l'époque où je découvrais ce qu'était les mangas. Alors avoir entre mes mains aujourd'hui ce dernier volume m'a fait quelque chose. C'est le dernier combat ou l'espoir est le dernier rempart. Les derniers chapitres arrivent et l'histoire ne semble pas tourner en happy ending. Koinzell est en mauvaise posture et tout semble à croire que Glenn s'apprête à gagner. Traitrise et sacrifice sont les mots d'ordres et des choix ont été faits afin de faire tourner le combat de façon décisif. Sans spoiler, ces pages ont été très rythmés, soutenues, tendues... on a bien sentis qu'il s'agissait du dernier "combat". On retient son souffle à certain passage, on s'empresse de tourner la page à d'autre. De mon point de vue, les derniers chapitres étaient haletant ! Bien que j'ai trouvé une partie de cette phrase finale trop "simple" je reste toujours admirative face au dessin de cette série. "Passion" est le mot qui décrirait au mieux ce manga. Il y a eu certain passage à vide, on regrette le développement (existant ou non) de certains personnages, des moments parfois très longs, ou des évènements marquants par une réelle cruauté.. Mais on reste unanime sur la beauté d'Übel Blatt ! C'est un grand classique à lire et à partager. Il est temps d'apprécier ce dernier volume à sa juste valeur ! En clôturant ainsi l'œuvre, vous savez quoi offrir à vos amis pour noël ? La collection complète ! [b]Ma note : [/b][img]http://www.1001bd.com/tmp/pic/note/3.5.png[/img]
  15. edo

    Bl Métamorphose - T#2

    [center][b][size="6"]BL METAMORPHOSE - T#2[/size][/b][/center][center][img]https://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9791032704844_1_75.jpg[/img][/center] [b]Série [/b][color="#1C2837"]: BL métamorphose[/color] [b]Scénario [/b][color="#1C2837"]: Kaori Tsurutani[/color] [b]Dessin [/b][color="#1C2837"]: Kaori Tsurutani[/color] [b]Genre [/b][color="#1C2837"]: Seinen (..?)[/color] [b]Edition [/b][color="#1C2837"]: Ki-oon[/color] [b][url="https://www.bdfugue.com/bl-metamorphose-tome-2"]Acheter sur BDFugue[/url][/b] Résumé : [color="#666666"][font="Arial, Helvetica, sans-serif"][size="2"][i]Yuki, vieille dame au quotidien un peu monotone, et Urara, adolescente rêveuse, se sont découvert une passion commune : le boy's love. D'abord un peu gênées de passer du temps ensemble, les deux lectrices ont petit à petit appris à se connaître, si bien que la lycéenne a proposé à sa nouvelle amie de se rendre à une convention spécialisée ! Entre la foule et la profusion de stands, la journée promet d'être éprouvante... mais la septuagénaire est bien décidée à voir de quoi il retourne ! Est-ce qu'Urara parviendra à remplir sa mission de guide, elle qui n'était encore jamais allée à ce genre d'événement ?[/i][/size][/font][/color] [size="2"]Tout comme le premier volume, j'ai été ravie de retrouvé l'atmosphère de BL métamorphose. C'est adorable, ça déborde de bienveillance et j'apprécie vraiment ce que dégage ce manga. [/size] [size="2"]Yuki et Urara se rendent dans un salon de dessinateurs amateurs, une convention spécialisée pour ce genre d'évènement afin de pouvoir acheter le nouveau volume de leur auteur préféré. C'est tout une aventure, bien éprouvante quand on est jeune mais une véritable expédition quand on devient âgé. J'ai eu la chance de me rendre au Comiket cet été pendant mon voyage au Japon et j'ai eu l'impression de me retrouver à nouveau dans la queue, les couloirs et l'attente de la convention,haha ![/size] [size="2"]Je ne suis pas certaine de ce que j'avance mais je trouve que le parallèle entre la relation des deux garçons dans le BL et la relation entre Urara et Tsumu est un joli clin d'œil. [/size] [size="2"]Je pense que beaucoup de jeunes filles peuvent s'identifier à Urara, par son caractère, sa passion pour le Boys Love ou son self estime. C'est très chouette de la voir évoluer tout au long des chapitres.[/size] [size="2"]Une très jolie histoire en trois tomes que je recommanderai plus facilement aux jeunes filles. [/size] [b]Ma note[/b] : [img]http://www.1001bd.com/tmp/pic/note/4.0.png[/img]
×
×
  • Créer...