Aller au contenu
  • S’inscrire

alx23

Les gardiens du post
  • Compteur de contenus

    12 593
  • Inscription

  • Jours gagnés

    58

Messages posté(e)s par alx23


  1. Titre de l'album : Mundus Tome 1
    Scenariste de l'album : Laurent Queyssi
    Dessinateur de l'album : Oriol Roig
    Coloriste : Oriol Roig
    Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions
    Note :
    Résumé de l'album :

    Le 19 juin 1991, Anaïs, Ben, Matt fêtent la fin de l'année scolaire mais une panne de courant dans la ville permet l'ouverture d'un portail dimensionnelle dans lequel l'équipe s'engouffre. Après avoir découvert une planète de sables à la ressemblance troublante avec celle d'un livre de science-fiction qu'Anaïs a lu quelques mois plus tôt, leur aventure va les amener à rencontrer un petit groupe de cyber terroristes perdu dans notre monde... Que se passe-t-il dans cette ville ? La Mundus corp et leurs installations à la périphérie de la ville y sont-elles pour quelque chose ? Ou bien est-ce quelque chose de plus personnel impliquant Anaïs et son père ? Enfin, comment nous, simple lecteur pourrions avoir une part de responsabilité dans cette étrange aventure ?

    Critique :

    Le scénariste Laurent Queyssi est un romancier et traducteur, il est spécialisé dans les œuvres de Philip K. Dick dont il a écrit la biographie pour la bande dessinée. Avec Mundus, Queyssi nous propose une aventure de science-fiction très prenante qui se déroule sur plusieurs univers parallèles. Cette thématique est très tendance actuellement au cinéma avec les super-héros mais aussi en bande dessinée. La particularité de Mundus est de nous faire voyager dans des univers d'œuvres fictionnelles à partir de l'univers principale des trois jeunes héros. Ces derniers vont traverser un portail par accident suite à une panne électrique criminelle causée par une bombe. L'histoire nous entraine dans plusieurs monde de fiction avec des problématiques à résoudre même quand les héros retournent dans leur monde. Alors Laurent Queyssi pousse la réflexion de son intrigue jusqu'à penser que les héros eux-mêmes pourraient vivre dans un monde fictif comme ceux dans lesquels ils ont déjà voyagé. Pour la partie graphique, Oriol Roig réalise des planches de grande qualité avec un trait très dynamique. L'album se termine sur un cahier graphique et toutes les étapes de la  construction d’une planche depuis le texte jusqu'à la mise en couleur.
    Une fois de plus l'édition de l'album est très soignée, les éditions 404 Comics peaufinent leur album pour notre plus grand plaisir. Les amateurs de SF seront séduit par cette nouvelle série.

     

    Autres infos : Editions 404 Comics

    Type de l'album : Comic
    Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/mundus-tome-1?ref=44

    Voir la totalité de enregistrement


  2. Titre de l'album : The goddamned tome 2
    Scenariste de l'album : Jason Aaron
    Dessinateur de l'album : R.M. Guéra
    Coloriste : Giulia Brusco
    Editeur de l'album : Urban Comics
    Note :
    Résumé de l'album :

    Avant le Déluge, au matin du monde, la terre des hommes était pleine de bruit et de fureur. Mais dissimulé au sommet d'une montagne, un sanctuaire semble encore exempt de toute violence, de toute dépravation, un lieu sans hommes. Dirigé par des soeurs saintes, ce couvent élève ces filles orphelines afin d'en faire les futures épouses des Fils de Dieu. Mais lorsque Sharri et Jael, deux jeunes filles sur le point d'être initiées, découvrent ce que cette union implique, elles réalisent rapidement que leur seule échappatoire est de fuir...

    Critique :

    Il aura fallu attendre quelques années avant d'avoir la suite de The goddamned mais quand on voit la qualité de cette série, ce n'est pas un problème de patienter. Les deux auteurs ensemble avaient déjà réalisé Scalped, une série culte de l'ancienne collection Vertigo, chez DC comics. Jason Aaron nous propose pas moins qu’une réécriture de la Genèse avant le déluge. Le premier tome donnait une première claque et cette suite est dans la continuité. La religion en prend quand même un sacré coup sous la plume de Aaron avec cette version très sombre et violente. Dans ce deuxième tome, on suit le parcours de deux jeunes filles élevées par des sœurs autoritaires et sadiques pour être offerte à dieu pour donner naissance aux nephilims. Elles vont fuir cet avenir peu réjouissant. Pour les dessins, R.M. Guéra nous donne une claque visuelle avec des planches magnifiques. Guéra réalise des dessins très détaillés avec beaucoup d’encrage. On retrouve quelques croquis et couvertures des comics vo en fin d’album.
    J’ai adoré cette suite que je recommande pour les adultes, les deux auteurs se lâchent et vont encore produire une série surprenante et trash.

     

    Autres infos :

    Type de l'album : Comic
    Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/the-goddamned-tome-2?ref=44

    Voir la totalité de enregistrement

  3. Il y a 14 heures, Kevin Nivek a dit :

    Et on peut y jouer en coop c'est bien ça ?

    Oui, tu peux faire une équipe de 3 en mode expédition, une équipe de 5 en élimination.

    Après en solo, tu peux jouer en expédition, ou en équipe mais sans communication (casque et micro) avec les autres membres de ton équipe de 5 et match à mort c'est chacun pour soi.

     

    • Like 1
  4. Oui, je trouve. Après a voir comment ça va évoluer comme on n'est pas dans un dans un monde post-apo mais dans le monde actuel.

    En plus, c'est pas donné l'album par rapport à la pagination.

    • Like 1

  5. Titre de l'album : The cloven
    Scenariste de l'album : Garth Stein
    Dessinateur de l'album : Matthew Southworth
    Coloriste : Matthew Southworth
    Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions
    Note :
    Résumé de l'album :

    James Tucker, connu de ses amis sous le nom de «Tuck», rêve d´une vie normale comme celle d´étudiant à l´université. Le souci est qu´il vit prisonnier au fin fond d´un laboratoire secret, financé par des fonds privés. Là-bas, il y est un cobaye de choix, un organisme humain modifié génétiquement, probablement le plus abouti jamais créé. Tucker est le croisement entre un humain et une chèvre : un Cloven. Sa vie va prendre une nouvelle tournure lorsqu´une jeune femme découvre son existence...

    Critique :

    Garth Stein gère très bien son histoire avec suffisamment de mystère autour du héros pour nous amener à suivre son aventure durant son évasion d'un laboratoire. En effet, James Tucker est un enfant créé génétiquement et modifié avec l'ADN d'un bouc, pour améliorer ses compétences physiques. Il possède les sabots du bouc avec fourrure sur les jambes et le corps d'un enfant, c'est un fourchu (the cloven). Pour ne rien arranger à la situation, il a quelques pertes de mémoires et se souvient difficilement de son enfance. A la lecture du résumé, on est obligé de penser à Sweet Tooth de Jeff Lemire. L'histoire de ce premier tome est très proche avec une construction narrative basée les mystères durant l'enfance, les expériences de mutations entre enfants et animaux.
    Les dessins de Matthew Southworth conviennent à merveille sur ce roman graphique avec beaucoup d'encrage pour un résultat très sombre. L'ambiance est excellente avec un découpage très bien maitrisé.
    J’apprécie beaucoup ce genre de récits fantastiques qui possèdent des histoires très prenantes où l’on ressent beaucoup d’émotions à la lecture, pour les mutants perdus dans notre société. Le scénario n'est pas très original mais possède une atmosphère forte, la suite nous permettra de me mieux juger du potentiel de l'histoire.

     

    Autres infos :

    Type de l'album : Comic
    Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/the-cloven?ref=44

    Voir la totalité de enregistrement

×
×
  • Créer...