Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'angoisse'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


4 résultats trouvés

  1. poseidon2

    Les yeux perdus

    Titre de l'album : Les yeux perdus Scenariste de l'album : Diego Agrimbau Dessinateur de l'album : Juan Manuel Tumburus Coloriste : Editeur de l'album : Ankama Note : Résumé de l'album : 1916, quelque part sur le front de l'Est, entre Pologne et Russie, trois orphelins sont les seuls survivants dans un orphelinat. Derrière le portail, tout n'est plus que dévastation, ruines et décomposition. Ils n'ont qu'un seul moyen de survie : attirer, tuer et manger les soldats blessés cherchant un endroit où s'abriter. Un des enfants ne peut plus supporter ce semblant de vie. Il découvre de nouveaux amis — les seuls ? — dans les magnifiques poupées victoriennes qui peuplent les étagères d'une des pièces vides de l'orphelinat. Les poupées acceptent de l'aider à une seule condition : qu'il leur donne des yeux pour remplir leurs orbites vides... Critique : Fiou en voilà une BD qui fait froid dans le dos. J'ai été intrigué par la couverture qui pose déjà un certain malaise. On sent tout de suite l'ambiance Chucky et film d'horreur. Mais je ne pensais pas que l'histoire irait aussi loin. En effet, cette BD, cachée par un graphisme assez éblouissant, n'en reste pas moins un thriller horrifique qui a l('originalité de se servir d'une époque de guerre comme trame ds fond. Et nos auteurs nous montrent bien qu'il n'y a pas besoin que l'histoire se passe à notre époque pour que l'angoisse et le malaise soient prenants. Porté par un graphisme de haute volée, on est révulsé autant que l'on espère une fin heureuse que l'on sait difficilement possible. Une vraie réussite de BD d'angoisse qui ravira les amateurs du genre. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/les-yeux-perdus?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  2. poseidon2

    Les yeux perdus

    Fiou en voilà une BD qui fait froid dans le dos. J'ai été intrigué par la couverture qui pose déjà un certain malaise. On sent tout de suite l'ambiance Chucky et film d'horreur. Mais je ne pensais pas que l'histoire irait aussi loin. En effet, cette BD, cachée par un graphisme assez éblouissant, n'en reste pas moins un thriller horrifique qui a l('originalité de se servir d'une époque de guerre comme trame ds fond. Et nos auteurs nous montrent bien qu'il n'y a pas besoin que l'histoire se passe à notre époque pour que l'angoisse et le malaise soient prenants. Porté par un graphisme de haute volée, on est révulsé autant que l'on espère une fin heureuse que l'on sait difficilement possible. Une vraie réussite de BD d'angoisse qui ravira les amateurs du genre.
  3. poseidon2

    Time shadow t6

    Titre de l'album : Time shadow t6 Scenariste de l'album : Yasuki Tanaka Dessinateur de l'album : Yasuki Tanaka Coloriste : Editeur de l'album : Kana Note : Résumé de l'album : Shinpei est de retour sur son île natale pour assister aux funérailles de son amie d'enfance, Ushio, décédée accidentellement en mer. Il se rend vite compte que quelque chose ne tourne pas rond... Certaines personnes agissent bizarrement. Et s'il s'agissait d'une mort accidentelle, pourquoi une autopsie du corps d'Ushio a-t-elle été ordonnée ? Mais avant de pouvoir vraiment enquêter, Shinpei est assassiné par un sosie d'Ushio. Et voilà qu'il se réveille sur le bateau qui le conduit à l'île pour assister à l'enterrement d'Ushio...! Il semble avoir remonté le temps... Parviendra-t-il à comprendre ce qui se passe et à l'enrayer avant qu'il ne soit trop tard ? Critique : Fiouuuu qu'est-ce que c'"est bon. Et bien pensé. Ce tome 6 est excellent et montre la maîtrise du sujet de par son auteur. En effet ce tome 6 atteint un sommet de montée en tension comme j'en ai rarement lu dans le manga. Je ne parle pas d'un cliffhanger de fin ou d'une révélation fracassante. Ça c'est la base du manga et leur fonds de commerce. Non je parle bien d'un tome, déjà TRES tendu à la base, qui monte en tension et en stress comme seule les films d'angoisse avaient réussi à me faire jusqu'à présent. Et sans le coté gore ou sadique que l'on voit trop dans ce genre de film au cinéma. La entre révélation, avancée de l'histoire, contre-vérités et impression que nos héros ne s'en sortiront jamais.... on passe par tous les stades lors de cette lecture ponctuée par un final aussi attendu que difficile pour nos héros. Bref surement le meilleur tome d'une série qui m'avais fait peur par son nombre de tome (11 en cours au japon) mais au vu des tomes 5 et 6, je pense maintenant qu'on peut faire confiance à Yasuki Tanaka : il semble bien maîtriser ce qu'il fait Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/time-shadows-tome-6?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  4. poseidon2

    Time shadow t6

    Fiouuuu qu'est-ce que c'"est bon. Et bien pensé. Ce tome 6 est excellent et montre la maîtrise du sujet de par son auteur. En effet ce tome 6 atteint un sommet de montée en tension comme j'en ai rarement lu dans le manga. Je ne parle pas d'un cliffhanger de fin ou d'une révélation fracassante. Ça c'est la base du manga et leur fonds de commerce. Non je parle bien d'un tome, déjà TRES tendu à la base, qui monte en tension et en stress comme seule les films d'angoisse avaient réussi à me faire jusqu'à présent. Et sans le coté gore ou sadique que l'on voit trop dans ce genre de film au cinéma. La entre révélation, avancée de l'histoire, contre-vérités et impression que nos héros ne s'en sortiront jamais.... on passe par tous les stades lors de cette lecture ponctuée par un final aussi attendu que difficile pour nos héros. Bref surement le meilleur tome d'une série qui m'avais fait peur par son nombre de tome (11 en cours au japon) mais au vu des tomes 5 et 6, je pense maintenant qu'on peut faire confiance à Yasuki Tanaka : il semble bien maîtriser ce qu'il fait
×
×
  • Créer...