Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'editeur indépendant'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


2 résultats trouvés

  1. Titre de l'album : Alamander Tome 1 - Mystères à la tour de l'horloge Scenariste de l'album : Gihef Dessinateur de l'album : Marco Dominici Coloriste : Andrea Celestine & Alessandro Russoto Editeur de l'album : Kamiti Note : Résumé de l'album : Oubliez la fantasy que vous connaissez !! Aujourdhui, vous entrez dans le monde dAlamänder ! Jonas Alamänder, mage et détective, vient de perdre sa maison confisquée par un royaume voisin. Accompagné de son facétieux compagnon Retzel, un démon de 2ème ordre, il part pour la capitale de Kung-Bohr afin dy plaider sa cause. Ce sont finalement intrigues de cour et ennemis redoutables qui se dresseront devant les deux compagnons dinfortune. Montrant autant de talent dans lart de la magie que dincrédulité face aux mystères qui sopposent à lui, Jonas Alamänder devra déployer tout son talent pour tâcher de déjouer la terrible machination qui se prépare... Pendant ce temps, Maek, un jeune garçon aux penchants morbides, décide de rallier la fameuse école des assassins TSanks Critique : Elle fait du bien cette bd. D'aboprd parce que Kamiti a gommé sur cette sortie beaucoup des défauts que l'on reprochait à leurs précédentes parutions. Ensuite parce que le monde décrit, les personnages, et le type d'aventure narrée sont assez originale dans le monde de la fantasy. C'est frais, dépaysant, l'humour est bien présent, les personnages sont bien pensés, et à part quelques transitions un peu brutales au fil des pages, globalement l'ensemble avance avec un rythme intéressant. Et comme en plus les auteurs et éditeurs ont eu le bon goût de ne pas miser sur de simples one-shot posés les uns derrière les autres, et bien on finit ce tome avec une très furieuse envie d'en savoir plus. Graphiquement le travail de Dominici est très proche de ce qui se fait en fantasy ces derniers temps, et si certains visages ont eu du mal à m'emballer, l'ensemble a une belle cohérence, et ce n'est il me semble qu'une affaire de goût. Il est évident qu'en cette rentrée surchargée de poids lourds en sorties bd, notamment en Fantasy, cet Alamander risque de ne pas bénéficier de l'éclairage optimum, mais cela restera une des lectures les plus rafraichissante de la rentrée. Autres infos : D'après l'oeuvre d'Alexis Flamand Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/alamander-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  2. Elle fait du bien cette bd. D'aboprd parce que Kamiti a gommé sur cette sortie beaucoup des défauts que l'on reprochait à leurs précédentes parutions. Ensuite parce que le monde décrit, les personnages, et le type d'aventure narrée sont assez originale dans le monde de la fantasy. C'est frais, dépaysant, l'humour est bien présent, les personnages sont bien pensés, et à part quelques transitions un peu brutales au fil des pages, globalement l'ensemble avance avec un rythme intéressant. Et comme en plus les auteurs et éditeurs ont eu le bon goût de ne pas miser sur de simples one-shot posés les uns derrière les autres, et bien on finit ce tome avec une très furieuse envie d'en savoir plus. Graphiquement le travail de Dominici est très proche de ce qui se fait en fantasy ces derniers temps, et si certains visages ont eu du mal à m'emballer, l'ensemble a une belle cohérence, et ce n'est il me semble qu'une affaire de goût. Il est évident qu'en cette rentrée surchargée de poids lourds en sorties bd, notamment en Fantasy, cet Alamander risque de ne pas bénéficier de l'éclairage optimum, mais cela restera une des lectures les plus rafraichissante de la rentrée.
×
×
  • Créer...