Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'enquête'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


6 résultats trouvés

  1. J'aime vraiment ce que Zidrou et Van Liemt ont fait avec le redémarrage des aventures de Ric Hochet car ils ont su jusqu'ici garder l'essence du personnage, l'époque, l'ambiance de la série, mais en nous livrant toutefois de nouvelles aventures à la narration plus dynamique je trouve. Ce tome 6, déjà, de ces nouvelles aventures va nous emmener dans le petit monde de la course hyppique et celui plus fréquenté du très grand banditisme. Ce coup-ci Ric aura fort à faire tant ses adversaires ne lui feront pas de cadeaux. Tenez vous le pour dit, ce n'est pas game of throne, mais ici non plus, tout le monde ne se relèvera pas à la fin de l'épisode. Vous l'aurez compris, en conservant ce qui a fait son succès mais en rendant l'ensemble plus adulte, Zidrou nous livre de nouvelles histoires se déroulant dans ses années 70 à la française dont j'ai du mal à me lasser en BD. Je ne peux que recommander aux vieux fans de ric hochet d'essayer ces nouvelles aventures.
  2. Titre de l'album : Les nouvelles enquêtes de Ric Hochet - Tome 6 - Le tiercé de la mort Scenariste de l'album : Zidrou Dessinateur de l'album : Van Liemt Coloriste : Cerminaro Editeur de l'album : Le Lombard Note : Résumé de l'album : Si Ric Hochet est du genre à toujours forcer sa chance, tous ne sont pas du même avis. Un mystérieux réseau criminel semble avoir trouvé la combine pour gagner aux courses à tous les coups : rançonner directement le Pari Mutuel Urbain ! Et pour traquer le faux aveugle qui joue du fusil sur les hippodromes, Ric va devoir s'asseoir sur ses principes, et traiter avec son criminel de père... Notre héros parviendra-t-il à coiffer l'obscure « Ligue du Braille » sur le poteau...? Critique : J'aime vraiment ce que Zidrou et Van Liemt ont fait avec le redémarrage des aventures de Ric Hochet car ils ont su jusqu'ici garder l'essence du personnage, l'époque, l'ambiance de la série, mais en nous livrant toutefois de nouvelles aventures à la narration plus dynamique je trouve. Ce tome 6, déjà, de ces nouvelles aventures va nous emmener dans le petit monde de la course hyppique et celui plus fréquenté du très grand banditisme. Ce coup-ci Ric aura fort à faire tant ses adversaires ne lui feront pas de cadeaux. Tenez vous le pour dit, ce n'est pas game of throne, mais ici non plus, tout le monde ne se relèvera pas à la fin de l'épisode. Vous l'aurez compris, en conservant ce qui a fait son succès mais en rendant l'ensemble plus adulte, Zidrou nous livre de nouvelles histoires se déroulant dans ses années 70 à la française dont j'ai du mal à me lasser en BD. Je ne peux que recommander aux vieux fans de ric hochet d'essayer ces nouvelles aventures. Autres infos : D'après les personnages créés par Tibet et Duchâteau Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/les-nouvelles-enquetes-de-ric-hochet-tome-6-le-tierce-de-la-mort?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. Titre de l'album : A Short Story - La véritable histoire du Dahlia Noir Scenariste de l'album : Run Dessinateur de l'album : Florent Maudoux Coloriste : Run & Florent Maudoux Editeur de l'album : Rue de sevres Note : Résumé de l'album : A Short Story retrace avec un souci du détail sans précédent la vraie histoire d'Elizabeth Short, plus connue sous le pseudonyme du Dahlia Noir, qui avait quitté son Massachusetts natal pour s'installer à Los Angeles, envisageant une carrière de star hollywoodienne. L'histoire et les dialogues, écrits d'après les documents déclassifiés du FBI, retrace la vie de cette jeune femme perdue dans Hollywood, en particulier les 3 mois qui ont précédé son horrible assassinat, et repose sur les témoignages recoupés de gens l'ayant connue et côtoyée. De son séjour au Figueroa Hotel avec Marjorie Grahams, à l'incident des trois de San Diego, un récit méticuleusement documenté, loin des clichés habituels sur une figure féminine dont on pensait tout connaître. Critique : Que c'est difficile de noter cette BD pour moi. C'est l'histoire d'un fait divers sordide dont beaucoup d'entre vous ont entendu parler. Le format BD est entrecoupé d'éléments graphiques et de documents d'époques permettant de mettre en valeurs les témoignages et les narrations qui entrecoupent le récit. Celui-ci se concentre finalement sur ce que l'on sait de la victime, sur les mois qui précèdent son assassinat. Je vous avoue que je me suis ennuyé sur cette BD, alors même que le traitement graphique de Florent Maudoux est juste sublime comme à son habitude. Reste que c'est un documentaire sur une vieille affaire de fait divers sanglante et macabre, et que la victime n'attire même pas la sympathie, ajoutez à cela qu'à la fin on n'en sait pas bien plus qu'au début sur l'identité du meurtrier, et pour cause, celui-ci n'ayant toujours pas été formellement identifié, et bien j'ai eu du mal à trouver un intérêt à cette lecture. J'avais eu le même ressenti sur l'homme qui tua Chris Kyle par Nury et Büno, alors même que c'est également deux auteurs que j'adore. Je vous avoue également que le personnage et la personnalité de Melle Short ne m'a pas passionné outre mesure bien que les auteurs aient visiblement été très intéressés par cette partie là. Bref, pour les amateurs de faits divers et de cette amérique d'après guerre, foncez, le dessin de Florent Maudoux est juste exceptionnel et la quantité de travail documentaire réalisé stupéfiante. L'album est énorme, et la quantité de textes, témoignages et photos d'époque vous immergeront à coups sûr, en plus de vous occuper une longue soirée. Pour les autres, passez votre tour. Autres infos : Type de l'album : Roman graphique Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/a-short-story?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  4. Que c'est difficile de noter cette BD pour moi. C'est l'histoire d'un fait divers sordide dont beaucoup d'entre vous ont entendu parler. Le format BD est entrecoupé d'éléments graphiques et de documents d'époques permettant de mettre en valeurs les témoignages et les narrations qui entrecoupent le récit. Celui-ci se concentre finalement sur ce que l'on sait de la victime, sur les mois qui précèdent son assassinat. Je vous avoue que je me suis ennuyé sur cette BD, alors même que le traitement graphique de Florent Maudoux est juste sublime comme à son habitude. Reste que c'est un documentaire sur une vieille affaire de fait divers sanglante et macabre, et que la victime n'attire même pas la sympathie, ajoutez à cela qu'à la fin on n'en sait pas bien plus qu'au début sur l'identité du meurtrier, et pour cause, celui-ci n'ayant toujours pas été formellement identifié, et bien j'ai eu du mal à trouver un intérêt à cette lecture. J'avais eu le même ressenti sur l'homme qui tua Chris Kyle par Nury et Büno, alors même que c'est également deux auteurs que j'adore. Je vous avoue également que le personnage et la personnalité de Melle Short ne m'a pas passionné outre mesure bien que les auteurs aient visiblement été très intéressés par cette partie là. Bref, pour les amateurs de faits divers et de cette amérique d'après guerre, foncez, le dessin de Florent Maudoux est juste exceptionnel et la quantité de travail documentaire réalisé stupéfiante. L'album est énorme, et la quantité de textes, témoignages et photos d'époque vous immergeront à coups sûr, en plus de vous occuper une longue soirée. Pour les autres, passez votre tour.
  5. poseidon2

    The last detective t1

    Oui oui je ne me suis pas trompé. L'éditeur est bien Drakoo.Et on parle bien d'un comic dans une collection dirigée par Arleston, qui n'avait jamais caché son peu d'intérêt pour les super héros. Comment cela se fait-ce donc me demanderez vous ? Et bien il semblerait que monsieur Arleston ait été demarché par les auteurs Chiliens de The Last Detective. Auteurs qui étaient en recherche de visibilité internationale. Apres lecture Arleston a accepté... et il aurait eu bien tord de refuser. En effet cette enquête est un petit blade runner d'amérique du sud. Un blade runner suvitaminé devrais-je dire. Mais la ou ce The Last Detective est vraiment bon, ce n'est pas uniquement sur son enquête dans un futur rempli d'androïde. non il est bon parce que, déja, graphiquement c'est superbe mais aussi parce que cet album est bien pensé et innovant. Par l'intermeiaire de page de journal, nos auteurs réussissent à densifier le récit sans pour autant rendre la lecture de ces pages obligatoire à la compréhension de l'intrigue principale. Ces pages permettent de bien mettre en avant certaines spécificités d'Amérique latine et les problematiques qui en découle, comme les trafics de drogues, la corruption et j'en passe. On se retrouve donc avec une enquete interessantes et trépidantes et un comic, si on prend le temps de lire les journaux, qui apporte une trame et un décors vraiment spécifique qui differencie cet album de ses cousins d'amérique du nord. Une belle pépite tombée dans les mains de Drakoo qui j'espère fera des émules.... à commencer par une deuxième enquête de Joe Santos !
  6. Titre de l'album : The last detective t1 Scenariste de l'album : Claudio Alvarez Dessinateur de l'album : Geraldo Borges Coloriste : Geraldo Borges Editeur de l'album : Drakoo Note : Résumé de l'album : Un thriller au coeur d'une Amazonie futuriste... Dans un futur proche, une nouvelle drogue de synthèse fait des ravages dans l'état de New Amazonia. Elle vous promet tout ce dont vous pouvez rêver, beauté, pouvoir, succès... mais 5 jours plus tard, vous mourrez dans d'atroces souffrances. La commissaire à la tête des forces de l'ordre, humaines et robotiques, fait le lien avec une série de meurtres ayant eu lieu 20 ans plus tôt et qui a coûté la vie à sa soeur... Elle n'a d'autre choix que de faire appel à Joe Santos, une légende, et l'ancien équipier de sa soeur, qui s'est exilé dans la jungle depuis. Accompagné d'un androïde palliant ses faiblesses physiques, il va replonger au coeur de l'enquête qui a brisé sa vie... Critique : Oui oui je ne me suis pas trompé. L'éditeur est bien Drakoo.Et on parle bien d'un comic dans une collection dirigée par Arleston, qui n'avait jamais caché son peu d'intérêt pour les super héros. Comment cela se fait-ce donc me demanderez vous ? Et bien il semblerait que monsieur Arleston ait été demarché par les auteurs Chiliens de The Last Detective. Auteurs qui étaient en recherche de visibilité internationale. Apres lecture Arleston a accepté... et il aurait eu bien tord de refuser. En effet cette enquête est un petit blade runner d'amérique du sud. Un blade runner suvitaminé devrais-je dire. Mais la ou ce The Last Detective est vraiment bon, ce n'est pas uniquement sur son enquête dans un futur rempli d'androïde. non il est bon parce que, déja, graphiquement c'est superbe mais aussi parce que cet album est bien pensé et innovant. Par l'intermeiaire de page de journal, nos auteurs réussissent à densifier le récit sans pour autant rendre la lecture de ces pages obligatoire à la compréhension de l'intrigue principale. Ces pages permettent de bien mettre en avant certaines spécificités d'Amérique latine et les problematiques qui en découle, comme les trafics de drogues, la corruption et j'en passe. On se retrouve donc avec une enquete interessantes et trépidantes et un comic, si on prend le temps de lire les journaux, qui apporte une trame et un décors vraiment spécifique qui differencie cet album de ses cousins d'amérique du nord. Une belle pépite tombée dans les mains de Drakoo qui j'espère fera des émules.... à commencer par une deuxième enquête de Joe Santos ! Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/the-last-detective?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
×
×
  • Créer...