Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'francais'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


12 résultats trouvés

  1. poseidon2

    Ripper t1

    Titre de l'album : Ripper t1 Scenariste de l'album : Jéronimo Cejudo Dessinateur de l'album : Jéronimo Cejudo Coloriste : Editeur de l'album : Ankama Note : Résumé de l'album : À la suite d'un cataclysme sans précédent, l'air est devenu irrespirable et des créatures hostiles ont pris le contrôle de la planète, forçant les derniers survivants à se confiner dans une tour de fortune. Parmi eux, des volontaires sont formés pour trouver un nouvel éden. On les appelle les "Ripper" ! Lors d'une mission de reconnaissance, l'escadron du Chêne rencontre Junk, un jeune garçon optimiste qui ne semble pas affecté par l'état de la Terre... Critique : Bon ok je vous l'accorde le coup de coeur a un petit coté chauvin et un gros coté soutiens à la philiosphie d'Ankama. Mais pas que. En effet je pense que ce manga à la profondeur d'idées necessaire à nous faire une "Radiant". Et cela ne pourrait que me faire plaisir. Notre auteur francais livre dans ce premier tome tout ce que je recherche à l'heure actuelle: un scenario innovant ! Et celui ci l'est complètement. Un univers tout nouveau, un héros typique du shonen mais au passé étranges car inconnu, dés pouvoirs étonnant, un héros à la courbe d'apprentissage folle (bon ok c'est du classique shonen) mais surtout des perspectives impoortantes au vu d'une histoire dense. Tout ce qui fait une excellente lecture. Alors le manga a quelques petits defaut comme celui d'aller peut etre un peu trop vite mais on ne peux en vouloir à notre jeune auteur à tel point il faut absolument accrocher le lecteur dès la première lecture dans un monde du manga impitoyable. Comme dit aussi plus haut ce coup de coeur récompense aussi Ankama dans son choix éditorial de ne faire paraitre que peu de mangas mais de s'axer essentiellement sur des auteurs français. Au final nous avons à chaque fois des mangas originaux (radiant, Ogrest, Space Punch) qui montrent que chez nous aussi on sait faire du manga de qualité ! Continuez comme cela et bonne chance à Ripper ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/ripper-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  2. poseidon2

    Ripper t1

    Bon ok je vous l'accorde le coup de coeur a un petit coté chauvin et un gros coté soutiens à la philiosphie d'Ankama. Mais pas que. En effet je pense que ce manga à la profondeur d'idées necessaire à nous faire une "Radiant". Et cela ne pourrait que me faire plaisir. Notre auteur francais livre dans ce premier tome tout ce que je recherche à l'heure actuelle: un scenario innovant ! Et celui ci l'est complètement. Un univers tout nouveau, un héros typique du shonen mais au passé étranges car inconnu, dés pouvoirs étonnant, un héros à la courbe d'apprentissage folle (bon ok c'est du classique shonen) mais surtout des perspectives impoortantes au vu d'une histoire dense. Tout ce qui fait une excellente lecture. Alors le manga a quelques petits defaut comme celui d'aller peut etre un peu trop vite mais on ne peux en vouloir à notre jeune auteur à tel point il faut absolument accrocher le lecteur dès la première lecture dans un monde du manga impitoyable. Comme dit aussi plus haut ce coup de coeur récompense aussi Ankama dans son choix éditorial de ne faire paraitre que peu de mangas mais de s'axer essentiellement sur des auteurs français. Au final nous avons à chaque fois des mangas originaux (radiant, Ogrest, Space Punch) qui montrent que chez nous aussi on sait faire du manga de qualité ! Continuez comme cela et bonne chance à Ripper !
  3. Titre de l'album : Sweet Konkrete t1 Scenariste de l'album : Senchiro Dessinateur de l'album : Senchiro Coloriste : Editeur de l'album : Kana Note : Résumé de l'album : Dans la mégalopole de Cielazur, pour préserver les apparences, la vérité est parfois étouffée. Asa, une jeune policière éprise de justice, voit sa curiosité piquée lorsqu'elle découvre l'arme de service de son défunt père avec un étrange symbole gravé sur le canon... Au fil de ses recherches, Asa comprend que pour découvrir la vérité sur le mystère qui entoure la mort de son père, elle devra se rendre à la Citadelle : un mystérieux ghetto où règne le crime et où les lois de la nature ne semblent pas s'appliquer. Critique : On parle beaucoup de la succes story Radiant mais plus ca va plus les auteurs de manga bien de chez nous prennent de la bouteille et palient au plu gros defaut qu'ils avaient : réussir à être au niveau des auteurs asiatiques sur le graphisme. C'est une chose faite sur ce Sweet Konkrete. SI tout n'est pas parfait, c'es quand meme graphiquement très bon et n'a pas à rougir d'un comparaison avec les mangas japonais. Et c'est tant mieux car on ne pouvait nier que les mangaka francais savent nous trouver des scenarios plus ambitieux et plus innovant que nos amis japonais qui ont tendance à se restreindre à des thematiques et des histoires qu'ils sont sur de vendre (Isekai, shonen de base...). il ne manquait souvent que le coté graphisme. Sweet Konkrete en est le parfait exemple avec un scenario jamais vu auparavant. Cette histoire policière dans un univers corrompus, mêle pouvoirs, enquetes et combats. Un manga qui garde le coté dynamique des références du shonen avec des combats bien réalisés tout en réussissant à ajouter une touche d'originalité bienvenue par l'humour et le passée de notre enquêtrice mais surtout une densité qui fait souvent défaut aux shonen japonais. En bref un premier tome réussi qui montre que les mangakas francais n'ont rien envier à leur homonyme asiatique. Vivement le suite. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/sweet-konkrete-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  4. poseidon2

    Sweet Konkrete t1

    On parle beaucoup de la succes story Radiant mais plus ca va plus les auteurs de manga bien de chez nous prennent de la bouteille et palient au plu gros defaut qu'ils avaient : réussir à être au niveau des auteurs asiatiques sur le graphisme. C'est une chose faite sur ce Sweet Konkrete. SI tout n'est pas parfait, c'es quand meme graphiquement très bon et n'a pas à rougir d'un comparaison avec les mangas japonais. Et c'est tant mieux car on ne pouvait nier que les mangaka francais savent nous trouver des scenarios plus ambitieux et plus innovant que nos amis japonais qui ont tendance à se restreindre à des thematiques et des histoires qu'ils sont sur de vendre (Isekai, shonen de base...). il ne manquait souvent que le coté graphisme. Sweet Konkrete en est le parfait exemple avec un scenario jamais vu auparavant. Cette histoire policière dans un univers corrompus, mêle pouvoirs, enquetes et combats. Un manga qui garde le coté dynamique des références du shonen avec des combats bien réalisés tout en réussissant à ajouter une touche d'originalité bienvenue par l'humour et le passée de notre enquêtrice mais surtout une densité qui fait souvent défaut aux shonen japonais. En bref un premier tome réussi qui montre que les mangakas francais n'ont rien envier à leur homonyme asiatique. Vivement le suite.
  5. Titre de l'album : Freak's squeele - Funérailles - Tome 7 Scenariste de l'album : Florent Maudoux Dessinateur de l'album : Florent Maudoux Coloriste : Florent Maudoux Editeur de l'album : Rue de sevres Note : Résumé de l'album : La série arrive à un tournant dans ce tome 7. Les fils de Spartacus sont séparés par les événements alors que Scipio doit gérer une guerre civile qui déchire REM, Pretorius devenu Funérailles se retrouve bombardé, sans le vouloir, gourou d'une secte millénariste. La XIIIème légion devra faire appel à ses meilleurs éléments pour venir en aide aux jumeaux qui sont à deux doigts d'emprunter les chemins qui mènent aux secrets les plus intimes de REM la grande, la puissante... La folle. Critique : Et voici la seconde grosse parution du label 619, passé depuis peu aux éditions Rue de Sèvres. En effet un nouveau tome dans l'univers de Freak's Squeele, même s'il ne s'agit "que" du spin-off sur Funérailles, cela reste un évènement. Ce tome 7 prend directement place à la suite du tome 6 et nous replonge dans l'univers déjanté, mêlant les genre de manière hyper créative de Florent Maudoux. Je ne connais à vrai dire que peu de séries aussi originales que Freak's Squeele et le spin off sur Funérailles n'est évidemment pas en reste. Nous parlant aussi bien de notre quotidien que d'un monde fantastique Florent Maudoux réussit l'exploit de conjuguer nos problématiques actuelles permanentes avec des enjeux héroïques et fantastiques omniprésents, offrant à Freak's Squeele une double ou triple lecture pour peu que l'on prenne le temps d'y songer. Graphiquement ce n'est pas en reste puisque les influences sont nombreuses dans le dessin et les fantaisies imaginées par l'auteur. Ce tome 7 de Funérailles ravira les amateurs de la série, pour les autres, ceux qui sont passés à côté en lui reprochant de partir un peu dans tous les sens, ce n'est pas maintenant qu'ils raccrocheront les wagons: Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/freaks-squeele-funerailles-tome-7?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  6. Et voici la seconde grosse parution du label 619, passé depuis peu aux éditions Rue de Sèvres. En effet un nouveau tome dans l'univers de Freak's Squeele, même s'il ne s'agit "que" du spin-off sur Funérailles, cela reste un évènement. Ce tome 7 prend directement place à la suite du tome 6 et nous replonge dans l'univers déjanté, mêlant les genre de manière hyper créative de Florent Maudoux. Je ne connais à vrai dire que peu de séries aussi originales que Freak's Squeele et le spin off sur Funérailles n'est évidemment pas en reste. Nous parlant aussi bien de notre quotidien que d'un monde fantastique Florent Maudoux réussit l'exploit de conjuguer nos problématiques actuelles permanentes avec des enjeux héroïques et fantastiques omniprésents, offrant à Freak's Squeele une double ou triple lecture pour peu que l'on prenne le temps d'y songer. Graphiquement ce n'est pas en reste puisque les influences sont nombreuses dans le dessin et les fantaisies imaginées par l'auteur. Ce tome 7 de Funérailles ravira les amateurs de la série, pour les autres, ceux qui sont passés à côté en lui reprochant de partir un peu dans tous les sens, ce n'est pas maintenant qu'ils raccrocheront les wagons:
  7. poseidon2

    Space punch t2

    Titre de l'album : Space punch t2 Scenariste de l'album : Zd. Dessinateur de l'album : Zd. Coloriste : Editeur de l'album : Ankama Note : Résumé de l'album : Suite à la découverte de la casquette et des gants de leur père, les frères Kazuma développent d'étranges facultés. Joe, résolu à ne plus se laisser marcher sur les pieds, décide de mettre à profit sa nouvelle force en reprenant la boxe. Zack va quant à lui utiliser ses capacités cognitives accrues pour faire face à la corruption de sa hiérarchie. Pendant ce temps, les Gospels empiètent un peu plus sur le territoire des Darumas, la mafia locale. La guerre des gangs est déclarée ! Critique : Deuxième épisode d'un des mangas franco Français d'ankama : Space Punch. Manga dont le premier tome avait été assez surprenant, avec une histoire innovante et un univers intéressant, entre boxe, anticipation et guerre des gangs. Ce tome deux monte en puissance avec la découverte des membres des deux gangs et, évidemment, des capacités spéciales des différents chefs des deux gangs. Outre ces présentations des big boss à venir, ce tome est aussi celui de la prise ne main des leurs gadget respectifs pour les deux frères. Une montée en puissance qui nous promet un tome 3 très intense. Si graphiquement ce tome est très "Français" (on aime, on n'aime pas....) le scénario se rapproche lui un peu du shonen classique avec le jeune héros colérique qui va monter ne puissance contre des boss de plus en plus forts. Le coté innovant vient du grand frère. En effet celui-ci apporte un peu de maturité sur la façon de se servir de ses pouvoirs. En gros un bon deuxième tome pour un bon manga made in France. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/space-punch-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  8. poseidon2

    Space punch t2

    Deuxième épisode d'un des mangas franco Français d'ankama : Space Punch. Manga dont le premier tome avait été assez surprenant, avec une histoire innovante et un univers intéressant, entre boxe, anticipation et guerre des gangs. Ce tome deux monte en puissance avec la découverte des membres des deux gangs et, évidemment, des capacités spéciales des différents chefs des deux gangs. Outre ces présentations des big boss à venir, ce tome est aussi celui de la prise ne main des leurs gadget respectifs pour les deux frères. Une montée en puissance qui nous promet un tome 3 très intense. Si graphiquement ce tome est très "Français" (on aime, on n'aime pas....) le scénario se rapproche lui un peu du shonen classique avec le jeune héros colérique qui va monter ne puissance contre des boss de plus en plus forts. Le coté innovant vient du grand frère. En effet celui-ci apporte un peu de maturité sur la façon de se servir de ses pouvoirs. En gros un bon deuxième tome pour un bon manga made in France.
  9. poseidon2

    Droners t1

    Titre de l'album : Droners t1 Scenariste de l'album : Do Santos Dessinateur de l'album : David Coloriste : Editeur de l'album : Kana Note : Résumé de l'album : Corto est une jeune fille de Nuï, une île paradisiaque isolée au milieu d'un vaste océan. Elle adore les drones et pilote celui de son père avec dextérité pour effectuer des livraisons, Son rêve serait de devenir pilote de drone, mais pour cela, il faudrait déjà qu'elle puisse participer aux courses qui se déroulent à Nuï. Et si, en plus, elle pouvait attirer l'attention de Loopi, la meilleure pilote du village, ce serait génial ! Quand l'occasion de présente, Corto la saisit ! Elle commence alors une course impressionnante aux commandes du vieux drone de son père. Arrivera-t-elle à battre les redoutables Gratte-Rivages ? Critique : Un manga Français, un ! Et un particulièrement bon. Alors j'ai pour moi de ne pas du tout connaitre l'univers de Droners (mes enfants trouvent ca honteux). Je dis que j'ai cela pour moi car j'ai pris énormément de plaisir à découvrir un univers vraiment innovant. Au milieu des orties souvent toutes sur les mêmes thèmes, découvrir un univers différents, une histoire de course de drone jamais vu et un mix "nouvelle techno" / course sportive bien géré, c'est un vrai plaisir. La lecture est fluide, les personnages bien définit et l'univers tip top. On ne peut que reprocher à ce manga quelques approximation graphiques dont les personnages dont on vraiment du mal à discerner, pour certain comme Corto, qui sont des garçons ou filles. Pour le reste on a un super premier tome pour grands enfants de 8 à 15 ans ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/droners-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  10. poseidon2

    Droners t1

    Un manga Français, un ! Et un particulièrement bon. Alors j'ai pour moi de ne pas du tout connaitre l'univers de Droners (mes enfants trouvent ca honteux). Je dis que j'ai cela pour moi car j'ai pris énormément de plaisir à découvrir un univers vraiment innovant. Au milieu des orties souvent toutes sur les mêmes thèmes, découvrir un univers différents, une histoire de course de drone jamais vu et un mix "nouvelle techno" / course sportive bien géré, c'est un vrai plaisir. La lecture est fluide, les personnages bien définit et l'univers tip top. On ne peut que reprocher à ce manga quelques approximation graphiques dont les personnages dont on vraiment du mal à discerner, pour certain comme Corto, qui sont des garçons ou filles. Pour le reste on a un super premier tome pour grands enfants de 8 à 15 ans !
  11. Titre de l'album : Shinobi Iri Tome 2 Scenariste de l'album : Leen Dessinateur de l'album : Leen Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions Note de l'album : 3 Résumé de l'album : Shinobi Iri s'inspire de faits réels qui se sont déroulés au XVIe siècle, dans l'archipel nippon, précédant le soulèvement des habitants de la province d'Iga, berceau des shinobi experts en ninjutsu.La jeune et intrépide protagoniste, Tomoe, est une kunoichi (femme ninja) désirant faire ses preuves dans un monde d'hommes. Difficile pour elle de trouver sa place! Son père, le chef du village Ueno, est de plus très protecteur avec elle. C'est ainsi que, accompagnée de son frère Genzô, elle se lancera tête baissée dans une mission qui scellera l'avenir de son clan...Vous découvrirez ainsi l'histoire du clan Hattori, dont le destin bascula lorsque le seigneur de guerre Oda Nobunaga se lança à l'assaut de la vallée d'Iga pour éliminer les guerriers ninja, dernier obstacle qui l'empêchait de régner sans partage sur le Japon. Critique : Et voici le tome 2 de cette petite série de 3 tomes déjà parus et dont la suite est toujours en cours d'écriture. Sortie à l'origine en auto édition (Tengu Edition), vous pouvez désormais les trouver chez Dôshin Editions. On suit toujours avec plaisir les aventures de Tomoe, apprentie Ninja dans un Japon Médiéval peuplé d'animaux anthropomorphes. C'est toujours aussi frais, et même si cette lecture continue de s'adresser plutôt à des ados pour moi, le rythme reste soutenu, les enjeux assez clairs, et l'histoire intéressante. Graphiquement par contre on sent que l'auteure progresse et maitrise de plus en plus ses personnages. C'est beau, soigné et propre. Rien à redire. Si vous avez des jeunes ados, filles ou garçon, qui aiment l'esprit manga, je ne peux que vous conseiller cette petite trouvaille rafraichissante. Après si vous êtes un adulte sensible aux mangas et que vous cherchez un moment de détente dans un univers sympa, vous pouvez vous offrir une petite sucrerie avec ce Shinobi Iri Autres infos : Editeur indépendant Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.doshin-editions.com/store/p61/Shinobi_Iri_-_Tome_2.html?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  12. The_PoP

    Shinobi Iri Tome 2

    Et voici le tome 2 de cette petite série de 3 tomes déjà parus et dont la suite est toujours en cours d'écriture. Sortie à l'origine en auto édition (Tengu Edition), vous pouvez désormais les trouver chez Dôshin Editions. On suit toujours avec plaisir les aventures de Tomoe, apprentie Ninja dans un Japon Médiéval peuplé d'animaux anthropomorphes. C'est toujours aussi frais, et même si cette lecture continue de s'adresser plutôt à des ados pour moi, le rythme reste soutenu, les enjeux assez clairs, et l'histoire intéressante. Graphiquement par contre on sent que l'auteure progresse et maitrise de plus en plus ses personnages. C'est beau, soigné et propre. Rien à redire. Si vous avez des jeunes ados, filles ou garçon, qui aiment l'esprit manga, je ne peux que vous conseiller cette petite trouvaille rafraichissante. Après si vous êtes un adulte sensible aux mangas et que vous cherchez un moment de détente dans un univers sympa, vous pouvez vous offrir une petite sucrerie avec ce Shinobi Iri
×
×
  • Créer...