Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'humour'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


  1. La septième fonction du langage est l'adaptation en bande dessinée par Xavier Betaucourt du roman de Laurent Binet. En effet, l'auteur s’inspire d'un fait réel pour construire sa fiction à partir de la mort du philosophe Roland Barthes, renversé accidentellement par une camionette dans Paris. La fiction prend la suite avec un complot visant à tuer ce philosophe de renommé. L'auteur va ainsi construire une histoire plausible en insérant de nombreuses figures historiques, philosophes, politiciens pour servir son intrigue ainsi que les auteurs eux-mêmes qui commentent l'histoire en cours de création. Le commissaire Jacques Bayard en compagnie Simon Herzog un jeune sémiologue vont tout mettre en œuvre pour comprendre cette tentative de meurtre qui est certainement liée à la découverte de la septième fonction du langage. La couverture est très représentative des dessins intérieurs. Ce roman graphique tient sur 150 pages de bande dessinée pour résoudre l’affaire autour de Roland Barthes. Si vous ne connaissez pas le roman, cette adaptation pourrait vous convaincre de découvrir une affaire policière sérieuse partant d’un concept farfelu avec beaucoup d’humour quand même.
  2. Titre de l'album : La septième fonction du langage : mais qui a tué Roland Barthes ? Scenariste de l'album : Xavier Betaucourt Dessinateur de l'album : Olivier Perret Coloriste : Paul Bona Editeur de l'album : Steinkis Note : Résumé de l'album : 25 février 1980. Roland Barthes est renversé par une camionnette. Et s'il s'agissait d'un assassinat ? Jacques Bayard, commissaire de son état, et Simon Herzog, jeune sémiologue, mènent l'enquête. Une enquête de routine qui se transforme rapidement en polar saisissant. Roland Barthes possédait en effet la septième fonction du langage, capable de convaincre n'importe qui de faire n'importe quoi dans n'importe quelle situation. Attisant la convoitise des plus grands intellectuels et hommes politiques, la septième fonction sème les cadavres sur son chemin. Tout le monde est suspect... Critique : La septième fonction du langage est l'adaptation en bande dessinée par Xavier Betaucourt du roman de Laurent Binet. En effet, l'auteur s’inspire d'un fait réel pour construire sa fiction à partir de la mort du philosophe Roland Barthes, renversé accidentellement par une camionette dans Paris. La fiction prend la suite avec un complot visant à tuer ce philosophe de renommé. L'auteur va ainsi construire une histoire plausible en insérant de nombreuses figures historiques, philosophes, politiciens pour servir son intrigue ainsi que les auteurs eux-mêmes qui commentent l'histoire en cours de création. Le commissaire Jacques Bayard en compagnie Simon Herzog un jeune sémiologue vont tout mettre en œuvre pour comprendre cette tentative de meurtre qui est certainement liée à la découverte de la septième fonction du langage. La couverture est très représentative des dessins intérieurs. Ce roman graphique tient sur 150 pages de bande dessinée pour résoudre l’affaire autour de Roland Barthes. Si vous ne connaissez pas le roman, cette adaptation pourrait vous convaincre de découvrir une affaire policière sérieuse partant d’un concept farfelu avec beaucoup d’humour quand même. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/la-septieme-fonction-du-langage?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. poseidon2

    Les pompiers t21

    Le retour des pompiers avec, deja, un tome 21. La recette ne change pas avec toujours la "pas trop" fine équipe et ses erreurs et échecs. Ce tome met particulièrement en avant le rapport à l'eau des pompiers plus que le rapport au feu. Des inondations au lavage de leurs costumes, toute blague qui peut aller avec l thème est utilisé. Comme tout le temps, les blagues sont faciles et font bien rigoler... tant qu'on ne les lit que 2 par 2. Pas de surprise pour un tome qui plaira aux amateurs des 20 premiers
  4. Titre de l'album : Les pompiers t21 Scenariste de l'album : Christophe Cazenove Dessinateur de l'album : Stédo Coloriste : Stédo Editeur de l'album : Bamboo Note : Résumé de l'album : Les hommes des casernes sont de retour! Rien ne va plus. L'entreprise qui entretient les tenues est en grève et nos pompiers n'ont pas d'autre solutionque de s'en occuper Les véhicules sont à l'état de quasi épaves et s'ils ont du matériel neuf, il est quasiment inutilisable car trop compliqué, à l'image de ce brancard du futur nouvellement livré. si on ajoute que Horace perd tout ce qu'on lui confie, les extincteurs comme les blessés et que Sylvain a du mal à canaliser l'amour qu'il porte aux incendies (à tel point qu'il préfère regarder les flammes que les éteindre), le lieutenant Ramon a de quoi bouillir. Ses colères devant l'incompétence de ses soldats du feu vont d'ailleurs faire monter la température de la caserne... et mettre le feu à vos zygomatiques! Critique : Le retour des pompiers avec, deja, un tome 21. La recette ne change pas avec toujours la "pas trop" fine équipe et ses erreurs et échecs. Ce tome met particulièrement en avant le rapport à l'eau des pompiers plus que le rapport au feu. Des inondations au lavage de leurs costumes, toute blague qui peut aller avec l thème est utilisé. Comme tout le temps, les blagues sont faciles et font bien rigoler... tant qu'on ne les lit que 2 par 2. Pas de surprise pour un tome qui plaira aux amateurs des 20 premiers Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/les-pompiers-tome-21?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  5. alx23

    La vérité nue tome 2

    Si vous avez aimez le premier tome, ce deuxième épisode devrait vous séduire aussi avec une fois de plus des gags qui tiennent sur une page avec quatre cases ou seulement une illustration par page. James se joue des absurdités de la vie pour les tourner en dérisions avec beaucoup d'humour. L'auteur utilise des animaux personnifiés pour mettre des situations amusantes qui parlent puisque proche de la réalité actuelle et de notre société. Tout est sujet à l'humour décalé avec beaucoup de talent et des dialogues surprenant et très amusant. Ce deuxième tome propose une centaine d'histoires courtes. James propose des dessins travaillés surtout pour le genre avec des animaux à notre place pour détourner notre quotidien. La collection Pataquès propose beaucoup d'album de qualité avec tout style d'humour pour que chacun puisse se retrouver à un moment sur un album. J’ai passé un bon moment de lecture étalé sur plusieurs jours pour lire quelques histoires à la fois.
  6. Titre de l'album : La vérité nue tome 2 Scenariste de l'album : James Dessinateur de l'album : James Coloriste : James Editeur de l'album : Delcourt Note : Résumé de l'album : De l'art de réussir un barbecue au secret caché de la randonnée, en passant par le choix épineux de la sauce dans un kebab, la détection d'un adulte précoce, l'envie de déconstruire la société, la véritable mission d'un coach de vie ou encore les abus de pouvoir de la police des maths, ce 2e volume délivre 100 nouveaux moments où la vérité finit par être révélée pour démasquer les faux-semblants. Critique : Si vous avez aimez le premier tome, ce deuxième épisode devrait vous séduire aussi avec une fois de plus des gags qui tiennent sur une page avec quatre cases ou seulement une illustration par page. James se joue des absurdités de la vie pour les tourner en dérisions avec beaucoup d'humour. L'auteur utilise des animaux personnifiés pour mettre des situations amusantes qui parlent puisque proche de la réalité actuelle et de notre société. Tout est sujet à l'humour décalé avec beaucoup de talent et des dialogues surprenant et très amusant. Ce deuxième tome propose une centaine d'histoires courtes. James propose des dessins travaillés surtout pour le genre avec des animaux à notre place pour détourner notre quotidien. La collection Pataquès propose beaucoup d'album de qualité avec tout style d'humour pour que chacun puisse se retrouver à un moment sur un album. J’ai passé un bon moment de lecture étalé sur plusieurs jours pour lire quelques histoires à la fois. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/la-verite-nue-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  7. poseidon2

    Le chat de Yakuza t3

    Bon cette fois j'arrête. C'était rigolo 2 tomes et j'espérais autre chose dans le tome 3, mais c'est malheureusement pareil. On recommence avec le chat trop kawai et un Yakuza faussement méchant. Mais la ou avant on pouvait avoir des doutes sur le Yakuza, maintenant, on n'en a plus aucun. On sait qu'il est gentil. On enchaine donc les vidéos de chat sur papier jusqu'à la fin de l'album. Ma grande fille d 14 ans a, à peine, feuilleté le manga et a bougé l'ensemble dans la chambre de la petite de 8 ans, à côté des Chi..... le problème, c'est que l'on a déjà 12 tomes de Chi..... Bref trois tomes c'était le max pour un manga sans histoire.
  8. Titre de l'album : Le chat de Yakuza t3 Scenariste de l'album : Riddle Kamimura Dessinateur de l'album : Riddle Kamimura Coloriste : Editeur de l'album : Doki-Doki Note : Résumé de l'album : Découvrez la suite des aventures de Sabu, le petit chaton tout mignon, en pension chez un ex-yakuza ! Sabu, un petit chaton tout mignon, fait désormais partie de l'équipe du café Fluffy, un bar à chiens et à chats, tenu par Jin, un ex-yakuza.Il a bien pris ses marques, et s'amuse comme un petit fou, mais certains clients sont... un peu particuliers ! Critique : Bon cette fois j'arrête. C'était rigolo 2 tomes et j'espérais autre chose dans le tome 3, mais c'est malheureusement pareil. On recommence avec le chat trop kawai et un Yakuza faussement méchant. Mais la ou avant on pouvait avoir des doutes sur le Yakuza, maintenant, on n'en a plus aucun. On sait qu'il est gentil. On enchaine donc les vidéos de chat sur papier jusqu'à la fin de l'album. Ma grande fille d 14 ans a, à peine, feuilleté le manga et a bougé l'ensemble dans la chambre de la petite de 8 ans, à côté des Chi..... le problème, c'est que l'on a déjà 12 tomes de Chi..... Bref trois tomes c'était le max pour un manga sans histoire. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/chat-de-yakuza-tome-3?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  9. Une critique de @TheOtaku 2 tomes mignons tout plein avec un étudiant plutôt réservé et une étudiante aussi adorable que agaçante ! FIN ! Non c'est faux (même si bon) ... Bon alors, cette série est ... drôle et mignonne ... Les personnages sont ... drôles et mignons ... Voilà comment je pourrais vous donner mon avis, qui crossomodo ressemble à ça. Mais je vais approfondir, alors je trouve que pour ce détendre et rire un bon coup ... Uzaki-Chan Wants to Hang Out est une bonne série. Après elle manque vraiment d'une histoire. Elle est découpée en plusieurs petites histoires drôles avec bien sûr un fond d'histoire d'amour entre nos deux personnages principaux MAIS (comme toujours il y a un mais) je trouve que ce fond d'histoire d'amour est ... vraiment trop de second plan, donc il n'y a pas vraiment grand chose pour relier ces différentes histoires courtes. J'espère vraiment que ce côté, que je trouve bof, évoluera (dans le bon sens bien sûr) par la suite. L'histoire est, sinon, vraiment cool et amusante à lire, une histoire plein de vie et humour. Une bonne série pour ce détendre !
  10. Titre de l'album : Uzaki-Chan wants to hang out t1&2 Scenariste de l'album : Take Dessinateur de l'album : Take Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Je veux juste profiter de la vie dans mon coin ! C'est trop demander ?! Enfin bon, si ça lui fait plaisir...Uzaki peut être énervante, mais elle si mignonne que vous ne pourrez plus la quitter des yeux !De nos jours, ce sont les filles adoragaçantes qui mènent la danse, senpai !Une comédie burlesque en duo, avec une cadette aussi adorable qu'agaçante ! Critique : Une critique de @TheOtaku 2 tomes mignons tout plein avec un étudiant plutôt réservé et une étudiante aussi adorable que agaçante ! FIN ! Non c'est faux (même si bon) ... Bon alors, cette série est ... drôle et mignonne ... Les personnages sont ... drôles et mignons ... Voilà comment je pourrais vous donner mon avis, qui crossomodo ressemble à ça. Mais je vais approfondir, alors je trouve que pour ce détendre et rire un bon coup ... Uzaki-Chan Wants to Hang Out est une bonne série. Après elle manque vraiment d'une histoire. Elle est découpée en plusieurs petites histoires drôles avec bien sûr un fond d'histoire d'amour entre nos deux personnages principaux MAIS (comme toujours il y a un mais) je trouve que ce fond d'histoire d'amour est ... vraiment trop de second plan, donc il n'y a pas vraiment grand chose pour relier ces différentes histoires courtes. J'espère vraiment que ce côté, que je trouve bof, évoluera (dans le bon sens bien sûr) par la suite. L'histoire est, sinon, vraiment cool et amusante à lire, une histoire plein de vie et humour. Une bonne série pour ce détendre ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/uzaki-chan-wants-to-hang-out-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  11. poseidon2

    Dad t9 : Papa Pop

    Gros changement dans la vie de Dad : les filles (enfin les grandes) sont parties. Toutes en même temps ! Et si Bébérénice occupe bien l'espace, notre Dad se sent quand même bien seul dans son grand appartement. J'ai vraiment bien aimé ce changement de ton de la série. La mélancolie qui prend Dad devant ces chambres vides fait remonter l'angoisse de chaque parent ayant des enfants en bas age. Le vide créé par l'absence des trois grandes est vraiment bien rendue. La déprime de Dad est palpable et la complexité à retrouver une vie de célibataire bien décrite. L'effet vide se fait aussi sentir sur les blagues autour de Dad. Nob tourne autour du pipi caca de Bébérenice un peu trop régulièrement. Même si c'est compensé par les interventions des grandes qui s’inquiètent pour leurs père, cela rend la partie humour moins sympa que dans d'autres Dad. Ce Dad reste un très bon cru. Un peu moins marrant mais très humain. A noter la présence de 8 couvertures différentes mais aussi la sortie du dessin animé sur M6
  12. Titre de l'album : Dad t9 : Papa Pop Scenariste de l'album : Nob Dessinateur de l'album : Nob Coloriste : Nob Editeur de l'album : Dupuis Note : Résumé de l'album : Un album, huit variantes de couverture (distribution aléatoire). La vie avec quatre filles c'est pas facile, pour un papa solo ! Mais lorsque ses trois aînées prennent un peu d'indépendance et quittent le nid familial, ce sont soudain de nouveaux soucis (et d'occasions de gags !) qui crépitent autour du pauvre Dad ! Sans oublier que Bébérénice et la chienne Mouf lui donnent bien du fil à retordre... Car sa benjamine, qui est elle aussi sur le chemin de l'indépendance (et du pot), nécessite une attention de chaque instant... Ce n'est encore pas cette fois que Dad décrochera un Oscar, mis à part dans nos cœurs ! Nob, plus que jamais, nous parle de la vie, la vraie, dans Dad. Car il se pourrait bien que sa propre fille ait récemment pris un peu d'indépendance, comme celles de son attachant héros... À noter que vous retrouverez bientôt toute la petite famille dans une série de dessins animés, à partir de septembre 2022, d'abord à la RTBF puis sur M6 ! Critique : Gros changement dans la vie de Dad : les filles (enfin les grandes) sont parties. Toutes en même temps ! Et si Bébérénice occupe bien l'espace, notre Dad se sent quand même bien seul dans son grand appartement. J'ai vraiment bien aimé ce changement de ton de la série. La mélancolie qui prend Dad devant ces chambres vides fait remonter l'angoisse de chaque parent ayant des enfants en bas age. Le vide créé par l'absence des trois grandes est vraiment bien rendue. La déprime de Dad est palpable et la complexité à retrouver une vie de célibataire bien décrite. L'effet vide se fait aussi sentir sur les blagues autour de Dad. Nob tourne autour du pipi caca de Bébérenice un peu trop régulièrement. Même si c'est compensé par les interventions des grandes qui s’inquiètent pour leurs père, cela rend la partie humour moins sympa que dans d'autres Dad. Ce Dad reste un très bon cru. Un peu moins marrant mais très humain. A noter la présence de 8 couvertures différentes mais aussi la sortie du dessin animé sur M6 Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/dad-tome-9-papa-pop?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  13. poseidon2

    Les sisters T17

    Pour bien prendre en considération cette critique, il faut savoir que j'ai deux filles qui ont sensiblement le même age que nos deux sisters. C'est peut être ce qui fait que j'ai beaucoup rit durant la lecture de ce tome 17. Que se soit les cauchemars de la petites, les soirées pyjamas ou la petite cherche a se taper l'incruste, j'ai revu de instants qui se sont déjà passés chez moi. Et c'est ce qui est toujours très appréciable dans les tomes des Sisters : Christophe Cazenove réussit à chaque fois à ne pas être trop caricatural. Juste ce qu'il faut. Et concernant le sommeil et les rêves, le thème de ce tome 17, il continue sur la lancée de précédents pour nous faire rigoler sans nous moquer. Encore un tome pour toute la famille !
  14. poseidon2

    Les sisters T17

    Titre de l'album : Les sisters T17 Scenariste de l'album : Christophe Cazenove Dessinateur de l'album : William Coloriste : William Editeur de l'album : Bamboo Note : Résumé de l'album : Les deux tornades font souffler un vent de folie sur la BD ! Depuis qu'on a accroché un attrape-rêve dans sa chambre, Marine n'a plus que cette idée en tête : les attraper tous. Et si elle peut les choper pour les collectionner, il faut qu'elle s'entraîne à rêver les trucs les plus mieux du monde. De son côté, Wendy tente d'organiser une pyjama party. Mais avec le crampon qui traîne dans les parages, pour elle, la soirée va vite virer au cauchemar. Les deux Sisters reviennent mettre le bazar dans les librairies. Une chose est sûre : elles sont en forme !!! Critique : Pour bien prendre en considération cette critique, il faut savoir que j'ai deux filles qui ont sensiblement le même age que nos deux sisters. C'est peut être ce qui fait que j'ai beaucoup rit durant la lecture de ce tome 17. Que se soit les cauchemars de la petites, les soirées pyjamas ou la petite cherche a se taper l'incruste, j'ai revu de instants qui se sont déjà passés chez moi. Et c'est ce qui est toujours très appréciable dans les tomes des Sisters : Christophe Cazenove réussit à chaque fois à ne pas être trop caricatural. Juste ce qu'il faut. Et concernant le sommeil et les rêves, le thème de ce tome 17, il continue sur la lancée de précédents pour nous faire rigoler sans nous moquer. Encore un tome pour toute la famille ! Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/les-sisters-tome-17?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  15. alx23

    Voir l'apéro au bout du tunnel

    La plupart les dessins présents dans cet album ont été publié initialement sur les réseaux sociaux de Mathou (@mathou_cdh), puis redessinés pour cette édition au format bande dessinée. Mathou se met une fois de plus en image avec son conjoint, sa fille, sa belle-fille et la dernière arrivée dans la famille, Simone une chatte. L'album se déroule durant l'année de la covid en 2019 et du confinement. Avec humour, elle propose souvent des illustrations d’elle seule ou accompagnée d’un membre de sa famille avec cette situation frustrante que tout le monde à connu pendant cette année difficile. Au final et heureusement, toutes les illustrations ne tournent autour du sujet de la pandémie pour ne pas plomber l’ambiance. Les sujets sont plus basés sur la vie d’une famille au quotidien avec un chat. La couverture est très représentative des dessins et de ce qui vous attend dans les pages de cet album. Voir l’apéro au bout du tunnel est un album d’illustrations sur la vie, avec humour et bonne ambiance.
  16. Titre de l'album : Voir l'apéro au bout du tunnel Scenariste de l'album : Mathou Dessinateur de l'album : Mathou Coloriste : Mathou Editeur de l'album : Delcourt Note : Résumé de l'album : Après deux années de covid, il était temps de souffler un peu... et de voir l'apéro au bout du tunnel ! D'autant que les choses changent chez Mathou : Loulou est désormais une pré-adolescente à la répartie affutée, la chatte Simone a débarqué chez eux et le confinement a bousculé toutes leurs habitudes... Mathou nous embarque une fois de plus dans une année riche en émotions ! Critique : La plupart les dessins présents dans cet album ont été publié initialement sur les réseaux sociaux de Mathou (@mathou_cdh), puis redessinés pour cette édition au format bande dessinée. Mathou se met une fois de plus en image avec son conjoint, sa fille, sa belle-fille et la dernière arrivée dans la famille, Simone une chatte. L'album se déroule durant l'année de la covid en 2019 et du confinement. Avec humour, elle propose souvent des illustrations d’elle seule ou accompagnée d’un membre de sa famille avec cette situation frustrante que tout le monde à connu pendant cette année difficile. Au final et heureusement, toutes les illustrations ne tournent autour du sujet de la pandémie pour ne pas plomber l’ambiance. Les sujets sont plus basés sur la vie d’une famille au quotidien avec un chat. La couverture est très représentative des dessins et de ce qui vous attend dans les pages de cet album. Voir l’apéro au bout du tunnel est un album d’illustrations sur la vie, avec humour et bonne ambiance. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/voir-l-apero-au-bout-du-tunnel?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  17. J'adore l'histoire et encore plus la période de la Grèce antique. J'aime donc déjà bien la vulgarisation qu'offre les petits mythos aux enfants, leur ouvrant la possibilité de chercher à en savoir plus. En s'attaquant à la guerre de Troie, Christophe Cazenove s'attaque à un énorme morceau. Et le fait plutôt bien. Pour tout vous dire. J'ai même appris pas mal de truc. Si l'humour n'est pas forcément de l'humour fin pour adulte, le contenu est particulièrement intéressant et bien documenté. A ne surtout pas snober et classer dans la rubrique humour de comptoir.
  18. Titre de l'album : Les petits mythos t13 A trois, on lâche tout Scenariste de l'album : Christophe Cazenove Dessinateur de l'album : Philippe Larbier Coloriste : Alexandre Amouriq Editeur de l'album : Bamboo Note : Résumé de l'album : La mythologie grecque revisitée par un humour légendaire ! Sale période pour Achille. La mère d'un des plus grands héros de la mythologie grecque a peur pour son fils car elle a appris qu'il ne reviendra pas de la guerre. Elle décide de le déguiser en fille et de le planquer sur une île habitée uniquement par des femmes. Il faudra toute la ruse d'Ulysse pour démasquer son copain et le traîner avec lui pour se préparer à ce qui deviendra, des années plus tard, la guerre de Troie... Qui a dit que Petit Mythos était un métier de tout repos ? Critique : J'adore l'histoire et encore plus la période de la Grèce antique. J'aime donc déjà bien la vulgarisation qu'offre les petits mythos aux enfants, leur ouvrant la possibilité de chercher à en savoir plus. En s'attaquant à la guerre de Troie, Christophe Cazenove s'attaque à un énorme morceau. Et le fait plutôt bien. Pour tout vous dire. J'ai même appris pas mal de truc. Si l'humour n'est pas forcément de l'humour fin pour adulte, le contenu est particulièrement intéressant et bien documenté. A ne surtout pas snober et classer dans la rubrique humour de comptoir. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/les-petits-mythos-tome-13-a-troie-on-lache-tout?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  19. poseidon2

    Jamais T2

    C'est étonnant comme, lorsque j'ai vu l'annonce de ce tome 2, j'ai eu peur. Le premier était tellement sympathique, avec une Madeleine impressionnante de force et de dignité dans une BD humoristique parfaitement caustique, que je me suis dit que ce tome 2 ne pouvait être qu'une mauvaise idée. J'ai donc ouvert ce tome à reculons... avant de retrouver avec plaisir les personnages de Madeleine et, à mon grand étonnement, du maire. Car c'est la grande innovation de ce tome 2. Le personnage central n'est pas vraiment Madeleine, mais bien le maire. Car si le premier tome nous a fait rire avec ce maire qui se faisait mettre à mal par une vieille dame, ce tome 2 nous montre l'impact de cette rébellion sur un maire qui ne voulait finalement que protéger ses concitoyens. Toujours sous couvert de cette maison qui va s'écrouler, Bruno Duhamel nous livre, encore une fois, une BD super sympa sur l'impact de chacun sur les personnes qui l'entourent. Moi qui avais peur de lire ce tome 2, je demanderais bien un tome 3 pour continuer les aventures de Madeleine et de Troumesni.
  20. poseidon2

    Jamais T2

    Titre de l'album : Jamais T2 Scenariste de l'album : Bruno Duhamel Dessinateur de l'album : Bruno Duhamel Coloriste : Bruno Duhamel Editeur de l'album : Grand Angle Note : Résumé de l'album : Quand l'Histoire se répète, il faut la réécrire. Troumesnil, Côte d'Albâtre, Normandie. La maison de Madeleine est au bord du gouffre. Le maire aussi. Depuis qu'il a tenté de déloger la doyenne, sa carrière est un enfer. Les médias se sont emparés de l'histoire, Madeleine est devenue une icône, la falaise un lieu de pèlerinage. Les touristes affluent au mépris des règles de sécurité, et l'opposition est bien décidée à en profiter. Lorsqu'un drame fait une première victime, l'avenir de Troumesnil bascule. Mais il reste un vestige du passé... Madeleine a 91 ans cette année. Critique : C'est étonnant comme, lorsque j'ai vu l'annonce de ce tome 2, j'ai eu peur. Le premier était tellement sympathique, avec une Madeleine impressionnante de force et de dignité dans une BD humoristique parfaitement caustique, que je me suis dit que ce tome 2 ne pouvait être qu'une mauvaise idée. J'ai donc ouvert ce tome à reculons... avant de retrouver avec plaisir les personnages de Madeleine et, à mon grand étonnement, du maire. Car c'est la grande innovation de ce tome 2. Le personnage central n'est pas vraiment Madeleine, mais bien le maire. Car si le premier tome nous a fait rire avec ce maire qui se faisait mettre à mal par une vieille dame, ce tome 2 nous montre l'impact de cette rébellion sur un maire qui ne voulait finalement que protéger ses concitoyens. Toujours sous couvert de cette maison qui va s'écrouler, Bruno Duhamel nous livre, encore une fois, une BD super sympa sur l'impact de chacun sur les personnes qui l'entourent. Moi qui avais peur de lire ce tome 2, je demanderais bien un tome 3 pour continuer les aventures de Madeleine et de Troumesni. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/jamais-tome-2-le-jour-j?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  21. Hop! Mr De Boer nous revient avec une nouvelle création dans le mode sexy qu'on lui connaît https://fr.ulule.com/le-grimoire-des-p-tites-sorcieres/?ul_campaign=presale_151455&ul_source=shared-from-Ulule-mail-project.published.coming_soon-on---http.referer--&lang=fr&ul_medium=uluid_1576723-unknown-202209221150 Entre recueil, grimoire et bande dessinée, cet album plaira aux adeptes de magie et de jolies filles ! Billet d'entrée à 30€ pour 80 pages et plusieurs contreparties où il est proposé notamment une jeu de cartes (genre tarot) limité à 100 exemplaires! la couverture : petit teasing :
  22. poseidon2

    T'as fait tes devoirs ? t2

    Le peu que l'on puisse dire, c'est que je ne suis pas adepte des BDs d'humour de ce genre. Je ne dépasse que très rarement la moitié de l'album. Et la étrangement j'ai bien rigolé. Enfin souris surtout. C'est surement dû aux blagues rigolotes trouvées par Domas, mais aussi parce que mes deux grands sont aux collèges et que je retrouve énormément de répliques/excuses concernant les devoirs, aussi bien des parents que des enfants. Et cet aspect vécu permet s'imaginer à la place des parents... et de se rendre compte qu'on ne réagirait pas forcément bien différemment Une BD sympathique pour tous les parents ayant des enfants au collège.
  23. Titre de l'album : T'as fait tes devoirs ? t2 Scenariste de l'album : Domas Dessinateur de l'album : Domas Coloriste : David Lunven Editeur de l'album : Bamboo Note : Résumé de l'album : Le plus dur dans les devoirs, c'est de s'y mettre ! Les parents de Lola et Tom ont bien des soucis. L'aînée est au collège, le cadet en primaire, et le soir, c'est toujours le même rituel: il faut faire les devoirs! Chacun y va de sa stratégie pour réussir à retenir une leçon d'anglais, de son petit truc pour résoudre une équation... ou de la meilleure façon de les expédier au plus vite. Plein de bons conseils, d'astuces et de fous rires (et pas que dans les marges), cet album mettra de la bonne humeur dans les cahiers d'exercices et rendra les leçons bien plus faciles à apprendre. Les parents vont enfin faire (ou faire faire) les devoirs avec le sourire! Critique : Le peu que l'on puisse dire, c'est que je ne suis pas adepte des BDs d'humour de ce genre. Je ne dépasse que très rarement la moitié de l'album. Et la étrangement j'ai bien rigolé. Enfin souris surtout. C'est surement dû aux blagues rigolotes trouvées par Domas, mais aussi parce que mes deux grands sont aux collèges et que je retrouve énormément de répliques/excuses concernant les devoirs, aussi bien des parents que des enfants. Et cet aspect vécu permet s'imaginer à la place des parents... et de se rendre compte qu'on ne réagirait pas forcément bien différemment Une BD sympathique pour tous les parents ayant des enfants au collège. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/t-as-fait-tes-devoirs-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  24. Il en va de l'humour comme du goût, chacun a le sien. Et c'est probablement mieux ainsi. Vous l'aurez compris en lisant la note, je n'ai pas aimé cette bd. l'humour s'y veut corrosif et militant, et cela habituellement me plait. Là j'ai trouvé le trait trop grossier. L'humour peut servir à convaincre mais j'ai peur que sur cet ouvrage il fasse plus de mal que de bien, braquant les militants pro féministes comme les réfractaires. Mais il y a parfois du rire face à l'excès, las, malheureusement pour moi cela n'a pas fonctionné et ce n'est pas le dessin de Camille Besse qui m'a fait changer d'avis. J'ai eu un mal fou à finir cette bd. Je passe donc mon tour. Alors même qu'à la base je suis client de ces débats, de ces causes, et des bd d'humour. C'est peut être ce qui m'a le plus gêné in fine.
  25. Titre de l'album : Si les hommes avaient leurs règles Scenariste de l'album : Eric La Blanche & Camille Besse Dessinateur de l'album : Camille Besse Coloriste : Editeur de l'album : Le Lombard Note : Résumé de l'album : Imaginez un monde où, non contents d'édicter les règles, les hommes les auraient ! Un monde où Dieu aurait décidé de partager la douleur pour laver le péché universel : aux femmes celles de l'enfantement, et aux hommes les menstrues. Alors, la face du monde en aurait-elle été changée ? Les rapports homme-femme inversés ? Hem... Comment vous dire... ? Les hommes seront toujours les hommes. Saigner serait vraisemblablement un motif de fierté, voire un marqueur de virilité... Après tout, célébrer les effusions de sang, ça les connaît ! "Si les hommes avaient leurs règles" propose une déconstruction étonnante et amusante des interdits liés au cycle menstruel, en revisitant dans la joie et la bonne humeur quelques grands moments de l'histoire du monde. Critique : Il en va de l'humour comme du goût, chacun a le sien. Et c'est probablement mieux ainsi. Vous l'aurez compris en lisant la note, je n'ai pas aimé cette bd. l'humour s'y veut corrosif et militant, et cela habituellement me plait. Là j'ai trouvé le trait trop grossier. L'humour peut servir à convaincre mais j'ai peur que sur cet ouvrage il fasse plus de mal que de bien, braquant les militants pro féministes comme les réfractaires. Mais il y a parfois du rire face à l'excès, las, malheureusement pour moi cela n'a pas fonctionné et ce n'est pas le dessin de Camille Besse qui m'a fait changer d'avis. J'ai eu un mal fou à finir cette bd. Je passe donc mon tour. Alors même qu'à la base je suis client de ces débats, de ces causes, et des bd d'humour. C'est peut être ce qui m'a le plus gêné in fine. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/si-les-hommes-avaient-leurs-regles/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
×
×
  • Créer...